Archives de tags | peur

Assoupie en liberté

received_482690558859677 

Primeur offerte par mon amie Angélina de la France

 

Un de mes plus beaux poèmes à ce jour

Assoupie en liberté

 

Je suis simple fille d’une mère,

Qui est née durant la dernière guerre,

D’un père mort sur les champs d’honneur,

Pour son malheur mais pour sa patrie son bonheur.

 

Je naquis dans un village de Provence,

Où j’ai grandi jusqu’à la fin de mon adolescence,

J’y ai fredonné des chansonnettes de mon enfance,

Tout en faisant la rencontre de mes premières romances.

 

Mais nécessité oblige j’ai quitté ces lieux,

Pour me diriger sous d’autres cieux,

Remplaçant le parfum des fleurs,

Par celui de la faim et de la peur.

 

Dans cette ville-lumière,

J’y ai vécu la pauvreté et l’enfer.

Mais, parfois, des mots tendres prononcés,

Par des hommes aux mains baladeuses et mal intentionnés.

 

Je n’en pouvais plus de satisfaire ces notables,

Aux dents blanches et à la parole si facile,

Pour qui tout devait leur être si docile,

Et pour qui tout leur était redevable.

 

Dans la bise de la nuit,

Je me suis rappelé mon village chéri,

Où les gens avaient un cœur toujours attendri,

Et une main toujours secourable pour les démunis.

 

Décidée de rejoindre gens de mon pays,

De cette contrée aux milles champs fleuris,

Où sonnèrent cloche d’église et mille clochettes,

Celle de mon église et de toutes ces charmantes biquettes.

 

Je fis ces quelques pas,

Toujours en allant tout droit,

Sans jamais un seul instant me retourner,

Car au fond de mon âme autre devait être ma destiné.

 

Quel beau village où je suis née,

Quel magnifique village où je suis retournée,

Quel prés vert de celui de mon ami Jacques et tous ses vers,

Que j’aimais tant écouter sans dire mots lorsqu’il prenait un verre.

 

Aussitôt arrivée à la clairière de la forêt,

J’ai préféré me diriger vers les champs et y faire un arrêt,

C’est en entendant les oiseaux de ces bois chanter,

Que je me suis finalement assoupie en liberté.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Viens me rejoindre

38276257_10155868853782523_1574742822706216960_n

Par Angelique Gomez-Deschamps

 

Viens me rejoindre 

 

Allons! Ne reste pas là

Viens je t’en prie vers moi

De quoi as-tu peur mon ami?

Allons! Prends le temps de sourire à la vie.

 

Le soleil est haut

Il fait tellement beau

Le vent est bon et si chaud

Allez! Enlève tout comme il faut.

 

Avec moi, point de fausse pudeur

Car je désire vivre sans avoir peur

De quitter cette vie sans avoir vécu

Vécu avec ma liberté et souvent nue.

 

Fais comme moi et détends toi!

Ici, être heureux est le seul acte de foi

Voilà pourquoi je t’invite le sourire aux lèvres

Car j’aimerais bien être en ce jour une nouvelle Ève.

 

De

 

Rolland St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le temps du repos

38300997_10156740463923919_7237043936986923008_o

Magnifique dessin de mon ami Eri Kel de la France

Le temps du repos

 

Bonsoir mes chers amis,

Comment allez-vous mes chéris?

Ce que je suis heureuse de vous revoir,

En cet instant où dame lune annonce le soir.

 

J’aimerais vous demander une faveur,

N’ayez crainte, rien qui vous fera bien peur.

Je souhaiterais tant prendre une simple pose,

Celle qui me plaira pour un court moment, si j’ose.

 

Car je sens mon corps rattrapé par l’âge,

Et qui ne cesse de me faire penser à cet adage:

“Cœur qui soupire n’a pas ce qu’il désire”,

Voilà triste réalité qui me fait tant souffrir.

 

Quelle époque de ma folle jeunesse,

Où j’ai connu jeunes amants m’offrant leurs caresses,

De ce temps où herbes interdites garnissaient bien des stocks,

Dans les chansons d’amour et de liberté ici ou à Woodstock.

 

Quel temps méconnu à notre ère,

Où les plaisirs sont devenus si éphémères,

Où l’être humain a perdu son âme et ses valeurs,

En s’isolant de ses frères et ses sœurs au sein de leurres.

 

Maintenant que tombe la fraîche pluie,

Et que dans vos yeux brille votre légitime envie,

D’immortaliser la fragilité de ma nudité vieillissante,

Permettez-moi que je puisse rejoindre ce qui me hante.

 

Ce temps de jadis! Ce temps longtemps révolu!

C’est vrai, je suis une simple femme si frêle et si nue.

Permettez-moi que j’aille retrouver ceux qui sont là-haut.

Dans mes rêves en cet instant, en ce temps de repos.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Tête haute

FB_IMG_1529837149807

 

« Tête haute» réalisé par Eri Kel de la France

 

Tête haute

 

Dites chère madame!

Ce que vous semblez heureuse et fière,

De posséder si joli visage et beau derrière,

Et d’agacer les hommes telle une chaude flamme.

 

De votre corps si parfait,

Vous le présentez avec entrain,

Afin d’en réaliser de jolis dessins,

Voilà maintenant pour votre plaisir est fait.

 

De votre socle vous restiez de marbre,

Tel dans une forêt boréale un fier arbre,

Sans dire un mot, sans bouger et sans peur,

Le sable du sablier s’écoulait en ces heures.

 

Regardant devant vous un paysage,

Que vous offrait le souvenir de votre âge,

Est-ce celui d’un long et heureux voyage?

Ou bien d’un conte de ce temps du moyen-âge?

 

Racontez-nous ! Dites à vos hôtes!

Ce qui en cet instant vous fait tant sourire,

Racontez-nous tout que nous puissions en rire.

Telle est donc la raison d’avoir la tête si haute?

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Une journée pas comme les autres

15-06-2018(p)

Par Gérard Teillot de la France

Une journée pas comme les autres

 

Les jours passent inlassablement,

Mais, pouvons-faire autrement ?

Tout débute par le levé du soleil,

Qui se rend-compte de cette merveille ?

 

De pouvoir vivre une journée de plus ?

De profiter de sa santé et d’être repu ?

De pouvoir marcher, rire et surtout aimer ?

N’est-ce pas ce à quoi nous sommes destinés ?

 

Être libre d’être tout simplement,

Sans se soucier qu’à notre heure,

Celle qui nous fait pourtant si peur,

Que nous retournerons vers le néant.

 

En cette journée pas comme les autres,

C’est avec grand plaisir que vos hôtes !

Vous présentent dame délicate et si jolie,

Voici donc votre modèle : la fille du vendredi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Homme je suis et je resterai

faire_confiance_by_lequebecois1962-dc4dc8y

Séance réalisée à Mont-Tremblant hiver 2018

Homme je suis et je resterai

 

Peuples vivant en des pays lointains,

Gens vivant dans les régions inconnues,

Écoutez cette vérité toute simple et si nue,

Retenez bien ceci dans le creux de vos mains.

 

Je suis né d’un père et d’une mère,

Dans un pays n’ayant pas connu de guerre,

Sur une terre défrichée par gens valeureux,

Ayant pour unique richesse un cœur généreux.

 

Mes ancêtres fiers et masculins,

Combattirent toutes les forces du malin,

Affrontant milles dangers et grandes terreurs,

Sans jamais céder à la sombre folie ni à la peur.

 

De leurs bras naquit ce pays,

Cent fois maudit, mille fois béni.

Aimant plus que tout leurs tendres épouses,

Protégeant familles aux nombreuses frimousses.

 

Que m’ont-ils laissé en mon esprit?

Cette fierté d’être un homme à tout prix ,

Et le courage de le brandir telle une épée,

Voilà pourquoi fier je le suis et je le resterai.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Rendez-le semblable…

35135034_2108698726080229_2378184951561453568_n

Par Gérard Teillot de la France

Rendez-le semblable…

 

Où suis-je ? Qui suis-je ? Questions existentielles!

Pour moi qui suis nue et de vos yeux vous voyez si belle.

Je suis étendue dans cette humble tenue sans fausse pudeur,

Je ne sais la raison face à vous point de crainte en moi point de peur.

 

De mon humble intimité, je suis prête à dévoiler.

Dans vos rêves les plus fous, je suis prête à naviguer.

Sur les toiles de vos chevalets, je me coucherai avec tendresse.

Car je vois en vos yeux tellement de peine et de grande tristesse.

 

De la fragilité de mon corps,

Vous le rendrez immortelle tel de l’or.

De mes courbes de chairs toutes féminines,

Vous saurez les anoblir avec vos crayons de mine.  

 

De mes seins fermes aux mamelons arrondis et si beaux,

Vous saurez leur rendre hommage telles les douces notes d’un piano.

Maintenant que je suis étendue sur ces coussins de satin venus du lointain Orient,

Je vous offre mon corps en holocauste en expiation des fautes commises par ces vauriens.

 

Rendez-le semblable aux icônes des églises du Liban,

Rendez-le semblable aux vitraux des églises de l’Occident,

Rendez-le semblable œuvres sacrées qui jalonnent notre histoire.

Car mon seul désir, c’est de rendre mon corps semblable au ciboire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En allant me baigner

34744335_1552028244907784_6383436177797545984_n

Réalisation par mon ami Noble Roro de la France

En allant me baigner

 

En allant me baigner

Avec joie je t’ai rencontrée

Ah ce que tu étais belle ainsi

Je t’ai vue si nue mais si jolie

 

Sois rassurée beauté

Je n’ai fait que t’admirer

Avec cœur je t’ai regardée

Avec imagination je t’ai aimée

 

Près de la rivière enchantée

Je me suis tellement amusé

Te voir je n’aurais jamais pensé

Te voir en tenue d’Ève j’en ai si rêvé

 

En allant me balader

Ta beauté m’a émerveillé

Me baigner je n’ai point osé

Par la peur de te déranger.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sur le départ…

33902750_10156580052278919_7977087641269043200_o

Très joli dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Sur le départ…

 

Quoi? Que dites-vous? C’est déjà la fin?

J’ai à peine eu le temps de voir vos mains.

Voir vos mains prendre pinceaux pour dessiner,

Mon corps que j’ai pour votre plaisir et le mien dénudé.

 

Avez-vous aimé mon corps et mes poses?

Étiez-vous gênés de me voir nue pendant la pause?

Alors que je déambulais avec simplicité et sans fausse pudeur?

Au milieu de vous hommes et femmes sans craintes et sans peur.

 

Être simplement dénudée à vos yeux,

Mais habillée par vos cœurs valeureux,

Tout en douceur! Avec minutie! Avec tendresse et courtoisie!

Vous immortalisiez par votre talent votre muse au cœur épris.

 

C’est ce que je voulais vous dire en ce moment,

Pendant qu’il est encore, ô Dieu merci, le temps,

En vous quittant après cette nuit tellement magnifique,

Sur le départ de cette séance tellement magique.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

En toute décontraction

33579895_10156563240603919_2810314779581743104_o

Un MAGNIFIQUE dessin réalisé par mon ami Eri Kel de  la France

En toute décontraction

 

En toute simplicité,
En toute vérité et authenticité,
Je m’étends nue devant vous sur le tapis,
Dans le silence, j’entends vos pensées et je souris.

 

Pourquoi devrais-je m’en faire ?
Pourquoi devrais-je craindre l’enfer ?
Puisque de ma nudité je vous l’offre avec bonté,
Puisque de ma féminité vous pouvez la contempler à satiété.

 

Dans la quiétude de ses lieux,
Où règne une paix qui n’a d’égale que les cieux,
Point d’illusion ! Point de fautes ! Point de fausse pudeur !
Car loin est de nous toute moralité hypocrite qui a tant fait peur.

 

C’est ainsi que par pur bonheur,
Me voilà semblable à Ève devant son Adam,
Attendant ce doux moment où il me fera le présent,
De connaître sa virilité au bon moment, à la bonne heure.

 

Mais, d’ici-là ! Je ne bouge guère,
Telle une brave et si féroce panthère,
Cachée dans la chaude broussaille africaine,
En toute décontraction, elle vit cet instant sans haine.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada