Archives de tags | expériences

Le tami de la patience

Le tami de la patience

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le début du mois de décembre soit agréable pour vous. De mon côté, je dois avouer que tout va au-delà de mes attentes. Des attentes en lien direct avec une séance photo de nudité artistique. Une séance qui  a eu lieu ici même à Québec, et ce dans mon appartement. Certes, ce n’était pas la première fois qu’une séance photo a eu lieu dans mon havre de paix. En effet, l’une de mes premières activités en tant que modèle nu pour des écoles d’arts, des ateliers en art et des photographes a bel et bien eu lieu entre les murs de mon appartement.

Pour se faire, toute une  équipe avait collaboré dans la réalisation d’une séance photo des plus originales dont quelques-unes d’entre elles sont plutôt réservées pour un public averti. Ce fut pour votre humble serviteur une expérience qui lui a permis d’aller de l’avant dans ce domaine. Se trouver nu devant une caméra est loin d’être évident pour le commun des mortels même si aucune photo à connotation sexuelle  s’y retrouve. Il en est de même pour l’auteur de ses lignes.

MariettePour ce qui est du déroulement de la séance photo en ce lundi 2 décembre 2019, je  peux vous jurer qu’elle a dépassé mes attentes. La chaleur humaine des personnnes présentes en ces lieux, l’harmonie qui  existait entre elles et le respect mutuel entre les parties ont fait de cette journée l’une de mes plus belles expériences vécues à ce jour. Tout a été impeccable du début jusqu’à la fin. Une fin heureuse puisqu’elle se termina par des accolades sincères. Cependant, il m’est impossible  d’en dire plus pour l’instant. En effet, trois modalités doivent être respectées avant la publication d’articles sous formes de proses ou bien de poésie. Deux types d’écriture qui font mon petit bonheur au quotidien. Il va de soi que bien d’autres passions enrichissent ma vie. Une vie qui, avec ses hauts et ses bas, est pour moi tout à fait formidable. 

La première modalité est de respecter un protocole de travail établi entre la photographe , qui est en l’occurence Phylactère, et votre humble serviteur. La seconde est d’être capable de trouver les fils conducteurs à partir des photos réalisées aujourd’hui. Il sera aisé de les définir mais beaucoup moins de faire un tri approprié de l’ensemble des photos tellement elles sont à la fois magnifiques et nombreuses. Il y en a pour tous les goûts. Croyez-moi sur parole! La dernière est tout simplement savoir quoi écrire et surtout comment l’écrire. En effet, les mots ressemblent  souvent à des gouttes de pluie qui ruissellent sur les parois de mon cerveau. Seule l’utilisation salvatrice du tami de la patience pourra arriver à purifier mon esprit  afin d’en faire sortir la justesse des mots, tels des diamants de grande valeur, qui feront sortir toute la beauté du travail accompli en ce lundi 2 décembre 2019. Ce qui ne m’empêche absolument pas de remercier Phylactère, sa mère qui a bien voulu l’accompagner et une amie de Québec qui a voulu assister à ladite séance. Et je nomme par son pseudonyme Viktoria.

Bref, soyez patients. Vous  ne le regretterez pas. Promis !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Regard d’un vieil homme

Quel regard
Dessin réalisé par Amani Lizah Glaise

Regard d’un vieil homme

 

Regard d’un vieil homme,
Qui pense de sa vie la somme,
Revoyant ses souvenirs qui défilent,
Sur le projecteur de sa mémoire sensible tel un fil.

 

Cheveux grisonnants,
Témoignant de ses ans,
De ses expériences passées,
De toutes celles qui a aimées.

 

Sans jamais le leur dire,
De crainte de se faire rire,
Car qui sait ce qu’il lui aurait arrivé,
À son cœur si souvent blessé et rejeté.

 

De ses yeux de vie et d’amoureux,
Qui ont vu de la guerre bien des gens courageux,
En ce jour du souvenir il a voulu autrement témoigner,
En se rappelant les corps nus dans les charniers.

 

Qu’il a trouvés dans l’un des nombreux camps de la mort,
Construits par des monstres se croyant être les plus forts,
Des êtres assoiffés de sang et de puissance,
Que l’on a inculqué dès leurs naissances.

 

Cet homme envahi par ces horreurs,
Qui a dû surmonter toutes ses peurs,
A préféré se déshabiller et poser nu,
Pour exprimer son humanité et ainsi être vu.

 

Point de médailles sur sa poitrine,
Qui dansent au gré des pas telle une ballerine,
Être sans masque ni habits d’apparat,
Car devant la vie qui passe aucune doctrine ne va.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada 

 

Blogue de madame Amani Lizah Glaise :
https://amani-lizah-glaise.blogspot.com/

Excellentes nouvelles

 

 

 

 

IMG_20190901_113123

Excellentes nouvelles

Bonne journée tout le monde,

Je profite de l’occasion pour souhaiter à tous et à toutes une bonne fête de l’action de grâce.

IMG_20190906_162315_936J’espère que vous allez bien. De mon côté, tout baigne dans l’huile. En effet, la vie est à la fois belle et bonne pour votre humble serviteur. Voilà pourquoi j’ai cru utile de rédiger ce présent article pour démontrer qu’il est bien de rendre grâce à Dieu, ou à la vie si vous préférez, en ces jours où les médias de tout acabit nous submergent de nouvelles désastreuses. 

« Belle » par le fait que je peux réaliser mes passions telIMG_20190806_115809 que rédiger mes articles au sein de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et èa la photographie et, de manière occasionnelle, à mes réflexions sur divers sujets. J’ai bien écrit « occasionnelle » car il est parfois préférable de garder ses opinions pour soi. « Bonne » par le fait que la reprise de mes activités en tant que modèle vivant, nu intégral, reprennent de manière progressive. Et ce, en deux événements qui auront lieu au cours des prochains mois.

IMG_20190410_182115Parmi ces projets, notons ma participation à un projet d’une étudiante de l’université du Québec à Chicoutimi lequel aura lieu durant la fin de semaine du 26 et 27 octobre. Un projet qui, je dois l’avouer m’intéresse grandement. Les poses suggérées seront à la fois simples et recherchées. D’une part, une simplicité qui me permettra d’être très confortable durant la séance. D’autre part, une recherche qui sera susceptible de m’interpeler. Je ne peux pas en dire plus pour l’instant. Pourrais-je profiter de mon séjour au royaume du Saguenay pour assister à un matche de l’équipe de hockey de l’endroit? Pourquoi pas? De toute façon, je verrai bien en temps et lieu.

En ce qui concerne le second projet, il s’agit d’uneIMG_20191010_164948 séance photo avec une photographe de renommée internationale et j’ai nommée Phylactère. Ladite séance aura lieu ici même à Québec en compagnie d’une tierce personne qui agira comme aide pour le bon déroulement de la séance. Nous devions travailler ensemble dans le courant du mois de juillet dernier. Mais cela n’a pas pu avoir lieu pour une question de technicalité. Qu’à cela ne tienne, je suis persuadé que la séance du 2 décembre sera une réussite.

Pour ce qui est de la thématique, cela risque fort d’en perturber quelques-uns. En effet, il est fort probable que nous travaillerons sur un sujet qui relève à la fois de la foi chrétienne et de la nudité. Personnellement, ce ne sera pas la première fois où je poserai nu avec une telle orientation. D’ailleurs, la pièce majeure pour laquelle j’ai contribuée a été choisie par un magazine britannique comme étant parmi les mieux réussies. Un tel honneur m’encourage à poursuivre sur cette lancée. Qui plus est ! Le tout sera sous la supervision de Phylactère qui possède un oeil expert en la matière mais qui sait aussi diriger avec une main de fer dans un gant de velours. Une fois encore, je ne peux pas en dire plus.

Toutefois, soyez rassurés que des articles seront publiés sur mes expériences. Je vous le promets. Soyez juste patients. Vous ne le regretterez pas, J’en suis convaincus.

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Était-elle obligée de poser nue pour son cheminement?

67903105_10156710254727523_931615214372126720_o

https://www.journaldequebec.com/2019/08/13/safia-nolin-se-denude-pour-le-clip-de-lesbian-break-up-song?fbclid=IwAR0S-HnDf2Yd4ctLvKGx1XzU-k2_IJ8j1cTocgq8_PBDF6lJnfqyIdVoYyE

Était-elle obligée de poser nue pour son cheminement?

Puisque je suis moi-même modèle nu occasionnel pour des écoles d’arts et des ateliers en arts un peu partout au Québec, je crois être bien placé pour répondre à cette question : Était-elle obligée de poser nue pour son cheminement?

Vivant avec un handicap physique bien visible des suites de la thalidomide, je m’étais souvent questionné si mon corps pouvait être perçu autrement que pour avoir été une source de revenus pour certains avocats sans scrupules ou bien une simple erreur médicale que l’on devait absolument corriger. Avouons-le ! On m’aurait tout simplement avorté de nos jours.

Or, devenir modèle nu a été pour moi un tremplin qui m’a permis de constater que mon corps malgré sa (différence) pouvait être vu comme beau et pleinement masculin (en dépit de l’image angélique encore véhiculée dans la société d’aujourd’hui.) Je peux dans ce cas parfaitement comprendre son cheminement personnel. Et pour être franc avec vous, c’est probablement la plus belle réalisation qu’elle a faite jusqu’à maintenant. Là, c’est mon humble opinion.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec(Québec)

Canada

Apprivoiser la vie

Apprivoiser la vie
Photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Apprivoiser la vie

Une chose est sure, rien de plus difficile de vivre. Je ne parle pas ici du simple fait d’exister mais de s’accomplir réellement, de gravir des collines, des montagnes et de faire relever des défis selon nos capacités. Inutile de vouloir ressembler à un surhomme mais simplement de découvrir qui nous sommes au plus profond de soi. Je conviens que cela peut sembler plus facile à dire qu’à faire surtout si on tient compte des pressions sociales, des expériences déjà vécues et bien d’autres facteurs plus ou moins dépendants de notre volonté aussi bonne soit-elle.

Un des facteurs qui est susceptible de paralyser la majorité d’entre nous est celui de la peur. Peur qui se nourrit plus souvent que nous le pensions de nos constructions psychologiques. Combien de fois avons-nous freiné nos ardeurs du simple fait de craintes infondées? J’ai bien écrit des craintes infondées car il n’est nullement question d’encourager l’imprudence dans le présent article. Il s’agit plutôt de combattre, de surmonter et même de détruire les appréhensions pouvant nuire à notre essor personnel.

À l’image de cette superbe photo que j’utilise avec l’accord de mon ami Joël Pèlerin, bon nombre de nos craintes sont souvent que des chimères ressemblant à des serpents-jouets. Certes, nous pouvons être trompés aux premiers coups d’œil en voyant une telle photo, qui est très bien réalisée soi-dit en passant. Une question est ici d’une grande utilité : Pourquoi donc cette jolie dame caresse-t-elle ce serpent? La raison réside dans le simple fait qu’elle a su l’apprivoiser au point de le transformer en un jouet.

Il en est de même dans la vie. Plusieurs de nos craintes peuvent être métamorphosées en des jouets. Ainsi combien d’activités peuvent être faites si nous prenions le temps de les voir comme une opportunité sensationnelle d’accomplissement? Poser la question, c’est aussi y répondre. Une bonne dose de témérité peut être la base d’une grande réussite. Encore là, il faut savoir distinguer témérité et imprudence. Ceci écrit, bienheureux celui qui saura apprivoiser ses peurs car il aura apprivoisé la vie.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le sens de ma vie

Sur le chemin de la vie 2

Le sens de ma vie

Le sens de ma vie

Bonjour tout le monde,

Je désire aujourd’hui discuter d’un sujet assez particulier. Un sujet qui, ma foi, m’interpelle énormément puisque tôt ou tard nous sommes confrontés à cette ultime question : Quel est le sens de la vie ? C’est là une question qui, semble-t-il, la réponse s’offrira à nous lorsque le temps de quitter cette vie sera venu. Ce qui ne nous empêche pas de tenter d’y répondre selon nos expériences. Une chose est sûre : Toutes les réponses sont plausibles étant donné qu’il y a autant de réponses qu’il y a d’expériences vécues. Certaines expériences de la vie sont extraordinaires tandis que d’autres le sont beaucoup moins. Notez bien que mon intention n’est nullement de vous faire la leçon mais plutôt de partager avec vous ma conception de la vie, de sa valeur et de sa sacralité. Pour se faire, j’e développerai le présent texte en ces trois points précis : La responsabilité personnelle, l’influence de la pensée grecque de ma conception de la vie et de l’apport de ma foi chrétienne sur le sens même de la vie.

En premier lieu, il faut être clair sur un point précis. Nous sommes tous responsables des choix que nous faisons au cours de notre vie. Des choix qui parfois peuvent avoir des conséquences importantes pour le restant de nos jours alors que bien plus souvent elles auront que peu d’importance. Nous avons rarement à blâmer le destin pour ce qui nous arrive car il n’est que le résultat de nos actes, nos décisions et de nos idées. Bon ! Je reconnais qu’il peut avoir des circonstances qui sont hors de notre contrôle telles que, à titre d’exemples, notre origine ethnique, notre lieu de naissance, notre milieu social lequel peut être un poids très lourd à supporter pour plusieurs individus. Mais, force est de constater que nous sommes les seuls maîtres de nos vies. À ce titre, je me rappelle d’une séquence du film intitulé Retour vers le Futur dans laquelle le professeur répondait à son ami une phrase qui m’a étonnamment surpris : Rien n’est écrit à l’avance.

En deuxième lieu, la pensée grecque a énormément influencé ma conception de la vie. En effet, aucune philosophie ne possède autant de richesse que celle que nous ont transmises les philosophes de la Grèce antique. Le philosophe Socrate occupe à mes yeux une place prépondérante puisque l’on surnomme être un chrétien avant son temps. Parmi ses idées, la conception même de l’immortalité de l’âme et, par conséquent, la croyance en une vie éternelle a joué un rôle fondamental chez les Pères de l’Église, c’est-à-dire ceux qui ont élaboré sur les fondements mêmes de la pensée et de la moralité judéo-chrétiennes. D’ailleurs, est-il utile de préciser que les Églises chrétiennes primitives, dont le catholicisme original, ont adopté les vertus cardinales dans leurs descriptions de ce que devait être un chrétien authentique ? Il faut savoir qu’il s’agit de la Sagesse, du Courage, de la Tempérance et de la Prudence. Quatre vertus qui, à mon grand regret, semblent reléguées aux oubliettes à notre époque. (Je reviendrai sur ces vertus lors d’une publication ultérieure.)

En dernier lieu, ma foi chrétienne de tradition dite Catholique romaine a joué et joue encore un rôle déterminant dans mon cheminement personnel. Attention ! Je ne dis pas posséder une foi aveugle, mais plutôt une foi éclairée par la raison. Comme il est nécessaire d’avoir deux jambes pour marcher, deux poumons pour respirer et a priori deux hémisphères pour avoir la capacité d’être conscient de ce que nous sommes et de ce qui nous entoure et, par conséquent de pouvoir interagir, il est tout aussi important d’accompagner la foi par la raison.

En effet, cette dernière peut être, à l’image de la photo présentée ci-dessus, un garde-fou l’empêchant de commettre des actes irréfléchis. Toutefois, la foi peut être elle aussi une aide inestimable lorsque la raison peut, parfois à tort, faire croire que rien est possible. Voilà pourquoi, il existe des passerelles à différents points de nos vies où nous pouvons passer par un autre chemin afin de réaliser ce que l’on croit être l’impossible.

En résumé, nous sommes tous tributaires de nos vies dans chacune de nos décisions et de nos actes. Rien ne se perd, rien ne se créer ! Disait Lavoisier. Moi j’ajouterais que rien n’existe à l’avance en nos vies puisque tout découle de nous-mêmes. Choisir le chemin de la vie ou celui de la mort relève exclusivement de nos choix personnels à chaque instant. Une fois encore, je reconnais qu’il peut y avoir des facteurs existants en dehors de notre volonté.

Est-ce que la vie aurait un sens si tout ce que nous sommes au plus profond de nous-mêmes cesserait d’exister? De mon point-de-vue, ce serait une aberration absolue si c’était le cas. Mais s’il y a une chose qui doit être retenue dans le présent texte, c’est qu’en dépit de mes imperfections, de mes doutes, de mes questionnements et de mes égarements, la foi chrétienne demeure la pierre d’assise de ma raison d’être. Autrement dit, cesser de croire équivaudrait pour votre humble serviteur à cesser de vivre.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Remise en question de juillet 2019

Remise en question
Photo par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Remise en question de juillet 2019

Parfois il est nécessaire pour notre bien-être de faire des remises en question sur le parcours de notre vie. Cela fait maintenant plus de 21 ans que je vis dans la belle vie de Québec. J’ai, vous devez vous en douter, vécu une multitude d’activités et d’expériences en tout genre. Des expériences qui me feraient plaisir de vous raconter et d’autres que je préfère, pour une question bien personnelle, garder pour moi.

J’ai rencontré des gens super sympas et d’autres moins. J’ai vécu des hauts et des bas comme chaque être humain qui vit en ce monde imparfait mais parfait dans ses imperfections. J’ai eu de la peine comme d’autres en ont eu à cause de moi. Je ne peux hélas revenir dans le passé. Pourquoi le ferais je puisque c’est ainsi que l’on apprend de la vie? Ne dit-on pas que l’on apprend davantage de nos erreurs et de nos échecs que de nos bons coups et de nos succès?

Aurais-je pu faire mieux depuis que je vis à Québec? C’est fort possible. Aurais-je pu avoir d’autres objectifs que d’être modèle nu pour des écoles d’art et des ateliers en art? C’est possible. Aurais-je pu faire autre chose que d’enrichir mon blog artistique ? C’est aussi fort possible. Aurais-je pu faire ceci au lieu de cela? Tout est possible également.

Mais une chose est sûre. Ce que je suis et ce que j’ai fait, je l’assume pleinement. Pourquoi donc me diriez-vous? Tout simplement parce que cela a fait en sorte d’être le RollandJr St-Gelais qui vit en ce moment même.

C’est vrai. J’aurais pu être meilleur et faire mieux. Cependant j’aurais pu faire pire et être moins bon.

Merci infiniment de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais de Québec

Le sens professionnel y sera

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le sens professionnel y sera

Bonjour tout le monde,

Veuillez me pardonner si mes publications d’articlesOLYMPUS DIGITAL CAMERA au sein de mon blogue artistique se font un peu moins souvent que d’habitude. Vous comprendrez sans aucun doute que je profite le plus possible du temps magnifique qu’il y a dans la belle région de Québec. Que ça fait du bien tant pour le corps que pour le moral. En effet, après avoir vécu la pire saison hivernale de toute ma vie, le beau temps actuel est un pur délice pour votre humble serviteur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOr, l’opportunité d’être modèle nu peut s’offrir aussi bien en période de vacances estivales que pour n’importe telle autre période de l’année. Ma passion pour cet art est toujours vivante en moi. Une passion qui se maintient notamment par l’entremise de mes compositions de poèmes inspirés de nombreuses réalisations photographiques faites par mes amis Rick B., et de G.B d’Allemagne. Des réalisations dignes d’être appelées de véritables chefs d’œuvres. Il en est ainsi de l’apport plus que considérable des dessinateurs de la Mère-Patrie qui est la France et j’ai nommé Eri Kel et Noble Roro.

Comme vous le savez sans doute déjà, je serai modèleOLYMPUS DIGITAL CAMERA nu pour une séance de nudité artistique qui aura lieu dans le parc de la Jacques-Cartier lundi le 8 juillet prochain. Une séance tout à fait unique en son genre puisqu’une charmante dame de Québec y assistera à la fois en tant qu’aide et en tant que témoin-étudiante. En effet, elle y sera pour veiller à mon confort en répondant aux moindres de mes besoins essentiels telles que boissons et nourritures tout en étant une élève de la photographe. Cette dernière veillera à lui enseigner les rudiments de l’art de la photo du nu. Il va sans dire que la participation active et tant attendue de Phylactère constitue la pièce maîtresse de ladite séance.

13978301_1219563208068549_1040932141_oJe profiterai de cet événement pour obtenir l’opinion de Phylactère afin de résoudre de nombreuses problématiques à propos de cet art millénaire qu’est le nu artistique. Les réponses serviront ultérieurement à rédiger des articles au sein de mon blogue. Serait-ce un article par réponse ? Serait-ce une série de questions liées à une thématique plus globale ? Quelles questions seront jugées pertinentes et quelles autres ne le seront pas selon Phylactère ? Ces trois possibilités seront à définir tant pendant qu’après ladite séance. Là encore, tout est possible. Seul l’avenir me le dira.

Quoiqu’il en soit, une chose est certaine. Le sensOLYMPUS DIGITAL CAMERA professionnel y sera du début jusqu’à la fin de la séance. J’ajouterais même que les préliminaires ont débuté depuis quelques temps déjà puisqu’une planification méticuleuse est en cours, et ce dès le printemps. Rien ne doit être laissé au hasard, surtout lorsque la nudité est au centre d’un tel projet d’envergure. Il suffit d’une seule fausse note, d’une mésentente aussi minime puisse-t-elle être ou encore d’un angle de travail mal planifié pour qu’un tel travail de longue haleine soit raté.

Chose que je n’accepterai jamais.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

C’est pour bientôt

Phylactère_2018-2054Bis

Votre humble serviteur en séance de nudité artistique

C’est pour bientôt

Bonjour tout le monde,

Phylactère_2018-1950J’espère que vous passez un bel été dans la bonne humeur et la joie. Pour ma part, je dois dire que la vie est belle à bien des égards. En effet, j’ai fait un bilan de la situation actuelle sur le plan de mes activités de nudité artistique et, à ma grande surprise, tout s’est déroulé selon mon plus profond désir. D’une part, mes activités de modèle nu ont reprises de manière graduelle donnant ainsi à votre humble serviteur l’opportunité de prendre des forces à la suite de ma mésaventure de décembre dernier. D’autre part, grâce à la collaboration de mes fidèles amis œuvrant dans le domaine de la nudité artistique, j’ai pu contribuer à l’enrichissement de mon blogue artistique notamment par la composition et la publication de poèmes inspirées par leurs réalisations photographiques lesquelles sont tout à fait dignes de mention.

Autre fait intéressant à retenir concerne la mise enRoland5web place de quelques projets qui auront lieu dans la grande région de Québec. C’est le cas notamment d’une séance photo qui aura lieu en pleine forêt et ou la nudité aura une place de choix dans chacune des poses que je ferai en cette occasion. Comme vous le savez probablement déjà, le tout sera fait sous la supervision de la photographe professionnelle reconnue mondialement sous le pseudonyme de Phylactère. Une véritable maitresse dans l’art de la photo du nu.

IMG_20190528_150500À cela s’ajoute la présence d’une de mes amies de la région de Québec qui assistera pour la première fois à une séance photo où la nudité sera à l’honneur. Mais, attention ! Il ne s’agit pas de n’importe quelle nudité. En effet, la recherche de l’excellence, de la pureté et de la beauté liée à la fois à la masculinité et à la différence physique du sujet sera la pierre angulaire des prises photographiques tout au long de la séance. Voilà pourquoi les règles de base du nu artistique seront scrupuleusement respectées tant par la photographe que par moi-même sous l’œil amateur de mon accompagnatrice Victoria lequel est son nom d’emprunt pour cet évènement. D’ailleurs, la photographe possède une main de fer dans un gant de velours dans sa façon de diriger une séance photo. Est-il utile de vous dire que ses années d’expérience jouent en sa faveur ? Poser la question, c’est un peu y répondre.

Je profiterais de cet événement pour approfondir mes connaissances à propos de Phylactère dans l’optique de réaliser un reportage afin de lui rendre hommage. Un hommage pleinement mérité. Il va de soi que plusieurs questions d’ordre technique lui seront posées pour démystifier ce qu’est le nu artistique et surtout ce qu’il n’est pas. Et savez-vous quoi? Un tel projet est pour bientôt.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Comment rédiger un article ?

IMG_20190406_182710

Comment rédiger un article ?

Bonjour tout le monde,

IMG_20190404_080359J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que le mois de mai sera favorable à la concrétisation de vos projets printaniers. De mon côté, je dois avouer qu’il commence du bon pied. En effet, j’ai réfléchi à mes dernières expériences en tant que modèle vivant (nu intégral) pour le département d’art visuel du C.E.G.E.P. de Drummondville et pour celui de l’Université du Québec à Chicoutimi au cours du mois dernier. Elles furent tout simplement extraordinaires tant au plan interpersonnel que celui de l’étude de l’art et celui de l’expertise que j’apporte auprès des étudiants et étudiantes en arts. Il va de soi que l’un des objectifs principaux de mes expériences vécues en ces moments consiste à partager avec vous, fidèles abonnés, consiste à écrire des articles au sein de mon blogue.

Mais, au fait ! Comment rédiger un tel article ? C’est là une question56954320_10156413336467523_4126316819482935296_n qui mérite d’être répondue de manière la plus développée qui soit, surtout lorsqu’il concerne un sujet aussi tabou que la nudité artistique. Ici, je mets l’emphase sur le terme de “nudité artistique” afin de la distinguer de la nudité liée de près ou de loin à la pornographie. La première se rapporte à l’étude du corps humain dans sa plus simple expression sous un angle académique où l’utilisation de différents supports est, je dirais même doit être, envisagée. Pour ce qui est de la seconde, rares sont les réalisations pornographiques dignes d’être qualifiées d’œuvres artistiques. Certes, il en existe quelques-unes au sein d’une marée de productions plus souvent qu’autrement de très mauvais goût, voire d’une vulgarité sans borne. Toutefois, fait intéressant à se rappeler, quelques-unes des stars du porno ont débuté dans le domaine du nu artistique avant d’orienter leurs carrières dans un domaine qui lui est diamétralement opposé.

IMG_20190410_200812Autrement dit, le désir de partager mes expériences sous un angle empreint de noblesse n’a d’égal que celui d’éviter toutes formes de vulgarité au sein même de chacune de mes publications. Et pour se faire, je garde à l’esprit trois questions fondamentales. En premier lieu, quels sont les types de poses envisagés en classe, et ce en tenant compte de l’âge des participants et de leurs niveaux de connaissances liées à ce champ d’étude ? N’oublions pas que je risque d’être photographié à n’importe tel moment par la responsable du groupe. En second lieu, plus le nombre de photos sera élevé, plus l’embarras du choix le sera aussi et plus l’opportunité de rédiger des articles de qualité sera accrue. Vous avez sans aucun doute deviné que lesdites publications peuvent être tant des proses, tel qu’en ce moment même, que de poèmes composés tout au long de ce blogue.

En dernier lieu, je dois résoudre cette énigme : Pourquoi un texte sous IMG_20190415_120356forme de prose ou bien sous la forme d’un poème ? Ici, il est à retenir qu’un dessin ou bien même une photo de votre humble serviteur peut être utilisés tant pour une prose que pour un poème. La seule grande différence entre les deux réside sur cet aspect : quel est mon message ? Un message sur ce que les personnes ont vécu en ma compagnie, sur ce qu’elles en ont tiré de bon ou de moins bon ? Ou plutôt un message sur ce que j’ai moi-même ressenti au plus profond de mon être, l’espace d’un instant aussi minime soit-il ?

Qui plus est ! La difficulté de transmettre mon message est un facteur à ne jamais négliger. Voilà pourquoi la recherche de l’excellence de la langue française dans chacune de mes publications est, et restera pour toujours un leitmotiv majeur dans mes rédactions. Une telle recherche est à mes yeux le meilleur fil coupant qui soit pour trancher entre ce que je veux dire et ce que je dis réellement. Pour se faire, rien ne doit être mis de côté pour écrire un français respectable. Fort heureusement, il existe sur l’internet une panoplie d’outils aussi utiles les uns que les autres afin de s’approprier une langue de Molière digne de cet illustre auteur.

En résumé, outre le fait d’avoir choisi le sujet et ce, après une période de réflexion plus ou moins longue, et d’avoir choisi sous quelle forme sera-t-il présenté, la qualité du français est sans contredit la pierre d’angle de chacune de mes publications. Et, comme le disait si bien mon regretté professeur de français à l’époque du lycée ; remets-toi cent fois sur ton métier à tisser si tu veux offrir une œuvre de qualité. Bref, ne jamais craindre de revenir sur le texte avant sa publication finale. C’est un principe de respect tant pour moi en tant qu’auteur de ce blogue qu’envers mes « abonnés ».

Je vous remercie de votre présence et de votre fidélité.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada