Archives de tags | soupir

Le baiser

Le baiser
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Le baiser

 

En silence dans ce bruit,
Vers moi, tu t’es retournée.
Ce que tu étais belle en cette matinée,
Dans le bruit de la foule, tu m’as simplement sourie.

 

Nous avons discuté sans dire un mot,
Sans dire un mot car nous ressentions ce désir,
Alors que toi et moi nous avions fait un long soupir,
Pendant que nos yeux voyaient en l’autre que tout était beau.

 

Seuls nous étions dans cette multitude,
Dans cette foule de gens inquiets pour leurs avenirs,
Des gens qui ont perdu depuis longtemps le goût de rire,
Alors que pour toi et moi, notre amour est devenu une certitude.

 

Nul besoin de mille gestes pour prouver notre amour,
Il nous a suffi qu’un petit pas vers toi et toi vers moi telle une valse,
Un pas pour rapprocher deux cœurs qui avec entrain valsent,
Qui dansent follement et éperdument maintenant et pour toujours.

 

Mes yeux t’ont demandé ce que tu aimerais,
Les tiens m’ont répondu avec tendresse ce que tu souhaitais,
Mais avant même d’avoir pu vers toi m’avancer,
Prestement tu me précédas en me faisant le plus beau des baisers.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

En cette soirée de vice

IMG_20190223_193247_685

Être comblé de mes petits péchés

En cette soirée de vice

 

Plaisir le temps d’un soupir,
En vous, je sais que vous aimez me sentir.
Sentir vous pénétrer, vous combler de ce péché.
De ce péché où tant de gens m’ont convoité.

 

Tous ces gens qui ont admiré mon savoir-faire,
De mon expérience de m’envoyer en l’air,
Pour votre plus grand plaisir
Sans trop les faire souffrir.

 

Je suis un homme et un grand pécheur,
Qui n’a point de moralité ni de pudeur,
Voilà pourquoi des enfers, je n’en éprouve point de peur,
Car bien des hommes succombent sous le poids de leurs labeurs.

 

Peut-être ai-je une crainte de mon ombre ?
Car elle est comme ma conscience couleur d’ambre,
Qui me suit malgré moi et me rappelle que je suis un scélérat,
Tout juste bon à être jeté aux égouts et aux rats.

 

Mais, j’ai choisi de vivre libre et nu.
J’ai tant désiré d’être au-dessus des nues,
Libre et frais comme l’air vivifiant de la mer,
Et loin de toutes ces moralisatrices mères.

 

Loin des règles de société,
Qui acceptent de tuer le nouveau-né,
Avant même sa première bouffée d’air,
C’est cela qu’est pour moi le véritable enfer.

 

Plaisir qui enivre mon existence,
Plaisirs jouissifs de mes addictions,
Quel bonheur de succomber à mes pulsions,
Quel grâce d’avoir cédé à ces divines tentations.

 

Loin de ce temps où je vivais l’innocence,
Où je n’en avais pas encore conscience
Savourant chaque geste que vous demoiselles,
Sur mon corps offert avec grâce à ces fausses pucelles.

 

Plaisir ! Oh oui, plaisir de jouir !
De jouir de la vie par un pur plaisir,
Cesser de penser à ce lointain lendemain fini,
Qui sera pareil qu’hier, aujourd’hui et à l’infini.

 

En me laissant dorloter par vos féériques mains.
De vos douces mains qui savent extirper mon nectar,
Ce breuvage sacré que je vous offre directement de mon dard,
Que vous savourez avec gourmandise jusqu’à la fin.

 

C’est sans aucun regret,
Que pour vous je serai toujours prêt,
Prêt à recevoir vos si bonnes attentions,
En cette soirée de vice, vous me comblerez d’affections.

 

Cependant, je penserai à mon âme en allant me confesser.
Car je veux bien comparaître devant mon Dieu avec les mains blanches,
Même si avec délice j’ai caressé vos seins et vos corps jusqu’aux hanches.
Et à quoi bon aller se confesser si on a rien à se faire pardonner ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Magnifique nuit

Dessin par Juste Angèle de la France

Magnifique nuit

 

Ô mon tendre amour

Ta peau est comme le velours

Tu descends doucement sur ma hampe

Dressée là ! Brillante comme une chaude lampe.

 

Je sens ton intimité serrer

Ma verge soucieuse de te combler

Avec entrain! Avec bonheur! Avec plaisir!

Afin de pouvoir vivre cet orgasme et d’en jouir.

 

Respire! Respire! Respire!

Et entends la profondeur de mon soupir

Jusqu’à ce que monte vers le sommet ma semence divine

Et si tu le désires, enivres-toi de ce nectar. Ô ma belle coquine.

 

Comment pouvions-nous attendre cet instant?

Comment pouvions-nous vivre sans ce précieux moment?

Comment pouvions-nous dormir dans ce lit?

Sans avoir fait l’amour en cette magnifique nuit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Prise de position

FB_IMG_1534679468186

Superbe dessin réalisé par Juste Angèle

Prise de position

 

De plein gré je m’offre tout à toi,

Je serai ton esclave et non ton roi.

De mon corps, il sera mon cadeau,

Même si malgré moi, il n’est pas le plus beau.

 

Sans dire un mot,

Il acceptera bien des maux.

Je ne saurai résister à ta beauté,

Ainsi mon phallus sera pour toi bien dressé.

 

Plaisir! Plaisir! Plaisir!

Soupir! Soupir! Soupir!

Jouir! Jouir! Jouir! Et sourire!

Et puis recommencer avec un fou-rire.

 

Montant sur ma fière hampe,

Je croise avec précaution mes jambes.

Vivons cet instant dans une parfaite union,

Quelle belle idée de réaliser cette prise de position.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Regard triste

35987162_845535308989542_8004274109942857728_n

Magnifique dessin réalisé par Nicole Boileau de Montréal

Regard triste

 

Regard triste

Pour un triste temps

Où l’on sépare les enfants

Ces enfants innocents des parents.

 

Des parents cherchant un avenir

Un avenir meilleur en poussant un soupir

Soupir d’espoir! Soupir de chagrin! Soupir d’amertume!

Sur une terre atteinte par une mer de vagues et de brume.

 

Mer lointaine pour une terre étrangère

Cette terre prometteuse mais si mensongère

Quelques parcelles vendues à fort prix pour un futur meilleur

Futur compromis par l’amour de l’argent, source de malheur?

 

De l’amour inconditionnel des mères et des pères

Pour leurs enfants trouvés derrière des rideaux de fer

Regard triste causé par la folie des hommes si religieux et si vertueux

Des hommes avides de pouvoir afin de cacher comme ils sont peureux.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Moment de grâce

33216395_10155702059692523_8022819989180383232_o

Rivière à saumons de Matane 

Moment de grâce

 

De la naissance jusqu’à la mort,

Homme et femme s’inquiètent de leur sort

Cherchant dans les rêves ou dans les bras d’inconnus

Un peu de réconfort, un peu de tendresse avant que leur heure soit venue.

 

De l’enfance et de ce temps d’innocence,

Peu s’en souviennent au temps où vient la démence,

De l’âge téméraire de la fugueuse et impétueuse adolescence

Fait place à celle de  l’adulte qui agit souvent avec plus de prudence.

 

Parfois en certains pays, en certaines contrées.

Hommes matures sont enrôlés dans les armés de force ou de gré.

Mais dans ce beau pays qui est le mien, celui où je suis né et où je veux mourir.

Chance inouïe d’y avoir vécu tant de joies et parfois de peine avec un soupir.

 

Maintenant que j’ai encore vieilli en ce jour ensoleillé

Je ne peux empêcher mon cœur devant cette vérité de s’émerveiller

Que je vis encore dans ce beau pays aux lacs nordiques et aux forêts mirifiques.

Là où paix et prospérité sont gages de bonheur à tous les cœurs authentiques.

 

Merci mon Dieu pour ce pays où naquit votre humble serviteur,

Qui à chaque moment vous rend grâce pour son plus  grand bonheur,

Car même si je sais qu’un jour viendra l’heure de mon départ vers vous,

Je n’aurais de cesse à vous remercier de votre grand amour et ce, à genoux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

Ce que j’aimerais

33167042_1533016336808975_7248461093931057152_n

Magnifique dessin par Noble  Roro de la France

Ce que j’aimerais

 

Que vois-je en cet instant ?

Serait-ce une lubie, un rêve ?

Serait-ce un plan de la belle Ève ?

Un signe des divinités au firmament ?

 

Belle dame aux cheveux entremêlés,

Seriez-vous à tout hasard celle de ma destinée ?

Celle promise par la vie longtemps avant que je sois né ?

Ou être là à vos côtés afin de caresser votre sein enjolivé ?

 

De ce sein à l’auréole dressé par le désir,

Qui recherche la bouche qui saura le  satisfaire,

Le faire sursauter de surprises incroyables pour lui plaire.

Ou bien une oreille posée avec délicatesse sur ce sein avec un soupir.

 

Ô divine beauté, ce que j’aimerais …

Ô charmante inconnue, ce que je souhaiterais …

Être cette bouche qui aura la chance de vous combler,

Posséder ces lèvres qui sauront au septième ciel vous y amener.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

 

Présente ou absente

32392160_10156537140108919_4889097247406424064_o

Magnifique dessin réalisé par Eri Kel de la France

Présente ou absente

 

Sagement, devant vous, je suis là.

Bien vivante, pourtant sans faire de pas,

Montrant fièrement mon corps fait de chair,

Sans oublier ma belle poitrine libre comme l’air.

 

Je vous regarde entrain d’admirer ma nudité,

Je connais votre envie votre rêve de me voir dénudée,

Et bien, c’est fait pour votre plus grand plaisir et aussi le mien.

Car bien que je sois prude et religieuse en mon âme cela ne vaut rien.

 

Oui, toute cette malheureuse bondieuserie ne vaut rien et encore moins.

Si de mes prières je ne peux remercier le Ciel de ma beauté les doigts joints.

Voilà pourquoi de corps nu et d’esprit pur je suis encore et toujours présente.

Oubliant pour quelques instants ces questions existentielles qui me hantent.

 

Le temps d’un soupir presque imperceptible,

D’un mot, d’une phrase ou d’un bruit à peine audible.

De mon sexe caché par mes mains parfois sages, parfois coquines.

Je ne peux hélas satisfaire votre curiosité à savoir si elles sont si fines.

 

Peut-être par une chaude journée ou encore mieux par une fraîche nuit,

J’inviterai l’un, ou pourquoi pas l’une, d’entre vous dans mon modeste lit.

Pour venir y dessiner des lignes de tous genres sur ma peau douce comme du satin,

Comme un prélude à un jeu interdit par cette morale nous condamnant à un triste destin.

 

Oui, c’est un fait indéniable et peut-être avec un plaisir coupable.

Que pendant où vous dessinez avec vos pinceaux sur vos vierges toiles,

Moi je rêve d’être avec vous sous le ciel d’été par une nuit aux mille étoiles.

Présente en apparence ! Mais tellement absente par tant de désirs inavouables.

 

de

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Garder le sourire

219717_10150177891683919_4476863_o

 » Même lors des poses les plus difficiles, elle gardait le sourire.  » Par mon ami Eri Kel de France

Garder le sourire

 

Devant l’inévitable,

Et que tout soit sur table,

Accablés devant les tristes faits,

Et que dans la profondeur de l’âme le mal est.

 

L’instant d’un soupir,

Le moment d’un simple rire,

Tout disparaît et rien ne se refait encore,

Point de non-retour ! À jamais sont disparues les aurores.

 

Voulant garder clarté de l’esprit,

Préserver le sang de nos veines bien en vie,

Parfois pour le meilleur mais trop souvent pour le pire,

Face à ce temps qui passe et les gens qui trépassent pour finir.

 

Gardons fières postures,

Même si cela parfois nous torture,

Car de nos corps témoignera l’ultime beauté,

Celle qui vivra par l’amour et la passion pour l’éternité.

 

Et de ce léger sourire si charmant,

À en rendre jalouse la Belle-aux-bois-dormant,

Nul ne peut prétendre un seul instant en devenir amoureux,

Et d’y déposer avec une extrême douceur un baiser langoureux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pour toi, je fermerai les yeux.

IMG_20180321_105950_223

Séance de nudité artistique au LiveArt de Montréal

Pour toi, je fermerai les yeux.

 

Pour toi, je fermerai les yeux.

Pour ne plus vivre, si c’est la volonté des dieux.

Je cesserai de respirer si je ne peux humer le parfum de ta peau.

Car à quoi bon être de ce monde si je ne peux admirer de la vie le plus beau ?

 

Je suis couché devant tes yeux,

Humblement car devant toi je suis heureux,

Nudité de grande pureté et avec immense noblesse,

Car seulement de toi mon cœur est rempli de si belles caresses.

 

Tu me regardes en cet instant,

J’en ai des frissons de plaisir en ce moment,

T’offrant ma passion d’être un véridique modèle,

À toi qui m’enivre de ta beauté en me donnant des ailes.

 

Pour toi, seront mes plus beaux désirs.

Pour toi, sera mon dernier sourire.

Pour toi, sera mon dernier soupir.

Pour toi, je veux vivre.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada