Archives de tags | Beauté

Je suis encore fatiguée

Je suis encore fatiguée Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. D’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Still-a-bit-tired-896024615

Je suis encore fatiguée

 

Je viens à peine de me lever,

Mais, je suis encore fatiguée.

Épuisée de cette vie étrangère,

Loin de celle qu’a vécu ma tendre mère.

 

Elle qui vivait avec l’homme de sa vie,

Un homme envers qui son cœur était épris,

Un homme merveilleux qui a parcouru les mers,

Qui a su affronter périls et risques et une grande guerre.

 

Elle avait dans son cœur et dans son lit celui qui était mon père,

Qui pourvoyait à tous nos besoins afin de ne pas être dans la misère,

Homme de peu de mots, mais qui savait si bien manifester son amour,

Dans ce camp d’hiver, il lui écrivait qu’elle était dans son cœur pour toujours.

 

Qu’elle chance incroyable que ma mère avait,

D’avoir partagé sa vie avec l’homme qu’elle aimait,

Peine perdue de croire qu’un tel bonheur sera pour moi,

Qu’un jour, peut-être, je partagerai le vrai amour sous mon toi.

 

Ma foi, il est encore tôt,

Même si je vois le soleil déjà haut,

Et que les oiseaux chantent leurs mélodies,

Saluant à leur façon la beauté de la nature, de la vie.

 

 

Quand je pense bien à mon passé,

Nombreux hommes, mon corps, ont désiré.

Que de belles paroles ils ont sans cesse murmurées,

Alors que, dans leurs pièges, je suis, trois fois hélas, tombée.

 

Pourtant, je voulais de tout mon cœur fonder un foyer,

Avoir un mari, des enfants et de mon amour combler.

La vie en a voulu autrement et c’est peut-être mieux ainsi.

Car, nul ne sait comment sera son futur, avant que tout soit fini.

 

Je retourne me coucher dans mon lit,

Remettre en ordre mes idées, mes esprits.

Et un bon café, avec grand plaisir, je prendrai.

Car, je veux tout de même vivre cette belle journée.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je t’offrirai

Je t’offrirai

 

En ce jour, je t’offrirai.

Un bouquet de superbes fleurs,

Pour te donner joie de vivre et belle humeur,

Quelques fleurs pour que cette journée soit égayée.

 

En ce jour, je t’amènerai

Dans le plus fastueux des restaurants,

Je te conterai fleurette en admirant ta beauté ardemment,

À la lumière d’une chandelle, te dire des mots d’amour, de cesse je n’aurai.

 

C’est jour de ton anniversaire,

Voilà pourquoi je désire être avec celle,

Qui a su transformer ma vie en une merveille,

Moi qui en mon cœur ne vivait que de craintes et de guerre.

 

Femme qui a la beauté de la jeunesse,

Tu as su me tendre la main pour espérer en l’avenir,

De m’extirper de mon passé qui me faisait tant souffrir,

Femme qui a su mettre en moi un peu d’amour malgré ma vieillesse.

 

Dis-moi ce que je pourrais faire,

Pour en ce jour spécial faire briller tes yeux,

Tes yeux dans lesquels j’ai vu comme ce monde est merveilleux,

Puisque je suis un simple homme, je peux que t’offrir ces fleurs pour te plaire.

 

Tu me rappelles ma tendre fiancée d’autrefois,

Femme douce comme une colombe et belle comme le printemps,

Qui a quitté cette vie à la suite d’un accident voilà déjà trop longtemps,

J’ai tellement voulu en Dieu que j’en ai perdu la moindre parcelle de foi.

 

Mais, devant tant de grâce, c’est un peu grâce à toi.

Que je me rends compte de toute la chance que j’ai maintenant,

Un chagrin d’amour dure qu’un instant alors que la vie dure éternellement,

Et que la vieillesse n’empêchera jamais mon cœur d’être en émoi.

 

Joyeux anniversaire, ô charmante jeune dame.

Que cette journée soit le début d’une vie longue et magnifique,

Et que ces quelques fleurs soient le gage d’un succès féérique,

 Et que votre avenir soit accompagné d’un amour sans larmes.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mélancolie

Mélancolie Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. D’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Melancholy-895523615

Mélancolie

 

Journée d’automne, 

Journée de pluie tombante, 

Journée des pensées qui me hantent,

Journée des souvenirs qui en mon cœur résonnent.

 

Ciel recouvert d’un gris tellement lourd,

Ciel qui cache le soleil qui est pourtant est là, 

Ciel qui empêche cet astre de briller de ses éclats,

Ciel qui assomme mes idées par un bruit si sourd.

 

Ces périodes de mon existence, 

De mon existence bien particulière, 

Aussi particulière que celle de ma mère, 

Des événements de ma lointaine enfance.

 

Je revois en pensées mes amourettes,

De ma courte mais si belle adolescence,

Cette adolescence où berça la douce romance, 

Douce romance accompagnée par une agréable fleurette.

 

Devenue femme attirante, 

Bien des hommes m’ont invitée, 

À danser et à passer superbes soirées,

Soirées de caresses et de paroles enivrantes.

 

Est-il utile de tout raconter?

De ma vie, de mon amour et de conjoint,

Lui qui est parti vers un monde très lointain,

Il faut savoir par respect jardin secret savoir garder.

 

Quoiqu’il advienne en cette journée, 

Journée automnale où les feuilles mortes, 

Tombent sur la terre froide mais toujours forte, 

La mélancolie fait prendre conscience de la vie sa beauté.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Femme d’automne

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Femme d’automne

 

Femme d’automne 

En mon cœur sa beauté résonne 

Résonne tel le bruissement des feuilles

Qui tombent sur le bord du seuil.

 

Chevelure rouge 

Qui doucement bouge 

Lorsqu’elle me regarde furtivement 

Alors que j’immortalise cet heureux événement.

 

Par une journée ensoleillée 

Agrémentée par autant de beauté 

Quoi de mieux en cette saison passagère 

Que d’admirer la féminité si libre, si légère?

 

Assise avec calme sur un banc 

Avant l’arrivée du manteau blanc 

De l’hiver qui s’installera pour des mois 

Tu as mis mon cœur en émoi et dans la joie. 

 

Si cet hiver est bel et bien mon dernier

Découvrir ta beauté est ma raison d’exister 

Que cette journée d’automne soit à jamais bénie 

Car c’est en ta fragilité de femme que j’ai enfin compris.

 

Femme d’automne ! Femme d’une saison !

Dont sa beauté m’a fait perdre la raison 

Que puis-je vous dire en cet instant en ce jour?

Si ce n’est qu’en mon esprit vous y serez toujours.

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

Un, deux, trois, quatre

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un, deux, trois, quatre

 

Je me souviens d’un autre temps,

Où l’on pouvait chanter et aimer et vivre.

Vivre comme bon nous semblait et non survivre,

Un temps où la liberté existait il n’y a pas si longtemps.

 

Un temps où l’on goûtait à l’amour,

Deux temps où l’on partageait nos espoirs,

Deux temps et trois mouvements avant qu’arrive le désespoir,

Et puis quatre temps avant que disparaissent nos rêves pour toujours.

 

Mais, quel plaisir de me souvenir.

De cette époque où la jeunesse et sa beauté,

Avaient encore le plein droit de simplement exister,

Sans les moqueries de nos jours qui nous ne font point rire.

 

Je me rappelle une certaine chambre d’hôtel,

D’une chanson où l’on donnait à la paix une chance,

Une chanson, un refrain, des paroles et d’un rythme qui encensent,

Qui résume à elle seule cette période lointaine et qui me parait si belle.

 

Un, deux, trois et quatre pour la postérité,

Que cette chanson vienne jusqu’à nos cœurs,

Qu’elle éloigne de nous toutes nos craintes et nos peurs,

Et qu’elle nous enseigne que la seule valeur noble qui soit c’est celle d’aimer.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada