Archives de tags | temps venu

Goulument

 

Goulument
Magnifique dessin par Juste Angèle de la France

Goulument

 

De toi, j’ai tellement faim.
Te savourer, voilà ma véritable fin.
Déguster tes lèvres humides et chaudes,
Dès le petit matin en guise de Laudes.

 

Je passerai ma langue avec attention,
Entre tes lèvres telle une pieuse exhortation,
Une louange à la douceur de ton mont de Vénus,
Un mont que j’escaladerai le temps venu, au temps voulu.

 

Goulument ! Passionnément !
Ma chère amie, avec délectation, assurément !
Avidement, je te dévorerai au petit-jour pour déjeuner.
Gloutonnement, je savourerai ton nectar exquis jusqu’à satiété.

 

Vigoureusement ! Je mordillerai ton bouton de plaisir.
Jusqu’à ce que tu ne peux arrêter de crier à force de jouir.
Puis, calmement, j’y passerai quelques doigts avec bon entrain,
Car je ne saurai terminer cette matinée sans savoir utiliser mon experte main.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’aimerais comprendre

thumbnail_DSC_1097

«Nous sommes tous plus ou moins attachés aux décisions prises dans notre lointain passé, à ce que nous avons été témoins, avons subis et avons fait subir, Nous aimerions parfois ne pas voir avec les yeux de notre âme ce qui nous entoure, ce que nous croyons être la vérité, ce que nous pensions être vrai. Nous avons tous les mains plus ou moins liés à nos souffrances actuelles, à celles que nous avons assistées dans le passé sans avoir pu faire quoique ce soit. C’est-là où réside tout le drame humain.» De RollandJr St-Gelais de Québec

J’aimerais comprendre

 

Il y a des fois au cours de la vie
Qu’il est nécessaire de se questionner
Afin de pouvoir continuer d’avancer
Et de devenir meilleur, c’est ainsi.

 

Ai-je toujours fait les bons choix ?
Excellente question, il va de soi.
Des choix furent bien et d’autres non.
Que nous le voulions ou le souhaitions.

 

Qu’aurait été ma destinée et ma route ?
Si elles n’étaient pas toujours semées de doutes.
Où en serai-je aujourd’hui ou bien cette nuit ?
Qui aurais-je connus ou croire connaître à l’infini ?

 

Drôle de pressentiment d’avoir un peu raté mon existence,
En cet instant où je me prépare à rejoindre le monde de la romance.
Qu’aurait pu être ma réalité actuelle en dépit de mes choix ?
Bien malin celui qui aurait réponse précise face à toutes ces voies.

 

Et comme dit une amie qui m’est chère :
Inutile de regarder toujours en arrière.
Car c’est devant soi que la route continue,
Voilà pourquoi les rétroviseurs sont bien menus.

 

Allons donc vers l’avant,
À petits pas qui deviendront grands.
Ce qui est fait a été fait pour la raison voulue,
En espérant meilleures décisions le temps venu.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada