Archives de tags | droiture

Ce que tu es avare

Ce que tu es avare
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Ce que tu es avare

 

J’ai longtemps pensé à toi,
Dès que tu étais parti vers un autre toit,
Vers celui de ton épouse et de tes enfants,
Puis je devine qui tu choisiras assurément.

 

Trop de belles paroles pour ne rien dire,
Encore plus de gestes tendres pour me faire souffrir,
Des gestes et des mots évaporés dans la brume du temps,
Qui ont à jamais brisé en mon âme mes rêves si innocents.

 

J’ai cru à tes paroles et à tes beaux discours,
Alors que je m’étais mise sur mes plus beaux jours,
Je t’ai ouvert mon cœur, te confier mes craintes et mes peurs,
Sans cesse je t’ai comblé dans mon lit malgré ma douleur et mes pleurs.

 

Ho ! Ce que tu étais généreux en promesses,
En me disant que tu allais tout quitter pendant tes caresses,
Au plus profond mon être, je désirais tant cesser d’être ta maîtresse,
Mais tu préférais toujours me mentir me plongeant ainsi dans la détresse.

 

Avare de vérité ! Avare d’honnêteté !
Voilà la réalité qu’a découvert mon cœur brisé.
Comment ai-je pu succomber à ton grand art ?
Car de franchise et de droiture, ce que tu en es avare.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Chemin faisant…

new-image53

Chemin faisant…

 

Bien des hommes ! Bien des femmes !

Se tourmentent dans leurs flammes,

Que serais-je devenu si j’avais su?

Qu’aurais-je fais si j’avais pu?

 

Questions existentielles,

Autant pour lui que pour elle,

Toutes ces milles réponses se vallent,

Dans cette vie et ses multitudes dédales.

 

Homme de peu de foi,

Ou bien soumis à toutes ces lois?

Regardant derrière lui alors que tout se passe devant,

Tout lui serait possible s’il arrêtait de combattre que du vent.

 

Péripétie étrange, il vit sur son chemin,

Riches rencontres gravées sur un parchemin,

Rires et larmes accompagnèrent ces jours d’antant,

Maintenant, rares sont les occasions de ressentir tel un enfant.

 

Et puis, qu’à cela ne tienne,

Il ira voir mystérieuse Bohémienne,

Pour lui raconter ces imaginaires futures,

Alors qu’il lui suffirait de rester sur la route de la droiture.

 

Regardez ces arbres remplis de feuilles dorées,

Ressuscités au printemps dans les prés,

Et de leur verdure égayant leur parure,

Ils en oublient vite leur hiver si dur.

 

S’épanouissant sous le soleil estivale,

Loin de craindre le terrible froid hivernal,

Et se préparent avec fébrilité à cette nuit boréale,

En se parant de leurs bijoux d’une beauté sans égale.

 

Voilà ce que l’on doit apprendre,

Voilà tout simplement ce que l’on doit comprendre,

Soyez sincères en parole et faites confiance à votre destin,

Amours authentiques et amitiés véritables n’auront pas de fin.

 

Chemin faisant, vous sèmerez bon grain,

Chemin faisant, ne craignez point vos lendemains,

Chemin faisant, vous saurez que sagesse va de pairs avec humour,

Et chemin faisant, vous verrez que rien ne vaut le grand amour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada