Archives de tags | bonne nouvelle

Viens plus près

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Viens plus près

 

Viens plus près,

J’ai un secret à te dire,

Quelque chose qui va te faire sourire,

Quelques mots qui vont te faire tellement plaisir.

 

Je porte en moi quelque chose de précieux,

Un être vivant se forme au fond de mon être,

Un être innocent qui attend en silence de naître,

Un enfant qui témoignera comme nous sommes amoureux.

 

Cela faisait si longtemps,

Que j’ignorais comment t’annoncer,

Cette nouvelle qui va notre vie tellement changer,

Il me suffisait de saisir la bonne occasion et le bon moment.

 

N’est-ce pas une bonne nouvelle?

Nous qui voulions depuis toujours fonder famille,

Remplir notre demeure de beaux garçons et de jolies filles,

Rien qu’à y penser, ô mon amour, me donne de grandes ailes.

 

Viens plus près ô mon chéri,

Que je sente ton corps sur le mien,

Donne-moi la chance de vivre ensemble ce destin,

Que cette nouvelle te remplisse de joie jusqu’à l’infinie.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une croix

Une croix Poème de Rolland Jr St-Gelais

Une croix

 

Une croix que je porterai,

En souvenir du Christ qui l’a portée,

Une croix bien simple mais faite en or,

En souvenir de celui qui a offert son corps.

 

Une croix venue d’Orient lointain,

Que nous racontèrent de précieux parchemins,

L’histoire d’un être pleinement homme, pleinement Dieu,

Qui leur a transmis un message venu, parait-il, des cieux.

 

De son histoire transmise par quatre témoins,

Quatre hommes qui ont témoigné de son destin,

Homme de chair et de sang, mais d’essence céleste,

Venu en ce monde pour nous sauver de ce sort funeste.

 

Un être né, semble-t-il, d’une femme vierge et pure.

Un être adopté par un père ayant grandeur d’âme et une volonté sure.

Qui a rencontré un ange venu lui annoncer cette Bonne Nouvelle,

Que par sa Parole, ce monde ne sera plus jamais pareil.

 

Je porte cette croix, symbole de foi, d’espérance et d’amour.

Une Foi, une espérance et un amour en Dieu à chaque jour.

Foi, espérance et amour en trois personnes mais en un seul Dieu,

Quel mystère de cet Orient lointain à la fois si profond et si merveilleux.

 

Foi en un homme qui a parcouru une terre aride sous les cieux,

Espérance en sa Parole qui a traversé les siècles par des chants mélodieux,

Amour en son Père par le témoignage de son Fils au sang si précieux,

Et de sa main bienfaitrice offerte à tous les malheureux.

 

Je porte cette croix venue d’une terre étrangère,

Une terre ayant connue la paix et bien des guerres,

Une croix toute simple qui me suivra à chacun de mes pas,

Que cette croix me conduise vers Celui qui mon âme la sauvera.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Bouquet champêtre

Bouquet champêtre Poème de RollandJr St-Gelais Peinture de Maryse Veysseyre de la France

Bouquet champêtre

 

Ma mère avait un magnifique jardin

Dont elle aimait prendre soin chaque matin

Elle arrosait les belles fleurs qu’elle avait plantées de ses mains

Et de ses yeux ébahis par tant d’attrait elle cessait de penser au lendemain.

 

Ce matin passé dans son jardin pouvait être son dernier

Puisque ses jours lui étaient malheureusement comptés

Mais ces fleurs lui rendaient par leur beauté son amour de la vie

Un souvenir qu’elle amènera le jour fatidique où elle partira vers l’infini.

 

En ces journées d’un été si beau, si chaud.

Elle savait que le jour de son départ viendrait bientôt

Étrangement, elle avait fait un grand ménage.

Comme si elle savait qu’arriverait la fin de son voyage.

 

Elle n’avait rien laissé au hasard,

Ses papiers réglés, ses factures payées.

Ses vêtements fraîchement lavés et remisés

Demain aurait peut-être été trop tard.

 

Les jours passèrent comme poussière dans le vent

Ce jour redouté arriva, où la mort, par belle clémence.

Est venue soulager par sa présence cette grande souffrance

Elle prit la vie de l’être cher qui était ma bien tendre maman.

 

Les fleurs du jardin semblèrent tellement affligées

De l’absence subite de leur jardinière attentionnée

Qu’elles finirent par se faner dans les jours précédant

De leur mère adoptive, l’enterrement.

 

En cette église où se réunirent la famille et la parenté

Les quelques proches qui l’avaient tellement aimée

Venus lui dire un dernier bonjour, un tendre au revoir

Qu’on le veuille ou non, arrivera tôt ou tard notre dernier soir.

 

J’ai été désigné pour lire la Bonne Nouvelle

Celle qui annonce une vie si belle et éternelle

Je me dirigeai vers l’autel avec le respect qu’il se doit

Le cœur lourd, mais avec fierté de ce privilège, y avoir droit.

 

C’est en lisant avec grande attention les saintes Écritures

Que j’ai vu que les fleurs suivront ma mère dans son aventure

Car elles ornèrent sa tombe de leurs plus belles parures

Comme un gage de leur amour envers son âme si pure.

 

Tel un bouquet champêtre!

Leur présence vint adoucir mon mal être

Celle qui aimait tant ces fleurs au parfum divin

Sera accompagnée d’un magnifique jardin.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avant que ne s’éteigne la vie en moi

 

Photo réalisée par Phylactère Séance photo du 2 décembre 2019

Avant que ne s’éteigne la vie en moi

 

C’est assez ! C’est assez !

Pourquoi tant de cœurs blessés?

Tant de murs sont érigés et de ponts détruits,

Il serait si aisé de vivre malgré nos différences en harmonie.

 

Tant de haine, de peur et de cris de guerre

Au nom de ces dieux qui nous mènent en enfer

De ces prophètes de malheur qui veuillent votre bonheur,

Qui portent des masques afin de cacher leurs visages de menteurs.

 

On retrouve en chacun d’eux,

Que des hypocrites, des voleurs et des peureux,

Et qui craignent les gens aux cœurs purs et vertueux,

Encore davantage les familles où les enfants sont heureux.

 

J’aimerais tant voir cette bonne nouvelle,

À la Une de tous les journaux : Une paix éternelle

Avant mon heure venue et que je me dirige vers le cercueil,

Car je sais bien que cette heure n’est pas si loin que je le veuille.

 

J’ose espérer que je ne serai pas porté en bière,

J’ose croire que je ne serai pas enterré sous la terre,

Que je lirai une si belle nouvelle dans tous les journaux,

Et là je pourrais enfin partir en paix dans un monde si beau.

 

Mais d’ici-là, ce que je veux voir ce sont quelques sourires

C’est d’entendre chansons d’amour, des éclats de joie et de rires,

C’est de serrer avec tendresse dans le creux de mes bras une femme,

Avant que ne s’éteigne tout doucement la vie en moi telle une flamme.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada