Archives de tags | situation

Aqueuse éclipse

Aqueuse éclipse
Photographer: Matt McGee Model is JenovaxLilith on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/watery-eclipse-815356271

Aqueuse éclipse

 

Devant l’inévitable situation,

J’ai accepté librement de prendre cette décision,

Un décret pris en toute bonne foi et avec toute ma raison,

Devant une telle réalité, j’ai jugé bon d’aller vers d’autres horizons.

 

Car voyez-vous, je n’en pouvais plus de cette souffrance.

Qui grugea mes espoirs, mes rêves depuis ma lointaine enfance.

Qui envenima la moindre parcelle de ce qui devait être mon adolescence,

Cherchant dans les substances illicites un semblant d’une douce romance.

 

Une douce chanson qui allait penser mes blessures,

Une balade d’amour qui allait soigner mes nombreuses meurtrissures,

Dans les bras de purs inconnus, je m’y suis précipitée souhaitant être aimée.

Dans leurs lits l’instant d’une nuit, je m’y suis blottie espérant y être protégée.

 

Être enfin défendue de tout ces démons,

En être enfin libérée maintenant et pour de bon.

Réponds-moi : Qu’ai-je fait pour mériter ce qui m’était arrivé?

Réponds-moi : Pourquoi de mon innocence et de mon corps as-tu joué?

 

Tu étais pourtant là pour me consoler et voir à mes besoins,

Tu devais me traiter comme une reine et de moi prendre grand soin,

Quelle atroce douleur j’ai ressenti quand tu osas franchir cette voie interdite,

Tu ignoras tant mes cris que mes pleurs en cette journée si terrible et si maudite.

 

Maintenant de cette douleur qui pénétra ma chair.

Et avec laquelle tu me précipitas jusqu’en enfer à la vitesse de l’éclair,

Je vais pour toujours et à jamais du haut de cette falaise de ce pays m’en défaire,

Dans cette eau noire comme la plus sombre des nuits, je plongerai libre comme l’air.

 

Une poussée vers l’avant, voilà qui est fait.

Sentant tout autour de mon corps un vent frais,

Glissant dans le tourbillon effréné de mes pensées,

Dans cette eau ressemblant à un puits sans fond bientôt j’y serai.

 

Me sentant couler avec ma robe blanche pour linceul,

Je n’éprouvai point de crainte ni de peur même si j’étais seule,

Mon corps lentement s’enfonça et de mes bras je forma une ellipse,

Par une sérénité jamais connue de ma vie, j’ai disparu telle un aqueuse éclipse.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Je pense donc je suis

Photo réalisée par Phylactère Séance du 2 décembre 2019

Je pense donc je suis

 

Devant ma fenêtre,
M’envahit un mal-être,
Surgit en moi une idée, une réflexion.
À laquelle je dois réfléchir avec appréhension.

 

Qu’est-ce qui fait de nous des hommes?
Bien des sages ont tenté de résoudre cette question.
Certains essayèrent d’y répondre par le culte des religions,
D’autres élaborèrent des concepts assez semblables en somme.

 

Serait-ce par les idées que glapissent ces gens tels des hiboux?
De ces idées saugrenues dont s’énorgueillissent ces savants et ces fous,
De ces savants fiers de leurs théories et de ces fous pas si fous que ça,
Car il faut bien que certains des pauvres gens pensent à ce qu’ils voient.

 

À vrai dire une seule question demeure,
Que je me dois de répondre avant que je meure,
Ce que je suis en mon fort intérieur existera-t’il ?
Face à l’éternité qui nous attend tous, semble-t-il.

 

Avouons-le même si cela nous dérange,
Aucun de nos aïeux est venu nous raconter,
De l’autre côté de la porte une fois qu’elle est fermée,
Pas même un saint, pas même un pécheur, encore moins un ange.

 

Mes pensées divaguent au fil des années,
Parfois elles vont, elles viennent, elles ne font que se répéter.
Des pensées parfois nobles, parfois vilaines souvent coquines,
Surtout en la présence de quelques femmes blondes ou rouquines.

 

Mais d’où vient cette incroyable faculté?
Celle de pouvoir penser la nuit jusqu’en matinée,
Au risque de passer nuit blanche avec des idées noires,
Alors qu’à l’aube apparait de la splendeur de la vie sa gloire.

 

Même si je pense, plus je comprends tard,
Oui, c’est une situation si étrange et si bizarre,
Puisque devant tant de questions nulle réponse tienne bon,
Devant la bêtise des hommes j’ai constaté depuis jeune garçon.

 

Parfois, je pense à des blessures profondes et jamais guéries,
À de nombreuses cicatrices béantes et jamais refermées,
Ne serais-je qu’un vagabond sur cette terre damnée?
Voilà là une énigme maintes fois posée.

 

Quelques fois je me demande ce qu’est l’amour,
Serait-ce qu’un vœu pieux digne d’un conte de fée?
Un conte des mille et une nuit que Shahrazade aimait raconter,
Mais trop vouloir y songer m’a fait craindre le pire pour toujours.

 

Car, croyez-le ou non, trop penser peut tuer.
Tuer nos rêves, nos espoirs, nos illusions et nos désirs,
Voilà la raison pourquoi je préfère et de loin simplement vivre,
Pour me sortir de ce parcours ténébreux, je vais plutôt aller me balader.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

C’est pour bientôt

Phylactère_2018-2054Bis

Votre humble serviteur en séance de nudité artistique

C’est pour bientôt

Bonjour tout le monde,

Phylactère_2018-1950J’espère que vous passez un bel été dans la bonne humeur et la joie. Pour ma part, je dois dire que la vie est belle à bien des égards. En effet, j’ai fait un bilan de la situation actuelle sur le plan de mes activités de nudité artistique et, à ma grande surprise, tout s’est déroulé selon mon plus profond désir. D’une part, mes activités de modèle nu ont reprises de manière graduelle donnant ainsi à votre humble serviteur l’opportunité de prendre des forces à la suite de ma mésaventure de décembre dernier. D’autre part, grâce à la collaboration de mes fidèles amis œuvrant dans le domaine de la nudité artistique, j’ai pu contribuer à l’enrichissement de mon blogue artistique notamment par la composition et la publication de poèmes inspirées par leurs réalisations photographiques lesquelles sont tout à fait dignes de mention.

Autre fait intéressant à retenir concerne la mise enRoland5web place de quelques projets qui auront lieu dans la grande région de Québec. C’est le cas notamment d’une séance photo qui aura lieu en pleine forêt et ou la nudité aura une place de choix dans chacune des poses que je ferai en cette occasion. Comme vous le savez probablement déjà, le tout sera fait sous la supervision de la photographe professionnelle reconnue mondialement sous le pseudonyme de Phylactère. Une véritable maitresse dans l’art de la photo du nu.

IMG_20190528_150500À cela s’ajoute la présence d’une de mes amies de la région de Québec qui assistera pour la première fois à une séance photo où la nudité sera à l’honneur. Mais, attention ! Il ne s’agit pas de n’importe quelle nudité. En effet, la recherche de l’excellence, de la pureté et de la beauté liée à la fois à la masculinité et à la différence physique du sujet sera la pierre angulaire des prises photographiques tout au long de la séance. Voilà pourquoi les règles de base du nu artistique seront scrupuleusement respectées tant par la photographe que par moi-même sous l’œil amateur de mon accompagnatrice Victoria lequel est son nom d’emprunt pour cet évènement. D’ailleurs, la photographe possède une main de fer dans un gant de velours dans sa façon de diriger une séance photo. Est-il utile de vous dire que ses années d’expérience jouent en sa faveur ? Poser la question, c’est un peu y répondre.

Je profiterais de cet événement pour approfondir mes connaissances à propos de Phylactère dans l’optique de réaliser un reportage afin de lui rendre hommage. Un hommage pleinement mérité. Il va de soi que plusieurs questions d’ordre technique lui seront posées pour démystifier ce qu’est le nu artistique et surtout ce qu’il n’est pas. Et savez-vous quoi? Un tel projet est pour bientôt.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Pour toi, Rosalie !

Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-Y

Note personnelle: Jamais je n’aurais cru voir autant de violence dans ma ville d’adoption.

Pour toi, Rosalie !

 

Un ange est monté au Ciel,

Là où existent des milliers de jouets,

Où l’Amour du Christ efface les larmes et les regrets,

Là où se trouvent le doux lait et le tendre miel.

 

Mais pour nous qui avons appris,

La mort horrible et sans nom que tu as subie,

Que reste-t-il de nos interminables questions ?

Que pouvons-nous faire face à cette innommable situation ?

 

Ô tendre enfant chérie,

Toi qui aimais tant la vie,

Cette vie à jamais que l’on te priva,

Lorsqu’un être immoral et méchant te l’enleva.

 

Que pouvons-nous faire maintenant ?

Pour te consoler de cet enfer que tu as vécu enfant ?

Une prière ? Une offrande ? Un lampion ?

Pour toi, par désespoir nous te les offrons.

 

C’est bien peu pour la souffrance que tu as vécue,

Mais devant une telle violence nul d’entre nous ne l’aurait cru.

Nos prières et nos pensées sont pour toi jolie enfant,

Pour toi, Rosalie ! Ces mots pour guérir ton cœur souffrant.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Quelle peine as-tu eu ?

20180225_113737

Homme libre ! Homme heureux !

Quelle peine as-tu eu ?

 

Ô tendre mère,

Terre de mon corps,

Façonné avec la pureté de l’or,

Existant par-delà cieux et lointaines mers.

 

Peine et souffrance,

Depuis le jour de ma naissance,

Avec quelques beaux moments de répit,

Que tu as tellement aimé et souvent bien rit.

 

Rire de bon cœur

Afin d’oublier tes craintes et tes peurs,

De ne savoir comment allais-je accepter ma situation.

Ne vois-tu pas combien le temps est pour moi si doux et si bon ?

 

Homme viril et plein de vie,

Qui l’aurait pensé ? Qui l’aurait cru ?

Fils d’Adam échappé de son Paradis perdu,

Vivant l’instant présent qui perdure vers l’infini.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada