Archives de tags | séance

C’est à partir de cette séance

C’est à partir de cette séance Poème de Rolland Jr St-Gelais Source de la photo : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/173a-945461889

C’est à partir de cette séance

 

Je me promenais dans les rues,

C’est alors que me vint subitement une fringale.

L’une de ces faims qui me crevaient la dalle.

Alors que je profitais du bon temps à pleine vue.

 

Apercevant un kiosque de restauration rapide,

Je m’y suis alors dirigé sans un seul instant me douter.

Que je deviendrai amoureux d’une dame de toute beauté !

Elle y œuvrait afin de payer ses cours avec une attention insipide.

 

Constatant qu’il y avait peu de gens qui attendaient leurs tours,

J’en ai donc profité pour lui demander en quoi elle étudiait.

« En art ! » Elle m’a alors répondu pendant qu’elle me servait.

Ce à quoi je lui ai dit que je cherchais un modèle en ce jour.

 

Je lui ai expliqué que j’étais photographe de profession.

Et que, sans cesse, j’étais à la recherche de modèles,

Une personne qui de corps et d’âme serait belle.

Que je lui prodiguerais un bon cachet comme de raison !

 

Sans hésiter, elle glissa de quoi pour écrire sur le comptoir.

J’ai très vite compris qu’elle souhaitait m’offrir un tel service.

Griffonnant avec empressement : 460 de la rue aux mille vices !

Je lui ai prestement remis ce papier en admirant ses yeux noirs.

 

Les jours et les nuits, puis les mois passèrent inlassablement.

Puis, un soir, on frappa par trois coups à la porte de mon atelier.

Quelle belle surprise d’y trouver celle que j’avais jadis rencontrée !

Sans plus attendre, elle s’introduisit en ma demeure précipitamment.

 

Nous nous regardâmes droit dans les yeux.

C’est alors que j’ai compris la raison de sa venue.

Vers le sofa, elle y alla en ôtant ses vêtements jusqu’à être nue.

Jamais de ma vie, une femme aussi magnifique, je n’avais encore vu.

 

Son corps de jeune dame s’harmonisait impeccablement.

À l’horizon qui s’offrait à la lentille de ma précieuse caméra.

Qui en cette soirée magique pour toujours elle l’immortalisera !

Voilà pourquoi, elle et moi, nous avons œuvré si joyeusement.

 

Ses longs cheveux descendaient jusqu’aux fesses.

De sa bouche, une haleine se dégageait de menthe rafraîchie.

Son être resplendissait, à la fois, de tellement de bonté et de vie.

Devant tant de splendeur qui se manifestait, j’étais en détresse.

 

C’est sur des notes de piano jouées à la radio,

Que cette agréable soirée s’est poursuivie allègrement !

C’est lorsque l’on s’y attend le moins que l’amour naît subitement.

C’est à partir de cette séance qu’elle et moi avons connu des jours si beaux.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le secret de la soumission

Le secret de la soumission Poème de Rolland Jr St-Gelais Avec la permission de Alixia Busch Photo par Jfquest1 Source : https://www.alixiamodele.com/le-roux-et-le-noir/

Le secret de la soumission

 

Allez ! Entre dans mon donjon !

Fais-moi confiance et tu verras comme c’est bon.

Figure-toi ! J’ai de nombreuses années d’expérience.

C’est presque devenu un système de rites et de croyances.

 

J’ai tout ce qu’il faut pour t’apprivoiser.

Des martinets et des fouets pour te dompter.

Un chevalet pour t’attacher avec des sangles de cuir.

Tu connaîtras enfin que signifie réellement jouir.

 

Je prendrai grand soin de ton corps.

Après tout, il vaut bien son pesant d’or.

Tu apprendras avec facilité les codes de conduite.

C’est l’essentiel afin de pouvoir respecter tes limites.

 

De tes lèvres sortiront ces magnifiques couleurs.

Elles exprimeront à merveille le degré de ta douleur.

Des signaux qui définiront la douceur de chair.

Ô, belle soumise. Si tu savais comme cela va me plaire.

 

Bleu qui est parfait comme l’iris de tes yeux.

Orange telle que la forme de tes seins merveilleux.

De ce rouge semblable à tes lèvres tendres et pulpeuses.

De mes tapes sur tes fesses, tu en seras tellement heureuse.

 

Tu porteras un collier à ton cou.

À mes ordres, tu accompliras les cent coups.

Tu cèderas à mes paroles à mes claquements de doigts.

Ô, docile esclave. Avec moi, tu n’auras aucun passe-droit.

 

Dès la seconde que la séance commencera,

À mes quatre volontés, sans lâcher un mot tu obéiras.

Mais, je porterai une attention particulière à ne pas te blesser.

Après tout, nous sommes ensemble pour nous amuser.

 

Tu seras dominée de corps et d’esprit en cette soirée.

Je te dirai comment embrasser mes pieds avec volupté.

Je t’apprendrai les règles d’une nouvelle éducation.

Quel délice de t’inculquer le secret de la soumission !

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Réjouissances des fêtes

Réjouissances des fêtes Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo de Alixia Busch Source : https://www.alixiamodele.com/a-life-between-light-and-shadows/

Réjouissances des fêtes

 

Jouir comme une bête assoiffée,

De plaisir à en avoir le souffle coupé.

L’hiver est arrivé avec son manteau blanc.

Et, quand j’y songe, je trouve cela si navrant.

 

Pensez-y seulement un peu !

Je sors uniquement quand je le peux.

Le froid abîme la peau fragile de mon corps.

Qui est aussi précieux à mon regard que l’or.

 

Mais, ce que je découvre bien à cette période de l’année.

C’est la chance de me promener nue toutes les journées.

Ce qui est génial, c’est de ne pas avoir un seul curieux,

Qui pourrait vouloir s’en mettre plein les yeux.

 

Et puis, comme c’est le temps de gâter ceux qu’on aime.

Je commence donc par celle que j’adore : moi-même.

Bien installée sur le doux sofa de mon grand salon.

Je débute la séance lentement comme de raison.

 

Jambes soigneusement écartées afin de trouver cet endroit.

J’effleure avec précaution cet objet précieux qu’est mon doigt.

Main qui découvre mes lèvres de cette vulve digne de la belle Vénus.

Rêvant d’une bouche si chaude qu’elle me ferait penser au dieu Uranus.

 

Je poursuis inlassablement mon chemin.

En fredonnant un air, ma foi, assez coquin.

Qui met tellement de joie dans mon être en un instant,

Que je crois me retrouver sous le sapin de Noël telle une enfant !

 

Je frotte, je gratte et je fourbis cette bille de chair avec amusement.

Tout en déroulant ce capuchon, semblable à un moine, délicatement.

J’entends à la radio ces mots : « Mesdames ! Profitez des réjouissances des fêtes ».

« Ho que oui ! Mon ami ! » J’ai répondu en riant à pleines dents à en perdre la tête.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Maintenant, tu es fixée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Maintenant, tu es fixée

 

Maintenant, tu es fixée.

Tu connais ton sort, ta destinée.

Je saurai prendre soin de ton corps,

Tout en caressant tes cheveux couleur d’or.

 

Tu découvriras les mille plaisirs,

De la douleur qui te fera avec délice souffrir.

Avec précaution, je te guiderai en des lieux ignorés.

De tes désirs jusque-là secrets, tu apprendras à les formuler.

 

Je t’amènerai jusqu’aux portes de l’enfer,

Là où de ta pudeur, tu manderas à t’en défaire.

Tes cris de supplication atteindront le seuil du paradis,

Ta jouissance orgasmique accédera aux limites de l’infini.

 

Quelle volupté pour mes yeux de te voir ainsi !

De mes sévices corporels, tu finiras par me dire merci.

Désormais, tes mains et tes pieds sont fermement attachés,

Cela fait de toi, ô, ma chérie, l’objet de mon imagination débridée.

 

Tu es devenu le sujet digne de subir les pires contraintes,

De ressentir au plus profond de ton être tes plus effroyables craintes.

Car avouons-le ! Quoi de plus extraordinaire en ce monde ?

De satisfaire, sans retenue, ses impulsions les plus immondes ?

 

Quoi de plus merveilleux lorsque cela est fait en amoureux ?

En se rappelant, d’un commun accord, que tout est qu’un jeu !

Il est impératif de respecter, en tout temps, les limites de l’autre.

Une séance, digne de ce nom, réside dans le savoir-faire de l’hôte.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

À travers une lentille

À travers une lentille Réflexion par Rolland Jr St-Gelais Photo par Acuarela1962 Source : https://www.deviantart.com/acuarela1962/art/Libre-13-522991231

À travers une lentille

 

À chaque jour, à travers une lentille.

L’amertume de la vie sans cesse se défile.

Je découvre toujours une nouvelle vérité,

Qui donne à mon existence sa vraie beauté.

 

Parfois, c’est en parcourant la nature,

Que je reconnais la chance pure,

De vivre dans un pays si joli,

Où ma réalité me sourit.

 

Mais, je dois admettre un fait.

Il y a quelque chose qui me plaît.

C’est d’avoir l’occasion de rencontrer,

Des modèles féminins venus de l’étranger.

 

Il va de soi que tout est fait avec rigueur.

Car, elles gardent des poses plusieurs heures.

Parfois, des chansons sont jouées à la radio,

Pour agrémenter les veillées lorsqu’il fait chaud.

 

Mon atelier est situé, dans le grenier, chez moi.

J’ai construit à cette fin une grande pièce sous mon toit.

Tout y est pour accueillir ces femmes aux styles soignés.

Sofa, siège, banc et tabouret pour tenir toute la soirée.

 

Connaissez-vous quel est l’exact secret de ma profession ?

Je devrais de préférence affirmer de cette formidable passion.

C’est la symbiose qui se manifeste dès que débute la séance.

Une véritable scène où tout est un jeu d’art et de patience.

 

Telle une promenade dans un jardin par une journée ensoleillée,

Je suis à la recherche de la fleur qui attirera mon regard attentionné.

Afin de perpétuer cette œuvre mirifique à l’aide de mon plus fidèle ami.

Mon fidèle compagnon, mon précieux appareil-photo que voici.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada