Archives de tags | découverte

Un véritable petit chef-d’œuvre

Un véritable petit chef-d’œuvre

Bonjour tout le monde,

Il y a maintenant quelques mois que j’ai fait la découverte d’un modèle nu féminin au talent extraordinaire dans le domaine du nu artistique. À vrai dire, j’ai été charmé non seulement par sa beauté et sa grâce toute féminine mais également pour l’ensemble de ses choix de poses lors de ses séances photos. Cela concerne autant ses propres réalisations que celles où elle collabore avec un photographe tiers.

Or, c’est en parcourant son compte Instagram que j’ai trouvé qu’elle possédait un autre talent qui mérite d’être connu d’avantage auprès de mes abonnés sur mon blogue. En effet, non seulement elle performe de manière formidable dans le domaine du modèle vivant mais elle performe tout autant dans celui de la chanson et dans celui de la réalisation vidéo. J’ai pour preuve cette vidéo que vous présente avec un plaisir immense.

Il est aisé de constater que la douceur de sa voix, l’harmonie dans le rythme angélique de sa chanson et la qualité exceptionnelle des images font de cette vidéo un véritable petit chef-d’œuvre. Un petit chef-d’œuvre qui mérite amplement d’être partagé au sein de mon blogue consacré à la nudité artistique, à la poésie, et à la photographie ainsi qu’à des réflexions personnelles.

Comment pouvais-je ignorer une telle réalisation vidéo au sein de mon blogue? Poser la question, c’est aussi y répondre. N’est-ce pas ?! Peut-être qu’un de ces jours, elle voudra bien s’inspirer de l’un de mes poèmes dans une composition future. Qui sait? Je le souhaite ardemment.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Exprimer une émotion

Par Lyvie Llonatelli
 » Son conjoint pour modèle  » Réalisation artistique par Lyvie Llonatelli.

Exprimer une émotion

Bonjour tout le monde,

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter un excellent début de semaine annonciatrice de la chaleur printanière et d’un été qui, espérons-le, nous sera accessible afin de nous faire oublier la situation que nous vivons actuellement. Mais, d’ici-là, gardons le moral.

Ensuite, je dois avouer que le fait de ne pas avoir de contrat de modèle nu pour des écoles d’arts et des ateliers en arts me chagrine puisque d’une part, cela me donnait une raison pour sortir de mon patelin et d’autre part, de faire la rencontre de gens intéressants. Oui, je l’avoue, je suis quelque peu casanier de tempérament au grand plaisir, semblerait-il, de ma belle princesse Goldy.

Enfin, une telle réalité est pour moi l’occasion de découvrir des œuvres de nudité artistique tout à fait remarquables. Certaines de ces œuvres sont présentées au sein de groupes d’artistes sur le réseau social Facebook tandis que d’autres sont partagées sur le site DeviantArt. Quoiqu’il en soit, il est impératif à mes yeux de demander la permission des auteurs avant d’utiliser leurs œuvres dans la rédaction d’articles dans mon blogue. C’est pour moi une question à la fois légale et de respect à leur endroit.

La découverte de certaines œuvres m’a souvent tellement interpellé que mon désir de connaître leur raison d’être n’a eu de cesse. Dis autrement, je voulais savoir ce qui a amené l’artiste à les réaliser, à les faire et les créer. Trois verbes qui n’ont pas tout à fait la même connotation. En effet, on peut réaliser une idée, on peut faire une chose quelconque, mais créer implique à la fois son âme et son cœur dans les moindres gestes que nous faisons pour donner vie à cette création. Un peu à l’image de Dieu dans le livre de la Genèse, un artiste est un être divin dans son essence même puisqu’il crée à partir des choses invisibles pour le commun des mortels. Il tire du néant ce que nous tenons pour réel. Ce qui est encore plus le cas lorsque l’œuvre a pour origine la nudité.

Comme le dit si bien Lyvie L. dans notre entretien à propos de son œuvre : « Je voulais créer une ambiance. Ambiance relative à mon émotion du moment. (…) J’emploie mon propre langage, comme champ d’exploration de mes émotions. » Créer, émotions et langage propre vont donc de pairs dans toute œuvre artistique surtout lorsque la nudité y est le sujet. Oui, je sais bien que je me répète mais il est crucial de bien saisir toute l’importance de cette idée afin de mieux comprendre ce qui va suivre.

Mais qu’en est-il de l’intégralité du corps nu, en particuliers celui de l’homme, dans la présentation de celui-ci ? Est-il possible de le percevoir comme un être à la fois doué de raison et un être sexué, surtout dans un cadre artistique ? Devra-t-il plutôt rester dans un monde angélique, un monde purement spirituel ? Quoi de mieux que de partager avec vous l’opinion de Lyvie L. afin d’y répondre de manière plus adéquate ? Après tout, la vision de l’artiste, notamment lorsqu’elle est une femme, est ici d’une importance fondamentale. Et comme elle le dit si bien : « Le fait que ce soit une femme qui exprime le corps masculin, donne une autre dimension à la lecture. Je serais un homme, on lirait différemment, c’est sociétal (puisque) les questions de genre interpellent les esprits. »

Mais quelle est sa pensée à l’égard des parties intimes de l’homme ? Doit-on le cacher ? Et dans le cas ou dans l’autre de la réponse, quelles sont à la fois sa philosophie et son éthique de travail ? Ce à quoi elle répond en ces termes : Il est « … important de représenter le corps dans sa première expression. Sans camouflage et néanmoins sans idée de voyeurisme. (Par conséquent) Le sexe masculin est rarement représenté dans l’oeuvre en général. Comme s’il s’agissait d’un tabou. On se permet dans ce contexte, de représenter la femme, mais jamais l’homme. Comme si cela était provocateur d’un trouble profond, d’un dérangement. Ouverts ou non. Je ne crois plus utile de cacher aujourd’hui. »

Toujours selon l’artiste interrogée, voilà la raison pour laquelle la représentation du phallus possède également une place, en soi sa place, dans une création artistique. Qui plus est, une telle place déloge les idées préconçues au sein d’un acquis désuet. Certes, la sensualité apparait qu’on le veuille ou non. Toutefois, elle conclut son analyse par une question que je qualifierais d’essentialisme puisqu’elle réfère à l’essence même de la réalité. Une réalité qui existe avant même les regards portés sur elle. Une question qui résume bien l’idée de l’artiste est celle-ci : « mais est-ce vraiment de l’érotisme que de montrer en toute simplicité et innocence. » Dans ce cas-là, « … seul le lecteur traduit à sa façon. »

Pour conclure le présent article sur la représentation des parties intimes, je me réfère aux propos tenus par Lyvie L. sur ce sujet. Selon elle toute serait une « … question d’éducation et d’ouverture sur (…) une certaine différence artistique qui pour autant ne plonge pas dans la pornographie. » L’objectif serait, si j’ai bien compris sa vision des choses, de simplement exprimer une émotion vécue dans une ambiance précise.

Je remercie cette artiste d’avoir si chaleureusement accepté de collaborer à la réalisation de ce présent article. Je remerciement bien entendu chacun et chacune de mes abonnés-es pour leur fidélité.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Un bel exemple

Ce soir
« Ce soir » par Stefan Grosjean de la Suisse. Son site internet est : www.stefangrosjean.com et https://www.deviantart.com/stefangrosjean

Un bel exemple

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous? Que faites-vous pour passer le temps en cette période de confinement? Faites attention à vous si vous êtes obligés de sortir de chez-vous et prenez soin de vos proches. Pour ma part, je vais très bien. En effet, je profite du temps qui passe pour partir à la découverte de réalisation photographique liée au domaine de la nudité artistique.

De fil en aiguille, et après avoir discuté avec certaines de mes connaissances, j’ai remarqué qu’il y a une mésentente sur le fait qu’il serait supposément obligatoire que la nudité soit intégrale lors d’une séance où le service d’un modèle soit requis. Or, il n’en est rien. En effet, la nudité du modèle peut tout aussi bien être partielle qu’intégrale. Dans un cas comme dans l’autre, tout se rapporte à l’optique développé par l’artiste en question et au support médiatique utilisé par celui-ci.

Certains vont opter pour une approche que je qualifierais de « vintage » alors que d’autres opteront pour une approche plus moderne, et même futuriste dans quelques cas tandis que d’autres choisiront le genre conventionnel et, dans bon nombre de cas, ils se jetteront sur l’aspect plutôt « sexy ». Toutefois, et c’est là le sujet principal de cet article, la simplicité est souvent le meilleur outil dans la réussite d’une réalisation photographique d’un modèle. 

Un bel exemple qui me vient à l’esprit est cette photo réalisée par Stefan Grosjean de la Suisse. Bon! Je reconnais d’emblée que le modèle féminin est d’une grande beauté. Facteur loin d’être négligeable dans l’élaboration d’une telle pose. Néanmoins, le fait qu’il n’y a pas de frivolité, ni d’artifice et, encore moins, de décors extravagant démontre hors de tout doute que la simplicité est souvent un élément à ne jamais prendre à la légère. Ici, tout est simplement parfait tout en étant parfaitement simple. En effet, le décors à la fois sobre et classique facilite la présentation du modèle féminin en avant-plan. À cela s’ajoute la douceur de la couleur du vêtement que celle-ci porte. Est-ce un choix délibéré ou bien par pure coïncidence? Je ne saurai pas répondre.

Pour ce qui est du modèle féminin, trois éléments intéressants sont à relever. Tout d’abord, la pose choisie. Une pose à la fois sexy et avec une certaine pudeur. Deux réalités contradictoires sur une seule photo. Fait assez inhabituel ! Ensuite, l’accent est mis non pas sur l’ouverture du vêtement laissant voir, je dirais même dans une certaine mesure admirer, une poitrine magnifique, mais plutôt la beauté féminine même de ce modèle. Enfin, l’agencement des couleurs présentes dans ladite photo est très intéressant. Ceci concerne autant les couleurs d’arrière-plan que celles de l’avant-plan. Un agencement qui agrémente de manière remarquable une photo remarquablement bien réalisée. Je tiens à remercier ce photographe pour m’avoir donné sa permission d’utiliser son oeuvre afin d’élaborer cet article.

Merci à vous tous pour votre assiduité.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un moment de silence

Un moment de silence
Photographer: Wade Alexander Model is Ashley Splooshie on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/sun-826141435

Un moment de silence

« Parfois, il suffit d’un moment de silence afin d’admirer la beauté féminine qui s’offre au regard de celui sait l’apprécier. »

JenovaxLilith est une superbe modèle que la vie m’a donné la chance de découvrir au sein du réseau artistique deviantArt. Je profite de cette occasion pour la remercier chaleureusement pour sa permission d’utiliser certaines de ses réalisation photographiques comme source d’inspiration pour ma poésie.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Un aspect important de la vie

Un aspect important de la vie
Superbe photo réalisée par James Fraser Voir son site sur https://www.deviantart.com/mtl3

Un aspect important de la vie

Cette photo me fait réfléchir sur un aspect important de la vie. Un aspect qui nous apparaît de plus en plus évident à force de prendre de l’âge. Je fais référence au principe même de ne pas toujours chercher à comprendre. En effet, bien des événements, parfois drôles, parfois cocasses et plus souvent tristes parsèment la route de notre existence.

Dans certains cas, nous sommes ébranlés dans nos systèmes de valeurs, dans nos croyances et dans nos certitudes. Des valeurs qui sont sans cesse remises en question par des gens rencontrés au cours de notre vie. Des croyances qui peuvent être ébranlées par la découverte de ces « autres » qui nous entourent et qui, de manière positive ou négative, amènent à accepter ce que l’on n’aurait même pas soupçonné l’existence. Ici, les croyances évoluent avec le temps et avec nos expériences de vie et surtout avec ce que nous sommes au plus profond de soi. Et que dire de nos certitudes ? Il n’y a qu’une seule certitude et qui est celle de ne pas en avoir une absolue.

Ce que je trouvais jadis absurde peut être devenu ma raison de vivre. Ce que je suis certain en cette journée peut être remplacé par ce dont je me doutais bien. Toutefois, devant les aléas de la vie, de nos remises en question, de ce qui peut paraître tout à fait illogique, l’essentiel est de savoir en temps et lieu y trouver de la beauté.

Voici mon humble opinion sur ce dont cette superbe photo m’inspire comme critique personnelle.

Sincèrement

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada