Archives de tags | saintes écritures

Un grand honneur

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un grand honneur !

Bon dimanche tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, tout est magnifique dans ma vie. En effet, j’ai découvert un bon petit restaurant situé tout près de l’église de ma paroisse. Cela est vraiment extraordinaire car, après avoir nourri mon âme de la Parole des Saintes Écritures, je peux satisfaire mon appétit de gourmet, si ce n’est pas plutôt de gourmand. De plus, le petit-déjeuner y est tout à fait succulent et servi par de charmantes jeunes dames. Que puis-je demander de plus en ce monde ?

logo_ccgv_smallerCependant, la cerise sur le sundae consiste à une excellente nouvelle qui me fait plaisir de partager avec vous. En effet, J’ai l’immense privilège de vous informer que j’ai été choisi pour modèle nu au sein d’un atelier qui aura lieu à Montréal le 4 décembre prochain. L’endroit est renommé à Montréal dans le milieu des arts populaires dans la métropole du Québec. D’ailleurs, on m’a informé qu’il y aura entre 20 à 30 artistes amateurs pour cette occasion. C’est vraiment un honneur que l’on me fait en me choisissant en tant que dernier modèle vivant (nu intégral) pour clore la session de l’année 20018.

Qui plus est! Une autre honneur m’a été faite car votre humble serviteur sera le sujet principal d’un reportage qui sera réalisé à cette occasion. Ledit reportage sera publié au sein d’un journal du web. À vrai dire, et pour expliquer plus en détails les raisons d’un tel reportage, ce sera plutôt ma passion en tant que modèle vivant (nu intégral) pour les écoles d’arts et les ateliers en art qui sera présentée au grand public. Un tel reportage se rapportera à deux aspects précis. Il y a d’une part, mon cheminement semi-professionnel dans un milieu où l’aisance face à la nudité et l’acceptation de sa situation physique sont certainement des prérequis de la plus haute importance. Et, d’autre part, le déroulement d’une séance de nudité artistique où je participerai en tant que modèle vivant sera filmé afin d’alimenter . Ce reportage aura donc lieu à la fois sous formes d’enregistrement vidéo et d’interview.

Bref, tout s’annonce très bien au plan artistique dans les semaines à venir.

C’est à suivre …

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avis aux personnes intéressées habitants dans la région de Montréal.

Pour information :

https://www.ccgv.ca/formation/modele-vivant-ateliers-libres/

Dans le fond de mon âme

52A465341

Front commun mai 1972 à Sept-Îles

Dans le fond de mon âme

 

Aujourd’hui fait revivre hier

Voilà pourquoi je fais cette prière

De mon enfance bien des jours de bonheur

Et pourtant, on me l’arracha en une heure

 

Une fraîche journée de mois de mai

Un mois des amoureux et pour semer

Et une ville en colère en état de guerre

Pour une raison si compliquée que je m’en souviens guère

 

Notre sœur et toi étiez partis voir simplement

Sans savoir que nous te reverrons plus assurément

J’entendis une foule crier telle la passion des saintes écritures

Homme parmi les autres fonça dans cette foule et le silence se fît telle torture

 

Grand nombre blessé meurtri dans leurs chairs

Parmi eux ceux que j’aimais et qui m’étaient chers

D’autres allèrent souffrir dans leurs cœurs d’avoir perdu en silence

Leur fils aîné tué par un fou dans sa colère qui m’entraîna malgré mon enfance

 

À quoi bon ressasser le passé avec raison me diriez-vous ?

Je vous répondrai que bien des douleurs m’ont rendu un peu fou

Car voyez-vous dans l’obscurité de cette nuit je me rappelle

De ce frère que l’on m’enleva et qui dans le fond de mon âme j’appelle.

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec au Canada

Être modèle vivant… (Savoir vivre de sa spiritualité)

20170816_133046

Être modèle vivant…

(Savoir vivre de sa spiritualité)

Bonjour tout le monde,

Comment a été votre journée ? Pour ma part, elle a été magnifique : magasinage, rencontres, repas au restaurant. Ces quelques activités m’ont amené à me poser cette question: Quelle place la spiritualité occupe-t-elle dans ma vie ? Je vous dirais qu’il m’est inconcevable de vivre sans avoir une vie spirituelle, et sans pratiquer ma foi chrétienne laquelle est de tradition catholique. En effet, être modèle vivant, c’est savoir se nourrir non seulement au plan physique mais aussi au plan intérieur.

D’ailleurs, saviez-vous que je ressens la main de la Vierge-Marie se poser sur mon corps à chacune de mes prestances de nudité artistique ? Une main qui me rassure, me réconforte et me guide à chacune de mes séances. Un peu comme si, de par sa présence, elle sacralisait chacune de mes prestations. D’ailleurs, ne dit-on pas dans les saintes écritures que le corps est le temple de l’Esprit Saint ? Vivre de pain est essentielle pour notre corps, mais vivre de spiritualité est primordiale dans notre parcours sur cette terre.

Que la Paix du Christ soit avec vous !

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Besoin de solitude

New Image39

Besoin de solitude

 

Besoin de solitude,

En cette froide journée d’hiver,

En cette glaciale nuit comme celle d’hier,

Où silence et poésie rythment le battement d’un cœur rude.

 

Serait-ce un péché contre Dieu ?

De vouloir se soustraire quelques temps de tous ces yeux ?

De faire comme ce « Fils de l’homme » de ces saintes écritures,

De s’éloigner sur des plaines désertiques et le soir venu si obscures ?

 

Point de croix à supporter,

Si ce n’est que toutes ces illusions perdues,

De ces paysages mirifiques et de ces contrés à perte de vue,

Car sur cette colline devant petit peuple ma tendre chair fut fouetté.

 

Aujourd’hui, mon âme criait !

Cette nuit, mon corps me suppliait !

Un peu de répit ! Un peu de repos bien mérité !

Sans vouloir se plaindre et encore moins se lamenter !

 

Hommes se plaignent du manque de temps,

De ces manques pour combler des désirs si absurdes,

Et pourtant, bien des gens vivent sous des cieux si rudes,

Ne serait-il pas le moment de cesser d’agir comme des enfants ?

 

J’avais simplement envie d’être seul,

Pour remettre dans ma vie et en mon esprit,

Un peu d’ordre, un peu de vision et sans causer de souci,

Besoin de savoir où j’en suis dans ce monde si en décrépitude.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Beauté de femme! Beauté fragile!

Beauté de femme! Beauté fragile!

Dédié à mon amie Sophie

Bonjour tout le monde!

J’ai élaboré sur de nombreux sujets dans mon blogue artistique. Je pense notamment à titre d’exemples à la pose nue artistique et à la nudité. J’y ai aussi publié de nombreux poèmes en hommage à une amie que j’apprécie beaucoup. Bien entendu que plusieurs autres sujets ont été plus ou moins traités de façon approfondie. Par contre, il est important de se souvenir que j’ai toujours su orienter mes écrits avec un sens inné de professionnalisme et de courtoisie. Mon professionnalisme se voulait en tout temps éviter toutes formes de vulgarité et de sensationnalisme alors que ma courtoisie n’avait que pour noble objectif que de respecter l’intelligence de mes plus fidèles lecteurs. Ce sont-là les fondements de mes publications.

Cependant une question m’a été soumise, et ce à ma demande, par l’une de mes amies sur le web. Une question qui mérite d’être répondue à la fois avec franchise, classe et dignité. Ladite question a souvent été posée non seulement à l’ensemble du monde artistique mais aussi chez le commun des mortels. Quelle est donc la place de la femme dans le monde de la nudité et de surcroît de la nudité artistique? Il va sans dire qu’une telle place est singulièrement suivie par l’évolution des mentalités au fil des époques.

Reconnaissons-le! L’image de la femme dans la nudité n’a pas été, et c’est triste à dire, tellement à son avantage. De deux choses l’une! Soit qu’elle a été reléguée à un simple objet sexuel ou encore qu’elle a été élevée au rang de véritable sainte. Les deux voies sont d’une absurdité totale puisque la femme n’est ni une sainte, ni un objet. Elle est un être humain qui mérite le respect par le simple fait de son humanité laquelle est pleine et entière tant dans son corps qu’au plus profond de son âme. D’ailleurs, les saintes écritures ne disent-elles pas que l’homme et la femme ne font qu’un? Par ce fait, le respect que doit avoir l’un pour l’autre ces êtres constitue la pierre angulaire sur laquelle devrait être construite toutes les sociétés.

Que l’on se le tienne pour dit: Respecter la femme dans sa nudité est faire preuve d’une 10363713_603259496437352_2836027396785037713_ngrande noblesse. En effet, la nudité renvoie à la faiblesse dévoilée, à la pudeur absolue puisque tout y est présentée mais doit tout de même être vu avec un esprit totalement libre. Voilà pourquoi la nudité artistique est aux antipodes de la vulgaire pornographie. Il va de soi qu’une certaine forme de sensualité, voir d’érotisme, peut se dégager dans les œuvres où la femme nue y est présentée telle une Ève devant son Adam.

En ce qui me concerne, les modèles nus féminins me fascinent pour leur caractère que je qualifierais de mystérieux, de fascinant et de pureté. Un tel mystère réside dans l’origine de la vie: sans la femme, pas de vie. C’est aussi simple que çà. Ma fascination pour le corps nu féminin, outre du simple fait que je sois hétérosexuel, réside en sa beauté. Une femme est belle parce qu’elle est femme tout simplement. Inutile d’en rajouter. N’est-ce pas?! Et pour ce qui est de sa pureté? On ne peut guère nier que les caractéristiques physiques et physiologiques de la nudité féminine n’ont rien en commun avec celle de l’homme.

En règle générale, la femme nue répond par la douceur à la brutalité de l’homme. À la violence qui coule dans ses veines parfois par nécessité, l’histoire est parsemée d’événements où il fut obligé d’user d’armes pour protéger sa famille, parfois sa patrie, contre des forces qui lui ont été hostiles, la femme lui prouve que l’on peut agir de manières fort différentes. À la virilité bien visible, après tout une érection est vite remarquable et tout à fait normale, chez l’homme, la femme nue lui répond par une discrétion quasi-absolue. Enfin, la femme symbolise depuis la nuit des temps la faiblesse qui vient délivrer toute la sensibilité enfouie dans le cœur de chaque homme amenant ainsi celui-ci vers de plus hautes destinées.

Oui, la femme est belle. Toutes les femmes le sont puisqu’elles contiennent à elles seules toute la source de la vie. Vie de beauté dans toute sa splendeur et sa… fragilité.

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada