Archives de tags | décisions

Tout est une question de point de vue

Tout est une question de point de vue Photo par rasmus-art Texte par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada Source : https://www.deviantart.com/rasmus-art/art/Beauty-in-Black-and-White-885222097

Tout est une question de point de vue

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que la saison estivale se passe selon vos désirs et vos aspirations. De mon côté, je dois avouer que mon été est tout à fait magnifique. En effet, je profite du beau soleil en me promenant dans mon quadriporteur tout en rédigeant des articles au sein de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la photographie et à la réflexion personnelle.

En parlant de réflexion personnelle, l’idée de rédiger un article sur la nécessité de mettre en relief l’ensemble des événements de notre vie m’a semblé importante en cette période de l’année. Une période où le calme des vacances, la quiétude des jours paisibles et le temps d’arrêt des activités incessantes de la routine quotidienne constituent sans nul doute un temps propice pour se reprendre en main. Se reprendre en main pour mieux respirer, pour mieux vivre et surtout pour orienter sa vie selon nos besoins, nos valeurs et nos attentes. C’est une occasion propre à l’être humain.

L’être humain est composé d’un corps, d’une âme et d’un esprit. Un corps pour se manifester dans le monde matériel. Une âme qui est garante de sa conscience de ses décisions, de ses actes et des conséquences qui en découlent. Enfin, un esprit qui l’unit à ce tout universel, et ce, peu importe le qualificatif que l’humanité lui a donné au fil des âges et des époques. L’incarnation d’une âme immortelle dans un corps fait de chair et d’os, mais qui, par un privilège inouï, transcende l’espace et le temps par cet esprit rattaché à ce que je pourrais nommer de « Grand Esprit ».

Pourquoi alors craindre pour le futur ? Certes, nous sommes affublés par des nouvelles télévisées dignes des pires films d’horreur. Par ici, des glissements de terrain catastrophiques. Par là des épidémies mortelles, ou encore, la pandémie qui semble s’éterniser au fil des jours, des mois et même des années. Toutefois, pouvons-nous faire quoi que ce soit pour remédier à de telles situations ? Je ne le crois pas à l’exception de prendre soin de notre milieu environnant et de nos proches.

Personnellement, je crois que tout est une question de point de vue entre ce que nous voyons dans les nouvelles télévisées et ce qui nous entoure en tant que tel. Il serait bien, voire nécessaire, de se regarder dans un miroir et se dire ceci : « Que puis-je ou non faire face à ce que je vois et dans quelle mesure suis-je apte à le faire ou pas ? » Ces deux questions peuvent servir de garde-fou afin de préserver notre bien-être psychologique face à cet envahissement d’oiseaux de mauvais augure. C’est une réalité indéniable que nous soyons tributaires du monde dans lequel nous vivons. Toutefois, il faut faire une distinction d’une part, entre le collectif et, d’une part, l’individu. Nous sommes responsables de notre réalité collective, mais nous sommes aussi limités individuellement dans nos capacités d’action. Ici, l’essentiel c’est de trouver un juste milieu qui permettra un équilibre entre ces deux réalités.

Avouons-le ! Tout est une question de point de vue.

Merci de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

L’ignorance est le bonheur

L’ignorance est le bonheur Réflexion de RollandJr St-Gelais Photo par Gfreidberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/Ignorance-is-bliss-860799874

L’ignorance est le bonheur

Bonjour tout le monde,

J’aimerais vous poser une question bien simple mais qui touche chacun d’entre nous à un moment de sa vie. Une question que bien des philosophes ont essayé d’y répondre en s’appuyant sur leurs savoirs et en utilisant de beaux discours dans le but, très souvent caché, d’épater la plèbe. Ne le cachons pas ! Bouches d’or apportent renommée et parfois richesse à ceux qui en sont fortunés.

En quoi consiste le bonheur ? Voilà la question qui préoccupe tôt ou tard nos esprits. Bien malin est celui qui trouvera la réponse qui satisfera le commun des mortels. En effet, il y a presque autant de réponses qu’il y a de gens vivant sur la terre. Ce qui incite davantage votre humble serviteur à réfléchir sur deux aspects précis de la question. Des aspects que je qualifierais de sous-questions tellement elles découlent de la question principale.

En premier lieu, que doit-on comprendre par le bonheur? C’est une vérité que l’on ne doit jamais amalgamer la joie, l’extase et le plaisir avec ce que l’on devrait concevoir du bonheur même si de tels moments sont fort agréables à vivre. En second lieu, le bonheur relève-t-il davantage de la spiritualité, à ne pas confondre avec le phénomène religieux, que de la philosophie? Certes, plusieurs personnes ont développé au cours de leurs existences une spiritualité florissante laquelle a influencé de manière souvent positive un nombre impressionnant d’individus de tous les âges, de conditions sociales différentes et vivant en des régions éloignées les unes des autres. Comme quoi, la recherche du bonheur est inscrite dans le cœur de l’être humain.

Il est intéressant de poursuivre le présent article en analysant le mot bonheur par les deux mots qui le composent et ce, dans le but d’aider votre humble serviteur à définir dans la mesure du possible en quoi consiste l’objet de cette réflexion. En effet, le mot bonheur renferme le mot bon et celui d’heure. Autrement dit, vivre à l’heure bonne. C’est-à-dire celle où tout notre être est en harmonie tant avec notre conscience qu’avec ce qui nous convient pour notre épanouissement.

Il est donc primordial d’être conscient du caractère sacré de ce que nous sommes et de ce que nous devons faire ou non pour le préserver. Certains vont axer leur épanouissement via la richesse matérielle ou sur la renommée. Choses qui peuvent disparaître en un claquement de doigts. Certes, ces deux réalités peuvent apporter certaines joies lesquelles sont bien passagères. Par exemple, la richesse peut être le moyen de fonder une demeure, entreprendre des projets et bien d’autres choses. En ce qui concerne la renommée, elle peut être garante de rencontres fort utiles dans les hautes sphères de la société. Néanmoins, rien ne garantit à ces gens d’être totalement à l’abri des soubresauts susceptibles de mettre leur situation en péril.

Mais qu’est-ce donc que le bonheur? Pour ma part, c’est la capacité d’accepter d’ignorer ce qui peut arriver dans la vie. Je ne dis pas d’être imprudent, ni d’agir à l’aveugle et encore moins d’être irresponsable à l’égard de soi et d’autrui. Mais simplement d’admettre que nous ne sommes pas maîtres de tout ce qui se passe dans le monde. Oui, nous sommes responsables de nos décisions et de nos actions mais elles ont souvent qu’une portée assez minime sur l’ensemble des événements actuels. Bref, il faut savoir faire la part des choses entre ce que nous pouvons prévoir et ce qui est hors de notre contrôle.

À la limite, c’est l’ignorance pure. Celle de l’enfant qui vit chaque seconde sans se préoccuper de son environnement. Il me vient à l’esprit une scène à laquelle j’assiste de temps à autres lorsque je me promène dans le quartier Limoilou situé tout près de chez-moi. En effet, il m’arrive de rencontrer des couples qui transportent leurs bambins dans une poussette lorsque le temps est propice pour une telle activité. Je ne peux m’empêcher d’admirer toute la quiétude qui se dégage du visage de leur bambin. Une quiétude qui témoigne de leur bonheur lié à l’ignorance propre à l’enfance.

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Prière pour les défunts

Prière pour les défunts poème et photo par RollandJr St-Gelais

Prière pour les défunts

 

Au pied de cet arbre en larmes,

Je désire humblement y déposer les armes,

Sur les branches mortes ses feuilles sont des larmes d’or,

Veuillez entendre Seigneur cette prière pour les morts.

 

Pardonnez leurs péchés, effacez leurs défauts et leurs fautes,

Car par votre grâce miséricordieuse vous êtes leur hôte,

Car bien des chemins sinueux ont aveuglé leurs yeux,

Énivrés d’orgueil ils crurent être des dieux.

 

Des décisions prises à la légère ont amené des actions amères,

Des promesses tellement illusoires ont scellé de tristes mémoires,

Pardonnez leurs égarements car ils ont agi comme des enfants,

Qui cédèrent à leurs penchants, mais en toi le pardon est seulement.

 

Tel cet arbre endormi pour l’hiver éloigne leurs âmes les affres de l’enfer

Que le jour ou la nuit où nous dormirons qu’en toi nos âmes iront.

L’hiver ne dure qu’une saison mais en toi est notre véritable maison,

Que notre foi en ton toi soit pure comme le cristal et solide comme du fer.

 

Efface nos péchés ainsi être avec toi, nous serons prêts en toute heure,

Je t’en prie Seigneur, ne te presse pas de venir me chercher,

Car de cette vie et de mes petits péchés, je désire tant en profiter,

Même si je sais en mon fort intérieur, en toi réside le vrai bonheur.

 

Amen

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Accepter son destin

Accepter son destin Texte de RollandJr St-Gelais Photo par par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/I-accept-my-fate-858054335

Accepter son destin

Accepter son destin? C’est plus facile à dire qu’à faire, bien évidemment surtout lorsque l’on vit en cette période de pandémie où tout semble au ralenti et même quasi immobile dans certaines situations. Accepter son destin implique, qu’on le veuille ou non, savoir être responsable de nos choix, de nos décisions et de nos actions et mêmes inactions. En effet, ne rien faire est en soi faire quelque chose aussi paradoxal que cela puisse paraître à première vue. Accepter son destin est loin d’être synonyme de tout abandonner car il y a toujours un petit quelque chose que nous pouvons accomplir pour l’améliorer. Ici, le courage est un élément à toujours estimer à sa juste valeur.

Oui, c’est par et grâce au courage que bien des hommes et des femmes ont relevé des défis leur permettant ainsi d’améliorer leur destin. Certes, il existe des situations qui sont hors de contrôle, mais il y a toujours quelque part, en un instant précis une petite lumière qui peut faire toute une différence.

C’est aussi par le courage que des hommes et des femmes ont réussi à accomplir des exploits qui, à leur tour, ont dévié le cours de l’histoire permettant ainsi un meilleur destin pour l’humanité. Mais, c’est aussi par manque de courage que le destin a pris un tournant plutôt négatif pour bon nombre d’individus. Bref, le destin est que le résultat de nos pensées, de nos actions, de nos comportements lesquels deviennent des habitudes qui à leur tour façonneront notre mode de vie lequel accomplira notre destin.

Changez vos pensées et vous changerez vos actions. Changez vos actions et vous changerez vos comportements. Changez vos comportements et vous changerez vos habitudes. Changez vos habitudes et votre mode de vie deviendra tout autre. Et, finalement, votre destin en sera fort différent.

Cependant, si votre destin actuel vous convient, alors là c’est une toute autre histoire. Mais, rappelez-vous de ceci : ‘’Rien est écrit à l’avance, tout s’écrit avec l’encre que nous et nous seuls avons choisie pour les pages de notre destin.’’

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

 

Que devrais-je faire?

what_should_i_do__by_gb62da_de459yk-pre
Que devrais-je faire? par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/What-should-I-do-853491116

Que devrais-je faire?

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien en cette première semaine de septembre. Pour ma part, les derniers jours ont été quelque peu semblables à des montagnes russes avec ses hauts et ses bas. Des situations causées, somme toute, par une foule de remises en question. Ai-je bien fait de choisir ceci ou bien cela? Ai-je bien fait d’agir ainsi au lieu d’agir autrement? Ai-je bien choisi mes relations tant amicales qu’amoureuses? Ai-je bien fait d’avoir dit oui alors qu’il aurait fallu dire non? Que de questions sur les choix du passé.

Certes, personne en ce bas monde a le pouvoir de retourner le sable du sablier de sa vie afin de retourner dans son passé et, ainsi, de faire d’autres choix. Qui plus est ! Faire tel ou tel choix influence grandement qui nous sommes dans l’instant présent, tout comme nos choix actuels influencent qui nous serons dans notre avenir. Oui, c’est aussi un fait qu’il est rarissime de prendre des décisions qui, en toute connaissance de cause, auront un impact négatif pour le futur. Après tout, on tente de tirer parti du meilleur de ce que la vie a à nous offrir.

Mais, que peut-on faire lorsqu’on s’aperçoit que nos choix ont été néfastes tant pour soi que pour des gens qui nous entourent? Est-il possible de recommencer à zéro? À cette dernière question, je répondrai par cette affirmation qui va à l’encontre de cet adage populaire : ‘’ On refait notre vie ’’. Rien n’est plus faux! On ne peut pas refaire sa vie car on est, grosso modo, que la somme de nos expériences.

Que vais-je donc faire? Que pourrais-je faire? Et surtout, comment le faire? C’est-là un tour de force que le commun des mortels, dont je suis moi-même, doit réaliser avec une grande précaution. Précaution utile puisque prendre un autre chemin comporte aussi ses propres risques. Mais, la vie n’est-elle pas composée par une multitude de chemins souvent aussi mystérieux les uns que les autres? Alors, dites-moi, que devrais-je faire?

Merci de votre attention!

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada