Archives de tags | homme

Il pleut et je pleure

Il pleut et je pleure

Il pleut et je pleure Poème par RollandJr St-Gelais Modèle : JenovaxLilith Photographe : Courtnee Severin Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/rain-on-me-846664591

Il pleut et je pleure

 

Par un matin ensoleillé d’automne,

Je vaquais ici et là en pensant à mon homme,

Enrôlé bon gré mal gré contre un pays si éloigné,

Qu’il m’avait fallu un globe terrestre pour le trouver.

 

Voilà déjà plus d’un an qu’il est parti avec ses frères d’armes,

Fils de mères et de pères ayant à leurs départs verser des larmes.

Courageux du fond de leurs âmes et fiers combattants pour la patrie,

Souhaitant ardemment revenir dans les bras de leurs épouses chéries.

 

Écoutant chaque nouvelle assidument,

Tout en tenant en ma main un chapelet religieusement,

Que m’avait offert grand-mère avec bonté pour testament,

Même si j’ignorais toutes ces prières bien malheureusement.

 

Qu’à cela ne tienne, je le tenais fermement.

Tel un pentacle protecteur un magnifique talisman,

Pendant que j’imaginais un de ces combats décrits à la radio,

Je sentais mon bien-aimé se faire trouer par les balles ennemies sa peau.

 

 Haletant sans cesse ma respiration,

Afin de lui sauver la vie en une spirituelle communion,

Je ressentis à travers mon esprit la vie le quitter dès cet instant,

Avais-je rêvé ? Je le souhaitais plus que tout désespérément.

 

Les jours passèrent comme de raison,

Même si dans le fond de mon cœur j’avais ce pressentiment,

Que le Ciel m’avait préparé à affronter une missive courageusement.

Jusqu’à ce matin d’automne où l’on frappa chez-moi sans trop de façon.

 

Ouvrant la porte à deux visiteurs,

Ressemblant étrangement à des inquisiteurs,

Apportant avec eux nuages sombres et temps si lourd,

Que jamais de ma vie je n’en avais vus de tels jusqu’à ce jour.

 

Journée de soleil se transformant en journée de pluie,

Dès que cette missive j’ouvris de cet émissaire me tendit,

Tournant prestement leurs dos sans m’avoir un seul mot dit.

Dès les toutes premières lignes, j’avais tout saisi et tout compris.

 

J’avais accompagné mon seul amour dans son dernier combat,

Où nous avons eu la chance inouïe qu’il rende l’âme dans mes bras,

Voyant par la fenêtre les cascades tomber du ciel en cette triste heure,

Pendant que mes pensées sont imbibées d’encre noir il pleut et je pleure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dans ses bras

Dans ses bras
Avec la participation exceptionnelle de la modèle Princess de Québec

Dans ses bras

Être dans les bras d’une femme? Rien de plus agréable dans la vie d’un homme et, dans certains, dans la vie d’une femme aussi. Entendre battre son cœur, ressentir la douceur de sa peau, humer son parfum, se sentir vivre.

Dans ses bras pour une histoire d’un soir? Dans ses bras pour une aventure? En écoutant Aventurière des aventuriers de Gérard Lenorman. Être cet aventurier de cette aventurière en dépit que je ne suis pas un courageux guerrier.

Dans ses bras pour oublier la vacuité de l’existence humaine. Oublier le temps qui passe avant l’heure de quitter ce monde. Mais, de grâce, laissez-moi être dans ses bras jusqu’à l’orée du jour.

De

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

The man

The man

The man par Fanny de la Suisse

The man

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous vous portez bien et que vous pouvez profiter du beau temps ensoleillé que nous avons ces jours-ci. Pour ma part, tout va à merveille. En effet, je me prépare à vivre une aventure qui se veut être prometteuse en fait d’expérience dans mon domaine de la nudité artistique. Une aventure qui se passera au courant de cet été. Je ne peux pas en dire plus pour le moment. Soyez assurés que vous en saurez plus le moment venu.

Sous un autre ordre d’idées, je continue à dialoguer avec certains artistes qui excellent dans leurs domaines respectifs dont notamment le dessin du nu. Or, il y a parmi ces artistes une femme au talent extraordinaire qui réussit, avec brio et intelligence, à réaliser des œuvres d’arts tout à fait sublimes. Elle s’intéresse, entre autres, au sexe masculin. Et quand j’écris sexe masculin, c’est réellement le cas, puisqu’elle met l’accent sur cette partie de l’anatomie de l’homme.

Mais, attention! Elle le fait avec un sens professionnel remarquable et avec un respect qui transparait dans le résultat final. Or, qui dit sens professionnel ne veut pas forcément dire rendre les choses compliquées. Comme elle me l’a expliqué à l’occasion d’une petite interview bien amicale elle m’explique ceci : « Je commence toujours par peindre ma toile en noir. Ensuite, j’utilise du beige très clair juste pour l’esquisse, c’est-à-dire les proportions et les formes. Et enfin, je termine le tout uniquement avec du blanc et du noir. »

Un élément fort intéressant à retenir, c’est que l’artiste en question est totalement concentrée lorsqu’elle travaille sur ses œuvres. Il n’est donc pas question de se laisser divaguer à des pensées, disons-le avec un brin d’humour, coquines. Comme on dit si bien : « Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose. » Autrement dit, son modèle du moment est là uniquement à titre de modèle rien de plus. Et, selon ses dires, elle est imperturbable sur ce point.

Enfin, toutes ses explications démontrent jusqu’à tel point elle souhaite présenter cette partie, trop souvent présentée à mauvais escient dans les films pornos, de l’homme. Voici donc … The man. 

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Jamais je n’aurais pensé

Par une journée
Jamais je n’aurais pensé Poème de RollandJr St-Gelais de Québec DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Jamais je n’aurais pensé

 

En cette journée,

Je me suis promenée,

Allant ici et là selon mon gré,

Point de sommeil, inutile de rester couchée.

 

Dans le calme de cette matinée,

En ce parc joli, j’y suis allé me balader.

Près de l’étang calme, je me suis installée.

Sans faire de bruit afin de ces cygnes les admirer.

 

Eaux paisibles, je me suis tellement reposée.

En écoutant les oiseaux dans les arbres chanter,

Chanter leurs mélodies que seul un dieu pouvait deviner,

Le sens caché de leurs gazouillis par le vent doux emporter.

 

Je suis restée là assise à regarder, à admirer.

Admirer la splendeur de la nature dans sa pureté,

Sans dire un mot, un mot de trop que j’aurais oublié.

Car à quoi bon briser la quiétude en ce lieu de tranquillité?

 

Mais avant d’aller au boulot pour y travailler,

Un charmant bel homme une faveur m’a demandée,

L’instant d’un moment, un souvenir de moi, il aimerait apporter.

C’est alors qu’avec un immense plaisir qu’à son souhait j’ai acquiescé.

 

Il prit sa caméra avec la douceur d’un homme expérimenté,

Pour, comme il me l’avoua, de ma féminité à jamais l’immortaliser.

Avec joie et satisfaction en mon cœur, je me suis laissé photographier.

Jamais je n’aurais pensé que cette journée allait ainsi commencer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Vivre les émotions

motions

Vivre les émotions Texte de RollandJr St-Gelais DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Vivre les émotions

Vivre ses émotions ! Quel grand défi pour la plupart d’entre nous. En effet, rien de plus difficile de bien vivre nos émotions. De les vivre avec authenticité et non pas de survivre et encore moins de les occulter. Vivre ce qui nous fait découvrir à la fois notre fragilité et notre force. Bref, ce qui fait de nous des êtres humains.

Trop souvent, nous ne savons guère nommer les émotions et encore plus de les manifester de manière adéquate. Un tel phénomène aurait-il pour cause une éducation basée sur la retenue de soi, une pression sociale de plus en plus axée sur la suppression de ce que ce que ressentons en soi, un confinement ordonné et encouragé par les instances gouvernementales, des rapprochements physiques impossibles entre les individus ou bien par l’omniprésence des réseaux sociaux où convergent les échanges entre les individus? Tout ceci est fort possible.

Qui plus est ! L’avènement de l’internet aussi utile que cela puisse être à bien des égards a accru de manière significative l’isolement de bon nombre d’individus. Bien entendu que je fais ici référence à un isolement physique. Or, c’est justement par et grâce à des interactions physiques que les émotions peuvent être vécues pleinement. Milles mots pourront décrire ce qu’est un sourire tout comme la plus belle des photos présenter à des milliers, voir des millions d’individus, pourra n’être qu’une simple esquisse mais un seul sourire fait dans une interrelation physique aura toujours une valeur pleinement humaine.

Et s’il y a un domaine où les émotions sont bel et bien biaisées, voir ici manipulées avec plus ou moins brio, c’est bien celui de la sexualité. Combien de fois nous retrouvons des scènes de sexe qui sont loin de refléter la réalité d’une relation basée sur l’amour entre deux individus. Un amour qui culmine vers une sexualité épanouie et satisfaisante pour les partenaires? N’oublions que l’amour qui se vit d’abord et avant tout comme une émotion laquelle a été galvaudée à maintes reprises. Tellement vulgarisée qu’il est de plus en plus ardu à la fois de le définir de manière adéquate.

La liste des émotions que l’on peut vivre en une seule journée est quasi illimitée. Comment pouvons-nous alors les vivre comme il se doit dans un monde de plus en plus fragmenté, stérilisé et cyberdépendant? N’oublions pas que le fait de détruire toutes émotions a été depuis toujours la meilleure façon de tuer l’humanité en l’Homme.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada