Archives de tags | force

Je suis l’ultime gardien

Je suis l’ultime gardien Photo & poème de Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada Source : Ghost The Watcher by lequebecois1962 on DeviantArt 

 

Je suis l’ultime gardien

 

Je suis l’ultime gardien,

De cette demeure qui est mon jardin.

Je veille sur ce lieu de jour comme de nuit.

J’ai été tiré des profondeurs des enfers parmi de puissants esprits.

 

Incantations mainte fois répétées !

Que mon maître a sans cesse mentionné !

Par ma désignation ineffable, il m’a invoqué avec ardeur.

Celui que l’on craint depuis ma chute infernale avec tant de frayeur.

 

Qui profère ma dénomination satanique connaîtra ma fureur.

Je suis celui qui dompta Cerbère dans les flammes de la torpeur.

Je ne redoute rien en ce monde, y compris les pauvres êtres humains.

Leurs œuvres perverses les approchent irrémédiablement de leur destin.

 

D’une cape d’un noir lugubre, je suis entièrement vêtu.

Croyez-moi ! De toute votre vie, jamais vous n’avez vu.

De mon regard diabolique, je terrorise tous les étrangers.

Ces individus qui osent, en ce domicile prohibé, y être entrés.

 

Je veillerai jusqu’au trépas de mon mystérieux invocateur.

Je le protégerai contre tout ce qui peut lui faire peur.

Au jour final, je lui tendrai alors ma main invisible.

Afin de l’amener dans mon monde si imperceptible.

 

Mais, prenez bien garde, insensés, de ne jamais le troubler.

Contre tous les dangers, avec des sorts, je le préserverai.

La connaissance des formules ensorcelées est mon savoir.

Au plus profond de moi se trouvent les forces de la magie noire.

 

En ces temps durs et incertains, ne me cherchez pas !

Il est mon seul et unique maître, car il est tout pour moi.

Je suis parmi les derniers des plus grands archanges déchus.

Soyez convaincus ! Une telle force, vous n’avez jamais vu.

 

Je reste bien sagement pour le jour qui n’est pas encore venu.

Où, en ce lieu qui est si précieux, y pénétrera un pur inconnu.

Je déclencherai alors toute la puissance de ma colère.

Celle que je retiens depuis ma sortie des enfers.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Façonnée dans les flammes

Façonnée dans les flammes Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par MTL3 Source : https://www.deviantart.com/mtl3/art/Lila-3-911817101

Façonnée dans les flammes

 

Femme de mes nuits !

Tu es la fille préférée de Lilith.

Tu es une guerrière qui a combattu,

Sur les mers agitées et des terres inconnues.

 

Tu es celle que même les géants du chaos originel craignent d’affronter.

 Tu offres la clémence pour le modeste et la rancœur envers l’effronté.

Tu es la représentante de cette race puisée des temps immémoriaux.

Qui a forgé ses armes fabuleuses à même les bûchers infernaux.

 

Tes cheveux sont rouges comme les flammes de la Géhenne.

Ta rage démoniaque, source de ta force, traverse tes veines.

Ton corps a été sculpté sur la pierre sacrée de tes ancêtres.

Cette pierre, racine immuable de l’origine de tout ton être.

 

Des territoires à perte de vue, tu as vaillamment conquis !

Des peuples fiers de leurs savoirs, tu as pourtant soumis !

Il est toutefois connu depuis des lustres, depuis toujours.

Que ta passion aux combats égale celle de faire l’amour !

 

La splendeur de tes seins a de tout temps épousé ta cuirasse d’airain.

Allant vers tes adversaires d’un pas alerte tenant ton épée à la main.

Tu les fais trépasser à la vitesse de l’éclair, telle a été leur destinée.

Sans égard, même un seul instant, à l’immensité de leurs cités !

 

Maints rois se moquèrent de tes fidèles armées.

Celles que l’on appelle les amazones qui ont déferlé.

De corps unifié sur de vastes contrées jugées inviolables.

Elles ont su démontrer leur combativité de manière irréfutable.

 

Devant tant de faits victorieux et de gestes héroïques accomplis.

Tes comparses ont, d’une voix soudée, cet ultime décret pris.

Tu as, en tant que reine, ce symbole d’union de la force et de l’âme !

Ce signe est la preuve que tu as été façonnée dans les flammes.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La sorcière rouge

La sorcière rouge Poème de RollandJr St-Gelais Photo par Fox2006 Source : https://www.deviantart.com/fox2006/art/The-Red-Witch-938861759

La sorcière rouge

 

Bonsoir, mon chéri.

Assieds-toi, je t’en prie.

Sois à ton aise en cet instant.

Nous serons ensemble pour longtemps.

 

On m’appelle « La sorcière rouge »

J’entends et je vois tout ce qui bouge

Pour moi, il n’y a aucun secret que j’ignore

Ce talent mystérieux vaut bien son pesant d’or.

 

Je suis née dans la lointaine Transylvanie

Une région condamnée par son histoire infinie

Enchanteresse de mères en filles depuis des lunes

Ayant traversé des mers agitées et longé bien des dunes.

 

Je préserve avec jalousie ma véritable identité

Car, je connais les hommes et toute leur méchanceté

Sous leur peau de brebis fragile se cachent des loups féroces

Des animaux sans morale qui attendent de se servir de leur force.

 

Ils avilissent la nature, notre mère, depuis le jour béni de la Création.

Dieu et Lucifer ont d’un commun accord créé les sorcières pour sa protection

Elles sont devenues les gardiennes du feu de la connaissance de Satan

Cette flamme qui nous a été transmise depuis la nuit des temps.

 

Par une étrange volonté divine, nous avons été préservées de sa colère

Nos pouvoirs, convoités par les anges, servent à défendre cette pauvre terre.

Nécromancie, potions d’amour ou guérison sont qu’un modeste aperçu

De nos facultés, de nos capacités auxquelles tu n’en avais jusque-là jamais vu.

 

Cartomancie, boule de cristal et rêves prémonitoires sont les moins spectaculaires.

Sache que par nos incantations, dans l’anonymat, nous avons mis fin à des guerres.

Crois-moi, mon enfant, toi qui es venu à moi dans cette soirée du mois de novembre.

J’ai vite remarqué depuis le moment où tu es entré en mon antre que ta main tremble.

 

Sois rassuré ! Je suis déjà au fait que tu as en toi une âme remplie de pure bonté.

Je connais tes tracas mais tu as cette liberté de te confier afin que je puisse t’aider.

Allons dans la profondeur de ton être pour y extraire la source de tes malheurs

J’extrairai les germes de tes frayeurs pour les remplacer par celles du bonheur.

 

Je promets que plus aucune force maléfique ne pourra désormais plus te toucher

Il y a en toi tant de beauté que seule la présence de l’Être suprême peut y résider.

Laisse-toi aller ! Regarde-moi dans les yeux et remets-toi entièrement à moi.

Grâce à ma science kabbalistique, tu n’as rien à craindre sous mon toit.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Samain

Samain Poème de Rolland Jr Avec la collaboration spéciale de ManthenielDragona Source : https://www.deviantart.com/manthenieldragona/art/Samhain-934794251

Samain

 

Déesse de la forêt,

Protectrice de tout ce qui est.

Gardienne de la pureté de ce lieu.

Toi qui ne crains ni l’enfer ni les cieux.

 

Nous sommes rassemblées en ces bois,

Avec pour seule force l’authenticité de notre foi.

Ne regarde pas nos égarements, mais écoute notre prière.

Que montent vers toi nos supplications de fières guerrières !

 

Les mains vides de toute méchanceté,

Nous les levons vers toi, ô, grandiose majesté.

Confiantes à l’égard de ta bonté envers tes fidèles,

Que nos paroles aillent vers toi à la vitesse de l’hirondelle.

 

Accorde à nos chairs la grâce de la sensualité.

Permets à nos âmes le don de la véritable clarté.

Octroie à nos voix la douceur afin de consoler nos sœurs,

Nos semblables qui connaissent la violence et la peur.

 

Vois leur misère qui les afflige depuis qu’elles sont enfants.

Penche-toi vers celles qui vivent dans un total dénuement.

Formant un cercle, nous sommes nues en signe de loyauté.

Exauce, je t’en prie, cette requête faite avec mon cœur brisé.

 

Donne-nous la force de protéger les faibles et les indigentes.

Enseigne-nous comment changer les choses de façon prudente.

Affermis en nous une entière sérénité d’accepter notre passé.

Mais, par-dessus tout, place en nous la sagesse des trépassés.

 

Nous te le demandons humblement.

Au nom du vent impétueux du lointain orient.

De celui qui réside dans la fraîcheur du souffle occidental.

Sans oublier ceux des aurores boréales et des zones australes.

 

Augmente en nous la naturelle foi,

Que nous avons mes comparses et moi !

Nous sentons ta présence depuis toujours.

Nous avons confiance que nous te verrons un jour.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je prie ce sein

Je prie ce sein Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Acuarela1962 Source : https://www.deviantart.com/acuarela1962/art/S-T-1410-925740643

Je prie ce sein

 

Je prie ce sein,

En joignant mes mains,

En espérant de meilleurs jours,

Avant que je quitte ce monde pour toujours.

 

Tout ce que je lis, ce que j’entends.

C’est que de sombres présages tout le temps !

Mon âme est tourmentée par tout ce que je vois.

Mais, il n’est nullement question que je perde la foi.

 

Nos ancêtres ont connu leurs jours de malheur,

Mais aussi, Dieu merci, des périodes de pur bonheur.

L’existence humaine s’est construite sur un sol argileux.

D’où sont sortis les êtres les plus talentueux, les plus valeureux.

 

Certains trouvèrent leur souffle de vie dans la spiritualité.

D’autres la découvrirent dans la force de la combativité.

De grands êtres fondèrent des dynasties centenaires.

Des gens simples subirent les affres de la guerre.

 

Quoiqu’il en soit, chacun tira parti en faisant son possible.

Car échapper au baiser de la mort est une chose impossible.

Il est vrai que nul n’est revenu du royaume du Shéol.

Cette région enfouie dans les profondeurs du sol.

 

J’exulte en mon cœur, tous les saints.

Ce sein en particulier en ce jour de la Toussaint.

Qu’il puisse exaucer ma supplication adressée au Ciel.

Que mon âme, l’heure venue, soit dans une paix éternelle.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada