Archives de tags | roi

Esméralda, la princesse des sables

Esméralda, la princesse des sables Dessin par Noble Roro de la France Poème de Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Esméralda, la princesse des sables

 

Je suis Esméralda,

Je suis une femme fière,

Des valeurs transmises par père et mère,

De leur sang qui coule dans mes veines ici et là.

 

De ma langue étrangère,

Qui a survécu au de-là les frontières,

Qui affronta mille périples et autant de guerres,

Lesquelles durent affronter tous mes nombreux frères.

 

Ma chevelure d’ébène,

Témoigne de mes origines lointaines,

Qui ont donné à mon être une auréole mystérieuse,

Qui a fait fantasmer mes amants devant ma peau savoureuse.

 

Parmi ces hommes, un seul a su me combler,

Car il avait trouvé les mots magiques qui m’ont fait rêver,

De sa tendre voix, il n’avait de cesse de m’appeler sa princesse,

Ces mots qu’il me glissait à l’oreille quand je succombais à ses caresses.

 

Princesse des sables qu’il me disait en cajolant mes seins,

Il serait toujours à moi qu’il répétait tel un refrain,

En découvrant avec délice mon jardin secret,

Un plaisir partagé car ce que je l’aimais.

 

Puis, un jour il est parti.

Vers d’autres cieux, un autre pays,

Mais jamais je n’oublierai comme il était doué,

Avec ses mains me faire sentir une femme vraiment comblée.

 

Je suis la princesse des sables chauds,

Sur une vaste contrée où il faut si beau,

Voyageant de lieu en lieu avec ce modeste convoi,

Je suis une princesse perdue à la recherche de son roi.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Sur les bords de la Loire

Sur les bords de la Loire Poème de RollandJr St-Gelais Peinture de Maryse Veysseyre de la France

 

Sur les bords de la Loire

 

Je suis un vieux marin,

Alors, n’essayez pas de jouer avec moi

Pour savoir qui d’entre nous est le plus fin

Car, sur ce long fleuve de la France, je suis le roi.

 

Certes, je n’ai peut-être pas fait mers et océans.

Mais, pour bien des gens, je suis devenu leur père.

Je me suis fait des amis qui sont devenus au fil du temps des parents,

Des amis qui ont comme moi connu des amours volés par la misère.

 

Je ne parle pas ici de la Der des Ders

Mais celle qui m’a fait découvrir ce fleuve majestueux

Qui m’a permis de sauver des gens qui fuyaient les horreurs de la guerre

Des gens qui portaient l’étoile jaune et, face à leur destin, si soucieux.

 

La victoire des Alliés et la libération de ma chère patrie

M’ont permis de poursuivre mon désir de naviguer

Et de connaître à chaque port, une femme à aimer.

Car bon nombre d’entre elles ont perdu leurs maris.

 

Sur ce long fleuve de mon doux pays

J’y ai vu des maisons aux peintures bariolées

J’y ai entendu le bel accent de ma belle Sylvie

Cette femme pour qui mon cœur a craqué.

 

Après nos noces, j’ai continué de naviguer.

Tout en me promettant de lui rester toujours fidèle

Inutile d’aller voir celles que jadis j’ai fréquentées

Car à mes yeux, elle était vraiment la plus belle.

 

Après tant d’années à naviguer du sud au nord

Il serait peut-être le temps de tirer ma révérence

Avant que mes forces s’épuisent et qu’il soit trop tard

Sur les bords de la Loire, j’ai réalisé mes rêves d’enfance.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

En ce novembre bleu

En ce novembre bleu Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/November-blues-859989646

En ce novembre bleu

 

Lis bien ceci mon grand,

Tu as été un super amant,

Un homme qui m’a fait découvrir,

Du péché de la chair de multiples plaisirs.

 

Avec toi, je voulais aller plus loin,

Construire ensemble un meilleur lendemain,

Où nous aurions eu un foyer avec de beaux enfants,

Mais, à ce que j’ai pu comprendre tu avais d’autres plans.

 

Tu voulais être que de passage,

Me rencontrer sur le chemin d’un voyage,

Que je sois qu’une poupée entre tes mains,

Pour des histoires osées et sans lendemain.

 

Oh que non ! Je ne marche pas dans tes plans enfantins,

Car je suis plus qu’une poupée entre les mains d’un gamin,

Loin de moi l’idée d’être pour toi un simple pantin,

Jouer à un tel jeu ne fait pas parti de mon destin.

 

Lis bien ceci mon donjuan en ce jour,

Sors de ma vie maintenant et pour toujours,

Car je te le jure, jamais nous ne pourrions être heureux,

 Je vaux beaucoup plus que tu peux croire à tes yeux.

 

Ô bel amant de ces nuits si chaudes et torrides,

Tes belles paroles ont maintenant une saveur insipide,

Pour être heureuse j’ai décidé de prendre une autre direction,

Comprends enfin que j’ai décidé que pour moi, il n’y a plus de pardon.

 

En ce novembre bleu, je poursuivrai donc une meilleure voie.

En ce novembre bleu, j’ai enfin saisi que je dois compter sur moi.

En ce novembre bleu, je vivrai ma vie la joie au cœur et sans toi.

En ce mois de novembre bleu, crois-moi, tu ne seras jamais roi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Par la douceur de tes lèvres

Les lèvres de ton âme
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Par la douceur de tes lèvres

 

Ce soir tu m’as fait une belle surprise,

Tu m’as envoyé une vidéo où tu as été prise,

Prise en train de chanter d’une voix tellement angélique,

Que je croyais que tu sortais d’un monde totalement féérique.

 

Ce fut certes, avouons-le, assez court.

Mais de cette voix, je m’en souviendrai toujours.

Car comme tu étais belle en cet instant si précieux,

Un instant qui restera dans mon cœur si merveilleux.

 

Je t’ai entendu chanter une chanson si émouvante,

Que tout mon être était attiré par des paroles si attirantes,

Des paroles qui sortirent de ta bouche telle une mélodie venue des cieux,

Qui te donna une aura tellement divine que je me suis mis à pleurer.

 

En revoyant ces jours où en secret je t’avais tellement aimée,

Face au déroulement de ma vie, je me suis mis à me questionner.

Méritais-je vraiment d’être aimé par une femme aussi belle que toi,

Car je suis loin d’être parfait, ni riche ni puissant et encore moins un roi.

 

Était-ce trop demandé à la vie d’être à tes côtés?

Malgré mes nombreux défauts et mes multiples infidélités,

Car j’étais prêt à te prendre comme tu es avec ta grande souffrance,

Que j’aurais pris soin de soulager avec des mots d’amour et de romance.

 

Comme tu es belle dans cette vidéo que tu m’as envoyé,

Tellement belle que je croyais que j’avais simplement rêvé,

En cette nuit d’un mois d’été où dans le silence de ma solitude,

Où je constate par la douceur de tes lèvres que ma vie est que décrépitude.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Réservé

Réservé
Avec la participation exceptionnelle du modèle vivant Princess de Québec Poème par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Réservé

 

Ceci est mon jardin secret,

Que vous le vouliez ou pas, c’est ce qui en est,

Il appartient à celle qui aura l’honneur de s’en servir,

S’en servir au gré de son plus grand plaisir.

 

Ce bijou est pour la dame aux doigts de fée,

Une belle dame qui saura avec soin en jouer,

Avec délicatesse pour en extraire la semence,

Par une nuit chaude remplie de romance.

 

Une romance parfumée de mots d’amour illusoire,

Prononcés sous le firmament d’une nuit bien noire,

Cette dame pourrait-elle être l’élue de mon cœur?

Celle qui fera partir loin de moi toutes mes peurs?

 

Illusion de l’amour et de la passion,

Illusion d’une nuit de tendresse ou de domination,

Que choisir entre les baisers des lèvres ou ceux du fouet?

De ces lèvres pulpeuses ou bien celles des lanières fignolées à souhait?

 

Oui, ma chérie! Tout ceci est pour toi.

Pour cette nuit, tu seras ma reine et moi ton roi.

Avec passion, je te couvrirai de mille baisers.

De mes baisers de la tête jusqu’aux pieds.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada