Archives de tags | décisions

Faire le mouvement

Faire le mouvement
Faire le mouvement Texte de RollandJr St-Gelais Réalisation photo par Craig Gum Photography Modèle : Madison Lindfors et JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Make-your-move-731664430

Faire le mouvement

La vie est faite de mouvements lesquels sont dans la majorité des cas forgés dans des habitudes inculquées en soi depuis l’enfance. Se lever tôt pour aller travailler, porter des vêtements selon notre appartenance à tel ou tel sexe, se brosser les dents, se laver etc. Bref, nous agissons plus souvent qu’on le pense en fonction des règles apprises depuis notre tout jeune âge.

Il y a aussi des mouvements que l’on fait de plus en plus par choix. Des choix qui deviennent de plus en plus sérieux au fil des années. Avec tel type de personnes désirons-nous entretenir des liens amicaux ou bien choisir comme partenaire de vie? Avoir ou non une maison? Vivre ou non en appartement? Faire telle ou telle activité? Choisir tel type de placements? Choisir telle profession ou tel métier? Bref, plus nous vieillissons plus nos choix personnels prennent de l’importance.

Une chose doit être comprise une fois pour toutes. Il est impossible de faire aucun mouvement car cela est une partie inhérente de la vie. Faire le choix de ne faire aucun mouvement signifie que la vie le fera pour nous et cela au risque de nous être fatal. Certes, on peut par mesure de prudence retarder de faire tel ou tel mouvement afin d’avoir plus d’information et de prendre les décisions qui s’imposent. Toutefois, il est inévitable de faire le mouvement en fonctionne de nos choix. La procrastination est une très mauvaise habitude.

C’est un fait que le résultat de chaque mouvement peut être aux antipodes de ce à quoi on espérait. La vie est semblable à bien des égards aux fluctuations boursières avec ses soubresauts parfois à court terme, parfois à long terme. L’essentiel est de savoir garder le cap en tenant bon le gouvernail de notre vie. Pas toujours évident mais c’est à mon humble avis le mouvement le plus important entre tous. Tenir le gouvernail parfois en eaux calmes, parfois en mers agitées, parfois contre vents et marées afin d’atteindre les rivages de l’expérience humaine.

Vivre, c’est faire des choix. Vivre, c’est bouger à notre rythme. Vivre, c’est faire le mouvement. Le mouvement d’aller de l’avant, d’assumer nos décisions en regard des résultats sans regrets ni amertume, de savoir tourner la page et de recommencer. Le mouvement c’est la vie. De grâce, faites le mouvement avant que l’autre le face pour vous.

Merci d’avoir fait le mouvement de lire ce présent article.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

Symétrie

Symétrie
Symétrie par Rick B. https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Symétrie

Bonjour tout le monde,

J’espère que le début du mois de juin s’est passé de manière agréable pour vous et pour vos proches. De mon côté, je dois avouer que tout rentre dans l’ordre des choses. Quel est mon secret ? Tout simplement, une bonne dose de patience, d’attention et quelques zests de persévérance ainsi que la capacité de voir les bons côtés de la vie.

La patience puisque rien ne sert de se précipiter dans le déroulement des aléas de l’existence. Savoir garder son attention face aux circonstances auxquelles nous sommes confrontés parfois au quotidien, parfois de manière sporadique afin de juger des pours et des contres et, par ce fait, d’être en mesure de prendre les décisions qui s’imposent. Quelques zests de persévérance sont nécessaires afin d’atteindre les objectifs visés tout en évitant de devenir obsédé par nos préoccupations. Et, peut-être l’élément le plus important entre tous, avoir la capacité de voir les bons côtés de la vie. En effet, nous n’avons pas toujours la mainmise sur le déroulement de notre existence, sur ce que nous souhaitons faire, être ou avoir, mais nous avons cette aptitude de savoir prendre les choses avec un grain de sel et avec humour.

Ces quatre éléments agencés de manière appropriée forment une symétrie parfaite qui constitue les bases d’une grande sérénité intérieure. Qui plus est! Aucune somme monétaire, aucune relation amoureuse, ni aucun concept religieux ne peuvent nous les procurer. En effet, bien des gens riches n’ont jamais assez d’accumuler des biens qui ne les suivront pas dans la tombe une fois leur heure venue. Aucune relation amoureuse aussi intense puisse-t-elle l’être est synonyme de bonheur perpétuel car rien ne dure en ce monde si ce n’est que la non-permanence des choses. Et, chose étonnante, aucun concept religieux ne peut donner la sérénité puisque la base de toutes formes de religion est de développer un sentiment de culpabilité face aux choix que nous faisons et aux actions que nous posons. Or, nous vivons pour apprendre et nous apprenons pour mieux vivre. C’est un cycle qui se perpétue jusqu’à ce que nous ayons rendu notre dernier soupir. Et, pour finir cette nomenclature, le sens de l’humour est souvent le meilleur remède à nos doutes, à nos craintes, à nos questions et, parfois, à nos déceptions.

Voilà une symétrie parfaite. Sans artifice ni extravagance, mais simplement dans sa plus simple expression.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Les jours meilleurs s’en viennent

cheer_up__by_gb62da_ddv8353-pre
Les jours meilleurs s’en viennent Réalisation photographique par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da

Les jours meilleurs s’en viennent

Bonjour tout le monde,

Eh bien oui, nous sommes mardi le 21 avril 2020. Une journée parmi tant d’autres dans un mois au sein de tant d’autres mais dans une année qui passera dans les annales de l’histoire moderne. Que voulez-vous ? On ne peut pas revenir sur nos pas et éviter les actions que nous avons faits et les décisions que nous avons prises. Ce qui a été fait est fait. Un point, c’est tout.

Toutefois, on peut, et je dirais même que l’on devrait,did_i_cheer_you_up__by_gb62da_ddvawmj-pre regarder le futur de manière positive. Pourquoi donc ? C’est que justement bien des choses devront être changées, bien des systèmes de pensées devront être revues et bien des réalités devront être prises en compte, non seulement pour notre génération, mais surtout pour les générations suivantes. Voilà pourquoi j’ose affirmer que nous sommes à un carrefour où l’humanité devra choisir un autre chemin à suivre. Son présent le lui dicte et son avenir le commande. 

but_i_m_still_a_bit_shy____by_gb62da_ddv78g1-preJe sais bien que la marche est haute. Soyez rassurés que je ne suis pas dupe, ni ne vis dans les nuages. Cependant, je crois au potentiel inouï de l’être humain, de chaque être humain, et ce indépendamment de ses origines ethniques, ses croyances et tout ce qui le différencie de ses semblables. Une différenciation imposée non pas par la nature, mais par l’Homme lui-même. C’est grâce à son potentiel incroyable qu’il a su traverser les aléas de l’histoire. Est-il utile de vous rappeler les calamités provoquées par la nature ? Or, l’homme a su passer à travers ces milliers de fléaux. 

Certes, la crise sanitaire actuelle touche tous lescheer_up__by_gb62da_ddv8353-pre secteurs de l’activité humaine. Une crise sanitaire sans précédent qui forcera les êtres humains à changer non seulement leurs visions des choses mais avant tout à se changer eux-mêmes. Tel un général à la tête d’une compagnie de militaires laquelle doit faire face à un ennemi cruel et sans merci, il devra agir de manière attentive pour sauver ses hommes. Et, l’histoire militaire l’a démontré, devant un ennemi implacable et sans moral, la seule solution est d’y faire face et de l’affronter sans jamais reculer. Oui, j’ai bien écrit sans jamais reculer puisqu’en reculant on laisse vacant notre acquis à l’ennemi.

Personnellement, je suis persuadé que les meilleurs jours s’en viennent. Des jours qui prendront certes du temps à se pointer le bout du nez, mais ils seront-là au moment même où nous nous y attendrons le moins. Tel le soleil levant sur un horizon gris dissipant les nuages qui obscurcissent la vue de l’homme, les jours de bonheur et de joie de vivre remplaceront les moments d’inquiétude et de déprimes que nous vivons actuellement.  Oui, les meilleurs jours s’en viennent. Des jours heureux, des jours prospères mais surtout des jours remplis de magnifiques couleurs lesquelles nous serviront de joyeux vêtements.

Bref, gardons espoir en les jours à venir. Ils seront encore plus beaux que vous ne l’aviez imaginé. C’est moi qui vous le dis.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord avec moi

IMG_20200131_145201
Votre humble serviteur : RollandJr St-Gelais de Québec

Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord avec moi

(Une réflexion rarissime au sein de mon blogue artistique)

 
Bonjour tout le monde,
 
J’ai longuement réfléchi avant d’écrire un tel texte sur mon mon blogue car j’y aborde deux éléments d’actualité qui ont secoué une bonne proportion des gens au Québec. Une bonne proportion? En effet, il est aisé de constater que c’est le cas lorsque nous lisons les réactions des internautes en réponse à ce qui s’est déroulé la semaine dernière à Québec.
 
Moi-même je ne peux pas rester indifférent face au crime perpétré à l’endroit d’une femme par un homme, si on peut appeler ça un homme, qui était fraîchement sorti de prison où il y avait passé quelques années pour le meurtre de sa conjointe. Le meurtre de la femme dans un hôtel de Québec aurait pu être évité n’eut été la permission accordée à cet énergumène de fréquenter les salons de massage érotique afin de satisfaire ses besoins sexuels. Personnellement, je trouve qu’il n’aurait jamais dû sortir de tôle vue le caractère horrible du crime qu’il avait déjà commis à l’endroit de son épouse. Mais là, c’est une compétence dont je n’ai pas de pouvoir du fait que je suis qu’un simple citoyen ayant droit de vote dans un système démocratique où les décisions sont prises par des personnes fortunées et dont les administrateurs vivent dans des tours d’ivoire.
 
Ici, ce qui me choque concerne un aspect plus terre à terre face à la réalité de bien des hommes au Québec. Celui du « besoin » légitime de vivre une sexualité selon les capacités inhérentes à chacun d’entre eux. Attention! Je parle ici d’une sexualité entre adultes libres et consentants.
 
Je tiens à préciser que mon texte n’a pas pour objectif de choquer qui que ce soit mais plutôt de vous amener à voir l’autre facette de la médaille, celle de l’homme sain d’esprit mais qui pour des raisons liées aux circonstances de la vie est amené à fréquenter les salons de massage érotique ou bien des filles de joie. Bien des choses ont été écrites à propos des filles de joie mais il me semble que rien ou presque a été fait sur les hommes qui les fréquentent. Ce qui aide à entretenir une image peu flatteuse à leur égard.
 
Il est loin d’être évident pour un homme d’être un homme de nos jours. Tout ce que l’on voit dans les médias d’information est loin d’être valorisant à leur endroit. Pourtant il y en a encore des hommes bons avec des bonnes valeurs. Des hommes qui se respectent et qui respectent les femmes. Or, plusieurs de ces hommes fréquentent les filles de joie pour la simple raison que la vie en a décidé ainsi. Certes, la crainte d’être pris dans une relation toxique y est pour quelque chose. Une relation tellement toxique que certains d’entre eux préfèrent mettre une croix définitive à la recherche de l’âme-sœur. Une telle situation est également vécue par de nombreuses femmes je le concède.
 
À cela s’ajoute le fait que bien des hommes se font littéralement lavés par leurs ex conjointes dans le cas de divorce allant jusqu’à pousser certains d’entre eux vers l’itinérance. Je sais très bien de quoi je parle puisque j’ai eu la chance d’avoir déjà discuté avec une intervenante qui travaillait dans un centre d’aide pour les personnes itinérantes. Elle m’a confié que plusieurs hommes qu’elle côtoyait à cet endroit s’y trouvèrent suite à un divorce dans lequel ils avaient tout absolument tout perdu. Une telle réalité est loin d’être encourageante pour nouer des relations amoureuses à long terme.
 
Un autre aspect fort négligé est celle du désir sexuel chez l’homme vivant avec un handicap physique bien visible. Et quand j’écris fort négligé c’est encore plus le cas dans une société où la perfection physique est mise à l’avant-plan. À cela s’ajoute l’image angélique de la personne vivant avec un tel handicap. Certes, certains d’entre eux ont réussi à trouver l’âme-soeur mais il s’agit d’une partie bien minime. D’autres doivent se contenter de pas grand-chose… Alors que d’autres pour des raisons personnelles ont une certaine aisance financière laquelle leur permet de fréquenter les salons de massage érotique ou bien des filles de joie. Une fois encore je fais référence à des relations entre adultes libres et consentants.
 
Pourquoi devrions-nous mettre dans le même panier le meurtrier de Québec avec ces hommes qui pour des raisons liées à leurs existences fréquentent les salons de massage érotique? Une fois de plus, c’est l’image de l’homme qui en prend un coup. Et pour être franc avec vous, je trouve cela à la fois bien dommage et révoltant. Dommage car il s’agit d’une injustice flagrante envers ceux qui n’ont rien à se reprocher dans l’ensemble de leurs comportements envers les autres notamment envers les femmes et révoltant car bien des hommes n’ont pas d’autres choix que de fréquenter les salons de massage érotique pour répondre à un besoin voulu par la nature et qu’une fois encore ils se font passer pour des malades. Ce qui est loin d’être le cas pour la majorité d’entre eux.
 
Une telle situation a pour source l’incompétence crasse de certains fonctionnaires de la C.C.L.C. qui ont permis à un monstre de sortir de prison alors qu’il aurait dû y rester pour le reste de ses jours.
 
C’est mon humble avis.
 
Merci de m’avoir lu et désolé si j’ai pu choquer certaines personnes.
 

Rolland St-Gelais de Québec.

Le voile noir

Le voile noir
Photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Le voile noir

 

Il est maintenant l’heure de poser nue,
Poser une fois encore pour être bien vue,
Cependant ce moment de silence est le bienvenu,
Car, entre deux séances, la fatigue est très vite venue.

 

J’ignorais vraiment quoi apporter,
Pour cette séance pouvoir l’agrémenter,
J’ai alors pensé à amener quelque chose de léger,
Car, en cette région du sud, la saison froide tarder à arriver.

 

J’ai fouillé dans mes nombreux recoins,
Fouiller çà et là et puis encore là avec soin,
Une écharpe ou un bout de tissu ou bien un bijou ?
De quoi pour rendre les artistes de moi amoureux fous.

 

Et à force de chercher, j’ai enfin trouvé.
Un tendre souvenir que m’avait donné ma mère adorée.
Un voile noir qu’elle avait porté le jour des funérailles de mon père,
Qui avait donné sa vie pour me permettre d’être libres moi et ma mère.

 

Oui, mon père qui était avant tout un homme vrai.
Et pour qui l’injustice en tous genres profondément le répugnait,
Homme bon qui aimait plus que tout son épouse et son unique enfant,
Il lui donna ce voile noir pour qu’elle me le donne à son tour au bon moment.

 

Ce moment où il m’avait fallu prendre cruciale décision,
De choisir pour bien vivre une nouvelle terre et d’inédits horizons,
C’est en retrouvant par hasard ce précieux voile noir que j’avais bien caché
Que je me suis rappelée, malgré le temps et la distance, mes parents bien-aimés.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada