Archives de tags | pairs

Ma résolution en tant que modèle vivant

IMG_20181114_212055 (1)

Ma résolution en tant que modèle vivant

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout cœur que vous allez bien et que le mois de novembre se poursuit selon votre bon plaisir. De mon côté, je vis un moment tout à fait féerique depuis mon réveil. En effet, nous avons la chance incroyable de voir tomber une belle neige d’une blancheur angélique recouvrir la belle ville de Québec. Ceci m’amène à prendre conscience de mon bonheur actuel. Un bonheur qui se cultive et s’apprécie au quotidien. D’ailleurs, c’est-là une des rares résolutions que j’ai prises dans ma vie. Avouons-le ! Rares sont les résolutions que nous parvenons à mettre en pratique surtout si elles sont prises en début d’année.

Pour ma part, après avoir mûrement réfléchi à la suiteIMG_20181114_194256 de ma prestation de nudité artistique tenue à Saguenay ce mercredi 14 novembre au sein de l’université du Québec à Chicoutimi, j’ai décidé de ne plus jamais faire l’utilisation de caches-sexe à l’avenir. Il y a trois raisons majeures à ma prise de décision. Des raisons qui pourront vous sembler difficiles à comprendre mais qu’une personne ayant travaillé dans un domaine similaire au mien saura le faire. Tout d’abord, ce fut la première fois où j’avais utilisé pour l’occasion de quelques poses un cache-sexe. Et, à vrai dire, j’ai détesté çà au plus au point. En effet, j’avais l’impression que je reniais le fait d’être entièrement un modèle vivant tant de corps que d’esprit et ce, aussi bien à mes yeux que pour les personnes présentes en salle.

IMG_20181114_211125 (1)Ensuite, le fait de porter un cache-sexe bloque de manière psychologique mon aisance relationnelle entre ma nudité et mon corps. Autrement dit, suis-je vraiment bien avec l’image que j’ai de mon physique, de ma masculinité et des rapports que j’entretiens avec autrui ? Souvenons-nous que le corps EST le véhicule qui nous met en relation avec le monde environnant. Pourquoi alors cacher une quelconque partie de mon anatomie puisque c’est grâce à l’ensemble de celui-ci que je communie, tant de corps que d’esprit avec mes pairs ? Poser la question est un peu y répondre.

IMG_20181114_201204Enfin, certaines poses m’ont mis mal à l’aise en utilisant mon cache-sexe. Une sensation très désagréable où j’avais l’impression de ressembler plus à un clown qu’à un modèle vivant digne de ce nom. Voir la craque de mes fesses sur un dessin, aussi bien réalisé soit-il, peut faire rire sur le coup mais il peut aussi me faire voir d’une manière pas tellement professionnel. Là encore, c’est mon humble avis. Mais un avis qui vaut son pesant d’or étant mon expérience vécue dans ce domaine depuis plus de six ans.

En résumé, j’ai pris la décision formelle de ne pas utiliser de cache-sexe à l’avenir. Je suis pleinement homme, fier de mon corps, de ce que je suis et de tout ce que j’ai accompli jusqu’à maintenant. L’essentiel est de rester sur la voie du professionnalisme comme je l’ai toujours fait à ce jour.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Cinétique

Un concept fort intéressant

Bonjour tout le monde,

29355084_10156425272133919_1229237385854358884_oIl m’arrive souvent de faire la découverte de dessins fort originaux réalisés par des artistes, tant masculins que féminins, qui possèdent un talent indéniable dans ce domaine qu’est le nudité  artistique. Qui plus est ! Plusieurs thèmes sont abordés de manière à la fois constructive et détachée de toutes limites. Enfin, presque toute puisque nous sommes nous-mêmes29355084_10156425272133919_1229237385854358884_o limités dans nos représentations face à notre environnement. Une limitation imposée de gré ou de force par notre propre expérience, nos attentes et dans le cas précis de la vision artistique nos facultés personnelles. Souvenons-nous que chacun d’entre nous parcourt son chemin de manière tout à fait différente de ses pairs. Bref, il me fait grandement plaisir de vous présenter deux œuvres réalisées par mon ami Eri Kel de la France. Deux œuvres qui démontrent que la synergie fait partie intégrante de la vie. En effet, il n’y a point de vie sans le mouvement.

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec

La combattante

la combattante

Dessin de Eri Kel de la France

La combattante

 

Devant mille dangers,

Qu’elle soit affamée et assoiffée,

Elle apprit à affronter tous ses ennemis,

Ceux de sa tribu et de sa famille si braves et unies.

 

Dans la savane étendue,

Où se tapissent tous ces animaux sauvages,

Ses pairs lui enseignèrent techniques de guerre tels de vieux sages,

Afin de ne point craindre dents affûtés de tous ces démons bien tendus.

 

Bouclier d’airain sur le dos et lance au poing,

Elle combattra avec force et fureur jusqu’au lendemain,

Sur sa peau tatouée et d’ébène coulera bientôt tout ce sang écarlate,

Provenant des artères témoignant de ces yeux agonisant qui se dilatent.

 

Nue devant sa proie,

Elle éprouve en son âme un effroi,

Car de cette lutte impitoyable en sortira qu’un seul,

Et qui ne connaîtra jamais les hommages d’un digne linceul.

 

Femme et jadis jeune fille formée dès sa naissance,

À combattre ses craintes et ses peurs pour maigre pitance,

En entendant les tambours annonçant cet envahisseur blanc,

Maudissant l’aurore calme qui l’a vu naître aux cris des éléphants.

 

Ô femme africaine, si belle et si noire,

Ô femme aux courbes invitantes avec tes seins magnifiques,

Ô femme si sensuelle qui naquit sur cette terre mirifique,

Ô toi, la noble femme ! Raconte-moi ton histoire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une autre de mes passions: La musique

new-image20

Une autre de mes passions: La musique

Bonjour tout le monde, 

15203150_696161393867967_3620355956724414059_nAujourd’hui, j’ai décidé de faire quelque chose de spécial afin d’agrémenter mon blogue artistique consacré avant toute chose à ma passion en tant que modèle nu pour des artistes et des écoles d’arts ou bien des ateliers tenus un peu partout dans la belle province de Québec. Vous le savez depuis longtemps la poésie et la photographie comptent parmi mes autres passions lesquelles sont présentes de manière sporadique au fil de mes publications. Or, je me permet de vous confier un secret: je suis un véritable mélomane et ce, depuis ma plus tendre enfance. 

C’est à l’ensemble de ma famille que je dois cette passion qui m’anime au plus profond de mon âme et qui me permet de ressentir des vibrations extraordinaires à chaque fois où une mélodie me touche. Bienheureux l’amant de la musique car sa vie en sera embellie ! Ce qui est d’autant plus vrai lorsque l’on pense à tout ce qui est véhiculé au sein des médias de masse et, avouons-le d’emblée, c’est loin d’être positif. 

Pour ma part, la musique a favorisé de manière considérable mon inspiration pourrollandjr_st_gelais_by_lequebecois1962-d8k397j_thumb.jpg bon nombre de mes rédactions au sein de ce blogue. Que de poèmes ai-je composés en ressentant la douceur d’une chanson d’amour ?! Que de textes de réflexion ai-je écrits en prenant quelques instants de repos en écoutant des chansons d’auteurs connus, et parfois méconnus, du grand public et de styles variés ! D’ailleurs, vous avez probablement remarqué que la recherche de l’excellence est au cœur de chacune de mes réalisations vidéos concernant mes prestations de nudité artistique. En effet, je n’ose pas compter le nombre de minutes passé à penser, à concevoir, à fabriquer et à corriger ainsi qu’à choisir une trame musicale qui conviendrait à la vidéo. 

Or, mon choix musical va influencer de façon considérable le résultat final. Ce qui me semble être tout à fait normal puisque, à l’instar du fil de Thésée lui permettant de sortir sain et sauf du labyrinthe après avoir tué le Minotaure, la trame musicale est ce qui amènera le lecteur à poursuivre sa route visuelle au sein même de ma vidéo. Dis-moi ce que tu écoutes, je te dirai qui tu es ! Voilà pourquoi, il m’est impératif de choisir une mélodie qui cadre bien non seulement avec la vidéo mais, c’est peut-être encore plus important, avec l’ensemble de mon blogue. 

new-image33Oui, la musique fait partie intégrante de mon parcours de vie. Elle a favorisé chez votre humble serviteur une plus grande harmonie entre d’une part, ce que je vis et, d’autre part, ce qui se devait d’être exprimé. Ne dit-on pas que tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime ? Se poser la question, c’est aussi y répondre. Parfois, certaines chansons me feront revivre des souvenirs heureux et d’autres qui le sont beaucoup moins. Je pense, entre autres, à la chanson de Michel Fugain intitulé « Je n’aurai pas le temps » qui a été chantée lors des funérailles de mon défunt frère Hermann St-Gelais, assassiné à l’occasion de l’émeute de mai 1972 à Sept-Îles suite au Front Commun intersyndical au Québec. Heureusement, il y a aussi des chansons qui me rappellent des souvenirs très agréables dont notamment « Owner of lonely hearts » du groupe Yes, de « Ginette » du groupe québécois Beau-Dommage lesquelles ont, parmi tant d’autres, jalonné mon adolescence et ma jeune vie d’adulte. 

Bref, cela m’a fait un plaisir énorme d’avoir partagé avec vous une autre de mesNew Image5 passions qui rendent ma vie si agréable. Vous savez ! Peut-on vivre une vie sans avoir de passion puisque c’est grâce à elle, et souvent par son entremise, que nous pouvons communiquer, à la limite «communier» serait le verbe tout indiqué pour bien illustrer mes propos, avec nos pairs ? De grâce, trouvez-vous des passions qui donneront sens à votre vie. Une vie qui, je vous le souhaite de tout mon cœur, sera merveilleuse pour vous.

Merci de m’avoir lu ! 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

 

Aimez-vous l’automne?

charlevoix___country_by_lequebecois1962-d4cpfa7

Aimez-vous l’automne?

Bonjour tout le monde,
11223518_1687484854815951_4846526328183684758_o-001Je désire aujourd’hui développer sur un sujet que je qualifierais d’assez particulier puisqu’il s’agit plutôt de répondre à cette simple question : Aimez-vous l’automne? Une question qui est, et de loin, vraiment importante au sein de ce blogue puisque cette saison est réellement magnifique d’un point-de-vue artistique surtout en ce qui concerne la belle province du Québec où les arbres qui peuplent ses nombreuses forêts se parent de leurs plus belles couleurs. Des couleurs qui témoignent à elles seules de l’amour et de la passion qu’eurent les colonisateurs de ces terres jadis vierges.
Oui, j’adore l’automne. Toutefois, il y a d’autres raisons que l’histoire de mon peuple et de mes ancêtres qui font de cette saison ma préférée entre toutes. Trois raisons fondamentales imbriquées les unes aux autres doivent ici être expliquées afin d’éclairer mes propos. Des raisons qui me sont certes personnelles mais qui, j’en suis plus que convaincu, devraient vous rejoindre d’une manière ou d’une autre.
D’abord, cette saison me permet de redécouvrir la réelle beauté qui habite chacun d’entre nous. Une beauté qui n’est pas toujours perceptible au premier coup d’œil, mais qui se laisse apprivoiser avec tendresse et patience. En effet,  les vêtements légers de la saison estivale, telles que les minijupes, et autres accessoires plus ludiques, je penses notamment aux lunettes de soleil stylisés, font place à des choix vestimentaires offrant davantage de pudeur. Soyez rassurés! Je suis loin d’être moralisateur dans mes propos. C’est un fait que le charme féminin durant la saison chaude est agréable tant pour le regard que pour alimenter nos fantasmes. Fantasmes qui témoignent plus souvent qu’autrement d’une bonne santé et d’une libido toujours vivante.
Ensuite, le changement des couleurs dans le feuillage de nos arbres, en particulier les érables, lecharlevoix___country_by_lequebecois1962-d4cpey5 symbole y va de soi par excellence du Canada, me fait penser à la fois à mon peignoir et à la serviette, celle-ci est bien évidemment autour de la taille, que je porte lors de mes séances de nudité artistique. Est-il utile de vous rappeler que le rouge est la couleur qui se rapproche le plus de la saison automnale tandis que le blanc est synonyme de la pureté de l’hiver qui annonce sa venue inexorablement? À cela s’ajoute le fait que je laisse tomber le tout, c’est-à-dire mon peignoir et ma serviette, devant mon auditoire qui découvre l’être humain que je suis, un peu à l’image de la chute des feuilles découvrant ainsi toute la vulnérabilité des arbres, êtres vivants et immuables dans leurs poses. Êtres vivants et immuables semblables aux modèles nus devant les artistes qui, avec un grand respect et une profonde humanité, tentent d’y extraire leurs charmes uniques, et ce avec tout leur talent.
11223518_1687484854815951_4846526328183684758_oEnfin, l’automne évoque en moi la chance inouïe de porter de beaux vêtements lesquels compensent d’une certaine façon ma différence physique. D’ailleurs, je me rappelle d’un conseil judicieux qu’une dame d’un certain âge m’avait jadis donné en ce qui a trait à mes choix vestimentaires. Si je ne me trompe guère, ses propos allèrent dans ce sens : « Tu sais mon Rolland, c’est très bien que tu acceptes ta situation physique. C’est là l’une de tes forces qui font l’envie de plusieurs. Toutefois, le fait d’être habillé avec des vêtements de qualité tout en possédant un langage tant écrit que verbal lequel démontrera ta formation universitaire, seront sans aucun doute des éléments qui t’aideront à te faire davantage apprécier, sinon respecter par tes pairs. » Avouons-le! Elle avait entièrement raison dans ses propos. Voilà pourquoi je suis en amour avec cette saison.
Et vous? Aimez-vous l’automne? Si non, quelle est votre saison préférée, et pourquoi?
Merci de m’avoir lu!
RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada