Archives de tags | humanité

Sorcière

Sorcière Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Wonderless Photography Modèle : JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/W-I-T-C-H-930436960

Sorcière

 

Sorcière ! Vous avez dit « sorcière » !

Vous osez m’accabler des maux sur cette terre.

Mais, qui sont les responsables des pires crimes de l’humanité ?

Seraient-ce les religions qui ont tué des innocents au nom d’un Dieu de bonté ?

 

Mon savoir et ma science n’ont que faire de vos superstitions.

Mes notions ont été transmises sur de nombreuses générations.

En effet, la nature a révélé aux femmes sages ses mille secrets,

Pour concocter des potions magiques et des remèdes parfaits.

 

Combien d’enfants ai-je sauvés d’une mort certaine ?

Alors que la chrétienté déversait toute la haine,

Face à mes consœurs et envers moi-même par jalousie.

En projetant devant ses brebis l’image d’une sainte qui prie.

 

Heureusement qu’il y a la saison automnale.

Celle où la fraîcheur éloigne de moi toute forme de mal.

La légère luminosité du soleil septembral sur les feuilles.

Indique avec certitude que ces dernières feront une boisson forte.

 

Qu’est-ce qui est plus efficace que des extraits de potiron ?

Pour apprêter mes délicieux breuvages pour les garçons.

Quoi de plus sûr que de l’écorce de bouleaux ramassée à la file,

Pour mijoter de doux nectars afin de rallumer le cœur des jeunes filles.

 

Oui, sans aucune gêne, je suis bien une sorcière.

Et, je l’avoue, de tout mon être, de toute mon âme, j’en suis fière.

Vous avez certes deviné. Je suis évidemment cartomancienne à mes heures.

Toutefois, c’est pour ma propre satisfaction et pour votre grand bonheur.

 

Reconnaissez-le ! Confessez-le ! Vous redoutez mes pouvoirs.

Vous croyiez vivre dans la clarté alors que vous êtes dans le noir.

Soyez rassurés ! Sincèrement, je ne vous en veux pas.

Car, on craint toujours ce qui est différent de soi.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Miroir, mon fidèle ami !

Miroir, mon fidèle ami Poème de Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/G03012-1-930220634

Miroir, mon fidèle ami !

 

Courtisane expérimentée.

Consolatrice des maris esseulés.

Bienfaitrice adorée des cœurs perdus.

Je suis celle qui a tout vu, tout entendu.

 

Certes, cette profession est à la fois si noble si exigeante,

Mais, pour bon nombre de puceaux, elle est si satisfaisante.

Des jeunes trop gênés pour conter fleurette aux demoiselles

Jusqu’aux fiancés venus voir une dernière fois comme la vie est belle.

 

Je prends mon temps et mon plaisir pour offrir un service impeccable,

À des hommes qui jouissent d’une réputation respectable.

Et que puis-je dire de leurs épouses attentionnées ?

Celles qui parfois viennent en ce lieu y travailler.

 

À dire vrai, je ne peux guère les juger de leurs actions,

Elles ont depuis longtemps tant de charnelles insatisfactions.

« L’esprit est fort et la chair est faible », a dit un grand sage.

Pourtant, c’est par la luxure que l’humanité a traversé les âges.

 

Je me souviens d’un client de jadis qui se sentait rejeté.

Il possédait des mains magiques et une étonnante virilité.

Homme si triste et en pleurs, j’ai tout fait pour le satisfaire.

De mon expérience, j’en tirais un curieux savoir-faire.

 

Je l’ai revu avec une jeune femme, bras dessus, bras dessous.

Aussitôt qu’il m’a aperçu, pas surprenant qu’il m’ait fait la moue.

Après tout, n’avait-il pas commis l’acte impur de l’infidélité ?

Alors que l’amour de sa vie était dans la chambre d’à-côté.

 

Oh ! J’ignorais qu’il est maintenant treize heures.

C’est le temps de sortir de ce lit qui fait mon bonheur.

Pour bien commencer, une seule chose amplement me suffit.

C’est d’avoir en ma main frêle mon miroir, mon fidèle ami.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Tu te noies

Tu te noies poème de Rolland Jr St-Gelais Modèle : JenovaxLilith Photo par Craig Gum Photography Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/cold-summers-926876913

Tu te noies

 

Tu te noies,

Et tu t’éloignes de moi,

Alors qu’avec force tu nages,

Et que l’eau te cache au-delà des nuages.

 

Tes larmes froides lentement t’inondent,

Alors que tu penses qu’il y a sur cette terre ronde,

Tellement de gens à la fois si tristes, si malheureux,

Il y a aussi malgré les apparences un monde heureux.

 

En dépit de toutes ces choquantes nouvelles,

Lesquelles ébranlent tes convictions si pures, si belles.

Garde tout de même un peu d’espoir en l’humanité,

Car, tôt ou tard, triompheront l’amour et la vérité.

 

Chaque fois qu’une âme épuisée s’envole vers le plus haut des cieux,

Une autre prend corps afin de réaliser quelque chose de merveilleux.

À chaque instant où, sur cette terre, un amour passionnel prend fin,

Un nouveau trouve bien le moyen de se frayer son propre chemin.

 

Les siècles apparaissent avec leurs cortèges de drames et d’exploits.

Et les époques se fondent sur l’évolution lente des mœurs et des lois.

Mais, par-dessus toutes choses, les peuples aspirent au bonheur.

Même si parfois, ils font face à des tromperies et à des leurres.

 

Ô, ma chérie, je t’implore, attends-moi.

Crois-moi ! Ô, ma dulcinée, je serai près de toi.

Les heures passent si vite au fil des jours,

Que je crains que tu m’aies oublié pour toujours !

 

Juste une petite minute que je retire mes vêtements.

Que je sombre avec lenteur dans cet océan d’un bleu saisissant.

Nous serons enfin ensemble et rien ne pourra nous séparer.

Nous découvrirons les trésors des mers si longtemps cachés.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je mets de la couleur dans ma vie

Je mets de la couleur dans ma vie Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par Spitting-to-Winward Source : https://www.deviantart.com/spitting-to-windward/art/Salty-Art-924776457

Je mets de la couleur dans ma vie

 

J’ai pris une grande décision aujourd’hui.

J’ai décidé de tourner la page pour de bon.

Et, de mes erreurs, simplement en tirer une leçon.

Afin de poursuivre mon chemin avant que tout soit fini.

 

D’une main, je tiens mon pinceau.

Et de l’autre, ce qui enjolivera mes journées.

J’enlèverai les nuages sombres de mes idées,

Pour les remplacer par des mots d’amour si beaux.

 

C’est terminé pour moi de vivre dans les jours passés.

Je veux passer à autre chose alors que j’ai encore le temps

Des plus belles couleurs, en moi, je veux peindre indéfiniment.

Je veux découvrir tout ce qui compose cette humanité.

 

Voir avec les yeux de mon cœur rempli d’un grand amour.

Ces gens qui tant bien que mal tentent de survivre

Ces enfants innocents qui désirent simplement vivre.

Faire la rencontre des êtres qui y vivent chaque nuit, chaque jour.

 

Parcourir ces nombreuses routes,

Savourer les fruits cueillis dans les jardins magiques,

Marcher parmi les fleurs aux parfums fantastiques.

Même si, parfois, malgré moi, tout cela me déroute.

 

J’ai choisi mes teintes que je prendrais,

Pour rendre ce monde encore plus merveilleux.

Je changerai absolument tout de la terre jusqu’aux cieux.

Mais, n’ayez crainte, le choix de mes couleurs est déjà fait.

 

Le bleu sera pour les amoureux.

Le rouge sera pour les cœurs brisés.

Le jaune sera pour égayer les gens attristés.

Et toutes les autres seront pour rendre les gens heureux.

 

Je prends l’astre de ma vie entre les mains.

Nul être en ce monde ne me dira quoi faire.

Et menacera mon être de l’enfer imaginaire.

Je fais mes choix qui façonneront mon destin.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

La sorcière de feu

La sorcière de feu Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source ; https://www.deviantart.com/gb62da/art/The-witch-of-fire-923993501

La sorcière de feu

 

Je suis la sorcière,

Qui a connu les guerres,

Ces conflits armés ont tellement ravagé,

Ce monde que vous osez appeler humanité.

 

Je viens de très loin d’un autre lieu,

Bien loin de vos anges et de vos dieux,

Dans les profondeurs de la terre,

De ce que vous nommez les enfers.

 

Voyant ce que vous faites de la création,

Les démons et les déités ont voulu votre punition,

Ils m’ont formée avec la rage au cœur,

Afin de susciter en vous la pire des frayeurs.

 

Je passerai au milieu de vous,

Autant parmi les sages que chez les fous,

Je ne ferai point de miséricorde aux coupables,

Mais, j’épargnerai avec plaisir aux esprits charitables.

 

Je ne mélangerai pas le sang de l’innocent,

Avec celui qui bafoue la beauté de l’enfant,

Car, j’ai été envoyé en ce monde pour le purger.

De toutes les impuretés que sans cesse vous avez souillées.

 

Âmes perverses qui jouissent de la détresse d’autrui !

C’est maintenant le moment de payer vos dettes à la vie.

Je suis la sorcière de feu qui fera grâce aux cœurs purs,

Mais qui n’épargnera guère l’abomination de vos gestes impurs.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada