Archives de tags | jouissance

Respire doucement

dcsmxpl-e48cc7e1-8c66-4d72-8fc0-ee754ec37320

La photo présentée ci-dessus est de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Avis aux intéressés !
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Respire doucement

 

Chérie dans la nuit
Ô Chérie, de toi j’ai si envie
J’attendais cet instant depuis toujours
Dès que je t’ai connue de toi je suis tombé en amour

 

Ne crains rien de moi
Je suis là uniquement pour toi
Pour ton plaisir, ton bonheur et ta jouissance
Celle que tu n’as pas connue depuis notre adolescence

 

Après avoir connu mes caresses
Partout sur ton corps magnifique de déesse
Voyant dans tes yeux ton désir d’être pénétrée
Avec grande délicatesse, ce souhait je te l’accorderai

 

Vas-y! Prends ma verge
Avec un peu de gêne tel le ferait une vierge
Guide-la comme il se doit avec belle précaution
Avec ta main fragile, tu sauras te satisfaire avec précision

 

Ho oui! Je sens bien ton intimité.
De cette chaleur bienfaitrice en toute simplicité
Te rendre heureuse en cette coupable noirceur
Voilà ma raison de vivre qui est pour toi mon cœur

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je vous obéirai

42641395_169166660665998_535197481072328704_o

Avec la permission de la Galerie Jon-art

Je vous obéirai

 

 

Oh tendre maîtresse, 

Qui de votre douce voix, 

Sais faire un esclave de moi, 

Vous me mettez en liesse.

 

 

D’un claquement de doigts, 

Je vous obéi comme il se doit, 

Sachant manier l’art de l’insulte, 

Vous pouvez mettre mon orgueil en lutte. 

 

Oui j’ai besoin de vos ordres .

Car au fond de moi je ne suis qu’un ogre, 

Qui doit être dominé, abusé, fouetté et sans pitié. 

Pendant cette nuit jusqu’à l’aube levée.

 

 

Ne vous gênez pas ô ma divine, 

Même si vous avez l’air si coquine, 

De mon corps avec joie il sera pour vous source de plaisir, 

Alors que vous me ferez parvenir à la jouissance en me faisant souffrir.

 

 

De

 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada  

Votre esclave

thumbnail_DSC_1116

« Votre esclave » dessin réalisé à Montréal le 15 septembre 2018

Votre esclave

 

Chère et adorable maîtresse,

J’adore recevoir vos caresses,

De vos suaves et tendres mains,

Qui frottent mes fesses avec entrain.

 

Vous savez attendre le bon moment,

Pour me faire savourer votre froment,

Je déguste ce précieux instant avec plaisir,

Où je suis attaché pour assouvir votre goût de me faire souffrir.

 

Les yeux bandés permettant à vos amies,

D’assister à l’accomplissement de vos envies,

Afin que je ne puisse les reconnaître,

Moi, l’homme qui entre vos mains demande qu’à renaître.

 

Alors que bien des hommes succomberaient,

Moi, sans cesse, j’en redemandais.

Quel bonheur de recevoir cette douleur,

Quelle jouissance vécue en cette heure.

 

De mes cris de souffrance,

J’exprimais toute ma démence,

De mes supplications de continuer,

Avec joie, vous les avez maintes fois exaucés.

 

Oui ! Mon corps est à vous.

Oui ! Je le sais bien que je suis fou.

Et que dire de votre assistante si belle ?

Si ce n’est que j’ai joui grâce à elle. Quelle merveille !

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Souffrance !

Souffrance !

 

Exister, c’est vivre et c’est souffrir.
Nous souffrons dès que nous respirons, 
Premières bouffées d’air nous souffrons,
C’est le chemin qui nous fait toujours grandir.

 

Nous souffrons d’un manque d’attention,
Nous souffrons d’un manque d’affection,
Nous souffrons de la peur même de perdre
De perdre ce que nous n’avons pas et même d’être.

 

Nous souffrons de voir ce qui existe,
Nous souffrons de ce qui nous résiste.
Alors qu’il nous suffirait de se défaire de nos chaînes,
Celle de nos illusions, de nos craintes et de nos haines.

 

Nous souffrons souvent malgré notre volonté.
C’est le propre de bien des chemins et des destinés.
Nous souffrons pour toutes sortes de raisons.
Raisons déraisonnables ! Raisons futiles à en perdre la raison.

 

Souffrance jusqu’à la jouissance !
Souffrance jusqu’à l’extase ! 
Souffrance exprimée dans le jazz !
Souffrance exprimée par la romance !

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le pendentif

36370326_10156649164853919_3142920680526315520_o

Dessin réalisé par Eri Kel de la France

Le pendentif

 

Temps si longtemps perdu,

Au risque de perdre ce temps,

De cette période de la vie d’antan,

Où inutile culpabilité d’être simple et nue.

 

Témoin privilégié de ces mentalités,

Sans cesse torturées par insolentes vanités,

Camouflées de ces mots en vain semblables à du venin,

De ce venin causant mille blessures à ces âmes face à leurs destins.

 

Allant sans cesse de gauche à droite,

Caressé pour calmer la peur d’une main moite,

Allant sans cesse de celui droite à celui de gauche,

Contemplant ses magnifiques seins chef d’œuvres d’une ébauche.

 

D’une ébauche vécue par toutes ces nuits de luxure et d’orgies,

Où ma maîtresse se fichait de ces jugements de ces esprits désabusés,

De ces gens remplis d’envies, de jalousie et de leurs pensées tellement usées,

Usées et sans cesse répétées tel le feraient les perroquets d’un lointain Paradis.

 

Ah tel plaisir agréable d’être entre ces temples sacrés,

Et de ressentir avec joie indescriptible les frissons de la jouissance,

Qui du jardin secret de ma princesse tendre et adorée prend naissance,

D’être présent à chacun de ces instants cachés au goût si doux et si sucré.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Être femme

figure_study_by_ggdraw-dc22i6k

Réalisation de Gérard Teillot de la France

Être femme

 

Qu’est-ce qu’une femme?

Est-ce une question sans réponse?

Cela m’horripile et parfois même me défonce.

Est-ce de raviver sans cesse chez l’homme une flamme?

 

Est-ce d’être à jamais condamnée?

D’être en dépit de notre volonté et par notre corps,

D’avoir encore et toujours à subir le mauvais sort?

Est-ce de voir notre futur de mère et de filles qu’être des âmes damnées?

 

De ces religions phallocrates,

Qui se croient être démocrates,

Mais qui envoient les porteuses de vie,

Aux bûchés afin de satisfaire leurs mortelles envies.

 

Femmes jeunes et belles ou ridées et mûres,

Mais délicieuses en tout temps telles des mûrs,

Qui souvent ne connaissent pas le droit à la jouissance,

Qui leur a été interdite dès les premiers instants de leur adolescence.

 

Femmes aux corps si mystérieux et divers,

Affrontant les périodes de paix ou de guerre,

Être ou bien ne pas être la moitié de l’humanité?

Question sur laquelle repose l’ensemble de notre destinée.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Te faire jouir

la_petite_mort_by_cpointspoint-d9r1bzs

Te faire jouir

 

En cette nuit tombante où nous nous sommes rejoints,

Sans dire un mot, avec complaisance, j’ai collé sur toi mes mains,

Cherchant de mes doigts fureteurs ce lieu de plaisirs si tabous,

Souhaitant avec ardeur te satisfaire, je me suis mis à genoux.

 

De mes lèvres suintantes d’ivresse, j’ai dégusté le mont de Vénus,

Explorant ce lieu unique afin de te faire découvrir un divin plaisir,

De mes yeux étranges, je regardais les tiens s’entrouvrirent,

Avec l’éclat d’un diamant, ta bouche me fit un adorable sourire.

 

Haletant ta respiration, j’en ai compris la raison,

M’efforçant de te satisfaire, J’en ai pris mes précautions,

Fouinant de ma langue experte cet endroit tellement divin,

Tu en as ressentis l’enivrement tel un excellent vin.

 

Me suppliant de poursuivre mon chemin sur cette route délicieuse,

Ne pouvant pas te contredire, j’exauça ta prière si pieuse,

Inventant sans cesse multiples façons pour te faire jouir,

Jusqu’à cet instant béni par les Dieux où je t’ai entendu gémir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Source: http://cpointspoint.deviantart.com/ 

Hommage à Audrey Desrosiers

10171925_935865096425839_7048474926671874468_n

Hommage à Audrey Desrosiers

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai décidé de rendre hommage à une artiste et amie formidable qui œuvre dans le domaine10410845_1511319689099136_2593809544790043772_n artistique d’un type que je pourrais qualifier, et c’est loin d’être péjoratif, de “underground”. En effet, je ne me rappelle pas d’avoir été mis au courant de quelques manières que ce soient qu’un tel projet artistique pourrait avoir été imaginé. Un projet qui va d’une certaine façon à l’encontre de ce qu’est l’a jouissance. La jouissance est-elle un art? Peut-on en tirer des caractéristiques proprement artistiques? Que peut-on penser de la jouissance? Possède-t-elle une capacité énergétique qui est libérée au même même où la personne atteint un orgasme? Que perd-t-on à l’instant précis de la jouissance? Au contraire, obtient-on quelque chose de plus? Quelle image peut-on en retirer? Voilà des questions qui méritent d’être répondue de manière franche, directe, sans ambigüité mais avec diplomatie et libre de toute forme de vulgarité.

C’est-là tout le travail que madame Audrey Desrosiers tente d’élucider en utilisant le domaine des arts visuels. Un travail réalisé avec minutie, avec patience, avec humanisme et un grand respect à l’égard des participants-es. Mais, pourquoi vouloir écrire un tel article dans mon blogue dédié à la nudité artistique? À cette question légitime, je vous répondrai tout simplement ceci: La nudité, sans être explicitement sexuelle, renferme à elle seule toute cette sensibilité qui relie deux êtres qui se manifestent mutuellement leur amour. C’est d’ailleurs, ce qui m’a plu dans le projet de Madame Audrey Desrosiers, la jouissance est non seulement légitime mais elle peut être manifestée avec une vision purement artistique.

Il y a aussi trois autres raisons qui m’ont incité à publier le lien dans lequel on parle abondamment de ce projet, ledit lien est placé en annexe, et qui, je le crois, mérite d’être lu par vous mes fidèles lecteurs. Tout d’abord, je dois féliciter madame Audrey Desrosiers pour son projet fantastique. Un projet qui mérite d’être à la fois connu et d’avoir le plus de participants-es que possible. Ensuite, il s’agit d’une chance unique où le thème de la jouissance, vue et expérimentée, sera présenté de manière où la barrière linguistique et culturelle sera levée grâce à l’anonymat des personnes. Enfin, il est à noter que je suis le premier participant à ce projet fantastique et j’ai adoré y participer. Non, je n’ai aucune honte à le dire. Je suis LE premier participant et j’en suis fier. Qui plus est! Le fait d’y avoir participé m’a donné l’occasion de rencontrer des gens fantastiques.

Allez-y! C’est vraiment un beau projet.

Bravo à cette artiste.

le_lecteur_by_lequebecois1962-d83jwho

RollandJr St-Gelais (Modèle nu)

Québec (Québec)

Canada

Lien: http://www.lesnerds.ca/audrey-desrosiers-lart-de-la-jouissance/