Archives de tags | traces de pas

Pouvoir tenir ce miroir

36789529_10214847174524645_4956908643501998080_n

Pouvoir tenir ce miroir

 

Tôt ou tard,

Et sans crier gare,

Nécessité se fera en un jour,

Ou bien en une nuit sans amour.

 

Revoyant le parcours de ma vie,

En me retournant vers mes fautes infinies,

En remarquant mes traces de pas sur le bitume,

En relisant mes paroles écrites avec une belle ou une acerbe plume.

 

Parfois ignorant de tout l’amour reçu,

Parfois reconnaissant envers ceux qui en moi ont cru.

Ainsi a été mon destin, que j’ai poursuivi les quatre chemins,

Chemins de paix, de guerre? Pour des souvenirs si lointains et si incertains!

 

Pouvoir en toute honnêteté,

Malgré mes péchés aussi solides que le fer,

Prendre ce miroir brisé sorti des profondeurs des enfers,

Et me regarder avec grande franchise et sans ambiguïté.

 

Peu de gens en sont capables en cette humanité,

Gens de bonnes ou mauvaises mœurs mais sans cesse portés vers l’avidité.

Jalousant trop souvent ceux qui de leurs tours d’ivoire ont le pouvoir,

Mon seul désir, c’est pouvoir sans verser de larmes me regarder dans ce miroir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Si tu t’appelles Mélancolie

35026377_10156598854318919_6901040562292391936_o (1)

Réalisation de mon ami Eri Kel de la France

Si tu t’appelles Mélancolie

 

Si la nuit pouvait enfin se transformer,

En cette journée où nous nous sommes rencontrés,

En ces temps de jeunesse où tout sans fin nous souriait,

De ces instants de fou-rire, de ces jeux interdits que l’on aimait.

 

Si les grains du sablier du Titan Cronos,

Pouvaient par miracle cesser de broyer nos os,

Nous laissant quelques répits pour revivre ces bonheurs,

Qui ont illuminé le parcours de nos vies malgré quelques erreurs.

 

Si mes cheveux gris peuvent prendre de la valeur,

De leur couleur d’argent malgré mes craintes et mes peurs,

Sachant fort bien que les traces de pas dans la neige de nos hivers passés,

Sont depuis belle lurette disparues dans les méandres de ma mémoire épurée.

 

Si je n’éprouve plus ce plaisir de te voir nue,

Parce que par l’usure de mes larmes j’ai perdu la vue,

Alors-là, je saurai ce que signifie ne point avoir un sens à la vie,

Tout ceci m’arrivera en mon âme si et seulement si tu t’appelles Mélancolie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Si je pouvais revenir

1918166_1750892318475204_5194615352835956236_n

Si je pouvais revenir

 

Si je pouvais revenir,
Sur mes traces de pas,
Je le ferai dès cet instant là,
Pour te donner un éternel sourire.

 

Si je pouvais retourner,
Dans cet endroit si merveilleux,
Où, toi et moi, nous étions si heureux,
Dans le secret de mon cœur je t’ai aimée.

 

Si je pouvais arrêter de me détester,
De n’avoir pas su mon amour te manifester,
Mes jours sont devenus maintenant des nuits,
Je n’ai pas tenu ma promesse de toujours être ton ami.

 

Pourtant que Dieu m’en soit témoin,
Je t’ai tellement aimée du soir au petit matin,
De l’aube jusqu’au crépuscule où tout s’endort,
Mais dans mon âme est apparue désespoir et mort.

 

Si je pouvais revenir en arrière,
Mon cœur cesserait de subir cet enfer,
Si je pouvais revenir en cet instant dans ce temps,
J’aurais agit, crois-moi ô ma toute belle, autrement.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Corps en souffrance

20171129_153219-1

Corps en souffrance

 

Je suis là,

Pour combien de temps,

C’est vrai que passent les ans,

Comme s’effacent les traces de pas.

 

Ce n’est point la mort,

Qui m’effraie ou me cause tort,

C’est de quitter la splendeur,

De la vie qui me fait peur.

 

Entendre battre le cœur d’une femme,

Sentir la chaleur des bras telle une flamme,

Voilà ce qui me blesse,

Tel un glaive qui me traverse.

 

Ô belle jeunesse!

Qui me rappelle la venue de la vieillesse,

Sentir le souffle de ta fraîcheur,

Sur mon cou courbé par tant de labeur.

 

Corps en souffrance,

Transportant mon âme en errance,

Attendant le jour qui n’est pas,

Où je passerai de vie à trépas.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Traces du passé

new-image129

Traces du passé

 

Traces de pas,
Traces du lointain passé,
Témoins du temps des chevaliers blessés,
Témoins de ceux qui sont passés de vies à trépas.

Pourrais-je entendre les dires?
Pourrais-je savoir tous les  ouïes-dire?
De tous les secrets inconnus des historiens?
De ces savants qui  dans le fond ne  sont que des vauriens?

Qui a osé franchir vos  dalles?
Transportant armes et victuailles,
Pour des  armées levées au plaisir d’un roi,
Afin de libérer l’élue de son coeur épris d’un grand émoi.

Traces du passé ancestral,
Où disparaissent au gré du vent, au gré du temps,
De la mémoire des  peuples trop occupés malheureusement,
De la valeur de vos maux de jadis qui pourrait leur éviter tant de mal.

De

RollandJr St-Gelais
Canton de Vaud
Suisse

Une chandelle s’est éteinte.

New Image28

Une chandelle s’est éteinte.

 

En suivant mes traces de pas feutrés dans la moiteur de cette nuit d’été,

Sans broncher comme aurait fait un enfant, mais avec une grande sérénité,

Je revis les étapes de ma vie, de ma jeunesse et de mes amours à jamais perdus,

M’en allant vers mon chemin écoutant cette raison ancestrale, je me suis tu.

 

Devant l’inévitable, force est d’en accepter sans maugréer la pleine réalité,

Évidence fatale qui en plein visage et sans crier gare vient nous frapper,

Encaissant le coup tel un boxeur portant avec fierté un titre de renom,

Humble homme né d’un sang pur et au cœur blessé, j’ai aussi un nom.

 

Ayant donné avec bonté et générosité sans rien demander en retour,

Poursuivant tel un pèlerin mon chemin sans faire un futile demi-tour,

Remplissant à fond mes poumons de cet air frais qui redonnait droit à la vie,

Et me dire dans un silence méditatif et un esprit léger que maintenant cela suffit.

 

Quelle bienfaitrice bouffée d’air d’un été proverbial,

Qui me fit prendre cette décision finale et j’en donna mon aval,

Sans regret, sans amertume, ni méchanceté, mais avec l’âme en paix,

Sur cette chandelle, avec douceur semblable à un baiser, je soufflais.

 

Souffler avec précaution sur cette flamme pour disparaître,

Devenir brouillard dans la nuit et au petit matin renaître,

Me souvenant de ces tendres moments sans ressentir de crainte,

J’expirai un chaud vent tel l’Alizé car ce soir une chandelle s’est éteinte.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Bon voyage mon ange!

Bonnes vacances
Bonnes vacances

Bon voyage mon ange!

 

Ma chère et tendre amie,

Tu partiras pour un pays lointain.

Un pays où le soleil t’ouvrira ses mains,

Et où tu y vivras de belles péripéties.

 

Tu y découvriras des lieux formidables,

Et te baigneras dans des mers aux couleurs mirifiques.

Sache que de tous ces trésors, tu es la seule véritable.

En effet, ta grande beauté est vraiment unique.

 

Je penserai à toi dans chacune de mes prières,

Car tu es aussi précieuse que la prunelle de mes yeux.

Je n’aurai de cesse d’invoquer tous les dieux,

Afin qu’ils te protègent été comme hiver.

 

Dans chacun de tes pas, je veillerai sur toi.

Dans les rayons du soleil, je me trouverai.

Dans la clarté de la lune, avec discrétion, j’y serai.

Je te protègerai dans tes rêves tel un roi.

 

Puis-je te demander une petite faveur?

Ce n’est pas grand chose, n’aie pas peur.

Je te pries humblement de garder ton sourire,

Car il donne sans conteste la joie de  vivre.

 

Bon voyage mon ange!

 

De

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada