Archives de tags | Beauté

Ne sois pas triste, mon amour

Ne sois pas triste, mon amour Photo par Gb62da Poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Why-am-I-so-sad-886647548

Ne sois pas triste, mon amour

 

Ne sois pas triste, mon amour.

Ces temps sont loin pour toujours,

Essuie tes larmes, c’est un nouveau jour.

Va mettre ta plus belle robe, tes plus beaux atours.

 

Cesse de penser à ces journées lointaines,

Dès maintenant, ta douce main sera à jamais mienne,

Je te donne mon cœur et le sang qui coule dans mes veines,

Éloigne de toi toutes ces pensées de crainte, de peur et de haine.

 

Ma chérie, tu mérites vraiment mieux.

Ma chérie, tu mérites de connaître d’autres cieux,

Des jours et des nuits où toi et moi serons enfin heureux,

Des nuits et des jours où tes yeux brilleront de tous leurs feux.

 

Ensemble, nous passerons des moments de gaieté,

Sans cesse, je saurai regarder ton exceptionnelle beauté,

Les jours d’automne et d’hiver, ceux du printemps et ceux d’été,

Je te dirai des mots d’amour et de tendresse alors que je t’embrasserai.

 

Être enfin ensemble pour vivre de belles et grandes aventures,

Découvrir des contrées où coulent à flots des ruisseaux d’eau pure,

Parcourir des forêts vierges et y discerner le silence tel un murmure,

Marcher sur la pointe des pieds, mais d’un pas agréable et sûr.

 

Allez ! Lève-toi et recouvre ta nudité.

Il y a tant de choses à découvrir jusqu’à satiété,

Des merveilles à explorer qui sans cesse sauront nous étonner,

De ce monde magique, parfois tragique, dans lequel nous sommes nés.

 

Allez ! Allez ! Donne-moi la main.

Je t’enseignerai douces chansons et joyeux refrains,

Des airs de mon pays que nous fredonnerons jusqu’au matin,

Lève-toi, car à partir de maintenant tu as un extraordinaire destin.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

Un simple coup de crayon suffit

Un simple coup de crayon suffit Texte de Rolland Jr St-Gelais Dessin par Scott Source : https://www.deviantart.com/sferinga/art/Untitled-884022656

Un simple coup de crayon suffit

Bonjour tout le monde,

C’est avec un grand plaisir que je vous présente un véritable petit chef-d’œuvre au sein de mon blogue dédié à la poésie, à la photographie et à la réflexion personnelle sans oublier la nudité artistique. Trois de ces thèmes sont développés au fil du temps et au fil de mes nombreuses trouvailles offertes gracieusement par des artistes formidables. Pour ce qui est de ma réflexion personnelle, celle-ci s’est greffée de manière à répondre à mon besoin de m’exprimer sur des sujets propres au genre humain. C’est un fait indéniable que tout ce qui se retrouve au sein de mon blogue concerne l’être humain dans son ensemble.

Je me rappelle une affirmation que l’un de mes professeurs avait dite en classe. Une affirmation qui restera en ma mémoire pour toujours. Elle se résume comme ceci : « l’art le plus pur est souvent celui qui s’exprime avec le plus de simplicité ». Une affirmation qui résume à la perfection le véritable petit chef-d’œuvre que j’ai trouvé au sein du site DeviantArt dont j’ai obtenu l’autorisation de son auteur de vous le présenter dans le présent article.

Plusieurs éléments au sein de ce dessin démontrent à la perfection la justesse de mon propos. Je pense notamment à la légèreté qui se manifeste dans les traits de ce dessin. Un peu comme si le crayon avait dansé sur le papier. Une danse qui allait donner vie à cette dame.

À cela s’ajoutent le souci du détail manifesté à chaque coup de crayon et la volonté de déplacer la féminité du modèle sur le support choisi par le dessinateur. Deux éléments qui sont loin d’être faciles à réaliser.

En premier lieu, rien n’est de plus laborieux de se soucier des détails lorsque le sujet de travail est une présentation d’un corps nu. Et pourquoi donc? Pour la simple raison qu’il ne s’agit pas d’un corps nu. Il s’agit plutôt d’un objet d’étude où chaque détail compte. Dit autrement, c’est l’ensemble des détails qui donnent la raison d’être de ce dessin.

En second lieu, la volonté de déplacer la féminité du modèle, à vrai dire de ce modèle, sur un matériel aussi fragile qu’est une feuille de papier comporte des risques non négligeables. Le risque le plus pernicieux réside dans le fait de déformer ce que l’on voit en transposant ce que l’on croit voir sur un support préalablement choisi. Est-il utile de rappeler que toute forme de réalités est qu’une construction de son mental à ce que nos cinq sens expérimentent?

Ici, l’auteur démontre à la perfection que la beauté de ce modèle peut être immortalisée en un dessin. Un dessin qui mérite de se retrouver sur mon blogue artistique.

Merci infiniment de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je veux t’offrir

Je veux t’offrir Photo par Gb62da poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/He-made-me-an-offer-883114096

Je veux t’offrir

 

Écoute-moi, mon amour.

Toi pour qui mon cœur vibre depuis toujours,

Il y a quelque chose que je veux te dire depuis si longtemps,

Un secret qui réside dans mon cœur depuis tout ce temps.

 

Mais, avant de te le dire, sache que je respecterai ta décision.

Comme je l’ai toujours fait depuis que nous nous connaissons.

J’ai quelque chose à te proposer en cette belle matinée,

Une simple demande que je te fais, ô, ma bien-aimée.

 

Je me sens peu à peu vieillir,

Et cela me fait, je l’avoue, grandement souffrir.

Ma crainte de finir ma vie seul envahit mon âme et mon cœur,

Et cela me fait, crois-moi, bien malgré moi, un peu peur.

 

Je ne te demande pas l’impossible.

Car, dans la vie, quand on aime tout est possible.

Veux-tu, avant qu’il ne soit trop tard, être ma femme?

Car ta beauté ravive en moi une grande flamme.

 

Cette flamme que je croyais à jamais éteinte,

Mais, avant de me répondre, laisse-moi te prendre dans une étreinte.

Que j’écoute battre ton cœur pendant que je porte ma tête sur tes seins,

Ce cœur pur qui me donne enfin une raison de vivre tel un saint.

 

Je ne veux point t’offrir mon corps juste pour une nuit,

Je veux t’offrir mon cœur pour tout le reste de ma vie,

Voilà tout ce que je veux t’offrir en ce doux matin d’été,

Un chaud matin d’été pour te dire qu’à jamais je t’aimerai.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La femme-chat

La femme-chat Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo avec la permission de Zorglube Source ; https://www.deviantart.com/zorglube/art/Kitty-881734093

La femme-chat

 

Quand j’étais garçon,

À l’école, j’apprenais bien mes leçons.

Car je ne voulais pour rien au monde rater une émission,

Qui passait régulièrement les samedis à la télévision.

 

Une émission de héros masqués et de malfrats bizarrement nommés,

Un homme riche et célèbre qui se transformait en chauve-souris,

Qui poursuivait les vilains lorsque vint la noirceur de la nuit,

Dès que brillait son symbole sur les nuages éclairés.

 

Parmi ces vilains, une femme étrange m’attira.

Même si en ce temps-là je ne comprenais guère pourquoi,

Femme de noir vêtu maniant allègrement le fouet dans ses mains,

À mes nuits d’adolescent, je rêvais d’elle jusqu’au matin.

 

Mordant à pleine dent mon pauvre oreiller,

Imaginant, chose inavouable, des actes bien intentionnés,

De ces rêves, j’ai vite compris que ma passion pour la femme était née.

Mais, attention! Véritable passion sans respect ne peut pas exister.

 

Une passion qui se développa à la fleur de l’âge en toute honnêteté.

Fleur de l’âge qui me fit saisir que la beauté de l’âme est supérieure,

À celle du corps même si parfois cela peut dépendre de son heure,

Femme-chat ! Maintenant, à mes yeux, de nouveau dévoilée.

 

Gracieuse femme-chat qui fit naître en moi ma passion pour la beauté,

La beauté de la femme qui résidera en mon cœur pour l’éternité,

Grand privilège qu’en secret vous m’avez accordé,

De savoir apprécier l’élégance de la féminité.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Au plus profond de ma raison

Au plus profond de ma raison Photo par Gb62da poème par Rolland Jr St-Gelais Source : Just hanging around by gb62da on DeviantArt

Au plus profond de ma raison

 

Je t’ai vue,

Tu me semblais perdue,

Dans tes pensées si lointaines,

Que jamais elles ne seront miennes.

 

J’ai essayé de te plaire,

En tentant tes désirs les satisfaire,

Je t’ai amenée visiter des pays étrangers,

Y compris dans le modeste village où je suis né.

 

Je t’ai, tout de ma vie, dévoilé.

Sans rien te cacher car je t’ai tellement aimée.

De mes erreurs de jeunesse en passant par mes bons coups,

En espérant que tu me demandes : Et, maintenant, où allons-nous?

 

Nos chemins se sont mystérieusement croisés,

Dans ce petit bistrot où tu étais allée pour te réchauffer,

Je t’avais offert quelques brioches et un bon café,

Avec un cœur pur, par bonté et sans aucune arrière-pensée.

 

Car, tout comme toi, la vie ne m’avait nullement épargné.

Né d’un père et d’une mère avec moi si attentionnés,

Mais ce doux souvenir de pur bonheur trop tôt cessa,

J’ai éprouvé la guerre et la solitude des orphelinats.

 

Tranquillement, et avec douceur, je t’ai apprivoisée.

Sachant fort bien qu’âme meurtrie n’est pas facile d’approcher.

Avec patience et délicatesse, ta main dans la mienne tu as glissée.

Car je t’avais promis que respect et amour te seront à l’avenir accordés.

 

Les jours, les mois et les années sont passés,

Dans le sablier, le temps s’est lentement écoulé.

Pendant que mon amour pour toi en mon cœur augmenta,

De jours de tristesse comme de jours de joie, j’étais avec toi.

 

Je désire tellement t’épouser,

Avec toi une famille heureuse fonder,

Jamais je ne t’ai refusé quoique ce soit,

Car mon cœur maintenant et pour toujours vibrera,

 

Alors mon amour, qu’attends-tu pour répondre à ma question?

Acceptes-tu que nos cœurs estropiés à jamais battront à l’unisson?

Mais, avant de me répondre, sache que je respecterai ta décision,

Même si un refus de ta part me brisera au plus profond de ma raison.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada