Archives de tags | projets

Tout un travail

78804090_10157007234777523_3782137686777659392_o
Tout un travail

Tout un travail

Bonjour tout le monde,

MVIMG_20191129_160930J’espère que vous allez bien et que vos projets se réalisent selon vos attentes. Pour ma part, je dois vous dire que ça avance lentement mais sûrement. En effet, comme vous le savez déjà, j’ai eu la chance de vivre une expérience formidable en compagnie de Phylactère, photographe et artiste professionnelle de grand renom, et de deux autres dames qui ont assisté à une séance photos de nudité artistique ici même à Québec. C’est-là une expérience qui restera gravée dans mes plus beaux souvenirs de l’année 2019.

Vous devez certainement vous douter que ladite séanceMariette a été vécue en prévision de trois éléments importants. Tout d’abord, il s’agit de pouvoir enrichir mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie  ainsi qu’à des réflexions portant sur la vie. Ensuite, permettre à une charmante dame de Québec de vivre sa toute première séance photo de nudité, et ce en tant que spectatrice et apprentie. Et, pour être franc avec vous, elle m’a semblée être satisfaite de sa journée. Enfin, une telle séance avait aussi pour objectif de vivre une telle séance pour une seconde fois.

En effet, j’ai eu l’opportunité de vivre une séance photo dans mon appartement avec l’aide d’un groupe d’artistes voilà plusieurs années. Une telle séance s’est faite sous le regard d’un photographe avec une orientation plutôt semi-érotique. Une orientation dans laquelle la vulgarité et l’obscénité y étaient totalement exclues. Ce qui est tout à fait normal vu l’optique de mon cheminement en tant que modèle vivant. Il y en a toujours été ainsi et jamais je ne changerai d’un iota à mon éthique  de travail.

IMG_20191117_130213Or, il m’est impératif de prendre le temps  nécessaire pour bien faire les choses. Voilà pourquoi je viens juste de sélectionner les vingt photos sur plus de trois-cents-trois et de les envoyer à ma collaboratrice afin de les retravailler pour les rendre à la fois le plus présentable que possible et de  rendre justice à notre recherche de l’excellence. Vouloir offrir le meilleur amène souvent une collaboration de longue haleine, une patience à toute épreuve et la foi en ses capacités. Une foi qui, comme  l’affirme  un sage du moyen-orient, transporte les montagnes. Mais, cela implique tout un travail.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec) Canada

Où regardes-tu ?

Ou regardes-tu
Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Où regardes-tu ?

 

Depuis le temps qu’on se connait,
En me souvenant de tous les coups qu’on faisait,
Des coups d’enfants et d’adolescents pas bien méchants,
Que l’on se racontait à voix basse pour ne pas inquiéter nos mamans.

 

Je me rappelle bien la cabane en bois,
Que tu avais construite pour toi et moi,
Afin de s’y réfugier lors des forts vents et des orages,
Qui nous faisaient toujours un peu peur vu notre jeune âge.

 

Les chauds étés se sont vite écoulés,
Les feuilles d’automnes se sont vites envolés,
Les neiges du blanc hiver ont vite fondu aux printemps arrivés,
Qui annoncèrent la saison où tout allait après une longue attente ressusciter.

 

C’est ainsi que tu es devenu un homme beau et vigoureux,
Que je prenais plaisir à me blottir dans ses bras pour le rendre heureux,
C’est ainsi que je suis devenue une femme belle et à tes yeux agréable à regarder,
Que tu prenais plaisir, une fois blottie dans tes bras, comme tu l’aimes lui chuchoter.

 

Nous nous sommes longtemps fréquentés,
Tu as toujours su à chaque jour me respecter,
Tes gestes de pure tendresse sans cesse je les ai appréciés,
Mes actes d’amour dans notre lit chaque nuit librement je te les ai donnés.

 

Mais, je m’aperçois qu’il y a depuis quelques temps quelque chose d’étrange.
Tu ne m’appelles plus comme jadis mon amour, ma chérie, ni mon ange.
Aurais-je fait de quoi qui aurait pu te blesser, te meurtrir, te peiner ?
Une simple réponse suffirait amplement pour me réconforter.

 

Nous avions tant de projets et de rêves à accomplir,
Maintenant je ne sais pas quoi penser et ça me fait tant souffrir,
Face à notre avenir, nous avions la même vision vers l’horizon nu.
Mais maintenant dis-le moi franchement : « où regardes-tu ? »

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le sens professionnel y sera

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le sens professionnel y sera

Bonjour tout le monde,

Veuillez me pardonner si mes publications d’articlesOLYMPUS DIGITAL CAMERA au sein de mon blogue artistique se font un peu moins souvent que d’habitude. Vous comprendrez sans aucun doute que je profite le plus possible du temps magnifique qu’il y a dans la belle région de Québec. Que ça fait du bien tant pour le corps que pour le moral. En effet, après avoir vécu la pire saison hivernale de toute ma vie, le beau temps actuel est un pur délice pour votre humble serviteur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOr, l’opportunité d’être modèle nu peut s’offrir aussi bien en période de vacances estivales que pour n’importe telle autre période de l’année. Ma passion pour cet art est toujours vivante en moi. Une passion qui se maintient notamment par l’entremise de mes compositions de poèmes inspirés de nombreuses réalisations photographiques faites par mes amis Rick B., et de G.B d’Allemagne. Des réalisations dignes d’être appelées de véritables chefs d’œuvres. Il en est ainsi de l’apport plus que considérable des dessinateurs de la Mère-Patrie qui est la France et j’ai nommé Eri Kel et Noble Roro.

Comme vous le savez sans doute déjà, je serai modèleOLYMPUS DIGITAL CAMERA nu pour une séance de nudité artistique qui aura lieu dans le parc de la Jacques-Cartier lundi le 8 juillet prochain. Une séance tout à fait unique en son genre puisqu’une charmante dame de Québec y assistera à la fois en tant qu’aide et en tant que témoin-étudiante. En effet, elle y sera pour veiller à mon confort en répondant aux moindres de mes besoins essentiels telles que boissons et nourritures tout en étant une élève de la photographe. Cette dernière veillera à lui enseigner les rudiments de l’art de la photo du nu. Il va sans dire que la participation active et tant attendue de Phylactère constitue la pièce maîtresse de ladite séance.

13978301_1219563208068549_1040932141_oJe profiterai de cet événement pour obtenir l’opinion de Phylactère afin de résoudre de nombreuses problématiques à propos de cet art millénaire qu’est le nu artistique. Les réponses serviront ultérieurement à rédiger des articles au sein de mon blogue. Serait-ce un article par réponse ? Serait-ce une série de questions liées à une thématique plus globale ? Quelles questions seront jugées pertinentes et quelles autres ne le seront pas selon Phylactère ? Ces trois possibilités seront à définir tant pendant qu’après ladite séance. Là encore, tout est possible. Seul l’avenir me le dira.

Quoiqu’il en soit, une chose est certaine. Le sensOLYMPUS DIGITAL CAMERA professionnel y sera du début jusqu’à la fin de la séance. J’ajouterais même que les préliminaires ont débuté depuis quelques temps déjà puisqu’une planification méticuleuse est en cours, et ce dès le printemps. Rien ne doit être laissé au hasard, surtout lorsque la nudité est au centre d’un tel projet d’envergure. Il suffit d’une seule fausse note, d’une mésentente aussi minime puisse-t-elle être ou encore d’un angle de travail mal planifié pour qu’un tel travail de longue haleine soit raté.

Chose que je n’accepterai jamais.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Marchand le long de la voie ferrée

Marchand le long de la voie ferrée
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Marchand le long de la voie ferrée

 

Marchand le long de la voie ferrée,
Je n’en revenais absolument pas,
Voir partir le train loin de moi,
Pourtant, j’avais tant prié.

 

J’avais tant supplié les Dieux,
Je croyais que nous étions heureux,
Toi qui es venu de ta lointaine campagne,
Et moi qui vivais dans une ville sentant le champagne.

 

Nous faisions toi et moi des milliers de projets,
Car j’étais tellement persuadée que tu m’aimais,
Je sentais mon coeur battre quand tu m’embrassais,
Nous faisions l’amour sans retenue dès que l’envie nous prenait.

 

Sans me donner d’explication, tu m’annonças ton départ.
Je voulais tant savoir la raison de cette annonce plantée en mon coeur,
Sans plus attendre, tu fis tes valises me laissant me noyer dans l’étang de mes pleurs.
 Seigneur, qu’ai-je donc fait ? Seigneur qu’ai-je  dit pour blesser mon âme par un tel dard ?

 

Tu as quitté mon appartement sans te retourner,
Sans dire un seul mot a celle qui t’a tendrement aimé.
Tu pris le premier taxi pour t’amener a la gare de trains,
Pendant que moi, je retenais mes larmes en me serrant les poings.

 

Beaucoup plus tard, j’ai découvert cette lettre.
Que tu avais subtilement glissé sous la chaude couverte,
Dans laquelle je trouva enfin une réponse à ma seule question.
Finalement pourquoi m’as-tu quitté ? Quelle en était donc la raison ?

 

Tu y avouas sous l’encre noir de la vérité avoir déjà une épouse et un enfant.
Quel enfer fut pour moi d’apprendre cette vérité cachée depuis longtemps,
Sans plus attendre dans un geste de folie je suis partie te retrouver entièrement nue,
Trop tard, je voyais le train s’éloigner alors que mes larmes coulèrent sans retenue.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Déjà un an

45730376_554163601671333_1339831338798153728_n

Déjà un an

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je suis étonné de constater jusqu’à tel point ma vie est magnifique. En effet, il y a de beaux projets à l’horizon et ce, tant pour les semaines à venir que pour la prochaine saison hivernale. On a qu’à retenir mes deux séances qui auront lieu respectivement mercredi le 14 novembre à Chicoutimi et mardi le 4 décembre à Montréal. Deux séances où je pourrai pratiquer l’une de mes passions qui est, vous le savez déjà, la nudité artistique.

Mais, il y a d’autres séances prévues pour l’année prochaine lesquelles auront lieu dans des villes situées dans la région de Montréal et même, c’est une forte probabilité, à Québec. En effet, une institution d’enseignement et votre humble serviteur ont débuté des pourparlers afin d’être parmi les modèles invités dans le cadre de séance artistique. Ce sera là un élément de plus à ajouter au sein de mon portfolio professionnel. Un portfolio qui s’est grandement enrichi depuis le tout début dans le domaine du nu. Voilà bien une preuve irréfutable que « … petit train va loin. »

Par ailleurs, j’ai constaté avec joie que cela fait maintenant plus d’un an où un collège m’avait invité en tant que modèle vivant pour quelques séances. J’ai bien écrit « quelques séances » puisqu’il fallait tenir compte de la distance incroyable qui sépare la ville de Québec et celle où je suis né, c’est-à-dire Sept-Îles. Vous comprenez sans aucun doute toute la fierté qui m’animait de retourner au sein même du collège où j’y ai passé ma formation pré-universitaire.

Chose amusante ! J’ai retrouvé l’ensemble des photos prises par la responsable du groupe pendant que les élèves s’appliquaient à peaufiner leurs techniques de dessin. Toutefois, pour souligner le fait que cela fait exactement un an aujourd’hui que votre humble serviteur a contribué à leurs études, j’ai décidé de mettre en avant-plan l’une de ces photos sur mon smartphone. Question de me rappeler qu’il faut en tout temps croire en ses rêves.

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada