Archives de tags | nue

Tel un ami

Mon ami
« Tel un ami » Pensée de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Tel un ami

 

Marchant dans la claire forêt,
Partout beauté, avec joie je voyais.
C’est vrai que j’étais entièrement nue,
Mais qui l’aurait su, qui m’aurait ainsi vue.

 

Ne sachant où prendre pose en cette nature,
Si verte, si grandiose, si magnifique et si pure.
Je cherchais dans le fond quelqu’un à qui me confier,
Un être qui saurait garder mes secrets avec confiance dévoilés.

 

Faisant fi de la terrible chaleur,
Qui m’accabla d’une grande torpeur,
Je regardas ici et là, là et ici et partout à la fois,
Pour y trouver ne fut-ce qu’un court instant un endroit.

 

Pour m’y adosser afin de me reposer,
Et peut-être pour généreusement me caresser,
Cherchant un lieu sous le ciel bleu d’un bel après-midi,
C’est ainsi que j’ai découvert l’arbre le plus précieux tel un ami.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Décorations

Décorations
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Décorations

 

Pour toi, ce soir.
Je me suis mise toute belle,
Afin d’être à tes yeux une merveille,
Une beauté à qui tu feras découvrir le noir.

 

Le noir de la souffrance absolue,
Alors qu’elle s’offrira à toi toute nue,
Et dans une obéissance aveugle et totale,
De son corps soumis tu en feras un vrai régal.

 

Vas-y! Laisse-toi aller à tes fantaisies,
Vas-y! Laisse libre cours à tes secrètes envies,
Fouette-moi à multiples prises si cela est ton souhait,
Ordonne-moi ce que tu voudras et sans cesse je t’obéirais.

 

Mais avant de commencer,
J’ai une petite faveur à te demander,
Ô maitre adoré! Fais, je t’en prie, précaution.
À ce qui fait ma fierté, à mes belles décorations.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ce n’est point péché.

Ce n'est point péché.
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Ce n’est point péché.

 

Ce n’est point péché d’être nue.

Car le bien et le mal résident qu’en l’esprit de la personne qui regarde.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Sans dire un mot

Sans dire un mot
« Sans dire un mot » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Sans dire un mot

 

Il était tôt le matin,
Je t’attendais avec entrain,
En préparant quelques croissants,
Et un bon café pour te recevoir évidemment.

 

Nous nous sommes rencontrés voilà quelques jours,
Je t’avais informée que je cherchais un modèle à dessiner,
C’est alors que tu as gentiment à ma surprise à ma demande accepté,
Il y avait longtemps que je rêvais en cachette pouvoir immortaliser tes contours.

 

Puis vers les sept ou huit heures,
Quelques coups à ma porte firent mon bonheur,
J’ouvris avec le sourire pour te souhaiter la bienvenue,
Même si au fond de moi j’avais hâte de te voir toute nue.

 

Que prends-tu avec ton café ? T’ai-je aussitôt demandé.
Avec un peu de lait et quelques carrés de sucré volontiers,
Tes désirs devinrent pour moi des ordres auxquels j’empressais d’obéir,
Car ta voix si tendre résonnait en moi tel le doux son de la lyre.

 

Voyant une table de bois près de la fenêtre,
Un table qu’avait faite mon père avec du bois de cèdre,
Tu t’y approchas à pas gracieux, à pas feutrés et si légers,
En enlevant tes vêtements afin que je puisse ton corps contempler.

 

Alors dans un mouvement appris au fil du temps,
J’ai pris quelques crayons et quelques feuilles assurément,
Pour accomplir ce pourquoi nous avions convenu de bon cœur,
Sans dire un mot, nous immortalisâmes ce précieux temps en cette heure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Perdue

Perdue
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Perdue

 

Perdue,
Perdue et nue,
C’est ainsi que je suis,
Qu’ai-je fait pour mériter ceci ?

 

Quel crime dans ma vie ai-je commis ?
Qu’ai-je fait pour que tu me mentes ainsi ?
Ne t’ai-je pas donné de moi tout le meilleur ?
Pourquoi tant de mépris et de haine dans mon malheur ?

 

Pourquoi m’avoir fait tant de promesse ?
Pendant que j’écoutais tes paroles telles des caresses ?
Je voulais vivre avec toi pour toujours en pleine lumière,
En guise de réponse, tu m’enfermes dans ce donjon de l’enfer.

 

Perdue dans mes idées,
Avec la vie, j’ai le goût d’en finir,
D’en finir maintenant afin de ne plus souffrir,
M’en aller loin de toi à tout jamais vers l’éternité.

 

Je t’ai offert mon corps pour une séance,
Cela en était devenu en mon âme une vraie démence,
Je voulais vivre cela avec toi telle une agréable romance,
C’était oublier comment j’ai par mon amour vécue une grande souffrance.

 

Maintenant que je suis en ce lieu maudit,
Pourrais-tu jeter la clé de ma prison aux oublis ?
Car plus jamais je ne pourrais voir la beauté de la vie,
Sans que dans ma bien petite existence tu y sois aussi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

N’approche pas

N'approche pas
Courtoisie de Spitting-to-windward Poème de RollandJr St-Gelais

N’approche pas

 

Non, je ne suis pas à toi,
D’ailleurs, est-ce si important ?
Que j’appartient à un maître impotent ?
Qui fera son jouet adoré et abusera de moi.

 

Je me suis mise entièrement nue,
Car c’est ainsi que tu rêvais si longtemps,
De me voir depuis cet étrange mais court instant,
Où par la fenêtre de ma chambre tu m’as vue.

 

Ce corps m’appartient,
Et jamais il ne sera le tien,
Pas plus qu’à aucun autre homme,
Car vous tous ne valez rien en somme.

 

Tiens-toi loin de moi,
Car je tiens à mon intimité,
Je protègerai jusqu’à la mort ma virginité,
Car le respect de ma chair est mon unique loi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le fantôme

Le petit esprit
« Le fantôme » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Le fantôme

 

Une ombre aux formes divines dans la nuit,
Est venu me voir alors que j’étais à peine endormi,
Des formes loin d’être inconnues aux yeux de mon esprit,
Ayant ouvert les yeux et ne sachant que faire j’ai simplement souri.

 

Qui êtes-vous ? Lui ai-je dit.
Par son silence elle me répondit.
Sentant un parfum léger de roses planer,
Il me prit le goût de cette inconnue l’embrasser.

 

Elle était vêtue d’une lueur,
De laquelle se dégageait des lumières,
Qui au fond de mon être me réchauffèrent,
Et m’enveloppèrent d’une aura d’extase et de bonheur.

 

Étais-je l’hôte d’un esprit perdu ?
À la recherche de son amant pendu,
Par son roi possédant toutes les vertus,
Mais frustré de n’avoir pu l’amener dans son lit nue.

 

Pauvre dame égarée dans le temps,
Vous pouvez rester près de moi aussi longtemps,
Que vous le souhaitez ma chère de tout votre cœur,
Car j’entends la tristesse en vous par vos silencieux pleurs.

 

Collez-vous contre mon corps de mortel,
Car je sais qu’en être depuis des siècles immortel,
Il y a peut-être en moi cet homme que vous avez tant aimé,
Laissez-moi vous caresser ! Laissez-moi vous cajoler ! Laissez-moi vous consoler !

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sentir couler

Sentir couler
« Sentir couler » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Sentir couler

 

Le soir qui est venu,
La nuit qui est tombée,
En te voyant j’ai cessé de respirer,
Car je ne croyais pas te voir ainsi nue.

 

Dans la pénombre de ta chambre,
Là où sous mes yeux tu te cambres,
Entendant avec délice tes langoureux soupirs,
Je ne pouvais m’empêcher de te faire un sourire.

 

Un sourire de passion,
Un sourire passant à la satisfaction,
Pour ton plus grand bonheur comme il se doit,
Car Dieu dans sa bonté ma offert mes dix doigts.

 

Je ne te ferai pas plus attendre,
Car tu as su mon cœur comment le prendre,
Laisse-moi coller mes lèvres humides sur ton intimité,
Sentir couler ton fluide afin de m’abreuver pour l’éternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ils ont dit que c’est l’été

Ils ont dit que c'est l'été
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Paroles écrites par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Ils ont dit que c’est l’été

 

Bonjour mon amour, ma chérie,
As-tu su la nouvelle d’aujourd’hui?
Nous sommes dans une vague de chaleur,
Nous pourrons nous mettre nus sans avoir peur.

 

Peur d’un coup de vents,
Aussi soudain qu’un court instant,
Nous pourrons gambader joyeusement,
Dans la maison et le jardin pareillement.

 

Mais à te voir ainsi toute nue,
Tu l’avais déjà certainement su,
Ce que tu me donnes des idées coquines,
Dans une telle posture où je vois tes courbes fines.

 

Puis-je te mettre de la crème solaire,
Tout partout où cela pourrait bien te plaire?
Je le ferai bien entendu avec grande délicatesse,
En particuliers lorsque je serai rendu à tes belles fesses.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Encore trop timide

Trop timide
« Encore trop timide » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Encore trop timide

 

Chérie! Ô ma chérie, m’écoutes-tu ?
Chérie! Ô ma chérie, m’entends-tu ?
Oui, tout à fait, devant moi tu es toute nue.
Mais, devant ces gens, tu ne seras point vue.

 

Nous sommes cachés dans les bois,
Dans cet endroit bucolique, toi et moi.
Pour seule musique, les chants des oiseaux.
Des oiseaux aux vives couleurs qui les rendent si beaux.

 

Terres d’amérindiens, terres d’Amérique,
Terres de colonisateurs à l’histoire si épique,
Descendants d’ancêtres venus du vieux-continent.
De ces gens qui apportèrent avec eux grand enrichissement.

 

Sois fière d’être mon modèle,
Car de toutes celles qui désiraient poser,
Tu es la seule qui possède un charme si recherché,
Tu possède une élégance peu commune faisant de toi la plus belle.

 

Ton regard si perçant,
Je m’en rappellerai assurément,
De tes courbes tellement féminines,
Je l’avoue me donnent des idées bien coquines.

 

De grâce, ma formidable beauté.
Enlève tes blanches mains de tes seins adorés,
Car de ton corps parfait et de ton visage sans rides,
Rien ne justifie cette posture, à moins que tu sois encore trop timide.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada