Archives de tags | noblesse

Comme une offrande

20664403_1420393484674824_2669295617757514209_n

« Comme une offrande » par Marcel Lien

Comme une offrande

C’est avec plaisir que je vous présente une autre réalisation de mon correspondant de Belgique, monsieur Marcel Lien, qui démontre à la perfection qu’être modèle nu c’est être comme une offrande à toutes les personnes qui savent reconnaître toute la noblesse de la nudité dans le domaine artistique. Je tiens à le remercier pour sa permission d’utiliser ledit dessin.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dame blanche !

Dame blanche

Photo by my dear friend Rick from Germany

Dame blanche !

 

Dame blanche ! Blanche dame !

Votre regard sans cesse m’enflamme,

Quel regard de pure bonté et de grande douceur,

D’un seul mot vous enlevez tous mes nombreux maux.

 

Blanche chevelure !

Ô croyez-moi ! Qu’elle est belle votre parure !

De la blancheur de votre peau témoigne votre noblesse,

Sur votre tendre joue, j’y déposerai bise légère comme une caresse.

 

Blanches lèvres !

Qui n’ont d’égales que celles d’Ève,

Qu’elle réserva à son fidèle époux Adam,

Coupable de savoir leur nudité par la faute du serpent.

 

Dame belle ! Belle dame !

Vous avez volé avec délice mon âme,

Entre vos mains, elle y est pour toujours.

Prenez-en soin car vous êtes à jamais mon amour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Poème inspiré cette oeuvre admirable :

http://rickb500.deviantart.com/art/Looking-at-you-689874598

Ce pays

New Image44

Ce pays

 

Ce pays, c’est le nôtre !

Celui bâti par nos ancêtres,

Sur des terres d’érables et de hêtres,

Pays de nos précurseurs et de leurs hôtes.

 

Ce pays où règne un long hiver !

En des lieux arides tels de véritables calvaires,

Ils affrontèrent leurs destinées avec foi et détermination,

Levant les bras pour défricher sols ingrats avec résignation.

 

Ce pays où chaleur du printemps !

Ravive les cœurs esseulés en un rien de temps,

De par l’amour de gens vaillants et aux cœurs aguerris,

Fut construit avec un tel courage et un attachement tout aussi épris.

 

Ce pays où coulent rivières et ruisseaux !

En nos étés parfois si courts mais tellement beaux,

De ce peuple que l’on a souvent voulu reléguer au néant,

Et qui a, au gré des quatre saisons, lutté ardemment contre des géants.

 

Ce pays où l’automne agrémente denses forêts !

De part vives couleurs que mirent espiègles farfadets,

De ces forêts peuplées de tant de chants magnifiques,

Interprétés par des oiseaux aux teintes tellement mirifiques.

 

Ce pays où chaque ancêtre y trouva sa source.

Afin d’en faire pour ses descendants leur souche,

Et dans nos veines coule un sang d’une vraie noblesse,

Qui a pour divine origine la douce France avec ses richesses.

 

Ce pays fait toute notre fierté,

Les gens ont pour y survivre sans cesse lutté.

Apprivoiser contrées sauvages et mers déchainées

Ce pays, je l’aime plus que tout car c’est là où je suis né.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Pour toi, je suis à genoux

new-image36

Pour toi, je suis à genoux

 

Devant cette foule qui me dévisage sans arrêt,

Mes pensées vont vers toi peu importe là où tu es,

De mon corps nu, rien de leurs yeux ne leur sera caché,

Car toute ma fierté se trouve dans cette chaire si blessée.

 

Le vide en moi me consume avec grande avidité,

M’imprégnant de sa force herculéenne et de sa rapidité,

Puis, sans aucune retenue, je décide simplement de m’abandonner,

De laisser aller ce sang bouillant parcourir ces veines telle une randonnée.

 

Masculinité tellement proche des dieux,

Legs que me firent mes lointains et nobles aïeux,

Et que je garderai pour celle qui a touché mon cœur,

Cette vierge et blanche terre où règne un royaume sans peur.

 

Je ressens ces vibrations indices de la vie au plus profond de mon intimité,

Avec courage, volonté et sérénité, je suis parvenu à me dompter,

Faisant le néant, là où règne une paix céleste, autour de moi,

Car de mon corps vigoureux j’ai décidé d’en être le roi.

 

Et de ma si belle virilité elle te sera réservée à jamais,

Car mon souhait c’est de te prouver combien je te respectais.

Point de honte d’être un homme véritable en ce monde si exécrable,

Mais grand honneur de savoir agir avec noblesse et de toujours en être capable.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Les raisons d’être de chaque être humain

new-image36

Les raisons d’être de chaque être humain

« Vivre, survivre, espérer et aimer! Voilà les raisons d’être de chaque être humain. Seul vivre donne la noblesse à notre âme! Survivre donne la force à notre esprit! Espérer donne la tempérance à notre corps et aimer donne les pulsations à notre cœur. »

De RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Tout est dans le regard.

12249856_1035396629845444_8250967648017457337_n

Tout est dans le regard.

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous pouvez profiter de la saison automnale et de toutes ces couleurs rougeâtres qui1610783_1695685847329185_6872979167668565969_n embellissent les forêts. Ici, au Canada, nos forêts sont tout simplement magnifiques même si une bise froide annonce la venue de l’hiver. Que voulez-vous?! Chaque saison possède son charme qui la rende unique à nos regards excités d’y découvrir toutes les subtilités qui s’y cachent. Oui, nos regards sont d’une extrême importance en ce qui a trait à la recherche de toute la beauté qui existe en ce monde. Il y en est ainsi de l’univers, de la nature et de tout ce qui nous entoure. Il va de soi que le corps, ce véhicule qui nous permet d’entrer en relation avec l’autre, ne fait pas exception à la règle.

Qu’on le veuille ou non, le corps que nous avions au moment de notre naissance était totalement nu. Une nudité qui est vécue de manière plus ou moins quotidienne. Est-il utile de vous rappeler que nous prenons notre douche entièrement nus? Certaines nudités sont davantage acceptées au sein de notre société, et ce, pour des motifs sociaux ayant été inconsciemment ou non influencés par des valeurs judéo-chrétiennes. Lesdites valeurs sont nobles et dignes de mention. Après tout, elles ont été utiles pour la fondation de l’Europe et du monde occidental, incluant l’Amérique du nord. La compassion et l’entraide prônées selon les principes évangéliques ont permis l’émergence d’hôpitaux et d’une multitude d’œuvres de bienfaisance.

Mais, qu’arrive-t-il de la nudité? Quels sont les points-de-repère qui justifient qu’une œuvre quelconque soit qualifiée d’obscène ou digne d’intérêt artistique? Où s’arrête la vulgarité et où commence une œuvre d’art? Et, peut-on faire un amalgame de toutes les formes de nudité? Bref, quelle est donc la pierre angulaire sur laquelle la nudité possède ses lettres de noblesse? Cette dernière question résume à la perfection le thème central du présent article.

11807534_10153404557290733_5438429884558262964_oAprès mûrs réflexions sur mon expérience en tant que modèle nu, je peux affirmer avec une quasi-certitude que tout réside dans le regard que l’autre porte sur le corps nu. La nudité devant la lentille d’un photographe ou bien devant un groupe d’étudiants-es en arts ou bien encore devant un artiste-peintre professionnel ou amateur n’a strictement rien de mal en soi. Certaines poses prises par le modèle peuvent être plus explicites que d’autres, j’en ai fait moi-même l’expérience, alors que d’autres seront qualifiées de plus conventionnelles. Certaines formes de nudité seront davantage appréciées que d’autres. En résumé, les possibilités en cette matière sont presque infinies.

Deux facteurs doivent être prises en considération dans le domaine de la nudité artistique. Primo, ce que l’artiste cherche à présenter est ce qu’il voit, non pas comme le commun des mortels, mais comme celui qui vit une émotion ou si vous préférez ce qu’il a ressentie avec le modèle lors de leur séance. L’artiste et le modèle sont d’abord et avant tout des êtres humains sexués. C’est un fait à ne jamais oublier. Secundo, il y a aussi ce que l’artiste et son modèle vivent en interaction au moment même de leur séance. D’ailleurs, je me souviens très bien de la séance qui a eu lieu11235251_676422929152119_142811643_o au mois de mai avec un photographe extraordinaire du nom de Jérôme Bertrand. Combien de photos avons-nous réalisées avant de dénicher la perle rare, celle qui allait permettre la création d’une série à laquelle elle sera la pierre maitresse? Je n’ose même pas y songer, ne fût-ce qu’un seul instant. Quoiqu’il en soit, la photo retenue a donné lieu à une série qui a dépassé nos attentes. En effet, elle a été présentée au sein d’un magazine artistique fort populaire à Montréal.

Un fait demeure! Cette photo a possiblement choqué quelques personnes pour qui il est prohibé de faire une quelconque image du Christ sur la croix et encore davantage de s’en inspirer pour réaliser une série portant sur la célébration eucharistique. Encore-là, deux réactions extrêmes ont pu surgir au sein des personnes qui ont eu l’opportunité de voir une telle publication. Nous avons, d’un côté, ceux qui y ont vu un réel blasphème envers le Christ alors que de l’autre côté, nous y retrouvons ceux qui y ont déniché une œuvre digne de mention, loin d’être condamnable.

Quels seraient donc les points-de-repère qui justifient qu’une œuvre quelconque soit qualifiée d’obscène ou digne d’intérêt artistique? Justement, il n’y a rien d’autre que le regard manifesté envers le corps du modèle nu. Attention! Je ne fais en aucun temps un quelconque lien avec à la pornographie. Loin de moi l’intention de mixer ces deux champs qui sont, reconnaissons-le d’emblée, aux antipodes l’un de l’autre. Je le dis et je le répète: tout est dans le regard. Un point, c’est tout. Bon! Il est tout de même vrai que l’expérience, la qualité du travail et le sérieux manifesté tant par l’artiste que le modèle ne sont guère à dédaigner, mais là-encore, le regard sera toujours le fondement de toute critique.

11701187_983457705039337_6955082830692781123_nOù s’arrête la vulgarité et où commence une œuvre d’art? Difficile à dire. En effet, chaque artiste et chaque modèle nu possède ses propres critères auxquels ils ne franchiront jamais les barrières. En ce qui me concerne, la dignité du modèle nu doit demeurer une prérogative dans chacune des séances de nudité artistique. Fort heureusement, et Dieu merci, le respect à mon égard a toujours été présent à mon endroit de la part de toutes les personnes avec qui j’ai eu la chance de travailler. C’est-là une chose à laquelle je serai toujours reconnaissant toute ma vie.

Enfin, peut-on faire un amalgame de toutes les formes de nudité? Je ne le pense pas. Il y a une nudité qui devra toujours restée prohibée; celle qui cherchera à rabaisser l’être humain au rang de l’animal. Le corps nu ne devrait jamais être utilisé comme un simple outil, notamment dans le domaine publicitaire. Il en est de même de toute utilisation abusive du corps, et ce pour quelque motif que ce soit. Par contre, la nudité peut être qualifiée de noble surtout s’il s’agit de nudité artistique. Ici, je sais très bien de quoi je parle. Jamais de toute mon expérience je n’ai eu à supporter une quelconque remarque désobligeante à mon endroit lors d’une séance de nudité artistique. Jamais, non plus, je ne me suis gêné à prendre telle ou telle pose car je savais à l’avance que les regards envers mon corps nu allèrent être respectueux envers celui-ci.

En résumé, tout est une question de perception. Une perception qui tire sa source dans le regard de l’autre et de soi envers soi-même. En d’autres mots, je suis plus que ce que je veux montrer et ce que vous voyez de moi. Il en est de même pour vous, fort probablement. Oui, le regard est la pierre angulaire du corps nu car, avouons-le sans aucune honte, le corps nu c’est vraiment magnifique.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La fierté est une qualité fondamentale pour être bien dans sa peau.

11391505_1647714745459629_2353214156257403439_n

La fierté est une qualité fondamentale pour être bien dans sa peau.

Bonjour tout le monde,

Je désire en ce début du mois de juin vous entretenir sur un sujet qui me passionne depuis belle lurette: La fierté.11148349_1647192398845197_3396654344554400999_n Mais, deux questions doivent être ici résolues. D’une part, qu’est-ce que la fierté et, d’autre part, devons-nous être fiers de ce que nous sommes tout simplement parce que nous le sommes ainsi? Personnellement, je crois qu’il est impératif pour notre bien-être à la fois psychologique et physique d’entretenir une fierté de soi la plus élevée possible. En effet, la volonté de réussir sa vie tant amoureuse que sociale sans oublier sa vie professionnelle passe indubitablement par la reconnaissance pleine et entière de notre droit d’être qui nous sommes et surtout d’en éprouver de la fierté.

Cette fierté est souvent garante de notre estime de soi à l’égard des embuches de la vie. Pour illustrer mon propos, je vous dirais simplement ceci: Cela fera exactement 17 ans le 10 octobre 2015 que je vis dans la sobriété la plus totale. En effet, c’est à l’occasion de la journée de l’Action de Grâce que j’entrepris avec succès une thérapie contre l’alcoolisme laquelle m’a été plus que salutaire. Oui, je l’avoue! Il m’a fallu une bonne dose d’humilité afin d’accepter de me résoudre à aller chercher de l’aide face à un problème qui allait tôt ou tard m’amener dans un tourbillon de tracas et de malheurs. C’est ainsi que j’entrepris une thérapie en désintoxication à l’hôpital St-François d’Assise de Québec. Un évènement qui alla marquer mon destin de manière tout à fait positive et ce, pour le restant de mes jours.

WP_20150602_004Mais, au fond, pourquoi ai-je voulu réaliser une telle thérapie? La réponse est d’une clarté incroyable. C’est tout simplement parce que je méritais mieux de ce que la vie semblait alors m’offrir. J’ai donc décidé de dire non à l’alcool et à tout ce qui pouvait détruire tant mon corps que mon âme. Croyez-moi sur parole! Je n’ai jamais regretté ma décision jusqu’à ce jour. Une autre porte de la vie s’ouvrit alors devant moi et ce, grâce à deux clés inséparables qui sont la volonté et la fierté. La volonté de prendre en mains mon destin et fierté d’être la personne au plus profond de moi avec toutes les valeurs que mes parents m’ont transmises depuis ma plus tendre jeunesse. Des valeurs où le respect constitue la pierre angulaire. Respecter tant soi-même que les autres puisque chaque personne a le droit d’être reconnue comme un être humain à part entière.

C’est justement là où se trouvent les prémisses de la fierté: Être reconnu comme un être humain à part entière. Un être puisque “Je suis” là dans cet instant avec mon corps, mes rêves, mes réussites, mes échecs, mes qualités et mes défauts. Un “humain” puisque je fais parti intégralement d’un tout que l’on appelle l’humanité laquelle est riche en diversités de toutes sortes. Une richesse ancestrale dont je suis héritier tout comme chacun et chacune d’entre vous. Et, finalement, “à part entière” puisque le fait d’être englobé dans cette humanité ne détruit en aucune façon ma propre spécificité. À la limite, je dirais même qu’il y a une interrelation entre l’être que je suis et le milieu qui m’entoure.

Veuillez noter que l’utilisation du “je” se veut être pour alléger le texte. Loin de moi la volonté de rendre ce texte égocentrique. Bien au contraire!

Oui, nous avons le droit d’être fier tout en ayant une certaine humilité. En effet, et c’est une triste réalité, la11402507_1647714502126320_2637194777052968411_o vie n’est pas rose pour tout le monde. Elle se manifeste même dans certains cas avec une cruauté inouïe. Voilà pourquoi il est aussi de notre devoir de rendre à chaque être humain sa dignité, sa valeur intrinsèque et sa fierté. Agir de toute autre façon serait tout simplement immoral et contraire à tous les principes liés à l’éthique.

Pourquoi ai-je voulu traiter de l’importance de la fierté au sein de mon blogue artistique où la nudité y est tout spécialement mise en avant-plan? Qui dit nudité, dit aussi fierté! Qui dit arts, dit aussi fierté! Qui dit fierté dit aussi la noblesse de poser nu. Une noblesse qui me passionne au plus haut point. Bref, il m’a paru plus que nécessaire d’élaborer un article sur un tel sujet.

Et vous? Qu’en pensez-vous?

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada