Archives de tags | douceur

Une œuvre d’art photographique

Une œuvre d’art photographique Texte de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne, Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/A-shy-wood-elf-861834832

Une œuvre d’art photographique

Bonjour tout le monde,

C’est avec un immense plaisir que je vous présente une œuvre d’art photographique tout à fait remarquable. À vrai dire, une telle œuvre est sans conteste digne des plus grandes salles d’exposition contemporaines. Et pour cause puisque l’on y retrouve une harmonie de plusieurs éléments qui rendent une telle photo vraiment extraordinaire.

Parmi lesdits éléments, il y en a trois qui ressortent du lot. En premier lieu, la pudeur qui se dégage du résultat final. En effet, la nudité du modèle féminin est dévoilée avec une douceur et un respect rarissime à notre époque. En deuxième lieu, l’angle d’approche avec laquelle la photo a été réalisée. Un angle d’approche où le corps du modèle semble épouser la nature environnante. Une nature qui, si je me permets une certaine poésie, désire protéger ce corps magnifique des yeux de gens qui seraient dans l’incapacité de l’admirer à sa juste valeur. Et, en dernier lieu, la distance entre le photographe et son modèle dénote un respect réciproque l’un envers l’autre. Un respect qui se veut être de mise dans le domaine de la nudité artistique.

Toutes mes félicitations à mon ami G.B. d’Allemagne et à son modèle Lyssa pour cette jolie photo.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

En toute sérénité

En toute sérénité Poème de RollandJr St-Gelais Modèle et photo par Gfriedberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/I-like-a-view-857217256

En toute sérénité

 

J’aime bien être à cet endroit,

Me tenir simplement et regarder tout droit,

Écouter les vagues frapper les dunes aux mille visages,

Ces vagues qui grugent la terre et ses nombreux rivages.

 

Faire le vide en mon esprit,

Sentir en mon âme toute la vie,

Sentir mes poumons se remplirent de cet air,

De ce pays de ces gens à l’allure si débonnaire.

 

Vivre en harmonie et non pas seulement exister,

De la douceur des parfums de la mer les savourer,

Penser à celles que j’ai avec grande passion aimées,

Me remémorer les gestes de péchés charnels que j’ai posés.

 

Avec toutes celles que pour une seule nuit, j’ai avec plaisir rencontrées.

Celles pour qui j’aurais tout perdu et que j’aurais tout donné,

Pour une histoire d’une nuit, pour une histoire d’un soir,

Que puis-je demander de plus quand il se fait tard?

 

J’aime bien revoir en pensées mes espiègleries,

Lorsque je vivais avec ma tendre mère encore tout-petit,

Elle me parlait avec son accent trahissant son origine du Midi,

Cette région où le pain sentait si bon et ses villages aux rues fleuries.

 

Ne crains rien de ce que sera ton avenir, souvent me disait-elle!

Car rien en ce monde temporel rempli de mortels ne peut être éternel,

Tu connaitras succès et échecs, l’amour et des rejets, la joie et la peine,

Mais méfies-toi de celui qui par ses belles paroles te saignera les veines.

 

J’ai en effet vécu milles péripéties et accompli bien des folies,

Des actes dont parfois j’en ai honte mais qui vous feraient envie,

J’ai eu des boulots parfois que j’ai détestés mais plus souvent adorés,

Car pour mon pain quotidien, il a fallu relever mes manches et travailler.

 

De ma vie j’aurais pu faire bien mieux et bien pire,

Mais jamais je n’ai fait perdre à ma mère son beau sourire,

C’est en pensant à cela en cette belle et chaude journée d’été,

Au lendemain de son enterrement que je peux vivre en toute sérénité.

 

De RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

Le bain de Vénus

Le bain de Vénus
Le bain de Vénus Par RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/The-Bathing-Of-Venus-850167867

Le bain de Vénus

La belle Vénus, par un bel après-midi d’été, se promena sur les plaines ensoleillées. Nue et fraîche, telle une rose, elle sentit le soleil caresser sa peau satinée. Allant ici et là, vagabondant comme bon lui semble, elle vit un lac à l’onde claire et limpide.

Se sachant seule en ces lieux cachés, en cet endroit secret parmi tant d’autres, une idée lui vint à l’esprit : ‘’Dans cette eau pure et éclatante, je vais m’y baigner avec délectation. Car ce soir je rendrai visite à mon amant chéri. Celui dont le cœur est, envers-moi, si épris.

Je lui murmurerai des mots d’amour, des mots doux, des mots tendres. Car, je l’avoue, je l’ai bien fait attendre. Avec habileté, je lui ferai découvrir la douceur de mes lèvres et la féminité de mon corps. Avec patience, je lui enseignerai l’art de faire l’amour. Sans trop le faire patienter, mais juste assez pour que le moment venu, il sache l’apprécier.’’

Plongeant lentement ses pieds dans cette eau, elle s’y laissa glisser tel un nénuphar. Rafraîchissant avec un immense bonheur son corps de femme. Corps si parfait! Corps si magnifique! Corps à la silhouette si magique!

Faites silence! C’est le moment le plus solennel en cette contrée lointaine. C’est celui du bain de la belle et sensuelle Vénus.

De

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Perdue dans ses rêves

Perdue dans ses rêves
Perdue dans ses rêves Par RollandJr St-Gelais Dessin par Daniel Lévesque

Perdue dans ses rêves

 

Seule dans sa chambre,

De sa chambre au couleur d’ambre,

De ces regards trop indiscrets, elle se voulait loin.

Afin de se donner ce plaisir en se prenant en mains.

 

Humectant ses doigts avec précaution,

Elle songeait à ses endroits de pure délectation,

Où elle saura se redécouvrir dans le calme des lieux,

Ayant que le reflet du miroir qui la recouvre tel un Dieu.

 

Ouvrant ses jambes pour y trouver cet étrange endroit,

Afin d’y jouer avec lenteur en y manipulant son doigt,

Y alterner son instrument tel un archet sur le fil,

En laissant germer de la jouissance d’une bonne fille.

 

Les yeux trahissant les pensées inavouables,

De ces idées alimentant ce plaisir si coupable,

Égarée dans ses songes, de ces visions, de ces nuits d’amour,

Où elle connut ces mecs qu’elle se rappellera pour toujours.

 

Se caressant avec fermeté les seins,

Gracieuseté venant des cieux par tous les saints

Refaisant avec entrain ces mouvements telle une vierge,

Elle ferma avec douceur les yeux pour mieux se perdre dans ses rêves.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Afin d’être immortalisée

Par Daniel Lévesque
Afin d’être immortalisée par Daniel Lévesque

Afin d’être immortalisée

 

Je suis arrivée,

À votre porte d’entrée,

En douceur, j’ai simplement sonné.

Vous avez ouvert en remarquant ma beauté.

 

Sans plus attendre, je suis avec joie entrée.

Dans votre modeste appartement où vous m’attendiez,

En vous expliquant que je répondais à votre annonce publiée,

Dans le quotidien dévoué aux artistes de notre quartier.

 

Dans la pièce d’à-côté se trouvait votre atelier,

Où, après contrat signé et cachet versé, j’allais poser.

Dans mon plus simple apparat tel que convenu des deux côtés.

Belle expérience vivre avec un plaisir bien assuré!

 

J’y allais d’un seul pas en y déposant mes vêtements légers,

Dans un coin où se trouvait un tableau d’un peintre étranger,

Me retournant alors vers un tabouret enveloppé d’un drap blanc,

Je m’y dirigeai telle une professionnelle bien évidemment.

 

Car tout ce qui était en ce jour le plus sérieux.

C’était d’être à la hauteur des attentes des dieux,

Qui eurent la grâce de me donner ce corps merveilleux,

Afin d’être immortalisée par un artiste qui n’en croyait pas ses yeux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada