Archives de tags | douceur

Mes seins

38955289_1644804755630132_6868932310205464576_n

Dessin par Noble Roro de la France

Mes seins

 

Mes seins vénérés,

Tels des saints sans cesse priés,

Par des hommes les mains jointes,

Ou encore occupées à des choses moindres.

 

Mes seins à la peau basanée,

Qui a fait le délice de nouveaux-nés,

Et qui maintenant attendent la douceur des doigts,

De ceux de mes nombreux amis et amants de bon aloi.

 

Allez-y! Gâtez-vous mes chéris!

Savourez-en jusqu’à plus soif le nectar exquis,

Admirez la rondeur de ces magnifiques mamelons,

Léchez-en leur pourtour pour votre plus grande satisfaction.

 

Point de plaisir là où il y a de la gêne,

Alors aussi bien en profiter si on est destiné à la Géhenne.

Car à notre dernier souffle regret sera pour ce que l’on a pas fait,

Regrettant d’avoir agit selon l’hypocrite vertu, voilà l’ultime secret.

 

Vie bien amère pour l’âme en peine,

De constater qu’amertume coule dans ses veines,

Et qu’au soir de sa vie sur la route de ces mondes inconnus,

Prendre plaisirs interdits l’on a pas connu aux moments venus.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Prendre ta main

37661374_1720747731336283_8088886292818952192_n

Réalisation photo par Justine Guay de Sept-Îles (Une des étudiantes du C.E.G.E.P. de l’endroit pour qui j’ai réalisé une séance de nudité artistique en octobre et novembre 2017)

Prendre ta main

 

Prendre ta main pour t’amener au loin,

Prendre ta main pour te faire rêver jusqu’au petit matin,

Prendre ta main pour t’amener vers un monde sans lendemain,

Prendre ta main pour t’amener vers un monde incertain.

 

Prendre ta main pendant que tu dors,

Pour te faire connaître des contrés d’argent et d’or,

Prendre ta main avec toute tendresse et ta grande douceur,

Pour ressentir la fragilité de ton être et les battements de ton cœur.

 

Prendre ta main afin d’être au diapason,

Avec ton âme et ton esprit qui à jamais s’uniront.

Prendre ta main en ce jour béni et qui parait si éternel,

Pour te dire simplement qu’à mes yeux tu es si belle.

 

Prendre ta main pour un instant,

Pour me rappeler pour toujours ce moment.

Prendre ta main pour ne plus quitter la quiétude de ces lieux,

De ces lieux semblables à l’Olympe tout là-haut dans les cieux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

L’art dans son essence la plus pure

L’art dans son essence la plus pure

de

Samuelle D.Henry

Bonjour tout le monde,

IMG_20180604_075052_219J’espère que vous allez bien et que le début du mois de juin se passe comme vous le souhaitez. Pour ma part, je suis passé par bien des émotions. En effet, le départ de ma minette que j’aimais tant a laissé un grand vide non seulement dans mon appartement, mais aussi dans mon cœur. Dame Plume a été une chatte adorable, affectueuse et toujours présente à mes côtés dans mes moments de joie comme dans mes instants de chagrin. Elle a été en une occasion bien précise un élément fort important qui m’avait empêché de commettre l’irréparable envers moi-même. Fait étrange ! Peu de temps après son départ vers le Paradis des animaux de compagnie, une charmante minette se cherchait désespérément un nouveau papa. Celui-ci devait être prêt à lui manifester de l’attention, voir à ses besoins et savoir la gâter de temps à autres tout en lui donnant de l’amour à chaque jour. C’est ainsi que princesse Goldy est entré dans ma vie. Sa venue est peut-être un présent que me fait dame Plume pour me remercier de lui avoir donné plus de neuf belles années. Neuf années où elle a été traitée comme une véritable petite dame.

La venue de princesse Goldy me fait penser à cette Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-Ydouce mélodie de Yann Tiersen et de Porz Goret. Mélodie magnifiquement interprétée par ces danseurs. C’est un peu comme si dame Plume avait discuté avec princesse Goldy afin qu’elle accepte de poursuivre avec moi sa route sur cette terre. Tout a été fait en douceur pour amoindrir la douleur qui allait transpercer mon cœur et mon âme. Merci dame Plume pour ces neuf années passées en ma compagnie. Sois la bienvenue princesse Goldy au sein de ma vie. Que le bonheur soit avec nous aussi longtemps que Dieu le voudra.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sur le départ…

33902750_10156580052278919_7977087641269043200_o

Très joli dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Sur le départ…

 

Quoi? Que dites-vous? C’est déjà la fin?

J’ai à peine eu le temps de voir vos mains.

Voir vos mains prendre pinceaux pour dessiner,

Mon corps que j’ai pour votre plaisir et le mien dénudé.

 

Avez-vous aimé mon corps et mes poses?

Étiez-vous gênés de me voir nue pendant la pause?

Alors que je déambulais avec simplicité et sans fausse pudeur?

Au milieu de vous hommes et femmes sans craintes et sans peur.

 

Être simplement dénudée à vos yeux,

Mais habillée par vos cœurs valeureux,

Tout en douceur! Avec minutie! Avec tendresse et courtoisie!

Vous immortalisiez par votre talent votre muse au cœur épris.

 

C’est ce que je voulais vous dire en ce moment,

Pendant qu’il est encore, ô Dieu merci, le temps,

En vous quittant après cette nuit tellement magnifique,

Sur le départ de cette séance tellement magique.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je ne t’oublierai jamais

Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-Y

Je ne t’oublierai jamais

 

Pendant mon voyage,
Alors que j’avançais en âge,
Une période de joie et de bonheur,
Tu avais choisi ce moment comme ton heure.

 

Dans le silence d’une nuit,
Tu as décidé de laisser ainsi la vie,
Sans faire de bruit tu as quitté cette terre,
Pour aller rejoindre celle de tes sœurs et frères.

 

Me laissant avec mes souvenirs,
Ceux qui me réconfortent et me font sourire,
De ce temps où tu étais légère comme une plume,
De ce temps qui disparaît de ma mémoire telle une brume.

 

Avec les journées qui ont passées,
Tu es devenue belle chatte apprivoisée,
Que j’aimais caresser avec mes mains imaginaires,
En écoutant ton ronronnement qui égaya les tristes soirs d’hiver.

 

De tes espiègleries bien innocentes,
Qui me récomfortaient de mes moments de solitude,
Durant les temps où mes amours ressemblèrent à des femmes si prudes,
Et que les jours passèrent dans des douleurs si accablantes et lancinantes.

 

Installée avec confort près de moi,
Je te flattais avec la douceur d’un noble roi,
Te prenant parfois dans mes bras l’espace d’un court instant,
En respectant ton désir légitime de ne point être trop insistant.

 

Puis vient le temps de nos étés,
De ces rares périodes de grandes festivités,
J’y allais avec plaisir mais comme de raison avec précaution,
De voir à tes besoins comme il se doit avec attention.

 

Car jamais il n’aurait été question d’oublier,
Toutes ces simples promesses auxquelles à toi j’étais lié.
De voir en tout temps à ton bien-être sans omettre de te choyer,
Ce que je fis avec amour à chaque jour où tu étais avec moi mon adorée.

 

Maintenant que tu n’es plus en ce monde,
Ni en mon cœur blessé et qui s’effondre,
Tu es partie sans me dire au revoir,
Alors que je te revenais au soir.

 

Sur la route du retour comme le voulait mon destin,
J’ai ressenti sur le pavé chaotique cet ultime chagrin,
Celui, ô combien cruel, ne pas t’avoir dit comme je t’aimais,
Et sache Dame Plume qu’au plus profond de moi je ne t’oublierai jamais.

 

De

 

Rolland St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Ne t’inquiète pas

18766591_10155465277018919_4695194345626601925_o

 

Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la  France

 

Ne t’inquiète pas

 

Aujourd’hui, je te quitte après ces moments de  détente.

Mais, dans mon cœur tu y seras toujours présente.

Comment pourrais-je oublier celle qui partagea,

Mes nuits d’amour, de passion et me combla?

 

De ton corps je retiendrai sa douceur,

De tes lèvres, je me souviendrai la saveur,

De tes cris de jouissance, je me rappellerai ton désir,

De sans cesse continuer à te procurer tant de plaisir.

 

Oui, je pars en ce triste jour.

Mais je  te serai fidèle ô mon amour.

En rêvant de tes seins fermes et tendres,

Que j’aimais de ma bouche avec délicatesse prendre.

 

De ces positions inspirées du Kamasutra

Que nous prenions dans notre lit d’amants toi et moi.

Ô ma belle gaspésienne aux cheveux reluisant au soleil,

T’entendre jouir à chaque coups de mes hanches quelle merveille.

 

Me voilà presque  parti pour un autre monde,

Mais sois rassurée, je te reviendrai sur une vague féconde.

Pour te refaire avec ardeur l’amour aussi souvent que tu le voudras,

Car mon seul souhait qui me tient c’est de t’aimer avant que sonne le glas.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

 

P.S. Poème composé à Matane avant de quitter pour Québec

La représentation des parties intimes de l’homme dans  l’art du nu.

33618947_453195435109944_7603396147595444224_n

Superbe dessin réalisé par Caroline Bertrand

La représentation des parties intimes de l’homme dans  l’art du nu.

 

Bonjour tout le monde,

33216395_10155702059692523_8022819989180383232_o (1)Je suis encore dans la belle ville de  Matane en Gaspésie où je profite de la beauté des lieux. Ce qui ne  m’empêche pas de poursuivre mes publications au  sein de mon blogue consacré à la  poésie, à la photographie et, surtout, à  la nudité artistique. Par ailleurs, étant membre d’un groupe artistique sur Facebook, il m’arrive souvent de faire des découvertes forts étonnantes lesquelles apportent  un questionnement notable pour votre  humble serviteur. Oui, il m’arrive parfois de  réfléchir sur  des aspects très souvent inédits propres à ce domaine qui me passionne. Par exemple, quelle est donc la représentation des parties intimes de l’homme dans l’art du nu ?

Comme vous pouvez le remarquer, un tel dessin est tout simplement magnifique. Il est une  preuve indéniable d’un travail hors pairs et d’un grand talent chez l’artiste. Cela m’a tout de même incité à poser une simple et délicate question : pourquoi a-t-on cette tendance à camoufler les parties intimes de l’homme nu? Personnellement, je trouve cette réalité du corps de l’homme aussi belle et digne d’intérêt que tout le reste de son corps.(1) 

Mon bon ami Noble Roro de la France m’a répondu en ces termes : « Je suis assez d’accord avec toi, je ne comprend pas pourquoi il faille toujours le cacher, et même déjà aussi devoir le raccourcir lorsque il est normal. Et puis ma grande question c’est pourquoi ne voit-on pas plus de nus masculins car certes les femmes sont magnifiques mais les hommes le sont aussi, un petit geste mesdames les artistes ! »

Mais qu’elle est l’opinion de la principale intéressée ? Je lui ai donc posé la question et l’élaboration de sa réponse m’a beaucoup plu. C’est ainsi que selon elle « … les parties masculines sont rarement représentées directement. L’oeuvre précédente se veut simplement évocatrice mais je crois qu’une oeuvre ou le sexe de l’homme est directement représenté nous livre une partie très intime rarement révélée… à la fois tendresse et puissance.»

Toujours selon Caroline Bertrand, « Pour ce qui est de mon envie de la place des parties intimes dans l’ art, la création va souvent avec l’inspiration, le beau, le désir alors pour une femme le corps d’un homme est attirant, que ce soit pour sa force, sa douceur, son abandon. La représentation doit porter en elle ce respect si j’ose dire, respect du beau, respect de la confiance que l’on nous livre en nous présentant ce qu’il a de plus intime et authentique.»

33522095_10210838059297917_7078729711584542720_oFinalement, et pour conclure  mon article, je dois  avouer qu’en ce qui me concerne, lorsque je pose nu pour des écoles d’art et des ateliers, il me fait un devoir de ne jamais cacher mes parties intimes. Qui plus est ! Il m’est déjà arrivé, de manière rarissime et involontaire, d’y avoir des vibrations lesquelles annoncèrent une érection durant la pose. Cela a été grandement apprécié des artistes présents en salle et ce pour deux raisons principales. En premier lieu, cela leur a permis de prendre conscience de la vitalité qui habitait en moi. En second lieu, cela avait démontré mon aisance face à ma nudité sans gêne mais avec un respect profond pour ce que je suis. Un être humain pleinement masculin et viril.(2)

Merci de m’avoir lu et grande reconnaissance aux artistes qui ont bien voulu partager leurs opinions sur un tel sujet.

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

(1) Cette idée est d’ailleurs partagée par Monika Gailloux. (2) Magnifique dessin d’un homme nu où les parties intimes y sont représentées en toute simplicité.  L’auteur est Monika Gailloux.

Je t’attends chérie.

33058008_10155697074367523_9095908011783749632_n

Seul et triste sous ces draps de satin

Je t’attends chérie

 

Au commencement de cette  nuit,

Mon corps de désirs inassouvis gémit,

Imaginant ton corps contre le mien avec douceur,

Je frémis d’imagination de te faire l’amour avec grandeur.

 

Ne me fais pas, ô mon amour, plus languir.

Rejoins-moi vite afin que je puisse te faire jouir,

Et de nos prudes voisins être choqués voire scandalisés,

D’entendre nos cris de jouissance de nos désirs si rassasiés.

 

Viens dans ce lit pour  y vivre belle et grandiose aventure,

Car de ta peau aux multiples tatouages telle une noble parure,

Je ne veux que satisfaire tes fantasmes qui resteront secrets,

Nos secrets gravés dans nos âmes et dans nos cœurs et sans regret.

 

Ô viens vers moi ma bien-aimée, ma chérie,

Que je te comble toutes envies pendant que tu me souries.

Je  me sens tellement seul et triste sous ces draps de satin,

Alors que nous pourrions être ensemble jusqu’au petit matin.

 

Je te prendrai comme de raison avec tendresse et avec entrain,

Expérimentant les poses inédites pour ton plus grand bonheur et le mien.

Ne vivant ces instants que pour le livre d’une grande sagesse orientale,

Celui du Kamasutra alors que je sentirai ta peau fragile telle une pétale.

 

Viens ! Ô oui, viens ! Maintenant et non pas demain.

Car qui sait si nous serons là ? Même Dieu l’ignore, c’est certain.

Alors, profitons de cette nuit sans pareille pour les  amants que nous sommes,

Car dès cet instant unique, tu es ma maîtresse adorée et moi je suis ton homme.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

Quelques notes de douceur pour une beauté toute féminine

Quelques notes de douceur pour une beauté toute féminine

Rien à écrire ! Rien à dire ! Écouter simplement !

Un pur chef d’oeuvre photographique !

Un pur chef d’oeuvre musical !

Sincèrement vôtre RollandJr St-Gelais de Québec

Des seins de femme

11204405_806755936200813_3987133904731711875_n

Par Nicole Boileau artiste Montréal (Québec)

« Des seins de femme » 

( Crayon sur papier )

Réalisation de Nicole Boileau 

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.
RollandJr St-Gelais de Québec

Bonjour tout le monde,

C’est toujours très agréable de pouvoir à la fois dialoguer avec des artistes, amateurs ou professionnels, et de partager avec eux sur notre passion commune qu’est la pose nue. Une passion vue, vécue et élaborée sous deux angles d’approche totalement différents. De mon côté, cela se réalise devant le tableau ou tout autre support utilisé par l’artiste. Et d’un autre côté, un angle fait à partir derrière ledit support. Un sujet d’étude mais expérimenté de manière opposée.

Ceci est d’autant plus intéressant lorsque ledit sujet est analysé, je fais ici référence à la perception de la nudité en tant que tel d’un modèle de sexe féminin, sous une approche toute féminine. Je crois être en droit de supposer, et loin de moi l’idée de manquer de respect envers la femme, que la vision est différente de la mienne. Voilà pourquoi j’ai intitulé le présent article  » Des seins de femme « . En effet, quoi de plus significatif que des seins de femme pour illustrer la féminité lorsque celle-ci est transposée sur un dessin réalisé par une artiste ? car il s’agit bien d’un dessin de femme

Une fois encore, ce regard de femme sur le corps d’une autre femme est tout à fait exceptionnel tant par son harmonie que par la douceur de ses coups de crayons sur papier. Bravo à l’artiste pour cette oeuvre formidable.

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec (Canada)