Archives de tags | responsables

Sorcière

Sorcière Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Wonderless Photography Modèle : JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/W-I-T-C-H-930436960

Sorcière

 

Sorcière ! Vous avez dit « sorcière » !

Vous osez m’accabler des maux sur cette terre.

Mais, qui sont les responsables des pires crimes de l’humanité ?

Seraient-ce les religions qui ont tué des innocents au nom d’un Dieu de bonté ?

 

Mon savoir et ma science n’ont que faire de vos superstitions.

Mes notions ont été transmises sur de nombreuses générations.

En effet, la nature a révélé aux femmes sages ses mille secrets,

Pour concocter des potions magiques et des remèdes parfaits.

 

Combien d’enfants ai-je sauvés d’une mort certaine ?

Alors que la chrétienté déversait toute la haine,

Face à mes consœurs et envers moi-même par jalousie.

En projetant devant ses brebis l’image d’une sainte qui prie.

 

Heureusement qu’il y a la saison automnale.

Celle où la fraîcheur éloigne de moi toute forme de mal.

La légère luminosité du soleil septembral sur les feuilles.

Indique avec certitude que ces dernières feront une boisson forte.

 

Qu’est-ce qui est plus efficace que des extraits de potiron ?

Pour apprêter mes délicieux breuvages pour les garçons.

Quoi de plus sûr que de l’écorce de bouleaux ramassée à la file,

Pour mijoter de doux nectars afin de rallumer le cœur des jeunes filles.

 

Oui, sans aucune gêne, je suis bien une sorcière.

Et, je l’avoue, de tout mon être, de toute mon âme, j’en suis fière.

Vous avez certes deviné. Je suis évidemment cartomancienne à mes heures.

Toutefois, c’est pour ma propre satisfaction et pour votre grand bonheur.

 

Reconnaissez-le ! Confessez-le ! Vous redoutez mes pouvoirs.

Vous croyiez vivre dans la clarté alors que vous êtes dans le noir.

Soyez rassurés ! Sincèrement, je ne vous en veux pas.

Car, on craint toujours ce qui est différent de soi.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sur le bord du lac

IMG_20200728_133140
Sur le bord du lac poème et photo par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Sur le bord du lac

 

Sur le bord du lac, je me suis promené.

Dans l’eau claire je me suis regardé,

Qu’ai-je vu de mes yeux vus?

Que j’étais tout nu.

 

Sur le bord du lac, j’ai parcouru ma route.

Faisant fi des regards inquisiteurs coûte que coûte,

Car en mon âme et conscience peu importe ce que l’on pensera,

Aucun prendra ma place quand le temps de laisser ce monde viendra.

 

Sur le bord du lac, j’ai senti mille fleurs parfumées.

De ces fleurs si belles qui égayèrent ma journée,

Évitant de les toucher pour ne pas les froisser,

Simplement de leur parfum les humer.

 

Sur le bord du lac, j’y ai appris une vérité.

Que nous sommes responsables de notre destiné,

Que nous sommes les seuls à se féliciter ou à se blâmer,

Quand tout ce que l’on avait espéré n’est jamais arrivé.

 

Sur le bord du lac, j’ai longuement réfléchi.

Pourquoi scruter le passé quand tout est fait et dit?

Regarde vers l’avant j’ai en moi sans cesse répété,

Que Dieu m’en soit témoin, il y aura de belles clartés.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Souvent c’est une question d’angle

Question de perspective
Souvent c’est une question d’angle Photo réalisée par G.B. d’Allemagne devianArt : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Not-needed-718085807

Souvent c’est une question d’angle

Bonjour tout le monde, 

Vous le savez probablement que la vie est faite de hauts et de bas, de circonstances parfois agréables, parfois cocasses, parfois tristes, voir dramatiques et qui nous poussent à se questionner sur ce que nous avons tant fait que choisi. En ce qui me concerne, il m’arrive en quelques occasions de regretter plutôt ce que je n’ai pas fait que le contraire. Aurais-je dû tourner à droite plutôt qu’à gauche? Aurais-je dû éviter telle ou telle personne? Aurais-je dû agir autrement? Et le nombre de questions semblables à celles-ci peuvent devenir exponentiel.

Bien malin celui ou celle qui pourrait répondre de manière claire et précise à chacune des questions précédemment citées. En effet, à chaque choix correspond souvent plusieurs conséquences possibles et ce, par le fait même que la vie ne se résume en aucun cas à un seul et unique déroulement. Tel le battement d’ailes d’un papillon, le résultat peut être l’avènement d’une tornade ou bien d’une douce brise d’été. Et pour cause puisqu’il existe une multitude de facteurs qui entreront en ligne de compte. Des facteurs qui à leur tour ne sont que des résultats d’actions ou d’inactions de centaines, voir de milliers, d’individus éparpillés ici et là.

Mais, attention ! Nous sommes tous responsables de nos choix et de ce que nous en faisons. Bien évidemment que le choix précède toujours l’action même si parfois, le choix est loin d’être varié dans ce que la vie nous présente. Et ici, la liste d’exemples est quasi sans limite.

Or, le fait de regretter ou non une action quelconque laquelle a eu une conséquence souvent inattendue devrait rester sous l’angle de l’instant présent et de ce que nous sommes devenus au fil des années. Avons-nous agi de bonne foi? Si oui, c’est à mon humble avis l’essentiel. Certes, il ne faut pas jouer à l’autruche et assumer en tout temps la conséquence de nos prises de décision. Mais, si l’on sort grandit d’une façon ou d’une autre, encore là, c’est la chose la plus importante qui soit.

Bref, notre perception de voir les choses peut se résumer à une question d’angle.  Un angle qui varie en fonction de l’âge, de nos expériences de vie et, surtout, de notre capacité d’adaptation au fil des événements. Et, pour conclure mon humble missive en paraphrasant Charles Darwin, c’est celui qui s’adapte qui survit mais pour y arriver, avoir le meilleur angle est d’une aide précieuse.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Notre noirceur

Notre noirceur
Notre noirceur Poème composé par RollandJr St-Gelais Photo réalisée Rick B. d’Allemagne Source : DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Notre noirceur

 

Nous sommes responsables,

Par conséquent, nous sommes coupables,

De nos choix allant du préférable jusqu’au pire,

De notre vivant jusqu’au moment où l’on expire.

 

Nous sommes frères aux milles couleurs,

Et rien en ce monde n’est plus faux que ces leurres,

Qui que l’on soit, il y en a qu’une seule qui en nous bouge.

Qui démontre jusqu’à tel point nous sommes semblables : le rouge.

 

Moi, prisonnière de ces fers,

J’illustre la haine de nos guerres,

Celles que nos esprits tourmentés ont imaginées,

Celles que nos craintes face à l’autre ont façonnées.

 

Mains et pieds enchaînés,

De nos fureurs, il faut à tout prix s’en libérer.

De nos torpeurs, souhaitons d’en être à jamais déliés.

Et de nos illusions, de nos êtres pour toujours éloignées.

 

Tout ce que l’on construit n’est qu’éphémère,

Du plus petit au plus grand navire voguant sur les mers,

Des sous-marins allant dans les profondeurs des océans,

Jusqu’aux vaisseaux lancés avec éclat dans le firmament.

 

Chaque chose est construite par la main de l’homme.

Lui seul peut ériger les murs de haine comme les ponts d’amour,

 Lui seul peut ensemencer les graines de la paix qui germeront un jour,

Que l’on soit blanc ou noir, à vrai dire nous sommes frères en somme.

 

Sous le ciel bleu béni par le temps ensoleillé,

Nous devons apprendre à s’aimer et à se respecter,

Ne laissons pas nous imposer toutes formes de haine et de peur,

Avant qu’il soit trop tard et que nous soyons enveloppés par notre noirceur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La vie est pleine de couleurs

 

IMG_9994_edited (1)

 

Photo par Mélanie Dufresne

 

La vie est pleine de couleurs

 

Oui, la vie est pleine de couleurs.

Parfois, il faut savoir affronter ses peurs,

Parfois, on a pas tout ce que l’on désire.

Mais cela peut nous éviter de trop souffrir.

 

La vie est remplie de milles nuances,

Des contes de fées et de la belle romance,

Des histoires héroïques comme des récits tristes,

C’est ce qui fait qu’en chaque instant on existe.

 

La vie est un jardin,

Que nous seuls sommes responsables,

Voilà pourquoi éviter ses tâches nous en sommes incapables.

Nous avons toujours ce choix : prendre ou pas le bon chemin.

 

Être conscient de sa réalité,

Peut nous éviter bien des calamités,

Et pourtant, cela ne nous empêche pas,

De parsemer des graines de rêves sur nos pas.

 

Des graines de rêves qui nous font vivre,

Dans cette vie où bon nombre ne fait que survivre,

Aimer, pleurer, espérer et croire nourrit notre âme.

Ne plus aimer, ni pleurer, ni espérer, ni croire nous rend tels que des ânes.

 

Les couleurs font la vie.

Les couleurs expriment nos envies.

Les couleurs donnent sens à nos existences.

Sans couleurs, tout ne serait que de la démence.

 

Couleurs de joie, de plaisir, d’amour et de douleurs !

Couleurs des laudes et des vêpres en leurs heures !

Couleurs des peuples et de toutes les espérances !

Couleurs de jadis et de ma tendre enfance !

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada