Archives de tags | désarroi

En ce lieu de prières

IMG_20181111_105246

 

Une prière est éternelle

 

En ce lieu de prières

 

Je suis venu en ce lieu de prières,

Réciter du fond de mon cœur,

Afin d’atténuer mes peurs,

Qui me font sans cesse la guerre.

 

Une humble requête en ce lieu saint,

Vers toi Dieu, je tends mes mains.

En pensant à celles que j’ai tant aimées,

Et pourtant j’ai tant blessées.

 

Je ne peux revenir sur mon passé,

C’est pourtant mon plus grand souhait,

Effacer tout le mal que j’ai fait,

Et pouvoir tout recommencer.

 

Mais, je n’y peux rien malgré moi.

Voilà que je viens simplement vers toi.

Avec la confiance d’un petit enfant,

Moi, que tu tiras d’un lointain néant.

 

Entends mes cris !

Écoutes-moi, je t’en pries.

Regarde Seigneur mon désarroi,

Car de l’univers tu es en le seul roi.

 

Consume en moi mes péchés,

Pardonne mes nombreuses fautes,

Fais de mon corps meurtri ton hôte,

Efface à jamais mes ineffables iniquités.

 

Mais avant toute chose !

Je te demande cette faveur si j’ose,

C’est de veiller sur celles pour qui mon cœur a vibrées,

Car toi seul tu sais comme je les aimerai pour l’éternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Nous étions nées pour voler 

Nés pour voler

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ 
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Nous étions nées pour voler 

 

J’ai froid. J’ai vraiment très froid. 

En vivant un tel désarroi au-dedans de moi. 

En revoyant mon passé, mes rêves à jamais effacés. 

En pensant à celles qui sont disparues depuis des années. 

 

Mes si beaux espoirs de jeunes filles, 

Qui ont glissé allègrement sur le métier à tisser, 

De la déesse du temps qui ne dure qu’une pensée, 

De cette pensée qui se brise aisément tel un fragile fil. 

 

Devenue femme, je voyais leurs tristes sorts. 

Alors que leur courage et leur vaillance valent bien de l’or. 

Et que dire de la grâce de la beauté conférée par dame nature ? 

Si ce n’est que rien n’est son égale exceptée un cœur pur. 

 

Avançant en âge dans l’honneur et la dignité, 

Principes de base que ma tendre mère m’a inculquée, 

Et que j’ai ardemment partagés à mes filles tant aimées, 

En y ajoutant comme il se doit d’autres valeurs face à notre réalité. 

 

Mais, ce soir je suis désemparée. 

Car je vois tant de violence envers mes sœurs adulées. 

Tant de larmes versées et tant de peine accumulée, 

Alors qu’un peu d’amour était tant souhaité. 

 

Pourtant, je croyais réellement en cette fratrie. 

Pourtant, j’espérais tellement en cette noble utopie. 

Pourtant, j’étais tant convaincue en cette ultime égalité. 

Car je croyais de tout mon cœur que nous étions nées pour voler. 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Je danse avec mes chaînes

dcrqdeg-ad5d3050-c2a7-45d5-9e7b-e578bf03cda0

 

La photo présentée ci-dessus est de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Avis aux intéressés !
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

 

Je danse avec mes chaînes

 

J’ignore vraiment pourquoi,

Je ne sais comment expliquer,

Mais, ce que de tout cœur j’aimerais exprimer,

Toutes mes peines, mes chagrins et mon désarroi.

 

Pourquoi suis-je prisonnière,

De mes peurs qui me font la guerre ?

Pourquoi suis-je enfermée dans mes torpeurs,

Qui m’accablent à chaque instant, à chaque heure?

 

Je souhaite ardemment quitter cette noirceur,

Dans laquelle se trouvent que mensonges et leurres,

M’évader de ce lieu rempli de chimères et de désespoir,

Qui me terrasse dès l’aube du matin au crépuscule du soir.

 

Je chante dans la nuit,

En silence, je pleure et je prie.

M’accrochant à mes rêves d’autrefois,

Lorsque je n’étais qu’une enfant et que j’avais la foi.

 

Maintenant que tout semble fini,

Maintenant que tout semble à jamais terminé,

Je me questionne à savoir pourquoi je suis née,

C’est alors que je danse avec mes chaînes afin de pouvoir encore aimer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Repos de l’âme

40054322_476563546158862_1010890011324710912_n

« Repos de l’âme » dessin réalisé par Juste Angèle de la France

Repos de l’âme

 

Fatiguée de cette vie, 

Épuisée de voir mes rêves brisés, 

De voir mes espoirs s’envoler et se fracasser, 

Pour ne plus les revoir en cet instant dès aujourd’hui.

 

Oui, je le sais trop bien. 

Tu n’étais certainement pas le mien, 

Car, avec certitude, je comprends ton désarroi. 

Je devenais ta grande reine sans que tu sois mon roi.

 

Était-ce trop te demander ? 

Qu’en tout temps simplement me respecter. 

Je désirais sentir sur moi tes tendres caresses, 

Sur chacune des parties de mon corps en détresse.

 

Que Dieu m’en soit témoin, 

Dès maintenant et sans lendemain, 

Ce que je t’aimais dès que tu m’adressas la parole, 

De tes mots d’amour devenus promesses qui s’envolent.

 

Je suis femme forte, 

Jadis peut-être un peu sotte, 

Mais de la fierté j’en ai gage de renom, 

Puisque de mes ancêtres j’en tire mon nom.

 

C’est pourquoi je me relèverai, 

Car resté couchée, jamais je ne le ferai. 

Devant l’adversité, tête haute je marcherai. 

Une fois le repos mérité à mon âme je donnerai.

 

De

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada