Archives de tags | poser nu

Le temps passe mais la passion demeure

Poser nu

Le temps passe mais la passion demeure.

Le temps passe mais la passion demeure.

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le mois de décembre vous soit favorable. Pour ma part, la vie est tout simplement magnifique. En effet, outre le fait que « les Canadiens de Montréal », mon équipe de hockey, ait repris le chemin du succès atteignant ainsi la moyenne nécessaire pour une place en séries de la coupe Stanley, ma vie connait une pente artistique ascendante.

En effet, je m’aperçois de plus en plus que le domaine de la nudité 20171129_133021artistique me convient à la perfection puisque d’une part, j’ai réussi à transcender ma « différence » pour la faire découvrir de manière à la fois positive et intéressante. Positivisme lié à la belle humeur et à l’énergie que je dégage tout au long des séances auxquelles je participe. Susciter l’intérêt des artistes présents en salles en philosophant sur quelques-uns des aspects liés à l’existence humaine.

 

Toutefois, c’est en survolant mon blogue artistique que j’ai pris conscience de mon parcours en ce domaine. Un parcours qui a débuté par une rencontre avec un artiste de Montréal, du nom de Michel T. Desroches, lequel m’a enseigné les rudiments des poses nues en passant par une séance d’apprentissage, qui allait approfondir mes connaissances, par l’une des plus grandes photographes de nu artistique au Canada et j’ai nommée Phylactère, pseudonyme artistique, qui a réalisé de superbes photos de votre humble serviteur.

J’ai d’ailleurs eu la chance de poser nu avec des modèles féminins en20171122_210257 quelques occasions et, à la surprise générale, de réaliser une séance de nudité érotique au sein même d’un hôtel de Montréal. Est-il utile de vous dire que chacune des séances ont été faites de manières très respectueuses ? Et que puis-je dire des dernières séances vécues Je suis hommerespectivement à Montréal et à Shawinigan où j’ai eu la chance inouïe d’être accompagné par une aide féminine ? Qui plus est ! La charmante jeune dame qui m’avait accompagné à la séance dans la galerie d’arts LiveArt de Montréal a bien voulu poser nue à mes côtés à l’occasion de certaines poses nues. Ce fut là, vous devez certainement vous en douter un véritable honneur pour votre humble serviteur. D’autant plus que sa beauté et sa féminité ont été amplement remarquées par les artistes présents en salle. Aurais-je la chance de vivre à nouveau une telle expérience ? La seule réponse que je peux vous dire, c’est que je le souhaite ardemment. 

Je termine le présent article sur ce point : Jamais de ma vie, j’aurais pu, ne fut-ce qu’un seul instant, imaginer qu’une certaine notoriété m’aurait été décernée par l’ensemble des écoles d’arts et ateliers en arts au Québec. En effet, les invitations faites par les différentes institutions artistiques prouvent hors de tous doutes que mon nom est connu et mon professionnalisme est … reconnu. C’est tout à mon honneur. N’est-ce pas ?!

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Plaisir de poser nu

 

20171129_150832

Plaisir de poser nu

Bonjour tout le monde,

20171129_131939J’espère que tout se passe bien pour vous. De mon côté, je me remets tranquillement de mes émotions vécues dernièrement à l’occasion de ma séance de nudité artistique laquelle a eu lieu à Shawinigan dans la belle région de la Mauricie. Une région où le domaine de l’art est sans contredit l’un des fondements de cet endroit hautement historique pour ma patrie qu,est le Québec. En effet, c’est en ces lieux que le Québec a débuté l’ère de l’industrialisation et de la modernité.

Sous un autre d’idées,  j’aimerais répondre à trois questions que20171129_135406 plusieurs de mes amis et connaissances me posent en certaines circonstances, en particulier lorsque je reviens de mes voyages pour poser nu au sein d’écoles et d’ateliers d’art. Ces questions sont les suivantes : Quel plaisir ai-je de poser nu devant des gens que je ne connais pas ? Quels bénéfices émotionnels ai-je ? Et le plus important, pourquoi poser nu? Je répondrai à cela de manière très brève.

20171129_134156_HDRTout d’abord, c’est un honneur pour moi de pouvoir offrir mon corps, en y englobant sa sensibilité, sa singularité et sa masculinité aux artistes tant professionnels qu’amateurs, qui désirent découvrir autre chose que ce dont les médias de masse présentent de façon presque quotidienne au commun des mortels. Comme je dis si bien, la beauté n’a ni âge, ni forme et encore moins de limites. Elle se présente quelle telle aux yeux de celui qui lui est déjà prédisposé à la découvrir. Bref, c’est véritablement un plaisir de poser nu et d’y trouver une source d’inspiration selon l’instantanéité du choix personnel de prendre telle ou telle pose.  Parfois, une telle inspiration peut se faire à l’aide de ma robe de chambre.

24131037_893457990804972_3038499564963547810_nEnsuite, j’en retire une panoplie de bénéfices émotionnels tels que la reconnaissance de la vie, de la beauté et de l’authenticité qui animent non seulement mon esprit durant lesdites séances mais aussi l’ambiance qui règne au sein des groupes. Il y a aussi, c’est peut-être difficile à comprendre pour les personnes qui ne sont pas atteintes de handicap physique, la reconnaissance explicite de la virilité chez l’homme que je suis. C’est un plaisir de savoir que les artistes prennent leurs temps de dessiner chacune des parties de mon corps avec justesse et sans fausse pudeur en ayant une vision purement artistique.

D’ailleurs, cela me choque à chaque fois que je regarde une oeuvre d’art, que ce soit un dessin ou bien un tableau, qui ne rend pas justice au corps masculin dans son ensemble. Tous les corps sont beaux, dignes d’être représentés et d’être vus de manière à la fois simple et vraie. Cela concerne autant le corps masculin que féminin.

20171129_135915Enfin, pourquoi poser nu? C’est un fait. Il m’aurait été possible de poser habillé et être plus en conformité selon les normes sociales. Or, je dois avouer que depuis ma naissance, je devais sans cesse adapter mon corps selon justement lesdites normes et ce, au risque de soustraire mon être profond de ce qui il est en réalité. Que d’expériences bio-médicales j’ai du subir pour être conforme aux normes de la société. Or, votre humble serviteur n’est pas et ne sera jamais en parfaite conformité avec les critères de perfection physique véhiculés dans la société. Il est quel tel. Un point, c’est tout. Par conséquent, c’est dans ma nudité artistique que se trouve tout mon potentiel artistique. Les  témoignages de la part des artistes et des étudiants et étudiantes en arts semblent me donner raison. Des témoignages qui démontrent le bien-fondé de ma passion et qui m’encouragent à poursuivre ma route, et ce quoi qu’on en pense ou qu’on en dit.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

Une soirée des grandes premières

 

20171122_210729

En compagnie de Josianne Desrochers

Une soirée des grandes premières

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien. Pour ma part, je suisMélania Niang comblé par la vie. En effet, j’ai participé à une séance de nudité artistique réellement exceptionnelle et ce, pour la raison suivante: elle était la soirée des grandes premières. En effet, je suis, semble-t-il, le premier modèle vivant avec un handicap physique à avoir participé à une séance au sein de l’école d’arts  » LiveArt  » de Montréal. À cela s’ajoute le fait d’avoir eu comme collègue une bonne amie qui a accepté de poser nue à l’occasion de certaines poses et ce, en duo avec votre humble serviteur. Enfin, c’est aussi la première fois pour elle d’être modèle nue pour une séance laquelle a été très intime. Elle a vraiment beaucoup aimé son expérience et, je dois avouer, qu’il en est de même pour moi. Cependant, il me paraît utile de vous expliquer en quelques mots les raisons qui ont fait en sorte que j’ai vraiment apprécié la participation cette amie en tant que collègue au cours de cette séance de nudité artistique. Les raisons sont simple. En premier lieu, la confiance absolue qu’elle a manifesté à mon égard durant nos poses. En effet, elle pouvait compter sur mon respect absolu à son endroit non seulement à l’occasion des poses mais, il en est de même pour toutes les femmes avec qui j’ai eu la chance de partager de beaux moments au cours de ma vie. En second lieu, mon sens professionnel est connu et reconnu au sein des diverses écoles d’art et ateliers, et ce, un peu partout au Québec. En dernier lieu, le plaisir de vivre cette expérience unique a semblé être partagé de part et d’autre. Un plaisir empreint d’une belle complicité amicale.

20171122_202348En ce qui me concerne, j’ai trouvé ce groupe certes peu nombreux mais très chaleureux. Ce qui me fait quelque peu sourire est le fait qu’il était composé majoritairement de femmes. Et, croyez-moi sur parole, l’ambiance était très respectueux de part et d’autres. D’ailleurs, comme d’habitudes, je prends toujours quelques minutes pour faire une brève présentation de mon parcours tant au plan personnel que professionnel de modèle nu. L’objectif principal est d’établir un pont entre les personnes présentes et moi-même. C’est aussi l’une des rares fois où j’ai parlé de ma jambe artificielle et de mes sentiments que j’éprouve envers celle-ci. Des sentiments qui peuvent être très difficiles à saisir, à comprendre et à partager, un temps soit peu, si on ne vit pas non pas avec une prothèse mais plutôt grâce à celle-ci. Je viendrai sur un tel témoignage à l’occasion d’un prochain article. Un article qui va certainement vous faire sourire. Enfin, je l’espère.

Toutefois, ce qui m’a le plus ému lors de cette séance est la participation active de mon amie, non seulement en tant que photographe attitrée pour cette séance mais également comme modèle nue lors de certaines poses qui ont été tout simplement sublimes. Une expérience unique dans mes annales professionnelles. D’ailleurs, j’aurai l’occasion de revenir sur le sujet dans les prochains jours.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ce fut court mais agréable

20170914_190259-ANIMATION

Votre humble serviteur : RollandJr St-Gelais

Ce fut court mais agréable

Bonjour tout le monde,

J’espère que votre semaine a été bonne pour vous. Pour ma part, elle a été bien haut-delà de mes attentes. En effet, j’ai obtenu un contrat en tant que modèle nu pour une durée de quatre séances qui auront lieu dans un établissement d’enseignement situé dans la belle ville de Sept-Îles sur la côte-nord. Cela va me faire drôle de poser nu au sein d’un collège que j’ai jadis fréquenté avant d’effectuer mes études universitaires. Qui plus est ! C’est à Sept-Îles où votre humble serviteur est né un 24 mai 1962. Bref, cela me fait un petit velour au cœur d’y retourner dans un cadre artistique et de nudité absolue.

Ma semaine s’est terminée en beauté grâce notamment par un court20170914_185003 séjour dans la métropole du Québec, c’est-à-dire Montréal, où une exposition sur le thème de l’érotisme, voir même la sexualité proprement dite, avait lieu dans un local réservé pour cette occasion. Croyez-moi sur parole ! Je n’ai en aucune façon regretté mon aller-retour Québec-Montréal afin d’être présent à l’ouverture d’une telle exposition. Une exposition où le corps nu, l’érotisme, la sensualité et la sexualité y étaient présentés de manière, certes fort provocatrice vu la teneur du thème proprement dit, respectueuse tant envers les modèles qui ont posé nu pour les réalisations présentées au grand public que pour les personnes venues assister à cette toute première.

20170914_184104Que puis-je dire de ma soirée ? Tout d’abord, j’ai été fort heureux d’y retrouver une photographe avec qui j’ai jadis travaillé à l’occasion d’une série érotique. Une série qui nous a permis d’explorer une facette méconnue du public en général et qui est la sensualité d’un corps nu atteint d’un handicap physique. Mais, attention ! Il s’agit avant toute chose de l’exploration d’une telle sensualité à travers le regard féminin. Que de beaux souvenirs nous avions pu nous remémorer lors de nos discussions. Il va sans dire que j’en ai profité pour découvrir d’autres réalisations photographiques que ma charmante amie Gabrielle Doutre a gracieusement présentées aux gens venus participer à cet événement. D’ailleurs, et c’est un élément fort intéressant à retenir, elle est l’une des rares artistes présents à cette exposition à avoir montré une oeuvre où la splendeur du sexe masculin en érection y est exhibée, au sens noble du terme, parmi toutes les photos. Il y a là quelque chose qui mérite quelques applaudissements de votre part. N’est-ce pas ?!

Ensuite, j’ai été impressionné par l’accueil chaleureux des gens. Un accueil qui prouve à la perfection que l’art érotique peut à la fois ê20170914_191437tre vécue, expérimentée et manifestée de manière des plus respectueuses tant chez les artistes et leurs modèles que par le public. Ceci est, du moins à mes yeux, fort important à souligner puisque d’une part, l’image de la sexualité est malencontreusement galvaudée de façon fort déplorable au sein de notre société et que d’autre part, les artistes qui oeuvrent dans un tel domaine semblent recevoir une opinion  qui leur est plutôt défavorable au sein de la population. Un peu comme si ils étaient, et j’y inclus les modèles, que des pervers assoiffés de sexe et sans moralité. Or, il n’en est strictement rien.

20170914_192802Enfin, la diversité des oeuvres est sans conteste un facteur qui rend une telle exposition si intéressante. À ce sujet, j’ai été ébahi par les oeuvres réalisées par madame Ania Jarda qui se sert uniquement de son imagination pour créer des nus féminins réellement extraordinaires. Que de couleurs ! Que de beautés illuminées ! Que de vie en chacune de ses oeuvres ! Que d’imagination débordante ! Et, le plus intéressant, quelle liberté dans sa manière de peindre ses modèles enfouis dans le plus profond de son esprit. À vrai dire, ses peintures m’ont fait vivre,  un tant soit peu, la fabuleuse époque du psychédélique et du Peace & Love des années 1960 tellement elles m’ont amené à voyager à travers le temps. Bravo à cette artiste extraordinaire. Qui sait ! Un jour, je serai peut-être un de ses futures modèles … en chair et en os. Soyez convaincus d’une chose, je le souhaite ardemment d’autant plus, et je l’affirme avec grande humilité, la nudité de mon corps est, semble-t-il pour l’ensemble des artistes, une source incroyable d’inspiration.

Je termine ce présent article pour vous rappeler que ladite exposition se déroule actuellement dans la ville de Montréal au 3890 rue Ste-Catherine Est, et ce du 14 au 17 septembre inclusivement de 18h00 à 23h00. Coût du billet est de 10.00$. À ce prix-là, c’est à ne pas manquer.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une belle exposition pour ce jeudi

21105745_172691406609957_7075290636742039777_n

 

Date et lieu ?

Du 14 septembre à 18:00 au 17 septembre à 22:30

Temps d’Événements

3890 Sainte-Catherine E, Montréal H1W 2G4

 

Une belle exposition pour ce jeudi

Bonjour tout le monde,

New Image 11J’espère que vous allez bien et que vos projets élaborés pour cette automne se concrétisent selon vos attentes. De mon côté, je file le parfait bonheur depuis quelques jours. En effet, j’ai de nouveaux contrats de signés en tant que modèle nu pour au moins les trois prochains mois dont au Collège d’Enseignement Général et Professionnel de Sept-Îles et au sein de l’université du Québec à Trois-Rivières situé dans la belle région de la Mauricie. À cela s’ajoutent d’autres activités culturelles et même sportives. Hé oui! La saison de hockey commencera dès le début du mois d’octobre. Rien de plus captivant pour le Québécois que je suis qu’un bon match de hockey que ce soit à la télévision ou bien dans un aréna. 

Sous un autre ordre d’idées, je vous informe qu’il y aura uneNew Image 9 exposition, une seconde en l’espace d’une semaine dans la métropole du Québec, et j’ai nommée Montréal. J’ai vraiment hâte d’assister à une telle exposition où un nombre important d’artistes présenteront leurs oeuvres à un public, faut-il le préciser ?, majeur et vacciné. Je profiterai de cette chance inouïe pour m’entretenir avec les artistes, du moins ceux et celles qui seront disponibles, sur leur cheminent professionnel.

17795918_1051016131699168_8373821957803324530_nD’ailleurs, je pourrai rencontrer l’une des photographes érotiques avec qui j’ai eu l’opportunité de poser nu. Cette séance est sans contredit parmi les plus agréables qui m’a été donné de vivre depuis le tout début de ma carrière en tant que modèle nu. En effet, je n’ai que de bons mots à l’endroit de Gabrielle Doutre qui a su extirper mon érotisme de mon corps et ce, grâce à son coup d’œil fantastique. Un coup d’œil ! Un regard ! Un instant  ! Une virilité saisie pour l’éternité. Cette virilité tant méprisée par une société aseptisée et quelque peu castriste envers toutes formes de masculinité. 

Soyez convaincus que je ferai tout en mon pouvoir pour prendre quelques clichés en tenant compte des modalités exigées par les responsables. Lesdites photos serviront à d’éventuelles publications au sein de ce blogue. Bonne continuité de semaine.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Une activité inattendue

new-image8

Une activité inattendue

Bonjour tout le monde,

J’ai le plaisir de vous annoncer que je serai modèle nu dans le collège que j’ai fréquenté jadis lorsque je vivais au nord du Québec. En effet, j’ai fait mes cours de niveau collégial dans l’établissement communément appelé dans le jargon de l’enseignement du Québec C.E.G.E.P. de Sept-Îles. J’y ai passé trois belles années avant de débuter mon cheminement universitaire à Québec.

Laurence BoulayJe dois ici remercier madame Laurence Boulay, que l’on voit sur la photo ci-jointe, qui y enseigne les arts visuels pour son entière confiance dans mon professionnalisme dans le domaine du modèle nu. C’est à la fois un honneur et un plaisir de poser nu pour son groupe d’étudiants et d’étudiantes. Qui plus est ! Cela va me faire revivre de beaux souvenirs en retournant en quelques occasions dans cette ville où j’y suis né. Il va de soi que des photos seront prises à l’occasion desdites séances pour d’éventuelles publications au sein de mon blogue artistiques. Et, entre vous et moi, quoi de mieux que de retourner dans son patelin où nos racines se trouvent afin de démontrer que parfois, que le dicton voulant que « nul n’est prophète en son pays » soit erroné ?

Lieu ? C.E.G.E.P. de Sept-Îles

Dates ? Les 29 sept. 06 et 20 oct. et 3 novembre 2017

Heures ? De 9h00 à 11h00

Merci de m’avoir lu et à bientôt

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avec un plaisir immense

5-pascale-nicolas-modele-aquarelle

Avec la permission de Pascale Nicolas

Avec un plaisir immense

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Comment s’est passée votre journée ? Que ferez-vous de bon cette semaine ? Que de questions ! De mon côté, tout va bien si ce n’est d’un petit incident vécu en toute fin de ce dimanche. Croyez-moi sur parole, sentir de plein fouet une porte de voiture se refermer sur le bout de mon moignon est loin d’être agréable. Bah ! Il y a des choses pires dans la vie. N’est-ce pas ?! L’essentiel, c’est de m’en être sorti indemne malgré les quelques jurons typiquement québécois que j’ai lancés en un court laps de temps. Comme on dit chez-nous : « On peut sortir un québécois du Québec, mais on ne pourra jamais sortir le Québec d’un québécois. »

3-pascale-nicolas-modele-photo-nuCeci écrit, je profite de ce précieux moment pour vous présenter la  magnifique Pascale Nicolas qui est modèle vivant professionnelle en France. C’est toujours un plaisir de pouvoir discuter avec elle lors de nos échanges sur divers réseaux sociaux dont le populaire Facebook. Son grand professionnalisme lui confère une aura toute particulière dans ce monde quelque peu mystérieux qu’est celui de la nudité artistique. Je dis bien « quelque peu mystérieux » puisque d’une part, l’image du modèle vivant est très peu développée en Amérique du nord et que, d’autre part, il semblerait que l’Europe soit avant-gardiste dans ce champ académique et ce, depuis plusieurs décennies. C’est un fait indéniable qu’en matière de nudité, le vieux-continent et tout spécialement la France possèdent des lettres de noblesse qui font l’envie de bien de mes collègues dans ce domaine.

Vous le savez déjà que j’ai le privilège incroyable de pouvoir poser nu pour des5-pascale-nicolas-modele-photo-nu écoles d’arts et des ateliers un peu partout au Québec. Qui plus est ! Le fait d’avoir posé nu pour le Musée des Beaux-Arts de Montréal est sans contredit le summum de mes prestations artistiques au Québec et, par ricochet au Canada. Toutefois, pouvoir dialoguer avec des modèles vivants de l’Europe est une chance inouïe que la vie offre à votre humble serviteur. Il va de soi que  le fait d’avoir jadis visité une galerie d’arts, situé dans la capitale du pays des Helvètes, et dont le thème du nu était à l’honneur est sans contredit un cadeau que me firent les Cieux.

Quoiqu’il en soit ! Je souhaite ardemment pouvoir réaliser quelques6-pascale-nicolas-modele-aquarelle séances de nudité artistique à même le sol européen. En effet, une telle réalisation serait l’aboutissement de tant d’efforts et, avouons-le, de patience pour me faire une place auprès des géants dans ce milieu. Un milieu réservé, peut-être moins que l’on pourrait le croire à première vue, à une élite dont les membres seraient triés sur le volet. Serait-ce une réalité ? Serait-ce une lubie ? Serait-ce un peu des deux ? Je ne saurai vous répondre. Mais, une chose est sûre. Poser nu en Europe serait tout simplement mirifique.

Merci de m’avoir lu. Merci infiniment à madame Pascale Nicolas pour son autorisation à utiliser quelques-unes de ses réalisations en tant que modèle vivant. Merci à toutes les personnes qui ont cru et qui continuent de croire en moi et en mon potentiel dans ce domaine que j’affectionne plus que tout : celui de la nudité artistique.

Je vous aime tous et toutes.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Source des photos : http://www.modele-pascale.com/