Archives de tags | mère

Ô, mère Marie !

Ô, mère Marie Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Lilith J. Photography Modèle : Felix Elise Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/mother-mary-929828851

Ô, mère Marie !

 

À peine sortie de mon adolescence,

Je désirais plus que tout perdre mon innocence.

Mais, jeune homme, fier de sa personne.

En mon être, « faire le bon choix », résonne.

 

Prendre une femme de noble famille,

D’une pureté pareille à une étoile qui brille,

Dont nos âmes respectives communieront,

Lorsque, le moment venu nos corps s’uniront.

 

Est-ce un trop demander aux saints du ciel ?

Je suis prêt à réciter des psaumes devant l’Éternel.

De toutes mes dévotions, celle en qui j’ai le plus confiance,

C’est celle de Notre-Dame-de-la-Guadeloupe depuis mon enfance.

 

De mémoire, elle a toujours exaucé mes humbles sollicitations.

Dans le firmament, elle a répondu à toutes mes supplications.

En ce début d’automne qui est consacré à la récitation du Rosaire,

À la sainte patronne de toutes les Amériques, je fais cette prière.

 

Ô, Marie ! Écoute-moi ! Ô, mère au cœur aimant et rempli de bonté,

Accordez-moi la faveur de perdre selon votre convenance ma virginité.

Trouvez-moi une femme qui saura faire de moi l’homme dont je rêve tant.

Ayez, je vous en supplie, le désir d’exaucer la requête de votre enfant.

 

Qu’une image de votre céleste personne soit apposée sur son vêtement.

Qui prouvera, sans conteste votre auguste présence en ce moment.

Que le soleil à son zénith soit recouvert d’un voile pudique noir.

Que le jour resplendissant devienne pour un instant le soir !

 

Ô, chère mère Marie. Reine des anges et des Cieux !

Vous feriez de moi un serviteur vraiment heureux.

Que mon dépucelage soit louable telle une histoire d’amour !

Que votre intercession soit reconnue maintenant et toujours.

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon appréciation du spectacle du 15 septembre 2022

Mon appréciation du spectacle du 15 septembre 2022

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout se passe bien pour vous et que vous jouissez des dernières journées estivales. C’est un fait indéniable ! La saison automnale est à nos portes avec ses couleurs d’orées et rouge comme le feu. Oui, j’adore cette saison puisqu’elle nous permet de nous préparer pour les grands froids et le manteau blanc de l’hiver. D’ici là, je jouis des occasions qui se présentent pour assister à des spectacles. Et, croyez-moi sur parole ! Cela me fait un bien fou à mon moral surtout depuis le départ de mon père vers les Cieux afin d’y retrouver ma défunte mère et mon frère aîné.

Vous pouvez comprendre que j’ai profité de la chance d’assister au spectacle du groupe suédois Ghost qui a eu lieu hier soir au centre Vidéotron dans la belle ville de Québec. À vrai dire, ma satisfaction est quasi indescriptible envers une prestation à la fois musicale et théâtrale d’une qualité sonore et visuelle rarissime. Quelle délectation pour l’esprit d’avoir écouté le chanteur interpréter des chansons qui, humble avis, devraient être jouées dans les stations de radio ! Que puis-je écrire à propos des diverses mélodies jouées de main de maître par l’ensemble du groupe ? Elles étaient vraiment à la hauteur de mes attentes. Sans oublier, il va de soi, les jeux de guitares réalisés par des guitaristes au talent indiscutable. 

L’apothéose se concrétisa à la fin du spectacle, au grand bonheur de votre serviteur, lors de l’interprétation la chanson « Mary On The Cross ». Une chanson qui est sans aucun doute parmi les plus belles de ce groupe extraordinaire qu’est Ghost. Bon! Je reconnais qu’il s’agit de ma pièce préférée. Si cela constitue un crime, je plaide coupable sans hésiter.

Un spectacle qui restera marqué dans ma mémoire pour longtemps. Pourquoi donc ? Cela a amené l’auteur de cet article à atteindre un niveau orgasmique sur le plan musical tout à fait exceptionnel jusqu’à ce soir béni. Fait intéressant à retenir ! Ça faisait à peine une semaine que j’ai découvert ce groupe à la suite de la publication réalisé par une connaissance de Facebook au sein de son Tiktok. À vrai dire, j’ignorais absolument tout de ce groupe originaire de la Suède.

Longue vie à Ghost !

Rolland Jr St-Gelais de Québec 

Quelques gouttes

Quelques gouttes Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Acuarela1962 Source : https://www.deviantart.com/acuarela1962/art/S-T-1402-925495299

Quelques gouttes

 

Quelques gouttes d’eau,

Afin d’abreuver ta douce peau,

Et y laisser l’arôme de la nature,

Qui égale ta beauté fraîche et si pure !

 

Quelques jets clairs sur tes seins,

Que je n’ose pas toucher de mes mains,

Des mamelons que je rêve tant d’y goûter,

Afin de savourer, de son lait crémeux, sa volupté.

 

Quelques perles de cette averse,

Qui sait bien rendre mon âme, en sens inverse.

Et raviver en mon être la masculinité qui s’y trouve,

Car, en mon cœur d’homme égaré, une porte s’entrouvre.

 

Quelques filets de cette ondée,

Qui maîtrise l’art de mettre en valeur ta féminité,

Quel cadeau si précieux de cette vie éphémère,

Conçue dans le secret de l’être qui est devenu une mère.

 

Quelques larmes qui tombent du ciel,

Sur ta poitrine étincelant comme le miel,

Ces zestes coulent telle une rivière le long de corps

Rendant mon désir de t’enlacer de plus en plus fort.

 

Quelques gouttes laiteuses, un jour ou une nuit, peut-être.

Sortiront de l’intimité se trouvant dans le sein de mon être.

Et, dans un élan de passion fusionnelle, je te ferai déguster.

Dès l’instant où nous deviendrons des amoureux pour l’éternité.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Noirceur du temps présent

Noirceur du temps présent Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Vanrinkel Source : https://www.deviantart.com/vanrinkel/art/Darkness-924894285

Noirceur du temps présent

 

Malgré toutes nos prévisions,

Avec toutes nos importantes précautions,

Nos rêves peuvent en un instant s’effondrer,

Et nos espoirs dans le néant s’y engouffrer.

 

Nous apprenons très tôt à marcher,

Pour finalement devant les grands toujours ramper.

Nous apprenons à parler pour finalement nous taire à tout jamais

Et à garder pour soi le désir de dire à l’être cher comme on l’aimait.

 

Nous souhaitons vivre éternellement.

Pour s’apercevoir que nous disparaîtrons assurément.

Nous voulons faire bien davantage pour nos semblables.

Mais, nous comprenons vite que souvent nous en sommes incapables.

 

Heureusement qu’il y a des faisceaux de lumière.

Qui en nos désespoirs peuvent ressembler à des prières.

Elles immergent des profondeurs des ténèbres infernales.

Afin de nous rappeler de l’importance absolue des vertus cardinales.

 

Car, c’est par le courage que l’on accomplit des miracles.

C’est par la sagesse que l’on traverse avec ardeur tant de débâcles.

C’est par la prudence que nous apprenons la valeur de la vie.

Et, c’est par tempérance que l’on mesure la durée de l’infini.

 

Mais, avant tout, l’amour est la plus noble des vertus.

Sans sa présence bienfaitrice, le monde, pour toujours, se serait tu.

C’est par la délicatesse de sa force telle une mère envers son enfant.

Que nous réussissons, à travers les âges, à survivre à la noirceur du temps !

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Danser avec les larmes aux yeux

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Danser avec les larmes aux yeux

 

Ce soir, je reprends ma vie.

Je te dis au revoir à jamais, mon chéri.

Je veux voir des pays et de passer à autre chose.

Alors, pour la première fois, faire le premier pas, j’ose.

 

Je n’espère pas de faire comme ma mère et d’aboutir. 

Dans la vieillesse à regretter de ne rien accomplir.

Car j’ai tant de rêves et de projets à réaliser.

C’est pourquoi j’ai décidé de te quitter.

 

Il y a tant de mélodies que je désire entendre.

Tant de paysages à admirer sans plus attendre.

Tant de gens à connaître et pouvoir partager avec eux.

Des êtres formidables de cultures diverses sous les cieux.

 

Mais, ne crois surtout pas que je ne veux pas de toi.

C’est que j’aspire simplement penser dorénavant à moi.

Tu es un gars merveilleux, une bonne personne.

Mais il y a en moi quelque chose qui résonne.

 

Une envie de faire ma vie autrement.

Avant qu’elle se termine inévitablement.

Nous ne pouvons guère revenir sur les jours passés.

Mais, rien ne nous empêche chacun de notre côté d’avancer.

 

Nous avons vécu des moments tellement formidables.

Nous avons fait les cent coups comme des petits diables.

Nous avons accompli tant de choses magnifiques.

Nous avons eu des instants sans doute angéliques.

 

Je n’ai rien à te reprocher.

J’ai simplement cessé de t’aimer.

Mais jamais je n’arrêterai de me souvenir,

De ces instants magiques qui me feront sourire.

 

Tout ce que je veux vraiment c’est mon bonheur.

Sans pour cela te souhaiter une minute de malheur.

Je danse certes avec des larmes dans les yeux,

Pourtant je désire que nous soyons heureux.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada