Archives de tags | Pâques

La signification de Pâques

 » Résurrection  » acrylique par Stephen Babin Texte de Rolland Jr St-Gelais

La signification de Pâques

Bonjour tout le monde,

Je commence ce présent article en vous souhaitant de joyeuses Pâques même si ce temps de réjouissance est quelque peu bousculé par l’état actuel dans lequel nous sommes tous inclus. Mais, dites-vous que nos ancêtres en ont vu d’autres et des bien pires. Des situations tellement désastreuses à première vue qu’il nous semblerait impossible de traverser. Et pourtant, la vie a poursuivi son cours contre vents et marées et, j’en suis persuadé, il en sera ainsi pour toujours.

Vous pouvez me qualifier de fou, d’illuminé, de sot, et de bien d’autres sobriquets. Mais je tiens à ce principe fondamental : la vie reprend tôt ou tard ses droits. Des droits inaliénables depuis la nuit des temps. Suis-je pour autant un fou? C’est fort possible. Mais, n’est-ce pas formidable d’être un fou heureux et surtout de l’être dans ce monde où tout est axé sur le négatif? Or, il me vient à l’esprit le désir de répondre à cette ultime question : qu’est-ce qui me rend heureux à tel point que je suis fou pour bon nombre de gens? 

Mon secret se trouve dans la signification de la fête de Pâques. Une fête qui prend davantage tout son sens dans la crise sanitaire actuelle. Oui, c’est un fait. Plusieurs d’entre nous ont été atteints de près ou de loin par cette pandémie. Quelques-uns ont même perdu des proches. Or, la vie continue inlassablement à poursuivre son chemin et même à façonner une vision plus digne que nous porterons désormais sur la nature. En effet, la nature nous a envoyé de nombreux signaux dans le passé pour nous mettre en garde de ce que nous lui faisons subir depuis des décennies. Toutefois, la crise actuelle nous a fait comprendre que nous sommes tributaires de ce que la nature nous offre.

La fête de Pâques possède une autre signification bien précise à mes yeux de croyant. Une signification que je qualifierais à la fois de théologique et de spirituelle. En effet, telle l’image du Christ sortant du tombeau dans un silence à la fois mystérieux et angélique, nous pouvons devenir quelqu’un de nouveau dès que notre désir de tourner les pages les plus sombres de notre vie est pris une fois pour toutes. Un tel désir est souvent fait au plus profond de soi sans artifices ni grand éclat. Un peu comme le Christ lorsque son corps était mis dans la grotte après la crucifixion.

Cependant, il n’y aurait pas de fête de Pâques si le Christ n’avait pas assumé de manière pleine et entière son rôle dans la Passion. Un rôle auquel nous participons dans une certaine mesure en tant que Jésus lui-même. En effet, nous avons subi des blessures au cours de notre vie. Certaines de ces blessures sont plus visibles que d’autres, mais elles ont toutes un impact sur la construction de notre personnalité. La couronne d’épines ne fait-elle pas penser à nos blessures de notre âme? Les marques de clous aux mains et aux pieds ne ressemblent-elles pas à celles que nous avons à la suite de nos expériences parfois tristes ou douloureuses de la vie? Et que dire de la plaie sur le thorax du Christ? Cela ne fait-il pas penser à nos peines d’amour? Un amour que nous aurions partagé avec un être qui était si cher à nos yeux et qui, pourtant, a refusé du revers de la main. Le Christ a toujours respecté la liberté de nos choix, car c’est dans le choix d’accepter ou non que réside le sens authentique du véritable amour. Il devrait en être ainsi pour chacun d’entre nous.

Or, c’est là que se trouve tout le sens de la fête de Pâques, la victoire de la vie triomphe toujours en dépit des nombreuses blessures que nous avons subies au cours de notre existence. De quel droit puis-je affirmer une telle idée? Tout simplement parce que c’est en acceptant ce qui est fait que nous pouvons aller de l’avant et ainsi devenir une personne nouvelle.  Autrement dit, vous et moi sommes appelés à sortir de notre tombeau et à marcher sans cesse dans la lumière. Une lumière que nous pouvons partager avec autrui lequel en fera de même avec bien d’autres personnes de son entourage.

 Apportons un feu ardent dans le cœur de nos frères et de nos sœurs ! Soyons ressuscités en cette journée magnifique !

Je vous souhaite de joyeuses Pâques.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

En ce weekend de Pâques

Promesse_de_bonheur_by_charmeurindien_d9jh8kh-fullview
Photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

En ce weekend de Pâques

En ce weekend de Pâques, je vous souhaite de beaux jours seins. Wink/Razz Wink/Razz Wink/Razz

De RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Je suis homme de couleurs.

IMG_9985_edited

 

Réalisation photo par Mélanie Dufresne

 

Je suis homme de couleurs.

 

Mes frères et sœurs, 

Je vous en prie, n’ayez pas peur. 

Je suis comme vous fier de ma différence, 

Ayant surmonté bien des craintes et de la souffrance.

 

Dans mes veines coule le précieux sang de mes ancêtres, 

Tel un arbre indéracinable, tel un vieil et noble hêtre. 

J’ai côtoyé de ces peuples de lointaines contrés, 

Qui comme moi et vous ont besoin d’aimer.

 

De mes expériences j’en suis sorti grandi, 

De mes rencontres, respecter les gens j’ai appris. 

Des croyances millénaires, j’y ai connu riches fables. 

De juger mon semblable, j’en suis maintenant incapable.

 

J’ai en moi, le rouge de l’amour. 

J’ai en moi, le jaune du soleil du jour. 

J’ai en moi, le bleu de l’azur présent dans le ciel. 

J’ai en moi, le vert de la terre et de ses milles merveilles.

 

De la blancheur de ma peau témoigne la présence de mes aïeux, 

Ceux qui ont construit lopins de terre en faisant de leur mieux. 

De tous mes cheveux grisonnants témoignent hélas le temps qui passe, 

Et de mes expériences de vie qui me rappellent que tout trépasse.

 

De cette eau fraîche symbole de mon baptême, 

Qui évoque le temps de Pâques après le carême. 

Fondements de ma foi chrétienne sur une terre païenne, 

Une terre neuve qui sera peut-être un jour tienne.

 

Je suis homme de couleurs dans un monde si terne, 

Où les gens puissants racontent tant de balivernes, 

Où les marchands d’armes empilent leurs richesses, 

Sur le dos des âmes si innocentes et en détresse.

 

Je suis homme de couleurs vives, 

Qui comme vous veux simplement vivre, 

Vivre dans un monde nouveau où tout est possible, 

Et où les rêves les plus beaux ne seront pas impossibles.

 

De

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

 

Je crois en la vie et je crois en Dieu.

cropped-rol-01-low.jpg

Je crois en la vie et je crois en Dieu.

Bonjour tout le monde,

Je tiens tout d’abord à vous souhaiter de Joyeuses Pâques et que la paix, la sérénité et la joie règnent dans vos cœurs. Oui, je suis croyant. Croyant en la vie qui m’a été gracieusement transmise par l’amour d’un père et d’une mère qui se sont tendrement aimés. Un père et une mère dévoués à leurs enfants. Ma foi en la vie qui est la mienne est un don magnifique qu’ils m’ont offert dès mon plus jeune âge, et ce malgré les nombreux obstacles qui se sont érigés au cours de mon existence.

Croire en la vie implique bien entendu le fait d’assumer pleinement qui je suis: Un homme sexué, avec ses forces et ses faiblesses, ses rêves, ses espoirs, ses peines et ses joies. Homme sexué fier de sa virilité! Homme avec ses forces lesquelles doivent être utilisées à bon escient. Homme avec ses faiblesses lui rappelant qu’il est vulnérable et semblable au commun des mortels. Homme avec rêves qui l’incitent à aller plus loin et plus haut de ce qu’il aurait même pu envisager. Homme avec ses espoirs en un lendemain toujours meilleur. Homme avec ses peines qui le ramènent parfois de manière cruelle à la réalité de la vie. Homme avec ses joies qui se multiplient lorsqu’il les partage avec ses frères et sœurs en cette humanité.

Mais, ce que l’on doit surtout retenir, c’est la grande fierté que m’ont inculquée mes parents de vivre avec un corps particulier. Un corps qui fait, c’est le moins que l’on puisse dire, de moi un être unique en son genre. Je n’ai pas de mains, mais j’écris. Je n’ai pas de pieds, mais je réussis à parcourir le monde à ma façon. Je n’ai pas de langue, mais je réussis à partager avec autrui, et ce de manière fort satisfaisante. Certes, mon corps est loin d’être celui d’un bel Adonis, et pourtant je suis heureux de pouvoir être un modèle vivant (nu) lorsque l’occasion m’est donnée. Tout ceci, je le dois à mes parents qui jamais de leurs vies ont chercher à me soustraire aux yeux des autres, de ces inconnus qui, pour la majorité d’entre eux, ont accepté de m’ouvrir leurs bras. Bien sûr que certains ont manifesté une forme ou une autre de mépris ou de curiosité malsaine à mon endroit, mais cela fait belle lurette que loin est de moi l’idée de m’en préoccuper.

Toutefois, un autre legs que me firent mes tendres parents consiste à croire en un Dieu d’amour en qui je pourrai toujours avoir confiance. Une confiance qui est basée sur ma foi en tant que son enfant, un enfant parmi ceux et celles qui forment l’ensemble de la fraternité humaine, et ce indépendamment  de sa race, de sa religion, de ses options politiques et de bien d’autres éléments. Seule compte sa foi en Lui.

Personnellement, je suis catholique pratiquant. Mais attention! Cela ne fait pas de votre humble serviteur une grenouille de bénitier. Ma foi est enrichie par ma pratique et cette dernière donne un sens à la première. Un peu à l’image d’une paire de jambes sur lesquelles l’homme, et bien entendu la femme, doit s’appuyer en alternance si il désire avancer vers le chemin qui lui donne un sens à son existence. Une existence qui prend toute sa valeur par son caractère éphémère puisque chacune de ses décisions aura une conséquence pour le reste de sa vie et … une seule vie.

Voilà pourquoi j’ai librement choisi de croire en la vie, il en est ainsi de ma foi chrétienne, tel que mes parents ont bien voulu m’inculquer. Savez-vous quoi?! C’est-là ma plus grande richesse laquelle je désire vous transmettre au sein de cet article rédigé en cette fête de Pâques. Que cette fête soit pour vous l’occasion de renouer avec la vie, de lui faire confiance et, si cela vous le dit, d’ouvrir votre cœur à Dieu.

Joyeuses Pâques à chacun(e) d’entre vous.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada