Archives de tags | nue

Fleur du printemps

Fleur du printemps Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par JRekas Source : https://www.deviantart.com/jrekas/art/Spring-flower-871995803

Fleur du printemps

 

Fleur du printemps,

Que j’attendais depuis longtemps,

De ces jours d’hiver qui ne finissaient plus,

De cette neige qui couvrirent les champs à perte de vue.

 

Chaque jour qui passait,

C’est à ton retour que je rêvais,

À ton retour de tout mon cœur tant souhaité,

Quelle une jolie dame en mon pays fraîchement arrivée.

 

Dame au visage tendre à regarder,

Dame au corps si magnifique à admirer,

Dame qui avec patience annonce sa venue,

Dame avec douceur vient vers moi simplement nue.

 

Fleur de la renaissance de la nature,

Fleur qui parfume les lieux d’un baume pur,

Viens vers moi qui depuis tant de temps je t’attends,

Ne me fais point languir, ô ma belle fleur du printemps.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je le tiens fermement

Je le tiens fermement Œuvre de Josée St-Amant Poème de Rolland Jr St-Gelais

Je le tiens fermement

 

Voici mon ultime instrument,

Je le tiens bien fermement,

Telle la hampe de mon amant,

De mon homme que j’aime assurément.

 

C’est un violoncelle dont je suis devenue amoureuse,

Avec lequel je joue des mélodies langoureuses,

Des airs venus d’une époque un peu ténébreuse,

Mais qui, pourtant, me rendent tellement heureuse.

 

De ces airs graves venus de l’Europe de l’Est,

Qui ont traversé l’océan jusqu’en les terres de l’Ouest.

De ces peuples qui parlent avec des accents si particuliers,

Mais qui conjuguent à leur manière le verbe aimer.

 

Nous ne faisons qu’un avec le temps,

De ce temps qui a apporté tous ces chants,

De ces chants qui m’ont fait découvrir des pays,

Des contrées de verdure où l’on pleure et où l’on rit.

 

J’ai joué de cet instrument devant bien des foules,

Des foules où se trouvent des amoureux qui roucoulent,

Mais de tous mes souvenirs rien ne vaut plus à mes yeux,

Qu’avoir joué entièrement nue et d’avoir été écoutée par les cieux.

 

De

 

Rolland Jr Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Le temps est si chaud

 

Le temps est si chaud Poème de RollandJr St-Gelais Photo par Joel Pélerin

Le temps est si chaud

 

Le temps est si chaud,

Ne reste pas là mon beau.

Viens ! Allonge-toi près de moi.

Il y a un peu de fraîcheur sous mon toit.

 

Je sais bien ce que tu regardes,

En être gênée ? Que Dieu m’en garde !

Je suis si heureuse de posséder de tels seins,

Que parfois je les caresse à pleines mains.

 

De mes mains si bien entretenues,

Afin d’agrémenter mon plaisir d’être nue.

De ce rouge écarlate qui leur donne toute vie,

De la semence de mes amants qui ont de moi si envie.

 

Le temps est chaud tout comme ma tendre chair,

Dis-moi des mots d’amour qui navigueront sur l’air.

Caresse-moi à en satisfaire mes désirs sans cesse inapaisés,

Trouveras-tu la pose, les gestes, le mouvement qui sauront me combler?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Danse volée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Danse volée

 

Aujourd’hui, je suis nue

Et cela m’est égal d’être ainsi vu

Enviée par mes voisines de mon corps

De ce corps qui, croyez-moi, vaut son pesant d’or.

 

Souhaitant écouter quelques chansons joyeuses

En cette période tellement ennuyeuse

Pour mettre un peu d’entrain

En me dirigeant vers le bain.

 

Glissant dans l’eau savonneuse

Comme en ce moment, j’étais heureuse

Je ne me souciais guère des jours à venir

Car je savais très bien que nul ne connaît son avenir.

 

À quoi bon s’en faire ? me dis-je.

Dans ce cas aussi bien me taire. Me répondis-je ?

Tout en caressant avec soin ma peau si soyeuse

Dans un état de bien-être qui me rendait si heureuse.

 

En sortant de l’eau

J’entendis l’un de ces airs si beaux

Qui me fit faire quelques pas de danse

En me rappelant ces années de grande romance.

 

Mon corps s’est mis à danser

Pendant que voguèrent mes pensées

En ces lieux secrets enfouis au plus profond de mon cœur

Des lieux où j’ai jadis dansé jusqu’aux petites heures.

 

Qu’à cela ne tienne

Cette minute de joie est mienne

Sous les airs d’une mélodie d’amour

Cette danse volée restera en moi pour toujours.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

En entrant dans l’eau

En entrant dans l’eau Poème de RollandJr St-Gelais Peinture de Maryse Veysseyre de la France

En entrant dans l’eau

 

Durant mes dernières vacances d’été

Je suis allé dans une belle villa pour m’y prélasser

Dans une région que je ne connaissais guère, mais si ensoleillée

Afin de me reposer loin des bruits et des tumultes de la grande cité.

 

 Une villa entourée de sapins verts et de bouleaux robustes

Qui, ma foi, ornaient ces bois de leur présence tels des bustes

Calme de la forêt parfois entrecoupé du chant des oiseaux

Qui me rappela que près de ce lieu coulait un ruisseau.

 

Un ruisseau qui abreuva les êtres vivants qui s’y trouvèrent

Des écureuils espiègles, aux petits suisses, qui avec joie gambadèrent

Silence bienfaiteur dont me fit grâce mère Nature telle une faveur

Afin de me ressourcer en oubliant les jours et les heures.

 

Aussitôt entrée en ma demeure

Aussitôt, mise nue pour mon plus grand bonheur

À l’abri des regards indiscrets, inutile de jouer la vierge offensée

Tout fut mis à sa place tant dans le salon que dans ma chambre à coucher.

 

Un verre de vin à la main pour bien commencer mes vacances

J’ai fait jouer une chanson d’un vieux vinyle pour bouger les hanches,

Car rien de tel qu’un vinyle pour écouter les chansons de ma jeunesse

Une époque où la joie de vivre était en nos cœurs l’unique maîtresse.

 

J’ai rempli ma piscine pour agrémenter ma soirée

Car parcourir des kilomètres m’a rendue très fatiguée

Un peu de luxe n’est point un crime en ces temps difficiles

Où tout, en un instant, en un moment, nous fuit ou se défile.

 

Glissant lentement dans cette eau accueillante

Je constate alors comme les étoiles étaient brillantes

Des étoiles qui semblèrent sourire pour me souhaiter la bienvenue

Pendant qu’elles admirèrent le fait que je sois simplement nue.

 

C’est en entrant dans l’eau

Que je compris comme ce temps est beau

Un temps que je dois apprendre à vivre au présent

C’est le cadeau le précieux que je me suis fait jusqu’à maintenant.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada