Archives de tags | papa

À chaque fois

À chaque fois Réflexion par Rolland Jr St-Gelais Photo par Pajunen Source : https://www.deviantart.com/pajunen/art/June-blossoms-918737291

À chaque fois

À chaque fois que je fais un pas, c’est à toi que je pense, cher papa. Car c’est grâce à toi que j’ai fait les premiers pas.

Lorsque je lève les yeux vers le ciel, je prie pour toi. Car je sais que pour tes enfants, tu seras toujours là.

Quand je regarde vers l’avenir, je revois en pensées ton sourire.

Un sourire qui me donne sans cesse le goût de vivre.

Bonne fête des pères, papa.

Ton fils qui t’aime

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Que ce bonheur puisse éternellement te combler

Que ce bonheur puisse éternellement te combler (Bonne fête des pères) Poème de Rolland Jr St-Gelais

Que ce bonheur puisse éternellement te combler

 

 

 

Cela fera sous peu un mois que tu nous as quittés.

Vers un monde où tu verras toutes les personnes qui t’ont aimé.

Tu es maintenant avec ma tendre mère et mon défunt frère qui t’ont attendu.

Avec joie indescriptible, et dans un lieu de béatitudes, le moment venu.

 

Les bras tendus vers celui qui allait bientôt les rencontrer.

Tandis que dans le silence de mon cœur, j’ai simplement récité.

J’ai prononcé cette prière alors que tu écoutais ces doux mystères,

Que nous a enseigné depuis l’aube de notre foi, la sainte Église, notre Mère.

 

Quel mystère magnifique est celui de la résurrection !

Qui répond à la perfection celui de la divine incarnation.

Du Fils de Dieu qui est venu comme un être à la fois humain et divin.

Qui mettra un terme à nos craintes en établissant un règne d’amour sans fin.

 

Quel mystère incroyable est celui de l’ascension !

Qui nous fait découvrir la foi comme ultime raison.

« L’essentiel est invisible pour les yeux », disait Antoine de Saint-Exupéry.

C’est en toi Seigneur Jésus que se trouve la source infinie de la vie.

 

Quel mystère mystique est celui de la descente de l’Esprit saint !

Qui renouvelle notre foi, notre espérance et notre amour pour le prochain.

Du fait de sa présence silencieuse, il nous rafraîchit telle une brise légère.

Et nous rappellent tes sages paroles lorsque le Christ était sur cette terre.

 

Quel mystère vaste qu’est celui de l’assomption !

Qui unit Marie à son Fils qui nous a apporté la rédemption.

Puisses-tu, ô, papa adoré, être à jamais à leurs côtés.

Et pour tes nombreux descendants, sans cesse, intercéder.

 

Quel mystère unique est celui du couronnement de Marie !

C’est à toi, cher papa, que je pense lorsque je la prie.

Comme tu aimais réciter le rosaire après l’heure du souper.

Quelle chance incroyable que j’eusse de pouvoir t’accompagner.

 

Est-ce un miracle ou une pure coïncidence ?

Ne dit-on pas que la foi est à l’image de l’enfance ?

Tu avais décidé de partir une fois le rosaire récité.

Que ce bonheur puisse éternellement te combler.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Attends-moi avant de partir

Attends-moi avant de partir Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Pajunen Source : https://www.deviantart.com/pajunen/art/At-the-end-of-the-day-835126112

Attends-moi avant de partir 

 

Séparés par une route 

Qui sans cesse me déroute 

Séparés par le temps 

Qui sans cesse me rend dément.

 

Je compte les heures 

Et, cela me fait si peur 

Car il y a au bout du chemin 

Celui qui a changé mon destin.  

 

Un homme formidable 

Qui ne craignait pas le diable 

De l’affronter pour défendre ses enfants 

Et son épouse qui l’aimaient tant.

 

Un homme qui en chaque instant adore Dieu 

Et qui le remercie pour ce monde merveilleux 

Demande-lui d’attendre encore quelques jours 

Afin que je puisse aller te dire un chaleureux bonjour.

 

J’ai tellement hâte de te revoir 

Même si je sais que ce sera un « au revoir »

Je ferai les pas dans le corridor en pensant 

Que c’est toi qui m’as montré à marcher assurément. 

 

Les premiers pas que j’ai fait étaient pour aller vers toi 

Ces pas que je ferai resteront gravés au plus profond de moi. 

Attends-moi avant de partir que je puisse te voir sourire 

Ne part pas maintenant car cela me ferait tellement souffrir. 

 

Ton fils qui t’aime papa !

 

Rolland Jr St-Gelais 

Québec (Québec)

Canada 

Si tel est ton désir

Si tel est ton désir Poème de Rolland Jr St-Gelais

Si tel est ton désir

 

Si tu veux partir

Si tu ne veux pas souffrir

Si tu souhaites retourner vers notre mère

Tu seras à mes yeux un merveilleux père.

 

Tu as tant donné à tes enfants

Tu as le droit de penser à toi maintenant

Jamais tu n’as refusé de tendre la main

À celui qui était dans le besoin.

 

Homme au grand cœur

Tu savais surmonter tes peurs

Homme aux valeurs nobles et sans pareil

Tu as su voir en la vie toutes ses merveilles.

 

Affrontant les soubresauts de la vie

Tu relevais avec courage ses nombreux défis

Tu m’as enseigné à avoir confiance en moi

En me montrant celle qui était en toi.

 

Par un dimanche matin

Tu m’as montré un grand chemin

Le chemin que j’ai parcouru de mes pas

En me tendant avec amour tes bras.

 

Ces premiers pas si fragiles que j’ai faits

M’ont amené à voir la vie telle qu’elle est

Sans jamais craindre quoiqu’il advienne

Car tu étais toujours dans mes veines.

 

En cette nuit où en mon cœur tout est gris

Je t’adresse ces mots pour te dire merci

J’ignore ce qu’il adviendra demain

Tel sera le chemin du destin.

 

Si tel est ton réel désir

En paix tu peux maintenant partir

Peu importe ce que tu choisiras

En mon cœur tu seras toujours là papa.

 

De ton fils qui t’aime

 

Rolland St-Gelais de Québec

Tu es parti, entouré d’amour

Repose en paix maître Merlin l’enchanteur

Tu es parti, entouré d’amour.

 

En cette fin de journée,

Prélude d’une si triste soirée,

Ton papa et ton oncle t’ont accompagné,

Vers le lieu où tu seras endormi pour l’éternité.

 

Tu as été sage durant ce long voyage,

Peut-être parce que tu te doutais bien vu ton âge,

Tu étais tel un prince entouré par ceux qui t’ont aimé,

L’un à ta gauche, l’autre à ta droite, comme pour te protéger.

 

Le soleil baissait tranquillement au lointain l’horizon,

Pendant que vers ce lieu, avec amour, nous t’emmenions.

Rendus sur place, formalités et papiers, nous avons réglés,

Avec chagrin, car nous savions que bientôt, tu nous auras quittés.

 

Nous attendions le moment redouté,

Où à ta souffrance, tout sera enfin terminé.

L’instant d’un appel semblable à une voix d’ange,

Nous avons compris que pour toi est arrivé un archange.

 

Celui qui te transportera là où t’attendent tes vieux copains,

Tes amis avec qui tu jouais comme le feraient des gamins,

Le sablier du temps nous paressa s’écouler si lentement,

Car tout a été fait avec attention et si délicatement.

 

Tu étais entouré d’amour alors qu’encore tu respirais,

Avec tendresse et les larmes aux yeux, je te caressais.

Pendant que ton papa, le cœur en lambeau, pleurait.

Alors qu’un silence rempli de paix nous entourait.

 

Tu es parti, entouré d’amour.

Celui de ton papa qui t’aimera toujours,

Celui de ton oncle qui t’aimera tout autant,

Salut Dame Plume car à elle aussi je pense tout le temps.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada