Archives de tags | contes de fées

Des fleurs dans tes cheveux

Des fleurs dans tes cheveux Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo & modèle par JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/floral-908249974

Des fleurs dans tes cheveux

 

Je me suis levé tôt ce matin.

Je veux croire en un meilleur lendemain.

Je désire tellement que vienne le règne de l’amour.

Est-ce trop demander que cela arrive un de ces jours?

 

Un jour, les humains vivront dans une grande fraternité.

Où chacun pourra enfin prendre en main sa destinée !

Que tous en ce monde apprendront cette leçon de l’histoire !

Que les guerres ne sont pas des contes de fées racontés le soir !

 

Il y a tant de belles choses à découvrir.

Pourquoi alors vouloir tant faire souffrir?

Il y a tellement d’enfants à protéger, à aimer.

Pourquoi dans les armes tout cet argent gaspiller ?

 

Dire « je t’aime », est-ce pour certains si compliqué?

Est-ce si difficile de se pencher vers le pauvre pour l’aider?

Devrions-nous être gênés pour tendre la main à qui en a le besoin?

Il y a tant de gens que l’on devrait prendre grand soin.

 

Pourquoi alors se faire la guerre?

Nous vivons tous sur cette pauvre vieille terre.

Qui a connu bien des hauts et surtout bien des bas.

Depuis que les hommes menés par la haine ont levé les bras.

 

Mais, c’est en te voyant, ô, ma chérie.

Que je m’aperçois comme je suis comblé par la vie !

Depuis le moment où nous nous sommes embrassés.

Cet instant qui au plus profond de mon cœur est à jamais gravé.

 

J’avais mis quelques fleurs dans tes cheveux.

Ce moment me semblait si magique, si merveilleux.

C’est en me rappelant ce doux souvenir que je cesse de souffrir.

C’est en me remémorant ce tendre baiser que je veux encore vivre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Jonquilles

Jonquilles Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par Dreampaint68 Source : https://www.deviantart.com/dreampaint68/art/Jonquilles-874100966

Jonquilles

 

Ma chère fille,

Je t’adresse ces mots,

Afin de t’expliquer tous mes maux,

En t’offrant avec amour ces quelques jonquilles.

 

Ces maux qui envahissent mon corps,

Et qui m’empêchent d’aller faire ces pas dehors,

Ces pas à tes côtés, comme le ferait tout bon père,

Mais, je t’en supplie, essaye de comprendre mon calvaire.

 

Je suis atteint d’un mal appelé cancer,

Qui me fait vivre chaque jour un vrai enfer,

Mais, le pire des douleurs est dans l’incapacité,

De te prendre dans mes bras, toi mon enfant tant aimée.

 

À toutes tes questions, je dois garder le silence.

Même si j’avais voulu te raconter une belle romance,

De ces contes de fées comme j’aimais tant te lire le soir,

Une fois endormie, je te donnais une bise en guise de bonsoir.

 

Un jour tu comprendras le sens de la vie,

Lorsque tu saisiras que seul l’amour est infini.

Alors, ma fille, tu seras devenue une belle femme.

Qui réchauffera son amoureux d’une douce flamme.

 

Je t’offre ces quelques fleurs,

Pour éloigner loin de toi tes peurs,

Ces jonquilles que tu garderas près de toi,

Le jour où en terre consacrée tu me porteras.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada