Archives de tags | cordes sensibles

Un bonjour printanier

New Image72

Un bonjour printanier

Bonjour tout le monde,

New Image73J’espère que vous allez bien et que le début du mois d’avril se déroule de façons agréables pour vous tous. De mon côté, ma vie est belle avec les activités auxquelles j’assiste soit en tant que simple spectateur ou bien en tant que participants. Comme je l’ai auparavant mentionné dans l’un de mes articles, je suis allé à un événement festif du nom de « Nadeshicon » lequel se déroula à l’université Laval de Québec ce week-end.

17629912_10154604006202523_6639232849326493997_nUn festival riche en couleurs et en variétés où la culture de la bande dessinée, appelée le 9e art, japonaise était tout particulièrement à l’honneur. Que de costumes magnifiques ! Que d’heures de travail je pouvais à peine imaginer en les regardant ! Quelle imagination débordante ! Quelles œuvres d’arts remarquables les spectateurs pouvaient-ils admirer chez les nombreux artistes qui y exposèrent leurs créations ! Bref, il était impossible pour quiconque de rester de marbre devant autant d’originalité laquelle avait réussi en maintes occasions à faire vibrer les cordes sensibles de votre humble serviteur.

17630139_10154604006467523_7203988628621186490_nQui plus est, j’ai eu la chance de réaliser quelques photos de plusieurs des créations artistiques, en l’occurrence des tableaux dessinés par des artistes chevronnés dans leurs domaines respectifs, présentés au sein de certains kiosques. Je pense notamment à des dessins qui m’ont beaucoup interpelé soit par leur caractère fantaisiste ou bien par l’imagination qui a émergé en mon esprit. C’est le cas notamment de deux dessins réalisés par deux artistes différents dont celui de la « charmante » petite veuve noire qui semble nous inviter à boire le thé en sa compagnie ou bien le jeune17499084_10154604006427523_1852468965141596203_n chevalier chevauchant le Phoenix pour, peut-être, retrouver sa bien-aimée. Deux dessins aux concepts diamétralement opposés mais tout aussi agréables à regarder. N’est-ce pas ?! D’ailleurs, j’ai profité de l’occasion pour me procurer quelques t-shirts aux couleurs rarissimes en magasins. En résumé, mon désir d’y trouver quelques pièces intéressantes a été plus que comblé.

12675129_10154724094679657_765136332_oÀ part çà ? Quoi de neuf ? Je vous annonce avec une grande fierté que je serai parmi les modèles nus dans une séance de nudité artistique qui aura lieu dans les environs de Montréal le 6 mai prochain. Une telle séance servira à une éventuelle exposition organisée par une photographe du nom de Gabrielle D. dont le thème sera sur la diversité des corps dans sa plus simple expression, sans maquillage et au naturel. J’avoue que je ne compte plus mes nuits avant la journée prévue tellement j’ai hâte de vivre, plutôt de revivre, une telle expérience. Faut-il rappeler ma participation en quelques occasions dont, entre autres, avec Richard N. et Jérôme B., dont les résultats ont été fort appréciés auprès d’un public averti ?! Croyez-moi sur parole ! Je donnerai le meilleur de moi-même comme je l’ai toujours fait dans ce domaine. C’est, à vrai dire, plus qu’un domaine. Je dirais même une philosophie, une manière d’être et de vivre. Vivre dans une authenticité complète et sereine. Une chance que peu de gens ont de nos jours. 

Il va de soi que d’ici-là, je continuerai à enrichir mon blogue dédié tant à ma passion en tant que modèle nu, à la poésie laquelle est très appréciée par bon nombre d’entre vous et, finalement, à la photographie qui est sans contredit le meilleur moyen de vivre et de saisir l’instant présent. Bien entendu qu’avenant le cas où de nouvelles opportunités d’être modèle nu s’offrent à moi, je les accepterai volontiers.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La sainte trinité

74yzvq80ia

Avec la permission de Sandrine C.

La sainte trinité

Bonjour tout le monde,

Il me fait grandement plaisir de vous présenter une réalisation de nudité artistique où ma chère amie et correspondante de la France Sandra C. y fait une démonstration de tout son savoir-faire dans ce domaine. Vous savez ! Cela fait déjà plusieurs années que je dialogue avec des artistes avec qui je partage cet intérêt. Pas le seul tout de même. Et je dois reconnaître que Sandrine C. possède un je-ne-sais-quoi de vraiment particulier.

J’ai cherché, avec sa permission, de trouver parmi ses photos une qui témoigne de son expérience au sein d’une telle pratique. Croyez-moi sur parole ! Le choix était très difficile à faire puisque son portfolio est bien garni. Toutefois, j’ai réussi à en dénicher une qui m’a fait immédiatement penser à une doctrine propre au christianisme. Serait-ce une influence de ma formation universitaire en théologie de l’université Laval de Québec ? C’est fort possible. Quoiqu’il en soit, dénicher une telle photo m’a permis une certaine réflexion sur l’importance de réussir à faire vibrer les cordes sensibles chez les spectateurs. Une photo n’est strictement rien si elle n’arrive pas à faire émerger des sentiments, des sensations, des interrogations ou bien des souvenirs auprès du public visé. Bon ! C’est mon humble opinion.

Pour ma part, ma réflexion porta sur deux notions propres d’une part, à la philosophie et d’autre part, à la théologie chrétienne. La première concerne la tri dimensionnalité de l’être humain. Celui-ci est composé d’un corps visible, d’un esprit qui tire son origine de l’Esprit universel et de l’âme laquelle est plus ou moins le médiateur entre le corps et l’esprit. Ne dit-on pas « un esprit sain dans un corps sain » ? Or, c’est par l’intermédiaire de l’âme que le tout peut vivre en harmonie ou, au contraire, être dans une discordance totale. Qui d’entre vous ne connaît pas l’expression « avoir la vague à l’âme » ?

La seconde réflexion porta sur la notion de la Sainte Trinité laquelle fut élaborée par les Pères de l’Église notamment par saint Augustin évêque d’Hyppone (13 novembre 354-28 août 430). Soyez rassurés ! Nul n’est mon intention de vous convertir. Toutefois, force est d’admettre qu’une telle photo est venue me chercher au plus profond de moi. Et pour cause ! En effet, rarement ai-je eu la chance de voir un tel chef-d’œuvre à la fois photographique et artistiquement érotique. Tout, absolument tout, y est parfait. C’est un fait indéniable.

Nonobstant l’aspect érotique d’une telle réalisation, il y a celui de la présence de trois éléments qui donnent un cachet que je qualifierais de sacré à cette photo. Un tel cachet fut possible par la présence de la sensualité, du désir et celui du fantasme. Tous les trois mis ensemble ne font qu’un. Un genre de sainte trinité. Sainte parce que rien de vulgaire y est présenté et trinité en référence à la présence des trois aspects les plus importants de la sexualité lesquels sont englobés dans la pur Amour. Bravo à ce modèle formidable !

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

 

 

 

 

Ce que devrait être la vie?

12695587_10154724094674657_378715901_o

Ce que devrait être la vie?

À votre humble serviteur que je suis, une question lui a été posé par une artiste formidable au talent extraordinaire. Ce que devrait être la vie? J’ai pensé à partager avec vous ma réponse à cette interrogation fort judicieuse. Je vous dirais simplement ceci:  La vivre avec une grande folie. Celle qui vous guide vers VOTRE bien-être, VOTRE accomplissement et VOTRE équilibre.

Vous dessinez? Et bien, faites-le tout d’abord pour le plaisir, ensuite, pour vous accomplir et finalement pour vous épanouir. Voilà les trois piliers du bonheur véritable. Tout le reste n’est que vent et bruit..

12187896_10205298628202359_1321551331066787914_n.jpgUn peu comme lorsque je pose nu devant un groupe ou bien un artiste. C’est pour moi une passion de permettre à ces regards de voir, de scruter et dans une certaines mesure de découvrir les moindres parcelles de mon corps, ses forces, ses faiblesses, mes cheveux qui grisonnent au rythme de la vie, mes yeux remplis d’expressions diverses, mes bouts de bras ouverts aux autres, ma poitrine qui témoigne de ma bonne santé, mes puissants membres inférieurs qui témoignent de mon parcours de vie, de mon phallus qui prouve à la fois de ma virilité en tant qu’homme mais de ma capacité à dompter mes forces sexuelles faisant de mon être, un être angélique, de faire vibrer les cordes sensibles tant pour moi que pour ceux qui m’éternisent sur une toile faisant de ce que je suis un véritable survivant au lieu d’être une simple victime.

Poser nu est pour mon plaisir, poser nu est pour m’accomplir, poser nu, c’est pour m’épanouir. Voici ce qu’est la vie. Une vie remplie de passions et d’amour pour celle-ci.

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La perfection? La recherche ultime du modèle nu

La simplicité est un atout majeur en nudité artistique

La simplicité est un atout majeur en nudité artistique

La perfection? La recherche ultime du modèle nu

Nudité artistique

Nudité artistique

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je désire vous parler d’un élément fondamental dans le domaine artistique. Bien que la passion chez l’artiste est sans contredit un élément fondamental qui alimente sa créativité, je vous parlerai plutôt d’une autre pièce majeure qui l’incite à prendre son travail le plus sérieusement possible. Une pièce qui l’incite à voir son talent à la fois comme un don à découvrir et à apprivoiser afin de favoriser un échange véritable entre lui et ses admirateurs sans oublier ses détracteurs. N’oublions pas que nous ne pouvons guère plaire à tout le monde. Ce qui est d’autant plus vrai dans le milieu artistique, et ce que ce soit dans le monde musical, théâtral et du cinéma pour ne nommer que ceux-là.

Je vous parlerai surtout de mon expérience personnelle dans cet article pour l’unique raison que je ne peux pas faire autrement. En effet, qui suis-je pour parler pour les autres? Qui plus est! Mon champs de connaissance est tout de même assez limité en arts. Être modèle nu est l’une des trois passions qui animent ma vie actuelle. La seconde est celle de la photographie et la troisième, qui est fort apprécié par plusieurs de mes amis-es sur les réseaux sociaux, se rapporte à la poésie. Pourtant, ces trois passions ont un point en commun: la recherche de la perfection!

Je serai à jamais reconnaissant à ma défunte mère de m’avoir inculqué un respect indéfectible envers la langue française.

Soyons respectueux de la langue française

Soyons respectueux de la langue française

Une langue noble, riche et diversifiée avec laquelle il est aisé d’exprimer tant notre amour envers l’être aimé que la douleur de l’avoir blessé. D’ailleurs, c’est en diffusant le poème Chanson d’automne de Paul Verlaine que la B.B.C. a averti les Forces Françaises de l’Intérieur, les fameux F.F.I., du débarquement de Normandie afin de libérer la France, et ensuite l’Europe, du joug nazi. Oui, je suis fier de ma langue et je tente par tous les moyens mises à ma disposition de rédiger et de parler avec tout le respect qui lui est dû. Toutefois, je ne nierai pas que mon ascendance québécoise peut m’amener à utiliser des termes, des mots et des expressions propres à mon milieu de vie. Devrais-je en éprouver de la honte? Pas du tout puisque ce sont-là des caractéristiques qui m’aident à garder une simplicité dans tout ce que je rédige ou je compose y compris toutes les poses que je réalise durant les séances de nudité artistique. Autrement dit, la simplicité est comme la modération, çà toujours meilleur goût.

Ma passion pour la photographie

Ma passion pour la photographie

Et pour ce qui est de ma passion pour la photographie? Elle est pour moi le meilleur moyen de saisir l’instant présent. Cet instant que je voudrais tant qu’il dure éternellement. Tout peut être saisi par ma caméra: une fleur qui pousse dans un champs, une rivière qui suit son cours dans un silence quasi contemplatif, le regard d’un homme d’un âge avancé témoin d’événements parfois drôles mais souvent tristes, des beautés féminines qui agrémentent mon existence éphémère et combien précieuse. La liste pourrait s’allonger presque indéfiniment. Il va de soi que ma passion pour l’écrit, pour la photographie et pour la nudité artistique réside sur un aspect majeur et qui est, vous l’avez deviné, la recherche de la perfection.

Je ne dis pas que tout ce que je tente de réaliser est parfait. Loin de moi cette prétention. Il s’agit plutôt d’élever mes attentes sur ce que je veux réaliser. Écrire, non pas seulement pour le simple fait d’écrire car cela équivaudrait à de la masturbation intellectuelle mais pour communiquer, pour entrer en relation avec les autres afin de susciter un débat ou du moins une interrogation de part et d’autres. Photographier pour trouver ce petit quelque chose jadis invisible à l’œil nu mais qui se dévoile sur l’objectif l’espace d’un instant. Poser nu pour se permettre d’être moi-même, d’être authentique, d’être unique et d’être vrai. Être capable non pas de supporter le regard de l’autre sur moi mais d’accepter qu’il me voit autrement de ce que j’aurais pu m’imaginer. C’est-là où réside, veuillez noter qu’il s’agit de mon humble opinion, la perfection.

La recherche de la perfection en tant que modèle nu est la pierre angulaire de toutes mes poses. Je présente tant ma

Tout donner! Tout me donner!

Tout donner! Tout me donner!

vulnérabilité que ma force, mes attributs physiques et ce qui me rend semblable autant que ce qui me différencie des autres à tous les artistes avec qui je travaille. Et, croyez-moi sur parole, vous seriez étonnés jusqu’où je suis allé jusqu’à maintenant sans toutefois verser dans la vulgarité. D’ailleurs, la beauté disparaît dès que la vulgarité pointe le bout de son nez. Fait à retenir! Il s’agit-là de la devise de mon blogue érotique. Oui, la recherche de la perfection m’aide à vouloir tout donner, tout me donner, à chacune des poses tout en tenant compte des personnes à qui j’offre mon corps, mon intimité, la profondeur de mon âme. Voilà pourquoi je vérifie les lieux, le groupe d’âges des gens présents en salle, l’ambiance qui se dégage de mon environnement et, surtout, de l’accueil qui m’est offert par les responsables. À vrai dire, la perfection ne peut être atteinte, peut-elle réellement l’être?, qu’avec l’apport de tous ces éléments évoqués. Renier cette réalité serait nier la vérité. La perfection recherchée en tant que modèle nu est, si j’ose prendre cet exemple, semblable à une pièce musicale capable à elle seule de faire vibrer les cordes sensibles enfouies en chaque être humain. Je dois réussir à communier d’âme à âme, à briser la fausse pudeur qui trop souvent empoisonne les rapports sociaux, à amener l’artiste sur une terre inconnue qui est mon corps nu. Une terre maintes fois labourée par le corps médical, brisée par les quelques comprimés de thalidomide pris par ma défunte mère durant sa grossesse, renforcie par ses expériences de vie, aimée parce qu’elle a été aimée et même en quelques occasions dorlotée et, enfin, ouverte à la vie qui je le souhaite plus que tout sera éternelle.

citation-leonard-de-vinci-11449En résumé, la recherche de la perfection constitue le fondement de mes trois passions qui sont l’écriture, la photographie et être modèle nu. Soyez rassurés-es! Je sais autant que n’importe lequel d’entre vous que la perfection absolue est impossible à atteindre. En tout cas, rares sont ceux et celles qui ont réussi à l’atteindre. Il est bien qu’il en soit ainsi puisque cela me permet, je devrais plutôt écrire que cela nous permet, de rester humble devant la vie et devant l’humanité. Dieu seul est parfait! Dit-on. Dieu merci, je ne le serai jamais.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je suis moi aussi fière de ma langue.

10945645_1592584164306021_3552974634098484900_n

Je suis moi aussi fière de ma langue.

Je suis moi aussi fière de ma langue. Une langue riche en expressions diverses, en mots qui servent si bien à exprimer les plaisirs grands et petits de la vie, les maux de l’âme et du corps, les surprises que le destin nous offre à chaque jour, parfois à chaque instant, une langue qui permet à chacune des cordes sensibles de notre être d’extérioriser ses fantasmes, ses joies, ses peines et ses rêves ainsi que son mal-être.

Langue qui vibre en Europe, en Afrique, en terres d’Amérique et, plus particulièrement dans mon pays de neige et de vent glacial où vivent des gens valeureux avec un cœur joyeux et un esprit généreux qu’est le Québec.

Langue belle! Langue vivante! Langue des amoureux! Langue de noblesse! Voilà ce qu’est la langue française!

Signé!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada