Archives de tags | bruits

Éloges vers le ciel

loges vers le ciel
Avec la permission de Jordh00 du Canada

Éloges vers le ciel

 

Il fait nuit et pourtant dans la forêt je suis,
Je le suis comme je le fais à chaque nuit,
Au clair de lune et aux étoiles brillantes,
Nuit sans lune et les étoiles absentes.

 

Ne craignant point les animaux,
Car je sais bien que chacun d’eux est beau,
Et qu’en cette forêt se trouvent tant de créatures,
Qui ne possèdent que ce que leur a donné mère-nature.

 

Sentir en moi chaque goutte de mon sang parcourir mes veines,
Ressentant en mon fort intérieur être le fils d’un roi et d’une reine,
Comme tous les êtres humains devraient pourtant le ressentir pareillement,
Car chacun d’eux possède le droit à la dignité et de vivre humainement.

 

Écoutant les bruits transportés par le vent du nord,
Vent du nord qui annonce subtilement la venue du froid hiver,
Pourtant déjà prévenu par les arbres ayant perdu leurs feuillages verts,
Je me suis alors dirigé vers une vaste clairière tout en me tenant aux abords.

 

Ne pouvant guère lutter contre ce désir étouffant,
De renouer pour un bref instant à la liberté d’un enfant,
Cette liberté qui est si souvent brimée par une hypocrite société,
J’ai alors de manière quasi sacrée mes vêtements salis par le temps enlevés.

 

Quelques pas je fis en direction des verts sapins,
Et vers le firmament je levai tant les yeux que les mains,
En espérant atteindre la cime des arbres pour y trouver refuge,
Loin de ces religions et de leurs dieux qui condamnent et qui jugent.

 

Je ne veux point de ces dieux et de leurs prophètes de malheur,
Car en chacun des êtres en ce monde se trouve le désir du bonheur,
Bonheur d’aimer et d’être aimé ! Bonheur de vivre et de laisser-vivre !
Et de mes éloges vers le ciel, c’est ce dont en cette saine nuit, je m’enivre.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Si heureuses ensemble

Si heureuses ensemble
« Si heureuses ensemble » Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Si heureuses ensemble

 

Si heureuses ensemble,
Car rien ne nous ressemble,
Toi, moi et quelques fois Rubis,
Ce bijou si joli qui sans cesse reluit.

 

Nous sommes enfin dans ce lit,
À entendre les bruits de la nuit,
Pendant que nous explorons nos corps,
Du crépuscule de la nuit jusqu’à l’aurore.

 

Te voir ainsi prendre tant de plaisir,
Me donne envie à nouveau te faire jouir,
Main dans la main, nous exaltons de cette joie,
Sans pareille car ce qui est pour moi est aussi pour toi.

 

Oui avec toi, je suis toujours si heureuse.
Savourant ton fleuve d’amour semblable à La Meuse,
Ensemble je veux passer les dernières nuits d’été,
Pour te couvrir sans ménagement de mille et doux baisers.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Mouillée

Mouillée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mouillée

 

Il est tard
Je vais me doucher
Car je suis si fatiguée
Et je dois avouer que j’en ai marre

 

Marre de devoir toujours sourire
Devant des gens qui ne font que souffrir
Du matin jusqu’au soir jusqu’au lendemain
Je fais tout ce que je peux mais je n’ai que deux mains.

 

L’eau chaude coule sur ma peau
Quelle est si bonne cette eau
Enlevant les impuretés
De ma journée

 

Tiens! Je pense à ce bel homme
Que j’ai accueilli et soigné aujourd’hui
Il était beau quand il m’a avec entrain souris
Avait-il deviné de mes pensées la somme?

 

L’eau continue à couler
L »envie de me caresser et de me satisfaire
M’envahie et c’est loin de me déplaire
Car cet homme m’avait tellement bien attirée.

 

Rien ne m’empêche de jouir
Et de rêver à cet homme avant d’aller dormir
Quel péché y a-t-il de fantasmer sur un inconnu?
Alors que moi-même je suis entièrement nue?

 

Ce que je suis mouillée
Tant par cette eau qui coule
Atténuant mes bruits quand je roucoule
Mouillée d’envie car mon corps n’a pas ce qu’il désire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le cercle

Par Juste Angèle de la France

 

Le cercle

 

Ce soir

Lorsqu’il fera noir

Lorsque tu seras avec moi

Dans le lit si chaud avec toi.

 

Je t’offrirai mon corps de femme

Mon corps tout en chaleur, en flammes

Mon corps frêle qui t’est réservé depuis longtemps

En souhaitant que dans ce moment d’amour nous prendrons notre temps.

 

Notre temps pour se découvrir

Notre temps pour sourire et rire

Notre temps pour se dévêtir et vivre

Notre temps pour faire l’amour jusqu’à en être ivres.

 

Puisse cette longue nuit

Être remplie de ces bruits

De ces bruits de jouissance à l’infini

Qui se perpétueront au petit matin mon chéri.

 

Et si tu es sage

Sage comme une image

Je te donnerai ce cercle tant convoité

Celui-là même que tu as si ardemment désiré.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Promenons-nous !

41656710_10156851779218919_1603846371507437568_o

Magnifique dessin réalisé par Eri Kel de la France

Promenons-nous !

 

 

Chérie ! As-tu vu le ciel bleu ? 

Qui rend mon cœur si heureux, 

En ce jour où je dois te dire un secret, 

Une vérité qui devra rester entre nous à jamais.

 

 

Que je suis bien avec toi, 

Loin des tourments de la vie des cités, 

Et à l’abri de ces bruits et des mensonges colportés, 

Cela fait longtemps que je rêvais que tu sois avec moi.

 

 

Tu sais sûrement, 

Que notre destiné est limitée, 

Que nos jours sont depuis toujours comptés, 

C’est là un fait avoué par les sages des anciens temps.

 

 

Mais avant de tout te dire, 

Avant d’exprimer ce qui me ferait plaisir, 

Il serait plus prudent de nous éloigner de ces fous, 

Alors viens avec moi dans les bois ! Promenons-nous !

 

 

De

 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Douce quiétude

37649896_10156714610858919_8601351980872368128_o

Dessin par Eri Kel de la France

Douce quiétude

 

Ô douce nuit,

Passée en amants et en amis,

Dans la volupté des draps imprégnés,

De nos sueurs et de nos envies de commettre ce péché.

 

Entendant chanter la cigale,

Nous n’avions que faire de cette morale,

Qui interdit notre amour, notre passion et notre satisfaction,

Mais qui apprécie tous ces crimes commis au nom de la raison.

 

Sous la lune comme ultime bannière,

Nous avons préféré faire l’amour au lieu de la guerre,

Malgré les bruits au loin de ceux que véhiculent journaux,

Des vipères qui jubilent face à ce sang tel un présent à des enfants.

 

Dans la fraîcheur de tes bras,

J’ai ressenti tes peines et tes joies,

Par la chaleur de mon corps qui t’était offert,

J’ai voulu t’extirper des profondeurs des enfers.

 

Maintenant que je suis à toi,

Désormais et à jamais tu seras à moi,

Dorénavant d’âmes et en esprits nous serons trois,

Et nos cœurs dans leur pureté seront pour l’éternité en émois.

 

N’aies craintes ma chérie,

N’aies pas peur pour le reste de ta vie,

Car je serai là en cette nuit et pour notre destiné,

Te protéger contre tous les périls, voilà pourquoi je suis né.

 

Les Titans pourront sortir de l’Hadès,

Essayant de nous effrayer, ô telle foutaise!

Car notre amour résidant en un royaume sans inquiétude,

Nous serons à l’abri de ces maux et vivrons en douce quiétude.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pudeur

FB_IMG_1532261054540

Dessin de Eri Kel

Pudeur

 

Encore endormie?

Ce que tu es jolie, ma chérie.

En ce dimanche où tout est tranquille,

Loin des bruits de la semaine en ville.

 

Déjà un mois que nous sommes en vacances,

Que notre vie se déroule comme un fleuve de romance.

Soleil et ses bienfaits à profusion et à chaque jour

Clair de lune et ses regards furtifs lorsque nous faisons l’amour.

 

Sur cette île magnifique et perdue,

Perdue telle que furent toutes nos vertus.

Nous avons appris à nous connaître et à renaître,

Loin de ces regards et de ces jugements de ces êtres.

 

C’est maintenant l’aube,

Le temps de réciter les laudes.

Mais c’est avec mes mains que je veux,

Que je désire donner un plaisir tel est mon vœu.

 

Mais devant ton sacré silence,

Me rappelant la douceur de ma tendre enfance,

Alors que tu es étendue bien sagement dos face à ton serviteur,

J’acquiescerai à ta volonté d’attendre à plus tard en veillant sur ta pudeur.

 

De

 

Rolland St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Échouée

 

c3a9chouc3a9e-gerhart-thompson

Photo : Gerhart Thompson Source : https://voyageonirique.com/2018/01/09/echouee-3/

 

Échouée

 

Sous le chaud soleil,

Malgré ce vent qui n’a pas de pareil,

En y cherchant ma respiration perdue la veille,

Je suis étendue sur le rocher telle une sirène toute belle.

 

Que m’est-il donc arrivé ?

Souvenirs d’un navire par la mer balloté,

Quelques vagues froides et un silence horrible,

Malgré ces cris d’effroi et ces bruits si terribles.

 

Me tenant nue sur le pont,

Ne craignant point Neptune et son don,

De rendre la mer si furieuse mais aussi calme,

Soumise j’étais prête à lui rendre ma si précieuse âme.

 

Pourtant ma beauté me protégea,

Bien doucement, dans ses bras, il m’emporta.

Vers ce pays mirifique et ces incroyables berges,

Il m’y déposa avec la fragilité que l’on accorde à une vierge.

 

Présentée telle une offrande sur ce rocher,

J’attends  mon amour qui viendra m’embrasser,

Pour me soutirer de mon sommeil si nébuleux si agité,

Oui ! Ô mon Dieu ! Ô mon amour ! Je suis à toi. Viens me combler.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada