Archives de tags | beau sourire

En prenant du soleil

En prenant du soleil Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par ErosTime Source : https://www.deviantart.com/erostime/art/001-924040474

En prenant du soleil

 

En prenant du soleil,

J’ai vu une véritable merveille,

Une femme aux seins nus avec un beau sourire.

Quoi de mieux pour me sentir si heureux et me faire plaisir ?

 

Elle était étendue sur un banc public,

Cela semblait être une aventure érotique,

Qui agrémentait mon imagination si fertile,

Car, en cette journée d’été, je me sentais fébrile.

 

Elle se tenait sur ses mains,

Me permettant d’admirer ses seins,

Et même d’y toucher avec mes yeux,

Oh mon Dieu ! Quel moment si délicieux.

 

Pour un jour si chaud en cette fin de mois de juillet,

Jamais de ma vie, une telle découverte je m’y attendais.

Merci mon Dieu pour cet instant si beau et si précieux !

Que je me souviendrai en des temps pluvieux !

 

À cela s’ajoute une chanson sortie de je ne sais d’où.

Qui me fait danser avec un plaisir qui me rend un peu fou.

En cet après-midi, j’ai observé d’une femme aux seins magnifiques.

Cela a fait de moi un enfant qui découvrit un royaume magique.

 

Je n’en avais pas demandé autant en cette journée,

Alors que je me promenais simplement sur la Grande-Allée.

Quelle belle surprise en ce samedi qui restera gravée dans ma mémoire !

Lorsque viendront les froides nuits d’hiver où je me reverrai cette histoire.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Tu es si méchant envers moi

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Tu es si méchant envers moi

 

Tu es si méchant envers moi.

Je pensais pourtant toujours à toi.

Du matin jusqu’au soir, tu étais mon espoir.

Mais, l’aube venue, j’ai éprouvé que le désespoir.

 

Je t’ai souvent accordé le meilleur.

À présent, je constate tout mon malheur.

Mon plus beau sourire, je t’ai sans cesse offert.

Même si, hélas! Tu m’as fait vivre maintes fois l’enfer.

 

N’attends pas, ô, mon chéri, que je te laisse.

Je suis impuissante dans ma situation de détresse.

Je t’ai manifesté de toutes les façons mon amour.

Alors, si je te quitte, dis-toi bien que ce sera pour toujours.

 

Certes, tu ne m’as jamais battue.

Mais, de tes paroles dures, sans cesse, j’ai bu.

Les pires blessures sont celles qui détruisent le cœur.

Tellement de fois, de ton regard j’en ai éprouvé de la peur.

 

J’ai renié mon nom et mes valeurs.

Car, pour moi, seul comptait ton bonheur.

Au risque de perdre tout ce que j’avais.

Pour te prouver, ô, comme je t’aimais.

 

Tu as fait miroiter tant de promesses frivoles.

Que j’ai imaginé vraiment que j’étais devenue folle !

Maintenant, je crois bien qu’entre nous deux, c’est fini.

C’est décidé. Je pars dès aujourd’hui et pour la vie.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

As-tu été sage cette année?

As-tu été sage cette année? Poème de Rolland Jr St-Gelais Dessin de sferinga Source : https://www.deviantart.com/sferinga/art/Untitled-901493806

As-tu été sage cette année?

 

Bonjour cher Rolland!

C’est bientôt le jour de l’An.

Une journée qui promet en aventure,

Mais, je dois te poser une question pour être sure.

 

En effet, j’ai avec moi quelques cadeaux.

Lesquels, si tu le mérites, seront pour toi, mon beau.

Des présents qui, je l’espère, te plairont certainement.

Des dons que t’envoient tes maîtresses bien amicalement.

 

Parmi celles-ci, il y en a qui sont très chères à ton cœur.

Des femmes belles comme le jour et qui te souhaitent en chœur.

De passer un heureux temps des fêtes en espérant te revoir sans tarder,

De partager avec toi ces moments si tendres qu’elles semblent tant aimer.

 

Mais, avant de découvrir ce qu’elles veulent t’offrir.

Tu dois répondre à cette simple question avec ton plus beau sourire.

Dis-le-moi avec l’entière vérité ! Je ne veux aucune ambiguïté.

Regarde-moi dans les yeux : as-tu été sage cette année?

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Du bout des doigts

Du bout des doigts Poème par RollandJr St-Gelais Photo proposée par une amie de Québec

Du bout des doigts

 

Du bout des doigts,

Je tiens ces quelques fleurs

Que tu m’as offert pour calmer mes pleurs,

Pourtant, en ce jour bien triste, je ne peux cesser de penser à toi.

 

Tu m’avais consolée de ma peine d’amour,

En me disant que l’amour véritable reviendra un jour,

Et pour terminer cette leçon de vie, tu m’avais fait rire,

Rire aux éclats comme toi seul savais le faire avec un beau sourire.

 

Je voyais bien dans tes yeux de moi tu étais amoureux,

Ne voulant pas faire d’illusions, je me suis dit d’attendre un peu.

Que le temps fasse son effet et je saurai bien ce qu’il en sera,

Car noble et pure vérité tôt ou tard en mon âme éclatera.

 

Les journées passèrent sous silence,

En m’imaginant nous voir sur la piste de danse,

Car nous nous étions promis de sortir en se remémorant,

De notre adolescence où nous nous imaginions tels des amants.

 

Mais au lieu d’aller me réjouir en un lieu de plaisir,

Devant ta tombe, j’irai faire quelques prières et me recueillir.

Ces quelques fleurs que tu m’as données quand nous étions ensemble,

Sur ta tombe, je les déposerai avec discrétion puisque ma main tremble.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En toute sérénité

En toute sérénité Poème de RollandJr St-Gelais Modèle et photo par Gfriedberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/I-like-a-view-857217256

En toute sérénité

 

J’aime bien être à cet endroit,

Me tenir simplement et regarder tout droit,

Écouter les vagues frapper les dunes aux mille visages,

Ces vagues qui grugent la terre et ses nombreux rivages.

 

Faire le vide en mon esprit,

Sentir en mon âme toute la vie,

Sentir mes poumons se remplirent de cet air,

De ce pays de ces gens à l’allure si débonnaire.

 

Vivre en harmonie et non pas seulement exister,

De la douceur des parfums de la mer les savourer,

Penser à celles que j’ai avec grande passion aimées,

Me remémorer les gestes de péchés charnels que j’ai posés.

 

Avec toutes celles que pour une seule nuit, j’ai avec plaisir rencontrées.

Celles pour qui j’aurais tout perdu et que j’aurais tout donné,

Pour une histoire d’une nuit, pour une histoire d’un soir,

Que puis-je demander de plus quand il se fait tard?

 

J’aime bien revoir en pensées mes espiègleries,

Lorsque je vivais avec ma tendre mère encore tout-petit,

Elle me parlait avec son accent trahissant son origine du Midi,

Cette région où le pain sentait si bon et ses villages aux rues fleuries.

 

Ne crains rien de ce que sera ton avenir, souvent me disait-elle!

Car rien en ce monde temporel rempli de mortels ne peut être éternel,

Tu connaitras succès et échecs, l’amour et des rejets, la joie et la peine,

Mais méfies-toi de celui qui par ses belles paroles te saignera les veines.

 

J’ai en effet vécu milles péripéties et accompli bien des folies,

Des actes dont parfois j’en ai honte mais qui vous feraient envie,

J’ai eu des boulots parfois que j’ai détestés mais plus souvent adorés,

Car pour mon pain quotidien, il a fallu relever mes manches et travailler.

 

De ma vie j’aurais pu faire bien mieux et bien pire,

Mais jamais je n’ai fait perdre à ma mère son beau sourire,

C’est en pensant à cela en cette belle et chaude journée d’été,

Au lendemain de son enterrement que je peux vivre en toute sérénité.

 

De RollandJr St-Gelais de Québec au Canada