Archives de tags | avouer

Joie de femme

Joie de femme
« Joie de femme » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Joie de femme

 

Comment lui dire ?
Comment lui avouer ?
Comment le lui demander ?
Sans trop le faire rire ou sourire.

 

J’ai tellement envie de l’essayer,
De ce prince spécial l’expérimenter,
Car la sensation doit être si merveilleuse,
Cette force et douceur me rendrait si heureuse.

 

Je l’inviterai à boire un verre de vin,
En soi il n’y a là vraiment rien de très vilain,
Une fois à son aise, ma chambre je lui montrerai,
Avec un air coquin, une grande faveur je lui demanderai.

 

Présente-moi ton légendaire prince Albert,
Car au plus profond de moi je vis un calvaire,
J’ai bien connue des plaisirs par la morale condamnés
C’est avec toi, que cette joie de femme je désire combler.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Mouillée

Mouillée
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mouillée

 

Me l’avouer,
Je suis très gênée,
Suis-je devenue amoureuse ?
De cette voix telle une berceuse.

 

Dès que je l’ai entendue,
Je me suis sentis un peu perdue,
De ne pouvoir l’entendre de nouveau,
Blesse la profondeur de l’âme tel un couteau.

 

Maintenant que je suis enfin seule,
Loin de ces gens insatisfaits et qui gueulent,
Maintenant que je suis enfin entièrement nue,
Loin de ces gens blasés par la vie et mal foutus.

 

Je peux m’étendre sur mon lit en pensant à ce bel inconnu,
Et sans ressentir cette culpabilité de me satisfaire sans être vue,
Je sens cette chaleur bienfaitrice avec grand bonheur m’envahir,
Quelle joie parfaite ! Quelle allégresse étrange! Quel mignon plaisir !

 

Je suis enfin une femme comblée,
Je prends le contrôle de ma sexualité,
Et à force de me procurer ce plaisir insoupçonné,
J’ai joui encore et encore à en devenir toute mouillée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Oui, j’ai posé nu.

 

Oui, j’ai posé nu.

Oui, de tout mon cœur, je l’admet.

J’ai posé nu et je n’en ai aucun regret.

Mon âme et mon corps, je vous ai présentés,

Car je suis homme devant l’Éternité.

Je n’ai pas crains les jugements,

Encore moins les chuchotements.

Seul Dieu me jugera de ma volonté,

De vous montrer mon authenticité.

De possibles mesquineries, je n’ai que faire.

Seule la beauté de la vie m’importe vraiment.

Aimer vivre à grandes bouffées d’air,

Et, de mon seul vœu, poursuivre mon chemin allègrement.

Non, je n’ai pointe honte d’avoir posé nu.

Par ce corps, c’est la beauté de mon âme que vous avez vu.

Par les yeux flamboyant de tous ces artistes,

Vous m’avez connu sans artifice.

Je suis qui je suis à travers mes péripéties.

Et malgré cela, je crois toujours en la vie.

Une vie pleine de milles surprises,

Sur laquelle, je n’ai aucune emprise.

Oui, c’est vrai que j’ai posé nu,

Certes, je l’avoue une fois de plus.

Et je l’ai fait avec joie et sans amertumes.

Car c’est mon cœur que je vous donnais tel un agrume.

de

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada