Archives de tags | air d’été

Je danse

Je danse Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Dancing-With-Myself-867083684 Modèle : Radmila

Je danse

 

En cette matinée tout ensoleillée, je danse

Je valse en écoutant les oiseaux chanter un air d’été

Avec allégresse, je sautille sur mes pieds dénudés et si légers

Je virevolte sous les chauds rayons de soleil jusqu’à ce que je sois en transe.

 

Avec douceur, je soulève au gré du vent

Le drap blanc qui recouvre mon intimité

Présentant mon pubis, à mère Nature, sa beauté

En croisant mes jambes faites de satin pur et blanc

 

Telles les ballerines du célèbre théâtre de Moscou

Dont leurs beautés rendirent bien des hommes fous

Mais la quiétude de la forêt où je gambade en ce moment

Au plus profond de mon être dès cet instant suffis bien amplement.

 

Je me revois à l’époque de ma belle enfance

Quand ma mère me racontait un conte de romance

J’imaginais me voir danser sur les mots prononcés

Par ma mère avant de m’endormir sous un tendre baiser.

 

Depuis qu’elle est partie vers d’autres cieux

Je revois en pensées toute la douceur de ses yeux

Que dirait-elle de me voir ainsi danser presque nue?

Et de savoir qu’une telle allégresse me transporte vers les nues.

 

Pour être franche, qu’à cela ne tienne

Je l’avoue, cette vie n’est nul autre que la mienne

Pour mon plus grand bonheur, je danserai bien chaque jour

En espérant faire entrer de nombreux amants sur mon parcours.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Liberté

liberté
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Liberté

 

En marchand dans les rues,
J’ai eu l’idée de montrer mes seins nus,
Question de rire ! Question de vivre ! Question de sourire !
Car demain serais-je encore de ce monde le temps d’un soupir ?

 

Me promenant à ma guise,
Sans le besoin que je me déguise,
Simplement être qui je suis, ressentir ce que je vis,
Oubliant ce qui m’assaille, ce qui sans cesse me poursuit.

 

Pas besoin de courir !
Croire avec cœur en son avenir,
En cette foule venue prier tous les saints,
Que l’on invoque en cette cathédrale peut-être en vain.

 

Sourire un peu gêné aux lèvres,
Je pense sans cesse à la belle Ève,
Qui a connu le bonheur du péché de la chair,
Et qui a pris son pied de s’envoyer allègrement en l’air.

 

Aujourd’hui, j’ai décidé de me balader.
Aujourd’hui, je me suis dirigé d’un pas léger,
Aujourd’hui, je suis allé sous un ciel ensoleillé,
Aujourd’hui, j’ai goûté un air d’été, un air de liberté.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada