Archives de tags | surprise

Une autre nuit

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

 Une autre nuit

 

Bonsoir ma tendre chérie,

Je suis venu simplement te voir,

J’ai même apporté quelque chose à boire,

Car je me disais que tu en avais peut-être envie.

 

Comment a été ta journée?

De mon côté, je ne sais pas quoi dire.

Car sans toi c’était triste à en souffrir,

Si tu savais comme à toi sans cesse j’ai rêvé.

 

Comme le temps passait,

Je voulais te faire une surprise,

Une simple surprise fraîche comme la brise,

Quelques mots pour te dire comme tu me plais.

 

Puis-je te demander une saveur?

Rester avec toi jusqu’au petit matin,

Car avec toi s’envolent tous mes chagrins,

Je te promets que je partirai aux petites heures.

 

Mais avant de me répondre,

Permets-moi de te chanter un air,

Une chanson de mon pays qui saura te plaire,

Écoute la mélodie de mon violon naviguer sur les ondes.

 

Une nuit avec toi me transportera vers le pays des rêves,

Une nuit avec toi calmera mes craintes et mes pleurs,

Une nuit avec toi fera mon plus grand bonheur,

Je serai ton Adam et tu seras ma chère Ève.

 

Une autre nuit, je t’en supplie mon amour.

Une autre nuit, car jamais ce ne sera pour la vie,

Une autre nuit, car à jamais tu seras en mon esprit,

Une autre nuit que je me souviendrai pour toujours.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La vieille veste de cuir

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

La vieille veste de cuir

 

Je ne suis qu’une vieille veste de cuir

J’ai parcouru bien des pays et des contrées

J’y ai vu des gens à la recherche d’une âme à aimer

Des gens comme bien d’autres qui n’en finissent plus de souffrir.

 

Mon maître possédait une moto sur laquelle il voyageait

Partout où en ce monde il y allait, jamais il ne m’oubliait

Dans ses randonnées en terres étrangères, il croisait belles dames

Qui ravinaient en lui d’un vieil amour une auguste flamme.

 

Nous dormions souvent à la belle étoile

De ces étoiles brillantes dans le ciel qui lui servaient de voile

Que ce temps de ses chansons de bonheur me paraît si lointain

Quand je me rappelle toutes ces mélodies, tous ces refrains.

 

Puis, il fut un jour ou bien peut-être même une nuit

Pardonnez-moi, je ne me souviens plus tellement je m’ennuie

Il rencontra au bar d’une auberge une dame à la beauté exquise

Quel coup de foudre ! Combien de fois, se sont-ils fait la bise?

 

Oh surprise ! Le grand amour était au rendez-vous.

Comme des enfants devant un jeu, ils étaient un peu fous.

Devinant au plus profond de moi mon souhait tenu si discret

Sa vieille veste de cuir, il lui pria de la mettre afin de voir s’il lui allait.

 

Quelle nuit de plaisir interdit, de passion charnelle et de volupté

Comme des amants portés dans leur extase, ils ont ensemble passé

De toutes les vestes de cuir en ce monde, j’étais sûrement le plus heureux.

Car pour combler de caresses cette femme si jolie, nous étions deux.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

C’est bientôt l’Halloween.

C’est bientôt l’Halloween Poème de RollandJr St-Gelais Photo par Artofdanphotography Source : https://www.deviantart.com/artofdanphotography/art/Halloween-Kiss-859407651

C’est bientôt l’Halloween.

 

 

C’est bientôt l’Halloween,

La nuit tant attendue par mes sœurs,

Une nuit que nous aimons bien faire peur

Avec nos airs enjôleurs et notre beauté divine.

 

Pour ma part, ce sera un peu différent,

Car je recevrai en ma maison faite en pain d’épices,

Quelques-uns de mes plus beaux amants pour réaliser nos vices,

Accomplir des jeux de rôles qui feraient pâlir de gêne bien des gens.

 

Boire du vin, abuser de nos corps enlacés jusqu’au petit matin.

Tout en leur réservant un sort qui les transformeront en de jolis pantins,

Qui accompliront mes désirs les plus intimes jusqu’à la fin des temps,

Et nul d’entre eux ne sera délivré de mon sort sans y laisser sa vie assurément.

 

Souries-moi joli potiron!

Qui me servira d’ingrédient à ma potion,

Potion d’amour charnel et de coupable passion,

Pour mes amants d’une nuit où ensemble nous danserons.

 

Ce sera une nuit magique,

Mais aussi quelque peu diabolique,

Car je leur réserve une drôle de surprise,

Puisque pour toujours ils seront sous mon emprise.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

De ce pastel

Poème inspiré par un pastel réalisé par mon ami Noble Roro de la France.

De ce pastel

 

Dès mon réveil,

Je vois cette merveille,

Vers moi un peu penchée,

Qui attend d’être avec soin savourée.

 

Quelle belle surprise en ce samedi,

De voir ce sein plantureux en un avant-midi,

Ce qui, somme toute, annonce une agréable journée,

Une journée où j’irai me promener en ce temps ensoleillé.

 

Présent d’une jolie française,

Qui goûte la framboise et la fraise,

Au charme irrésistible et à la beauté remarquable,

Que nul homme digne de ce nom ne saurait rester implacable.

 

Généreuse aréole en cette matinée,

Dont je boirai le lait exquis jusqu’à satiété,

Quel talent formidable a le créateur de ce pastel,

De ce pastel qui attendrit mon cœur en pensant à elle.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Joliment voilée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Joliment voilée

 

Coucou ma tendre chérie,

Tu voulais me faire une surprise cette nuit,

Et, crois-moi, qu’en cet instant tu as bien réussi.

Te voir portant un foulard telle une combattante aguerrie.

 

Les ombres caressant ta peau satinée,

Accompagnées par cette douce lumière tamisée,

Présentant à la perfection ton corps en toute simplicité,

Le corps d’une femme possédant une grande beauté.

 

Tu me regardes d’un œil curieux,

Que veux-tu bien me faire en ce lieu?

À te voir ainsi, je l’avoue, je deviens anxieux.

Connaissant tes goûts, loin de moi l’idée d’être peureux.

 

Ressemblant à un grand vizir,

Tu me dévisages avec un certain désir,

Voyant dans tes yeux un bien étrange plaisir,

Y décelant à travers ce voile un merveilleux sourire.

 

Me laissant admirer tes seins,

Qui rendraient jaloux le plus pieu des saints.

Jaloux de ne pas pouvoir les effleurer du bout de ses doigts,

Car, cruelle règle des Cieux, être chaste et puceau, telle est la loi.

 

Je me moque bien de mon ultime destin,

Car, qui sait ce que me réserve la fin de mon chemin?

D’ici-là, je poursuis ma route sans nuire à mon prochain,

Accompagné par toi mon amour pour la vie si tu le veux bien.

 

Allez ! Allez ! Ma belle maitresse.

Mon corps est au soin de tes caresses.

À moins que tu désires être entre mes mains,

Alors là, je te promets que tu seras comblée avec joie et entrain.

 

Tu sais te faire tellement désirer,

En restant ainsi sans dire un mot et sans bouger,

Pourquoi en serait-il autrement en cette chaude soirée?

Et si je peux dire une chose, c’est que tu es joliment voilée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada