Archives de tags | chaise de bois

Exploration

Exploration Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo de la collection de Appetitive-Soul Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/Img-937643868

Exploration

 

Bonjour ma chérie,

Tu m’as invité à passer la nuit,

En ta compagnie pour me faire savourer,

Un plat délectable que tu as longtemps préparé.

 

Tu as su le mijoter dans un bain finement parfumé,

Alors que tu frottais méticuleusement ton corps léger,

Fier symbole de la féminité dans ce monde sans repères.

Où l’on s’empêche de dire la vérité afin de ne pas déplaire.

 

Quoiqu’il en soit, tu as eu la gentillesse,

De m’inviter à manger ce repas avec délicatesse.

Une pièce succulente digne des plus grands festins,

Et qui épouse à la perfection mes désirs les plus coquins.

 

Un mets secret que tu partages avec de rares élus,

Lesquels savent bien apprécier à leur valeur tes seins nus !

Sans pour autant prendre ta chair fraîche et pure pour un jouet,

À consommer sans modération puis la jeter tel un vulgaire objet.

 

Voilà pourquoi j’adore avoir vraiment tout mon temps,

Pour déguster les parcelles de ton intimité lentement,

Y passer à répétition avec volupté ma langue humide,

Qui a satisfait tant de ces femmes autrefois timides.

 

Mes lèvres embrasseront les tiennes avec passion,

Jusqu’au moment où j’entendrai tes cris de supplication.

Mes mains appuyées sur les bras de la chaise de bois,

Je ferai mon possible pour te conduire vers l’ultime joie.

 

Tu goûteras à ma médecine en une véritable dévergondée.

Sans cesse, tu en demanderas à en avoir la respiration saccadée.

Au moment venu, j’avalerai sans réserve jusqu’à la dernière larme,

La sève amère qui sortira de cette zone lorsque tu poseras les armes.

 

Allez ! En cette nuit noire d’automne, laisse-moi faire !

De tes futiles appréhensions, je pourrai bien t’en défaire.

D’une authentique satisfaction, je saurai tellement t’en donner.

Pour cela, ô, ma chérie, il te sera inutile de me remercier.

 

Rien ne peut égaler une parfaite exploration,

Lorsqu’elle est réalisée avec une entière attention.

Ma dextérité est sans contredit une notoriété en la matière.

Installe-toi aisément mon amour pendant que je ferme les lumières.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

C’est l’heure de la fessée

C’est l’heure de la fessée Poème de RollandJr St-Gelais Photo de Appetitive-Soul Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/S-l16e00-934242297

C’est l’heure de la fessée

 

Ma petite coquine,

Mon adorable copine,

C’est le moment tant attendu.

Je t’ordonne de t’exposer à moitié nue.

 

Descends ta jupe et laisse-moi faire pour ton caleçon.

Je le baisserai moi-même avec toute mon attention.

À bien y penser, il vaudrait peut-être mieux tout ôter.

Pour une bonne sanction, tout doit être présenté.

 

Mets-toi sur tes genoux,

Sur ces coussinets orientaux si doux.

Penche ton corps sur cette chaise de bois,

Et, compte lentement jusqu’à trois sur tes doigts.

 

Prends patience, ô, femme fidèle, mais pécheresse.

De tes offenses vénielles, je saurais te châtier avec tendresse.

Galbe ton postérieur divin afin que je puisse l’évaluer à sa juste valeur.

Avant que le premier coup de cravache l’ait embrassé en cette heure.

 

Combien de soufflets mérites-tu selon toi ?

Je te l’ordonne, en cet instant précis, dis-le-moi.

Sois sans crainte ! Tout ceci est qu’un simple jeu.

Que l’on réalise comme de jeunes amoureux.

 

Je dois reconnaître que cela me convient bien.

De tenir cette œuvre faite de cuire dans ma main.

Et d’entendre avec plaisir chaque respiration que tu fais,

De cette punition corporelle, je m’aperçois comme cela te plaît.

 

Oui, reste comme ça, ô, mon âme soeur.

La fougue de mes coups retentira avec ardeur,

De ton derrière j’ai le privilège incommensurable,

De le taper pour toutes tes fautes impardonnables.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La chaise de bois

La chaise de bois Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/The-chair-891540651

La chaise de bois

 

En ce samedi,

Je me suis promenée,

Afin de profiter de cette journée,

Sous le soleil qui avec joie m’éblouit.

 

Marchant avec lenteur sur l’herbe verte,

Songeant en cet instant de calme à tout et à rien,

Seule, sous le regard des arbres de feuilles d’or et d’airain,

Avec plaisir j’ai enlevé mes vêtements me laissant découverte.

 

À quoi bon me priver de cette intimité?

De ces dernières chaleurs de la saison estivale,

Succéderont l’automne et ses jours de plus en plus glacials,

Jusqu’à l’avènement de l’hiver et ses nuits qui sembleront une éternité.

 

Que vois-je? Me suis-je alors demandé.

Un souvenir lointain de ma petite enfance,

Une de ces pièces sorties de mon adolescence,

Une chaise faite de bois et d’amour à ce que l’on m’a raconté.

 

Voulant profiter des chauds rayons du soleil,

Je me suis assise avec délicatesse sur cette pièce de bois,

Ne sachant en ce moment quoi dire tellement j’étais sans-voix.

Est-il utile de dire un mot alors qu’il suffit de vivre une telle merveille?

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Attendre, maintenant encore et toujours

Attendre, maintenant, encore et toujours Photo par Gb62da poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Waiting-882918331

Attendre maintenant, encore et toujours

 

Il est minuit moins le quart,

Oui, je m’aperçois comme il est tard,

Seule et perdue dans mes vagues pensées,

Je me questionne sur ma pauvre destinée.

 

Étais-tu vraiment mon âme sœur?

Celle qui allait calmer mes peurs?

Ou bien un être de court passage,

Qui laisse en mon cœur un triste présage.

 

Ayant pour m’éclairer une faible lumière,

Éclairée par une lampe que m’a léguée ma mère,

Tout en étant recouverte par le manteau de l’ombre,

Qui cache partiellement mes seins d’une drôle de pénombre.

 

Assise calmement sur une chaise de bois,

D’un bois qui me fait penser à cet homme mis en croix

Tellement cette lance me perce le cœur avec cruauté,

Par celui qui me disait vouloir vivre avec moi pour l’éternité.

 

Quel tissu de pieux mensonges,

Brisant à jamais tous mes rêves et mes songes.

Attendre maintenant, encore et toujours,

Après un impossible amour.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Par amour pour son art

Par amour pour son art

Un magnifique dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Par amour pour son art

 

J’attends tout simplement,
Tout simplement, oui j’attends.
J’attends que la séance commence,
De vivre ce plaisir est pour moi une démence.

 

Être ainsi nue,
Nue et de vous être vue,
Est loin vraiment de me déplaire,
Bien au contraire rien ne saurait me satisfaire.

 

Qu’être pour vous le modèle,
Car c’est ainsi que je me sens si belle,
Car c’est ainsi que je me sens tellement réelle,
Chers élèves, charmants garçons et demoiselles.

 

Mes amours, prenez tout votre temps,
Car je sais bien que vous avez beaucoup de talent.
Peut-être que parmi vous c’est la première fois que vous voyez,
Femme nue devant vous sur une chaise de bois sans retenue appuyée.

 

N’ayez crainte, je ne vous mangerai pas.
Car, ma foi, j’ai bien mangé à mon dernier repas.
Et entre vous et moi, il y a pire en ce monde bizarre.
Qu’une femme nue qui le fait par amour pour son art.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada