Archives de tags | séance

Le meilleur de moi-même

Le meilleur de moi-même
« Le meilleur de moi-même » DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Le meilleur de moi-même

 

En ce jour d’été,

Chez-toi, je suis allé.

Avec sourire et un cœur léger,

Te rencontrer pour projet le réaliser.

 

Bras dessous, avec moi j’apporterai.

Toutes choses qui auront leur grande utilité,

Mais celle qui aura le plus d’importance sera la simplicité,

Car, être tellement fragile voilà ce qu’est un modèle en sa nudité.

 

Bien amicalement, nous préparons cette séance avec précaution.

Puisque depuis si longtemps, toi et moi, nous en rêvions.

Toi derrière cette caméra qui sera entre tes doigts,

Et moi qui fera belle oeuvre d’art devant toi.

 

Laissant libre court à ton imagination,

Nous nous ferons confiance avec raison,

Peu importe les lieux que tu auras choisis,

Je serai professionnel avec cœur et un bel esprit.

 

À la lumière du jour, de mon corps tu en feras le tour.

Au gré de tes fantaisies, nous en rirons avec un bel humour.

Car, là où il y a de la gêne, il n’y a point de plaisir. C’est ce que l’on dit.

Mais, d’ici cette journée tant espérée, penses à cette journée d’été et puis souri.

 

Certes, mon corps n’est point celui d’un bel Adonis ni d’un dieu.

Mais, entre bien d’autres, il possède ce petit quelque chose de merveilleux.

Toute une histoire l’habite, celle d’un homme si spécial mais tellement heureux,

Qu’il a qu’un seul désir pour cette journée, c’est que nous ayons un souvenir joyeux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Ma chère Laurita

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui je désire réaliser une critique à propos de deux photos réalisées par un photographe qui expose ces œuvres au sein du site deviantArt. Un site qui me permet à la fois de correspondre avec plusieurs artistes œuvrant dans le domaine de la photo et du dessin. Ces supports artistiques ont pour sujet la nudité de leurs modèles. Ces derniers sont autant féminins que masculins. Il est tout à fait normal que la permission d’utiliser quelques-unes de leurs œuvres leur soit demandée avant de réaliser un quelconque article. Il s’agit-là d’un principe à la fois moral, d’éthique et légal. Moral puisqu’il s’agit de leurs œuvres. Éthique puisque cela cadre avec la recherche de l’excellence. Légal car agir autrement irait à l’encontre du droit d’auteur.

Toutefois, ma critique s’adresserait à une certaine Laurita. Pourquoi donc ? Tout simplement pour donner une originalité au présent article. En effet, je préfère m’adresser à ce superbe modèle, un peu comme si je me confierais en secret, loin des oreilles indiscrètes. Une chose doit être dite une fois pour toute : Tu es un modèle à la beauté exquise. Une beauté mise en valeur par l’ensemble des deux photos même si l’une des deux l’accentue de manière fort appréciable tant sur le plan artistique que sur le plan visuel.

Ma chère Laurita

Comme je l’ai mentionné plus haut ta beauté est tout à fait exquise. La magnificence de tes cheveux lesquels semblent posséder la douceur de la soie, la perfection de ton visage qui peut saisir le plus difficile des hommes et la grâce toute féminine de ton corps font de toi un modèle qui ferait l’envie de bien des écoles d’art. Un corps agrémenté tant par des seins magnifiques et une vulve rasée font de toi une déesse en ce monde.

Chacune des photos pour lesquelles tu as servi de modèle rend grâce tant à ta beauté qu’à ta féminité. Toutefois, elles le font d’une manière qui leur est propre. Puisque je dois choisir l’une des deux pour commencer ma critique, j’opte pour celle réalisée en couleur.

La belle Laurita 3Pourquoi un tel choix? Tout simplement parce qu’elle accentue le regard sur les particularités de ton corps. Sois rassurée! Le regard dont il est question est empreint de respect à ton égard tout comme celui du photographe qui a eu la chance inouïe de travailler avec toi à l’occasion de cette séance. Des particularités qui, un peu à l’image d’une carte géographique, nous font découvrir des zones que seuls des yeux expérimentés peuvent percevoir.

Je prends ces deux exemples à titre explicatif. En premier lieu, les aréoles des seins et les bordures des grandes lèvres donnent, et ce par leurs teintes, à la photo un cachet unique. Certes, il s’agit d’un cachet unique mais loin d’être vulgaire puisque cela est englobé dans un ensemble de couleurs où l’harmonie est de mise. En second lieu, une telle harmonie transpire dans chacune des parties qui composent cette photo. L’on a qu’à regarder la progression des couleurs de l’avant-plan à celles de l’arrière-plan pour s’en rendre compte. En effet, elles passent du rose aux différentes teintes de bleu avec le bois de l’éventail lequel me fait penser à un soleil. Ce dernier point était-il voulu par le photographe? C’est possible.

Le tout est entrecoupé par la présence, loin d’être désagréable pour les yeux, des bas noirs que tu portes avec grande classe. Une telle classe témoigne de ton professionnalisme et celui du photographe. C’est tout à votre honneur.

Que puis-je écrire à propos de la photo réalisée en noirLa belle Laurita 2 et blanc ? Quelle serait davantage conforme à ce que l’on attend d’une photo où la nudité artistique est présentée ? Qu’a-t-elle de si particulier par rapport à la précédente ? Et pourquoi devrais-je autant m’y intéressé ? Voilà les questions auxquelles je vous apporte des réponses.

Tout d’abord, il m’est apparu impératif de m’y intéresser puisqu’elle se situe être aux antipodes de la précédente. Non pas dans le sens d’être de mauvais goût mais plutôt d’être tout aussi belle tout en étant fort différente. Des différences qui sont perceptibles pour tout amateur d’œuvres où le corps est présenté dans son plus simple apparat.

La première différence réside dans l’arrangement propre au noir et blanc. C’est-à-dire que l’on assiste à une fonte graduelle de ces deux réalités visuelles. (1) C’est un fait indéniable : les réalisations en noir et blanc possèdent une douceur tout à fait remarquable. Je dirais même qu’elles peuvent cacher certains défauts plus visibles dans les réalisations en couleur.

La deuxième différence se trouve dans le jeu de lumière. En effet, les couleurs que l’on voit dans la première photo deviennent à leur tour une accentuation des teintes passant parfois du blanc au noir avec une progression lente du gris. J’ai à titre d’exemple les barreaux de l’éventail qui n’a plus cette caractéristique de me faire penser au soleil. Ce qui n’enlève rien à l’éclat du résultat final.

La dernière différence, et possiblement la plus notable, concerne la capacité de rendre une photo de nudité plus conforme aux normes non écrites liées au nu. Désolé pour l’exemple qui suit mon propos. Mais, sans vouloir me justifier pour un tel choix, je vous dirais qu’il n’en a pas d’autres d’aussi appropriés dans les circonstances. En l’occurrence, la visualisation bien perceptible de l’anus du modèle diminue de manière significative le caractère artistique d’une telle photo.

Aussi utile est cet orifice, je ne crois pas qu’il soit tout à fait approprié que l’on puisse le voir de manière aussi visible au sein d’une photo de nu. Personnellement, et c’est mon humble opinion, un filtre aurait été appréciable pour amoindrir sa présence. Un peu comme le fait de jeter un voile pudique afin de mettre davantage l’accent sur le reste de cette œuvre. Ce qui, tu dois sûrement t’en douter, n’ôte en aucun cas à ton charme.

En résumé, je préfère la seconde photo à la première. Certes, il existe d’autres éléments qui peuvent davantage appuyer mon choix. Lesdits éléments sont trop longs à énumérer dans ce présent article. Peut-être à l’exception d’un seul, celui de devenir un superbe fond d’écran pour mon ordinateur.  (2)

Chère Laurita, ce fut avec un plaisir immense que j’ai partagé avec toi et avec mes nombreux abonnés ma critique sur l’ensemble de ces deux photos dans lesquelles ta beauté toute féminine y est présentée de manière très agréable.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

(1) J’ignore comment dire les choses autrement puisque le noir et blanc, si je me fis à mes rares cours d’arts à l’époque du lycée, ne sont pas des couleurs à proprement parler. J’ai donc opté pour réalités visuelles afin de faciliter la démonstration de mon point de vue.

(2) Il est à noter qu’il en est de même pour la photo réalisée en couleur. Ce qui prouve qu’une telle photo a été faite presque à la perfection.

 

Trouve-moi

Trouve-moi
Model is JenovaxLilith on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/find-me-831364655

Trouve-moi

 

Lis bien ces mots,

Qui expriment si bien mes maux,

Des maux longtemps tenus silencieux,

Malgré les avertissements que me donnèrent les cieux.

 

Parfois, il faut faire des choix pour son avenir.

Des choix souvent tristes et parfois inévitables,

Ne rien dire, ne rien faire, serait à mes yeux si coupable.

Ah si tu pouvais savoir comme j’aimais tant te voir sourire !

 

Je ne t’avais pourtant jamais rien refusé,

Car, au plus profond de moi, comme je t’ai aimée.

Je t’avais offert le meilleur de moi-même à chaque instant,

Passant outre les mésententes bien futiles pour de courts moments.

 

Je t’ai fait vivre tant d’expériences variées,

Avec en prime une belle séance de grande nudité.

Une séance que je désirais t’offrir sur un plateau d’argent,

En ce bel hiver recouvrant la terre endormie d’un manteau blanc.

 

Désormais, je continuerai mon humble chemin.

Si telle est l’ultime volonté de Dieu sur mon destin.

Je te laisse sans haine, sans regret mais avec amertume.

Car depuis ma réflexion se jeta en mon âme une épaisse brume.

 

Je m’en vais sous le ciel gris sans me retourner,

Avec une douce mélodie sur mes lèvres pour me consoler,

Je te laisse maintenant et pour toujours en paix si telle est ta volonté.

Et de ces pages j’ai choisi définitivement dans les obscurs limbes jeter.

 

Trouve-moi belle dame si tu le peux,

Mais, moi j’en ai assez. Tel est mon aveu.

Y-a-t-il quelqu’un qui t’a dit aujourd’hui qu’il t’aimait?

Que cela me manquera de ne plus te le dire maintenant et à jamais.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un voile mystérieux

Un voile mystérieux
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un voile mystérieux

Bonjour tout le monde,

La plupart d’entre a sûrement remarqué qu’un grand nombre des photos que j’ai choisies afin d’enrichir mon blogue artistique mettent en vedette, une manière de parler, la nudité des modèles dont la majorité sont des femmes. C’est un fait. La nudité artistique est souvent une source quasi intarissable d’inspiration pour la publication de mes articles lesquels peuvent être réalisés sous la forme de poèmes ou bien de proses. Ces dernières sont aussi de manière occasionnelle des textes de réflexion personnelle sur des aspects de la vie.

Un élément intéressant à retenir ! J’adore ajouter une aura de mystère sur l’ensemble de mes publications surtout lorsque j’annonce qu’une séance de nudité artistique aura lieu dans les jours à venir. En effet, rien ne m’amuse plus que de susciter une curiosité chez mes abonnés afin de mettre en haleine leur attention. Savoir écrire, c’est avant toute chose posséder la capacité d’allumer cette petite flamme de curiosité chez les personnes désireuses d’en savoir toujours plus au fil des événements. Mais attention ! Il s’agit ici d’une curiosité saine suscitant une ouverture d’esprit chez toute personne prête à s’ouvrir à tout ce qui l’entoure.

Mais quelle serait la méthode la plus efficace pour justement susciter le désir d’en savoir toujours plus ? Un désir qui serait modéré de manière à garder à l’esprit le respect entre les partenaires qui sont d’un côté mes fidèles abonnés et leur humble serviteur.

Selon moi, et un peu à l’image de cette magnifique photo réalisée par mon ami Rick B., d’Allemagne, il suffit souvent de pas grand-chose si ce n’est que de mettre de l’avant un voile mystérieux. Ne dit-on pas que tout ce qui est à peine perceptible pour l’œil est souvent plus invitant à regarder, à découvrir et à explorer. Regarder avec les yeux du cœur ! Découvrir avec les yeux de l’âme ! Explorer avec l’innocence d’un enfant qui découvre avec stupéfaction toute la beauté que lui offre la vie.

Puissions-nous préserver en chacun de nous ce voile mystérieux.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Obéissance

Obéissance
Superbe photo réalisée par James Fraser Voir son site sur https://www.deviantart.com/mtl3

Obéissance

 

C’est le temps,

Prépare-toi, mon Rolland.

Vas-y ! Enlève tous tes vêtements.

De cette séance tu t’en souviendras longtemps.

 

Ce soir, je vais t’apprendre à m’obéir.

Je t’enseignerai comment réellement souffrir,

Et t’entendre crier de douleur, j’en prendrai plaisir.

Ce gibet, pour toi je l’ai construit avec un grand sourire.

 

Maintenant que tu es nu et à ma merci,

Installe-toi confortablement sur la table, je t’en prie.

Laisse-moi t’installer les chaînes aux extrémités de ton corps,

Des chaînes faites sur mesure car ton physique vaut son pesant d’or.

 

Garde-toi de me supplier de m’arrêter,

Savoure mes coups de fouet jusqu’au dernier.

Apprécie chacun de mes coups de griffes sur ta douce peau,

Sais-tu quoi? Chaque fois que tu cries de douleur, je te trouve si beau.

 

Je te caresserai avec mon gant d’écrin les fesses,

Alors que devant le miroir tu ne verras qu’un esclave et sa maîtresse.

Ta propriétaire tant adorée mais que tu crains par-dessus tout,

De son corps un jour tu pourras en jouir car je sais comme tu en es fou.

 

Mais avant d’en arriver là,

Sois rassuré que je te mettrai aux pas.

Tu devras me concéder sur toi droit de vie et de mort,

Alors, mon chéri, un conseil : serre bien entre les dents, ton mors.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada