Archives de tags | études

Juste un peu de repos

Juste un peu de repos
« Juste un peu de repos » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Juste un peu de repos

 

J’ai travaillé toute le journée,
Tôt ce matin, je me suis levée,
Peu de temps pour le petit-déjeuner,
À peine habillée, déjà partie travailler.

 

Arrivée en ce lieu spécial,
Où je poserai nue dans un local,
Entourée d’élèves soucieux de parfaire,
Leurs études, alors je ne veux point déplaire.

 

Poses courtes de trente secondes,
Que déjà je me sens un peu moribonde,
Poses rallongées de quelques minutes ?
Alors là, c’est vraiment le comble flûte.

 

Le temps file lentement,
Et moi j’attends patiemment,
Le temps de fumer ma divine clope,
Mal dormi, j’ai l’impression d’être une cyclope.

 

Ha ! Enfin, il est onze heures quinze.
Les élèves nettoient leurs plumes puis les rinces,
Pendant ce temps, monte en moi la fatigue à fleur de peau,
C’est le moment de prendre ce que je souhaite : juste un peu de repos.

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Me suivras-tu ?

Me suivras-tu
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Me suivras-tu ?

 

Bonjour ! Bonjour toi !
As-tu bien dormi sous mon toit ?
Il est déjà tard mon ami, tu le sais ?
Allons nous promener sous le soleil de mai.

 

Tu sais, j’ai longuement pensé à nous cette nuit,
Allons-nous être ensemble pour toute notre vie ?
Depuis notre enfance que nous nous connaissons,
Que dire du temps qu’en secret nous nous côtoyions ?

 

Te rappelles-tu ces baisers sous l’arbre du jardin ?
Alors que grande était ta gêne de me prendre par la main,
Sous le regard de mes parents aimant voulurent que mon bonheur.
Dans le fond de leurs âmes, je sais qu’ils t’aimaient de tous leurs cœurs.

 

Puis, nous avons grandit de corps mais pas toujours sages,
Car folies de jeunesse forment les gens avançant en âge,
Que de bêtises avons-nous accomplies en riant,
Alors que nous étions que des adolescents.

 

Devenus adultes, choses devinrent sérieuses,
Car je souhaitais être avec toi vraiment heureuse.
Études accomplies, nos destinés semblèrent être toutes tracées.
Venus alors vivre dans cette ville où se trouve cette cathédrale aux tours élancées.

 

Ne serait-il pas temps d’unir notre amour par un serment ?
Sache mon chéri que mon amour envers toi durera éternellement.
Et devant Dieu et tous les hommes sur cette terre, je te jurerai fidélité.
Puisqu’au premier jour où avec tendresse inoubliable, je t’ai toujours aimé.

 

Me suivras-tu sur ce parvis, devant cet autel ?
Toi qui m’as dit que je suis à tes yeux la plus belle.
Me suivras-tu dans mon désir de fonder un doux foyer ?
Afin d’être ensemble à chaque jour et de sans cesse nous combler.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Déjà un an

45730376_554163601671333_1339831338798153728_n

Déjà un an

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je suis étonné de constater jusqu’à tel point ma vie est magnifique. En effet, il y a de beaux projets à l’horizon et ce, tant pour les semaines à venir que pour la prochaine saison hivernale. On a qu’à retenir mes deux séances qui auront lieu respectivement mercredi le 14 novembre à Chicoutimi et mardi le 4 décembre à Montréal. Deux séances où je pourrai pratiquer l’une de mes passions qui est, vous le savez déjà, la nudité artistique.

Mais, il y a d’autres séances prévues pour l’année prochaine lesquelles auront lieu dans des villes situées dans la région de Montréal et même, c’est une forte probabilité, à Québec. En effet, une institution d’enseignement et votre humble serviteur ont débuté des pourparlers afin d’être parmi les modèles invités dans le cadre de séance artistique. Ce sera là un élément de plus à ajouter au sein de mon portfolio professionnel. Un portfolio qui s’est grandement enrichi depuis le tout début dans le domaine du nu. Voilà bien une preuve irréfutable que « … petit train va loin. »

Par ailleurs, j’ai constaté avec joie que cela fait maintenant plus d’un an où un collège m’avait invité en tant que modèle vivant pour quelques séances. J’ai bien écrit « quelques séances » puisqu’il fallait tenir compte de la distance incroyable qui sépare la ville de Québec et celle où je suis né, c’est-à-dire Sept-Îles. Vous comprenez sans aucun doute toute la fierté qui m’animait de retourner au sein même du collège où j’y ai passé ma formation pré-universitaire.

Chose amusante ! J’ai retrouvé l’ensemble des photos prises par la responsable du groupe pendant que les élèves s’appliquaient à peaufiner leurs techniques de dessin. Toutefois, pour souligner le fait que cela fait exactement un an aujourd’hui que votre humble serviteur a contribué à leurs études, j’ai décidé de mettre en avant-plan l’une de ces photos sur mon smartphone. Question de me rappeler qu’il faut en tout temps croire en ses rêves.

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Fondre comme neige au soleil

New Image2.jpg

Fondre comme neige au soleil

 

Une vérité de vieillesse,

Guère mûrie durant notre jeunesse,

Vie insouciante de nos erreurs passagères,

De nos folles expériences d’un temps bien éphémère.

 

Petit homme deviendra grand,

Petite femme deviendra belle dame,

Leurs cœurs de l’amour en connaîtront la flamme,

De ne craindre sur le chemin affronter une multitude de géants.

 

Renommée pour certains types,

Ignorance pour d’autres du grand public,

De ces mains serrées des gens aux allures épiques,

Que reste-t-il de ces souvenirs parfois drôles, parfois tragiques ?

 

De nos familles fondées,

De nos longues études réalisées,

De ces sourires rencontrés sur nos routes,

Et de nos larmes versées face à tant de peine et de doutes.

 

De notre célibat vécu,

De nos choix et de nos obligations,

Sans oublier nos journées sans aucune émotion,

Et de ces moments de tendresse et d’un amour parfois déçu.

 

Écoute mon frère,

Entends-moi ma sœur,

Regarde-moi petit enfant sans peur,

J’ai une chose à te dire lourde telle une pierre.

 

Profite du bon temps qui passe,

Avant qu’un jour et malgré toi tu ne trépasse,

Car santé et force quels dons de Dieu et quelles merveilles,

Deviendront mémoires de jadis avant de fondre comme neige au soleil.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

P.S. J’ai composé ce poème suite à la visite d’un grand ami qui est maintenant hébergé dans un centre pour les personnes âgées en perte d’autonomie.