Archives de tags | nymphes

L’allumeuse

FB_IMG_1510518552854

L’allumeuse

 

L’allumeuse ?
C’est pire qu’une tueuse,
Car de ses belles paroles,
Vos rêves et aventures s’envolent.

 

Ses désirs inassouvis et ses promesses,
Ne valent point la beauté de ses tendres fesses.
Que d’hommes amoureux d’une telle femme,
Finirent brûlés par l’enfer et ses flammes.

 

Et pourtant point de geôle
Pour ses nymphes qui se trouvent drôles.
Mais peut-être la pire de toutes les punitions,
De voir ternir à jamais leurs noms et leurs réputations.

 

Faites des promesses ô belles dames
Si cela est votre plaisir et de vos ardeurs vous calme.
Mais hommes valables vous n’en trouverez point,
Ainsi vous terminerez votre vie sans tendres mains.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une beauté du cinéma

Une beauté du cinéma

Bonjour tout le monde,

LUI4J’espère que vous allez bien. Pour ma part, la vie est belle. En effet, la température estivale semble vouloir rester plus longtemps que prévu dans la belle province qu’est le Québec. Cela fait du bien tant au moral que pour le physique. Se promener dans les rues de Québec, voir les sourires dans les visages des gens rencontrés, humer la bonne odeur du gazon et ressentir le soleil caresser ma peau sont sans contredit des éléments, aussi simples soient-ils, qui ont fait le bonheur de votre humble serviteur. Il va de soi que mes inspirations pour d’éventuels articles sont décuplées devant tant de lumière, tant de variétés et tant de vies. Vies, variétés et lumière doivent faire qu’un dans mon esprit puisqu’ils sont intimement liées.

Bien entendu, cela ne m’a pas empêcher de songer à trouver des sujetsLUI2 dignes d’intérêts pour mon blogue artistique consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. D’ailleurs, c’est en parcourant les articles de ma correspondante de la France qu’est venue en mon esprit de publier un article afin de rendre hommage à l’une des plus belles actrices de tous les temps. Et j’ai nommé madame Romy Schneider. Une beauté toute féminine ! Une féminité de toute beauté ! C’est le moins que je puisse dire. Les nombreuses photos d’elle en tenue d’Ève, et exemptes de toute vulgarité, réalisées lors des tournages de film sont incontestablement des preuves irréfutables de mes propos. La photo ci-jointe démontre la véracité de ce que j’avance. Par exemple, le style « noir et blanc » respecte d’emblée la nature même de la nudité artistique. À cela s’ajoute la recherche de l’émotion au sein même de la photo. Ici, la tendresse du regard est tout à fait exceptionnelle. Il en est de même pour la pose choisie où les courbes tant du dos que celles des fesses, lesquelles me plaisent énormément, témoignent du sens professionnel indéniable du photographe. 

LUI3Cette grande actrice a tourné certaines des scènes de nudité que l’on pourrait qualifier de véritables chefs -d’oeuvres. Et pour cause ! Car sa grande beauté, son charme féminin lequel ferait l’envie de biens des nymphes et ses nombreux talents d’actrice ont fait d’elle une réelle icône du cinéma français.  Certes, elle possédait un corps qui captivait le moindre regard d’un public averti. Tout sur son corps était parfait pour l’œil d’une caméra. Pourtant, rien de scandaleux, à moins que je me trompe, n’est ressorti de sa carrière. Devrais-je m’en étonner ? Absolument pas car le cinéma français est sans contredit, du moins à l’époque de l’âge d’or du cinéma, une véritable perle. Ce qui n’est plus le cas devant l’industrie du cinéma où toute production semble être du fastfood. C’est là mon humble opinion. Comme disent si bien les Suisses : « Je dis ça ou je ne dis rien. »

En terminant cet article dédié à cette femme extraordinaire, je dois vous informer que mes prochaines publications seront un peu plus espacées étant donné des absences momentanées. En effet, je serai modèle nu pour diverses activités artistiques au courant de cette semaine. Et l’une de ces activités aura lieu à un endroit vraiment inusité. Croyez-moi sur parole ! Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada