Archives de tags | situation

Pourquoi craindre la mort?

Thanateros II par ClovisCorax
Pourquoi craindre la mort ? Texte de RollandJr St-Gelais Photo par ClovisCorax Source : https://www.deviantart.com/cloviscorax/art/Lady-A-Thanateros-II-849559722

Pourquoi craindre la mort?

 

Voici une grande question,

Qui relève de morale et de la religion,

De ces bizarreries qui envoyèrent bien des gens à la pendaison,

Et de leurs réflexions firent perdre à bien des sages toute leur raison.

 

Fait étonnant car elles furent les principaux vecteurs,

De cette grande vérité de la vie, la cause de toutes nos peurs.

Une question à laquelle nous devons y faire face un jour ou l’autre.

Bref, pourquoi craindre la mort puisqu’elle sera notre hôte?

 

Les dernières années de ma vie m’ont amené à réfléchir,

Sur le sens de la vie par-delà la mort, et ce sans trop en souffrir.

Puisque cette étape de l’existence n’est pas la plus importante qui soit,

Quel sens donner à sa vie? Voilà la réflexion à faire de bon droit.

 

C’est un fait que nous devrons tous y passer notre tour venu,

La faucheuse est celle dont la notion de justice la plus aiguisée,

Elle sait déjà quand elle surviendra dès l’instant où nous sommes nés,

Dès l’âge du berceau, elle nous regarde avec une certaine retenue.

 

J’ai vu bon nombre des personnes qui m’étaient chères,

Traverser le chemin de l’inconnu sans pouvoir regarder en arrière,

Pour ne pas me questionner à savoir d’où vient cette étrange frayeur

Envers la grande dame qu’est la faucheuse à chaque heure.

 

Certes, il y avait parmi celles-ci des gens d’un âge avancé,

D’autres dans la fleur de l’âge avançant au fil du temps et des années,

D’autres encore sont partis aussitôt être entrés en ce monde

Telle situation à la fois incompréhensible et immonde.

 

Ce qui m’a amené à me questionner,

À savoir si c’est la faucheuse que l’on devrait redouter,

Et non pas d’avoir vécu sa vie au lieu de la subir jour après jour,

Bien triste est le sort de celui qui ayant raté sa vie s’en ira pour toujours.

 

De se conformer aux normes de la société,

À plier l’échine en évitant autant que possible de s’interroger,

Si tout ceci a du sens avant de passer l’âme à trépas,

Se contentant de faire en bon esclave les cent pas.

 

Est-il si difficile de vivre en accord avec ses propres valeurs?

D’accomplir ses désirs et ses souhaits les plus chers sans avoir peur?

De vivre une vie dans la vérité et en étant authentique?

Et non pas de vivre dans le mensonge, une vie hypocrite?

 

Très peu d’individus ont eu cette possibilité de vivre une telle vie,

De vivre et non pas simplement d’exister avant que tout ça soit fini,

Mais c’est à chacun de trouver sa voie et son chemin,

Qui le comblera sur ses nombreux lendemains.

 

Permettez-moi de dire cette chose vraie,

Ne jamais regarder notre passé avec les yeux du regret.

Assumer en tout temps et à chaque instant ce que l’on a dit ou fait.

Surtout, si l’on a fait de notre mieux, voilà ce qu’il en est.

 

Non, je ne crains certes pas la mort,

Peut-être, je le reconnais, ai-je là tout à fait tort?

Cependant une chose est sûre, je crois bien avoir fait mon possible.

Et devant Dieu et les hommes, nul n’est tenu d’accomplir l’impossible.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En lui pénétrant l’entre-fesses

oui, mon amour
En lui pénétrant l’entre-fesses Poème de RollandJr St-Gelais Dessin magnifique de CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Her-Pain-is-Someones-Pleasure-847573456

En lui pénétrant l’entre-fesses

 

Sous le soleil chaud du Midi de la France,

Tu es venue frapper à ma porte demander ma clémence,

Pourquoi donc ? Excellente question que je me suis posé,

Car quelle faute envers moi avais-tu malencontreusement osé?

 

Tu étais si jolie avec tes cheveux blonds comme les blés,

Cheveux, par le mistral de cette contrée, légèrement balayés.

 Tu t’étais présentée avec grande simplicité; Moi c’est Julie.

Et vous, mon cher monsieur? C’est Rolland que je vous répondis.

 

Mais, dis-moi ! Que m’aurais-tu donc fait?

Pour qu’en cette après-midi, tu te trouves devant moi.

Peu importe la faute, te blanchir mettrait mon cœur en émoi.

Tu sais ce que l’on dit : Faute avouée est à moitié pardonnée.

 

Alors, rentre! Ne reste pas là. Viens tout me dire et me raconter.

Assieds-toi sur le sofa qui, ma foi, a déjà une place pour toi,

Permes-moi de t’offrir un verre de ce que tu voudras,

Ensuite, après cela, tu pourras tout m’expliquer.

 

Ô mon cher monsieur, quel honneur une telle attention.

Bien entendu que j’accepte avec joie votre proposition.

Aussitôt entrée, tu disperses les larmes de ton corps.

Je voudrais offrir mes excuses, tu m’as dit d’abord.

 

Pour m’être moquée de votre situation,

Et d’avoir refusé votre verre sans aucune raison.

Ce verre de vin que vous m’avez offert avec bon cœur,

Comme si de votre situation, j’en avais vraiment peur.

 

Aujourd’hui, je suis venue pour vous demander une faveur.

Humblement vous quêter une complète absolution,

De m’être moquée je veux faire réparation,

Et d’être dès maintenant pardonnée.

 

Mais, je vous en pries mademoiselle,

De mon être ne craignez rien jeune dame si belle,

Car je suis loin d’être en ce monde le plus rancunier,

Que voulez-vous pour mon pardon si précieux échanger?

 

Prenez-moi, ici et maintenant ô doux seigneur !

Cela ferait vraiment mon plus grand bonheur.

Car, en secret, je n’osais guère me l’avouer.

En vous voyant, comme je vous ai admiré.

 

M’offrant allègrement son postérieur,

Elle me supplia d’être en ce jour son professeur,

Je l’empala donc comme il se doit de mon phallus bien droit,

Allant et venant à ma guise selon mon bon plaisir et de bon aloi.

 

Elle en redemanda sans cesse et toujours,

Ah ! Quel beau souvenir je conserverai de ce jour.

Où pour être pardonnée de sa faute, de son impolitesse.

Flatteuse dame me fit faveur en lui pénétrant l’entre-fesses.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Grande harmonie

Grande harmonie
Grande harmonie Critique par RollandJr St-Gelais Photo par Maksim alias mchuprin Source : https://www.deviantart.com/mchuprin/art/5566-846527197

Grande harmonie

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que la saison estivale se poursuit allègrement selon vos désirs. Pour ma part, tout va pour le mieux et je profite du temps radieux pour me balader dans l’un des plus beaux parcs de la ville de Québec. Quoi de mieux pour se revigorer après ces quelques semaines de confinement?

Ceci n’empêche pas votre humble serviteur de publier des articles dans lesquels la beauté de la nudité artistique est présentée de manière à la fois respectueuse et noble. En effet, le respect et la noblesse sont les éléments de base au sein de mes publications. C’est d’ailleurs pourquoi je tente par tous les moyens mis à ma disposition de trouver l’œuvre, cette œuvre unique, qui à mes yeux mériterait de se retrouver au sein de mon blogue. Il va de soi que je demande toujours la permission de l’auteur avant de procéder à une publication et ce, en tenant compte de ses demandes avenant le cas où il accepte de répondre positivement à ma requête. Il s’agit là d’un respect à l’égard de son travail.

Or, c’est en parcourant le site DeviantArt que j’ai découvert une œuvre photographique tout à fait extraordinaire. En effet, je n’ai pas pu m’empêcher de demander la permission à son auteur d’utiliser celle-ci afin de rédiger un article, sous forme de critique artistique bien que je ne sois pas un critique d’art au sens propre du terme. Enfin bref, j’ai noté trois aspects qui m’ont incité dans mon choix d’écrire le présent article.

En premier lieu, l’angle d’approche d’une telle réalisation. En effet, il est tout à fait original que le modèle nu soit placé entre deux statues évoquant ainsi le côté artistique de cette forme de nudité. Bon ! Je reconnais que la beauté exceptionnelle du modèle en question est un élément important dans la présentation laquelle est, vous en conviendrez, réussie avec brio.

En deuxième lieu, la pose du modèle féminin démontre à la perfection un savoir-faire indéniable. Je dirais même un savoir digne digne des plus grands classiques dans le domaine du nu. En effet, plusieurs éléments corroborent mes propos. Je prends, à titre d’exemples, la manière dont elle se place notamment le bras gauche appuyé délicatement sur la statue, la main qui se laisse pendre dans le vide laissant deviner une maîtrise absolue de la situation, le bras droit qui semble posséder à son tour une telle maîtrise et le corps légèrement tourné et qui laisse admirer, admirer dans le sens de regarder avec admiration et loin de toutes idées malsaines, l’harmonie de sa féminité.

En dernier lieu, il se trouve des éléments qui laisse entrevoir certains clins d’œil face à notre époque. Je pense entre autres à deux éléments précis lesquels ne sont pas si visibles que ça si on n’y prête guère d’attention. Primo, les tatouages sur le corps de ce modèle trahissent l’époque dans laquelle cette femme fort jolie vit. Il est possible que je me trompe dans mes propos mais je ne crois pas qu’il était d’usage que les femmes qui posèrent nues dans les facultés d’arts ou chez des particuliers possédaient des tatouages. Secundo, le port du masque, qui est très joli soi-dit en passant, est-il un clin d’œil à ce qui se passe actuellement dans la grande majorité des pays? En effet, c’est la question que je me suis posé dès que je l’ai vu. Toutefois, et c’est là un point positif, un tel port a donné un cachet particulier au résultat final. J’ignore qui en a eu l’idée mais je le félicite d’y avoir pensé.

En résumé, une telle réalisation photographique mérite bien d’avoir un article le concernant non seulement pour l’excellence de cette présentation mais aussi pour l’agencement entre d’une part, le corps modèle et d’autre part, le cadre ambiant. Excellent travail !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

Publication spéciale

A pure photographic masterpiece
Un pur chef d’œuvre Photo et modèle nu ? John K. des États-Unis https://www.deviantart.com/cable9tuba/art/Oval-Frame-684359861

Publication spéciale

Bonjour tout le monde,

J’espère que votre dimanche se passe très bien. Pourcatch_it_if_you_can_by_cable9tuba_dd7ggbf-pre ma part, je dois dire que je suis étonné par le beau temps que l’on a actuellement dans la belle ville de Québec. En effet, il fait un temps magnifique avec un soleil radieux même s’il n’est pas très chaud. Enfin bref, en avril ne te découvre pas d’un fil, ce à quoi j’ajouterais à ce vieux dicton : va jouer dehors pendant qu’il fait beau mais garde toi bien au chaud.

metal_rim_by_cable9tuba_ddbmlhu-preSous un autre ordre d’idées, j’ai longuement réfléchi à une situation quelque peu déplorable existant au sein de mon blogue artistique consacré à la nudité artistique, à la photographie et à la poésie et à des textes de réflexion bien personnelle. En effet, il y a bien quelques articles qui dans lesquels je fais mention de photos mettant en vedette, si j’ose dire, des modèles nus de couleur.

Que brille la lumièreCependant, je trouve que le nombre est de loin minime et ne reflète pas à la fois la beauté et le talent de ces modèles. Qui plus est ! Il est rarissime de trouver des réalisations photographiques consacrées à des modèles nus masculins de couleur. Devrais-je faire un mea culpa? Je ne crois pas puisqu’une telle situation est loin d’être volontaire envers ces derniers. C’est comme ça, un point c’est tout.

body_flow_2_by_cable9tuba_dd88ikt-preOr, j’ai eu la chance incroyable de découvrir une série de photos qui met l’emphase sur la nudité masculine avec des modèles de couleur. Et, croyez-moi sur parole, la qualité et la beauté de ces photos sont tout à fait exceptionnelles. Pouvais-je ignorer un tel talent photographique? Pouvais-je laisser passer la chance d’utiliser lesdites photos pour m’en inspirer à la fois pour mes poèmes et pour mes textes de réflexion? Agir ainsi serait à mes yeux un véritable sacrilège.

black__white_reclining_figure_by_cable9tuba_ddje954-preIl va de soi que j’ai demandé à leur auteur sa permission en lui promettant que mes utilisations seront empreintes de respect à leur endroit. C’est la moindre des choses, bien entendu. Ce à quoi il a acquiescé positivement à ma requête. Je lui en serai éternellement reconnaissant.

Ceci écrit, j’ai décidé de composer quotidiennement un article dans lequel l’une de ses photos soigneusement choisies par votre humble serviteur, et ce pour les quatorze prochains jours. J’espère ainsi pouvoir corriger une telle défaillance au sein de mon blogue artistique.

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Côte-à-côte

Côte-à-côte
Superbe photo réalisée par James Fraser Modèles féminins : Paige & Tatiana Voir son site sur https://www.deviantart.com/mtl3

Côte-à-côte

Bonjour tout le monde,

J’espère que votre moral est bon et que tout se passe bien pour vous et pour vos proches. De mon côté, la vie poursuit son chemin dans la tranquillité et la sérénité. Tranquillité d’esprit puisque je suis bien au chaud tout en ne manquant de rien sans oublier que j’ai la chance d’être accompagné par une charmante minette du nom de Princesse Goldy. Sérénité car j’accepte le fait que mes pouvoirs face à la situation actuelle sont assez limités et que, de plus, j’ignore quand cela va se terminer.

Il est vrai que les temps sont assez particuliers mais on doit y faire face en se serrant les coudes tout en marchant la tête haute. Se serrer les coudes puisque c’est dans un effort commun que nous passerons tous à travers cette épreuve. Une épreuve qui pourrait bien être un tremplin pour des réalisations extraordinaires.

Oui, je sais bien que je suis de tempérament très optimiste. Toutefois, je sais bien que l’avenir me donnera raison parce que l’histoire elle-même me donne déjà raison. En effet, s’il y a une chose que l’histoire moderne a enseigné c’est que l’humanité a sorti grandie, voire renforcée, à la suite d’épreuves en tous genres. En effet, l’on a qu’à penser aux domaines scientifiques, à l’économie et à la politique qui lui permis de faire des bons prodigieux vers l’avant. Les domaines scientifiques ont évolué à la vitesse grand V permettant ainsi de sauver des vies humaines. L’économie a vu apparaître en son sein des écoles de pensées qui ont été, somme toute, bénéfiques pour plusieurs sociétés. Je pense notamment à l’école Keynésienne qui est à la source de l’intervention étatique pour amoindrir les disparités sociales entre les individus. Et sur le plan politique, l’histoire a démontré que son évolution, je l’admet parfois sanglante, a été sans commune mesure avec tout ce qu’il avait lieu jusque-là. C’est d’autant plus le cas lors des crises où la vie des gens était menacée.

Je suis persuadé que nous sommes à l’orée d’un nouveau chapitre de l’histoire. Un chapitre dans lequel chaque être humain pourra à sa manière y écrire quelques pages, quelques lignes ou simplement quelques mots. Des mots qui côte-à-côte formeront à leur tour un lègue aux générations suivantes.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada