Archives de tags | corps humain

Être pleinement masculin et sans honte 

FB_IMG_1521824173751

Être pleinement masculin et sans honte 

-Ne jamais avoir honte de la représentation masculine-

 

Réalisation de Nicole Boileau 

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.
RollandJr St-Gelais de Québec

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout va bien pour vous tous. De mon côté, je poursuis mon chemin de vie tout en prenant les choses comme elles viennent. Hier et demain ont ceci en commun, ni l’un ni l’autre n’existe. Bref, je vis aujourd’hui avec la plus grande sérénité possible.

Ce qui ne m’empêche pas de me questionner sur certains aspects liés au monde de la nudité artistique. Parmi les questions qui me reviennent souvent, celle qui se rapporte à la représentation du sexe masculin dans les différentes œuvres artistiques occupe une place particulière. Pourquoi craint-on de le représenter au même titre que n’importe telle partie du corps humain ?

En effet, c’est un élément important de ma critique20180225_103935 (1) personnelle en lien avec l’un des domaines qui me passionnent le plus, en y incluant la poésie, la photographie et le cinéma ainsi que la musique. Pourquoi une telle crainte ? À vrai dire, j’ignore quoi vous répondre tellement une telle situation me semble être tout à fait farfelue. Serait-ce par la déformation perpétrée par la vulgaire pornographie ? Serait-ce un relent de la notion de péché liée plus ou moins directement aux valeurs judéo-chrétiennes  ? Il est à retenir qu’en tant que chrétien de confession catholique, loin est de moi la volonté de rejeter du revers de la main l’ensemble des valeurs que les religieuses et religieux m’ont inculqué pendant mon cheminement scolaire. Et, dernière interrogation de grande importance ; Quelle est la place du modèle masculin dans le domaine du nu ?

20180219_165652_HDR1Il m’est ardu de répondre de manière adéquate à ces trois questions. Toutefois, si il y a une chose dont je suis fier, c’est qu’en dépit de ma situation physique, je ne renierai jamais ma masculinité lors des séances auxquelles je participerai. Il en a toujours ainsi et il le sera de même pour les années à venir. Exige-t-on à un modèle féminin de cacher  » ce sein que je ne saurais voir  » ? Pour moi, il doit en être ainsi à l’égard du modèle masculin. 

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec (Canada)

Plénitude féminine

11072538_10153208968773919_5738743407878966118_n

« Plénitude féminine »  

Réalisation de Eri Kel de la France

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.

 « Chaque partie du corps humain est à la fois noble, chaste, pure et respectable. Il n’y a que dans les yeux de celui ou de celle que peut se trouver toute la perversion. » de RollandJr St-Gelais

Comme je vous ai expliqué dans mon article précédent, le résultat d’une séance où l’intimité du modèle vivant est bien visible diffère grandement si le support médiatique est soit un dessin, voire une peinture, ou encore une photo. Personnellement, ce que j’apprécie de ce dessin consiste en deux aspects précis. Le premier aspect consiste en la simplicité toute naturelle de la pose tenue par la dame. Naturelle et simplicité sont la base de toute pose nu digne de ce nom.  Le second aspect réside en la capacité fantastique du dessinateur de « donner vie » à son dessin. Un peu comme si il nous invitait à toucher avec nos yeux et à ressentir avec notre cœur. 

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec

L’avant-séance !

L’avant-séance !

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon coeur que vous allez bien et que la vie soit belle et bonne pour vous tous et vous toutes. Pour ma part, ma vie est fantastique. En effet, je prends la vie du bon côté et m’occupe assidûment de mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Qui plus est ! Mes préparations pour la séance de nudité artistique qui aura lieu à Montréal le 19 février prochain vont bon train.

En effet, une telle séance se prépare longtemps à l’avance afin d’être apte à toujours offrir le meilleur de soi aux étudiants et aux étudiantes qui y assisteront. Faut-il vous rappeler que le professionnalisme est, et sera toujours, de mise dans un tel domaine ? Je dirais même qu’un modèle vivant (nu intégral) doit en tous temps être plus attentifs aux attentes que l’on a envers lui que dans n’importe tel autre domaine.

Ce qui est tout à fait normal. D’une part, il faut retenir que les idées préconçues négativement envers un tel champ d’activités sont légions. D’autre part, le nombre de personnes qui savent exactement de quoi il est question sont rarissimes en ce monde. Monde où la pornographie semble malheureusement régner faisant du corps humain, et en l’occurrence la nudité, une viande à consommer.

Merci de votre attention.

Bonne écoute !

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Quelques rappels de base

14212692_10209115469075579_5861422711355335084_n

Quelques rappels de base

Bonjour tout le monde,

Vous le savez probablement déjà que cela fait maintenant plusieurs années que je suis modèle nu pour des écoles d’arts et des ateliers en arts. Il s’agit non seulement d’une profession mais aussi d’une véritable vocation pour votre humble serviteur. J’ai eu la chance de poser nu pour des groupes composés de gens de tous les âges, provenant de tous les milieux et appartenant à tous les groupes ethniques et, je peux l’imaginer, pratiquant diverses coutumes religieuses.

D’ailleurs, c’est ce qui m’a permis de m’ouvrir de plus en plus à la diversité qui compose la société québécoise. Une société où le respect et le droit à la différence constituent les pierres angulaires des rapports entre les individus qui la composent. C’est là un élément qui fait l’envie d’un grand nombre de personnes vivant dans plusieurs pays où le respect et le droit à la différence sont absents de manière plus ou moins visible.

Ce qui m’amène à vous présenter quelques règles de base dans le domaine de la nudité artistique. Lesdites règles que vous trouverez ci-dessus constituent le stricte minimum que l’on se doit de respecter à chacune des prestations où les services d’un modèle vivant est requis pour l’étude du dessin, plus particulièrement du corps humain. Retenons que le modèle vivant, de par sa nudité, offre un service tout à fait spécial dont peu de gens oseraient le faire pour des raisons  qui leur sont bien personnelles.

J’invite donc les étudiants et les étudiantes en arts qui devront travailler avec des modèles non seulement de prendre note de ces quelques règles de base, mais également de partager avec ses pairs le présent article afin de les sensibiliser davantage. Bien des modèles vivants vont seront reconnaissants. J’en suis convaincu.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Terminons le mois du bon pied

New Image10

Terminons le mois du bon pied

Bonjour tout le monde,

J’ai décidé de vous faire une petite surprise au sein de mon blogue artistique en vous présentant une vidéo réalisée dans le cadre d’une activité hautement artistique, c’est le moins que l’on puisse dire, qui a eu lieu à Amsterdam. Cette activité se nomme « The European Bodypainting Festival Amsterdam in The Netherlands ». Elle a eu lieu le 13 août 2016, c’est-à-dire en ce mois.

Cela est toujours un bienfait tant pour les yeux que pour l’esprit de constater que l’on est capable de réaliser de telles oeuvres sur des corps nus. Comme quoi, la créativité peut se projeter sur tout support. Quoi de plus beau que le corps humain pour laisser libre-court à l’imagination artistique? Poser la question, c’est aussi y répondre. Je vous souhaite un bon visionnement.

À bientôt!

Je vous aime.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Voici la vidéo :

Le parfait bonheur

New Image6

Le parfait bonheur

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je file le parfait bonheur depuis la séanceNew Image3 de nu artistique vécue avec la photographe et modèle nu Phylactère. Une séance qui m’a fait redécouvrir tout le plaisir de poser nu sous le regard d’une personne soucieuse de trouver en moi la beauté qui m’anime. Une beauté qui tire son origine dans ma passion de vivre.

Vivre sans contraintes, sans la peur du regard inquisiteur, vivre en toute liberté, vivre selon mes principes et sans nuire à mon prochain. Vivre avec mon plaisir d’écrire, de composer mes poèmes, de poser nu, d’être authentique et d’exprimer ce que je suis.

Vivre sans fausse pudeur et sans hypocrisie. Est-ce possible en ce monde où tout devient aseptisé et sans saveur? C’est là une question cruciale à laquelle il me faudra bien y répondre un jour ou l’autre. Quoiqu’il en soit, ma passion en tant que modèle nu est devenue un moyen de libération et de communion.

RolandLibérer mon corps des entraves du passé, des carcans imposés par la société avide de vulgarité mais allergique à la pure beauté et, enfin, des conceptions éhontées du corps humain galvaudées par une multitude de sites web loin d’être sains pour l’esprit. Communier d’âme à âme avec les artistes pour qui je pose nu. Utiliser la nudité de mon corps pour raconter une histoire. Mon histoire, et non pas celle d’un autre. Communier ma joie de vivre, mes rêves et mes espoirs, mes déceptions et mes peines. Communier l’être humain tel que je suis, comme vous l’êtes vous aussi. 

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un petit mot personnel

DSCN0171

Un petit mot personnel

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous avez pu profiter du temps magnifique qu’il y a eu un peuDSCN0156 partout au Québec. Une telle température, avouons-le, fait du bien à chacun(e) d’entre nous. De mon côté, j’ai eu une journée vraiment intéressante. En effet, je participerai officiellement  à une séance de nudité artistique en pleine nature. Ladite séance aura lieu dans la région du Saguenay où le thème central recherché par la photographe pour qui je poserai entièrement nu sera la symbiose entre le corps humain et l’éveil de la nature. Une telle séance promet d’être captivante.

DSCN0120Aucun tabou, aucune gêne, aucun préjugé n’aura sa place durant tout le weekend prochain. Hé oui! Ladite séance se fera en en deux étapes successives c’est-à-dire en groupe pour le samedi et individuel pour le lendemain. Il est important de prendre note qu’une telle expérience me servira grandement pour le symposium qui aura lieu le 16 juillet à St-Jérôme où entre 60 à 100 artistes-peintres seront présents pour découvrir à leurs façons les corps nus de sept modèles dont celui de votre humble serviteur.

Il est aussi intéressant de retenir qu’il est fort possible que je serai invité pour une présentation de mes poèmes à l’occasion d’un évènement qui aura lieu toujours dans la région du Saguenay. Soyez convaincus(es) que je vous informerai en temps et lieu. Pour ce qui est de mon activité principale en ce jeudi 16 juin 2016, j’ai réalisé de nombreuses photos dont certaines vous seront présentées lors de mes publications de poésie très prochainement.

Oui, je le sais trop bien. Un tel article est plutôt rare au sein de mon blogue artistique. Toutefois, il m’est paru utile de vous tenir au courant de mes projets futurs afin que vous puissiez être à l’affut des prochaines publications lesquelles, je l’espère sincèrement, vous satisferont. Car, voyez-vous?, votre plaisir est aussi le mien.

Sur ce, je vous souhaite beaucoup de bonheur.

Je vous aime.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pour une bonne préparation

WIN_20150723_133821-COLLAGE

Pour une bonne préparation

Bonjour tout le monde,

J’ai décidé, après une longue période de réflexion, d’écrire un texte portant sur les préparatifs d’une séance de nudité artistique. En effet, mon expérience personnelle dans ce domaine a été souvent présentée auprès de mes lecteurs et de mes lectrices et ce, tout au long de mon blogue sans pour autant, Dieu merci!, oublier de vous présenter quelques-uns de mes plus beaux poèmes. À quoi bon entretenir un tel blogue si on y retrouve pas un équilibre entre d’une part, la nudité artistique par votre humble serviteur et, d’autre part, l’art de la poésie? Oui, le corps et l’esprit doivent faire “un” afin de présenter une harmonie au sein de ce blogue auquel je voue une passion indéniable.

Il en est de même avec l’ensemble de mes prestations de nudité artistique où il n’y a aucune11824055_1668263006738136_1708459184_n place à la tricherie envers les personnes qui ont accepté de venir y assister et, par conséquent, de me donner de leur temps. Voilà pourquoi mon corps et mon âme doivent être en symbiose totale et ce, dans l’objectif de vivre une authenticité complète. Autrement dit, je dois accepter de placer ma confiance chez les personnes présentes en salle. Quitte à y dévoiler toute ma vulnérabilité et ma masculinité!

“Comment puis-je arriver à une telle acceptation?” me direz-vous? C’est-là le cœur du présent article où je tenterai de répondre de la manière la plus adéquate qui soit à la problématique soulevée en début de phrase. Une acceptation qui doit se construire de manière progressive, sans pression aucune et libre de toutes contraintes. Pour respecter mon désir de rendre la lecture de cet article agréable, je mettrai l’emphase sur trois éléments majeurs qui sont; le prélude à la séance, mes intentions et, le plus important, les modalités de l’acceptation du regard d’autrui. Trois éléments imbriqués les uns aux autres inéluctablement.

DSCN0220Le prélude à la séance est ce que je qualifierais de la période qui sépare l’offre venant d’une école d’art jusqu’à la journée où ladite séance a lieu. Attention! Il faut ici exclure le début de la séance puisqu’il n’est plus possible de revenir en arrière. Une offre acceptée est l’équivalent à une parole donnée, parole tenue, à moins bien entendu où le déroulement ne correspond en aucune façon à l’entente initiale entre les parties. Le modèle nu est le maitre, et le seul, de son corps. Un point, c’est tout.

C’est durant le prélude à la séance qu’il est impératif de bien choisir les poses susceptibles d’être utilisées lors de la prestation. Faire un survol est toujours préférable à un choix définitif pour la simple raison qu’il faut garder en mémoire que rien est absolu dans ce domaine, et par conséquent, tout peut basculer à tous moments. Une climatisation trop forte, un environnement extérieur bruyant, une carence au plan de l’éclairage, une réaction typiquement masculine bien involontaire et la liste de mes exemples peut s’allonger presque indéfiniment. Bref, on doit se souvenir que tout est possible et qu’il est préférable de bien connaitre son répertoire afin d’être prêt à parer à toutes éventualités.

D’ailleurs, le prélude à la séance est le moment propice pour régler tous les petits soucis de la11722265_1661285887435848_666001841576661234_o vie. Ce ne sera pas le temps, croyez-moi, de penser à la lessive, aux paiements divers ou à tous autres éléments de notre quotidien une fois que l’on est nu devant un groupe. Si vous avez des choses importantes à faire, faites-le avant la journée même de votre séance de nudité artistique. On dicton affirme que le temps, c’est de l’argent. Moi, je vous dis que dans le domaine de la nudité artistique, le temps bien préparé vaut son pensant d’or. En effet, une préparation minutieuse peut faire de votre séance une expérience des plus enrichissantes tant pour vous que pour les artistes présents en salle. C’est ce que j’appellerais, si j’ose me le permettre, les préliminaires dans le jeu de la séduction. Séduire l’autre qui nous regarde tant notre corps que notre âme! C’est à se souvenir pour toujours.

DSCN0607Quelles sont mes intentions lors d’une séance de nudité artistique? Voilà une question qui mérite une réponse franche et ne laissant place à aucun doute. Soyez convaincus d’une chose, je n’ai jamais voulu, en aucun temps, susciter de la pitié de la part des artistes. Bien au contraire! Chaque artiste pour qui j’ai eu la chance de poser nu a découvert chez votre humble serviteur une joie de vivre et un optimisme indéniable.

Bref, mes volontés se résument à  montrer que je suis un homme d’abord et avant tout, incluant ma sexualité. Montrer que ma “différence” est semblable à celle de chaque être humain puisque nous sommes tous différents les uns des autres. Mettre l’emphase sur mes forces sans pour autant cacher mes faiblesses. Me réaliser pleinement devant tous ces artistes afin de leur permettre de se réaliser à leur tour à travers leurs œuvres. Être ce que je suis pour les aider à devenir ce qu’ils sont, c’est-à-dire des êtres humains sensibles à ce qui les entoure.

Oui, je suis différent tout comme vous l’êtes. Oui, j’ai des forces et des faiblesses tout commeDSCN0617 vous-mêmes vous en avez. Oui, je me réalise lors de mes poses de nudité devant un groupe puisque c’est-là un excellent moyen d’interagir avec mes semblables à un moment où règne une intimité la plus complète. Et, oui, je peux être véritablement ce que je suis en me dévoilant aux regards d’autrui libre de la barrière imposée par la société qui est le vêtement. Il va de soi que tout doit se faire dans un cadre de respect mutuel. Autrement dit, C’est de présenter un être vivant, possédant une âme, un esprit et un corps. Un être vivant qui a un parcours de vie extraordinaire, une soif de vivre indéniable et le désir de la transmettre à ses pairs. Libre à vous de choisir ce que vous désirez montrer à une quelconque séance de nudité artistique. Quant à moi, j’ai fait le choix qui me convient.

DSCN0601 (2)Que puis-je dire des modalités de l’acceptation du regard d’autrui? Tout d’abord, il faut être capable de supporter un tel regard lorsque l’on est dans notre plus simple apparat. Pour se faire, j’ai l’habitude de me balader un peu partout dans la ville où la séance de nudité artistique aura lieu afin de tâter le pouls des gens de la place. Sont-ils ouverts? Comment je perçois ce que je vois? Y suis-je à l’aise? Si oui, tant mieux. Sinon, pourquoi donc? Dans un tel cas, je me questionne à savoir si le problème ne résiderait pas plutôt en moi et ce que je pourrais faire pour y remédier de manière plausible. Un bon repas au restaurant, une bonne douche et enfin, une bonne nuit de sommeil viennent compléter le tout.

Je dois dire quelques mots ici sur l’importance de rencontrer des amis-es la journée même de la séance de nudité artistique. En effet, rien de tel que d’entretenir des liens amicaux avec des gens extraordinaires pour se mettre au diapason avec soi-même. À amitié authentique correspond une authenticité lors de notre prestation durant ladite séance. Rien n’est plus vrai que çà. Voilà pourquoi, je tente par tous les moyens, et dans la limite des disponibilités de chacun, de revoir les personnes pour qui j’ai déjà posé nu et avec qui une amitié s’est développée au fil du temps. Bienheureux est celui qui a de bons amis, sa vie en sera enrichie. C’est moi qui vous le dis.

Pour conclure mon propos, je vous citerai une phrase d’Antoine de St-Exupéry selon laquelleDSCN0604 on ne voit bien qu’avec le cœur. Montrer la beauté de notre âme, de notre être vivant et notre désir de vivre! C’est-là où réside l’objectif premier de tout modèle vivant. Vivant parce que l’on accepte d’être qui l’on est tout en acceptant l’autre tel qu’il est. Vivant parce que l’on sait très bien qu’un jour, nous ne le serons tout simplement plus. Ainsi va la vie!

Merci de m’avoir lu.

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La grâce de la nudité féminine

alya_by_photoport-d8n1nul

La grâce de la nudité féminine

Bonjour tout le monde,

Il me fait particulièrement plaisir de vous parler d’un sujet qui va sensiblement dépasser le cadre exclusivement artistique puisqu’il est question dans ce présent article de la nudité féminine. J’ai écrit « sensiblement dépasser » étant donné le fait que je désire élaborer sur la beauté physique du corps nu de la femme sans omettre le côté artistique lequel sera mis en retrait. Oui, je le sais trop bien qu’il est assez rare que je publie un tel texte sur mon blogue. Mais, comme l’affirme le dicton: « une fois n’est pas coutume. »

Pourquoi donc un tel article? Je réponds tout simplement que je veux mettre les choses au clair, c’est à dire que je suis pleinement hétérosexuel et fière de l’être sans pour autant rejeter qui que ce soit du fait de son orientation sexuelle. Bien au contraire! Plusieurs de mes amis et amies sont membres de la communauté gaie et lesbienne du Québec. Ce sont des gens extraordinaires envers qui j’éprouve un énorme respect à leur égard.

Un autre élément à retenir concerne le fait que j’ai déjà parlé de ma passion pour les phallus. En effet, les phallus ont toujours suscité en moi une certaine admiration au plan artistique. Chacun des éléments qui le compose me fascine au plus haut point. Que ce soient les veines, le gland, le prépuce ou bien la peau qui forme la verge, ils forment un tout remarquablement bien organisé. Malheureusement, la pornographie a relégué ce noble organe au rang d’un vulgaire instrument de bas niveau. Et pourtant, il mérite autant de respect que n’importe quelle partie du corps humain. Bref, ma passion pour cet organe est purement artistique et rien d’autre.

Pour quelles raisons ai-je décidé de rédiger un article exclusivement sur la grâce de la nudité féminine? À vrai dire, il y a trois raisons majeures qui m’ont amené à le faire. Tout d’abord, que la femme nue a le droit inaliénable à être fière de son corps de femme même si celui-ci ne correspond pas toujours aux critères de perfection véhiculés souvent à tort dans notre société que je qualifierais volontiers de « plastifiée ».

Ensuite, la femme a aussi le droit au respect tant à l’égard de son corps que de sa sexualité. Elle est libre d’être ce qu’elle est avant toute chose, c’est à dire un être humain à la fois différent et complémentaire de l’homme lequel n’a aucun droit sur elle.

Enfin, le corps nu de la femme est aussi agréable à regarder. Chaque courbe, chaque partie de son anatomie, voire son intimité, regorge de beautés à la fois diverses et variées qui doivent être découvertes avec respect tout en suscitant une passion à la limite charnelle.[i]

En résumé, le corps nu de la femme est fondamentalement beau et il est tout à fait normal de vouloir l’apprécier à sa juste valeur. Il en est ainsi, vous en conviendrez sans doute, du corps nu de l’homme. Le voir sans artifices, ni de fla-fla, mais dans toute sa fragilité est une denrée rare en ce monde où la seule chose qui compte est l’extravagance tous azimuts.

Triste constat mais je me permets de croire que tôt ou tard une telle situation peut changer. Pourquoi pas?! Et, vous?! Qu’en pensez-vous?

Merci de m’avoir lu!

WP_20150307_013 (3)

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada


[i] Ici, le respect dû à la femme ne doit en aucun temps devenir une source de la castration de l’homme. Il a le droit d’être attiré par la femme au plan sexuel sans pour autant reléguer celle-ci comme un objet. Loin de moi, une telle idée!