Archives de tags | faire la cour

Étirements

tirements
Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Étirements

 

Bonjour ! Bonjour mesdames !
Comment allez-vous jolies dames?
Pardonnez mon retard bien involontaire,
Car mon plus grand plaisir est de vous plaire.

 

J’ai rencontré hier soir,
Jeune dame aux cheveux noirs,
Après quelques verres de vin blanc,
Nous sommes allés chez moi bien gentiment.

 

Pour lui faire la cour et bien sûr l’amour,
Car je l’avoue elle avait de beaux atours,
Une bouche à embrasser passionnément,
Et un corps de rêve à dorloter allègrement.

 

Enivrés par nos suaves et tendres baisers,
Dans mon lit nous nous sommes allongés,
Enlacés dans nos bras en cet instant de bonheur,
Nous avons prolongé jusqu’aux petites heures.

 

Réveil-matin sitôt sonné,
Aussitôt je me suis rhabillé,
Quelques bouchées de croissants,
Accompagnés de gorgées de café brûlant.

 

Me voici donc sur pieds,
Pour cette séance de nudité,
Avec en prime quelques mouvements,
Afin d’éviter blessures, je ferai mes étirements.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Hommes de tendresse

received_10214850669532018

Hommes de tendresse

 

Hommes bafoués par les temps qui courent
Hommes qui désirent vous faire la cour
Vous offrir une simple écoute
En cette vie tellement courte.

 

Hommes d’une époque bizarre
Où règnent gens éduqués mais ignares
Fiers de leurs théories mais sans avoir connu la vie
De leurs concepts venant des nuages au loin à l’infini.

 

Hommes de fleurs à la boutonnière
D’une ère où l’on pouvait aimer la jardinière
Faire l’amour avec passion de cœurs à en atteindre la petite mort
Hommes de tendresse! D’une richesse précieuse comme de l’or.

 

Est-ce encore permis d’être homme viril?
Sans passer pour un être tellement vil?
Mais je préfère encore être de ce nombre
Avant de perdre mon âme en devenant qu’une ombre.

 

Non, jamais je ne m’excuserai de ma masculinité
Comme jamais je ne manquerai de respect à la féminité
Car je suis de cette race d’hommes capables d’aimer
Sans être obligés au plus profond de leurs êtres se renier.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada