Archive | novembre 2014

Je t’aime maman.

Je t'aime maman

Je t’aime maman.

 

Chère mère que j’ai tant aimée presque adorée,
J’ignore si tu entends mes humbles demandes souvent répétées.
Tu le sais bien que je suis loin, ho que si, d’être parfait.
Mais peut-on m’en vouloir dans ce monde si imparfait?

 

Chère mère que j’ai tellement de tout mon cœur admirée,
Je le sais bien que tu as, du mieux que tu le pouvais, tout donné.
J’ignore si tu m’écoutes dans mes prières adressées à Dieu,
Surtout à tel point tes dernières paroles m’ont blessé avant de me dire à-dieu.

 

Oui, ta grande souffrance t’avait submergée avant de trépasser.
J’aurais tellement aimé pouvoir t’expliquer à tel point cette femme je l’ai aimée.
Et que maintenant je fais tout pour ne plus ouvrir cette plaie qui me hante.
Mais aujourd’hui, c’est cette vie bien modeste qui m’enchante.

 

Chère mère, tu le sais bien que tu auras une place de choix dans mon cœur.
Je pries Dieu pour une demande bien spéciale avec les anges tout en chœur.
J’aime la vie, tu le sais car cet amour unique et véridique me vient de toi.
Intercède auprès de ce Dieu d’Amour car ma requête vient du plus profond de moi.

 

Maman?! Entends-tu mon humble prière?
Oui, j’en suis convaincu car tu m’aimes aujourd’hui comme hier.
Écoute, je t’en supplies, cette demande que je t’envoie par ce doux vent.
Moi, ton enfant qui veut te dire avec tendresse; je t’aime maman.

 

de

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Merci ma chère amie

 

Merci ma chère amie

 

Je t’ai promis ces quelques mots,
Afin de te soulager de tes maux.
Je te dis chaque jour que tu es belle,
Et que la grâce de tes yeux est une merveille.

 

Dès je quitte pour poursuivre mon chemin,
J’ai hâte à ce lointain lendemain.
Pour entendre la douceur de ta voix et de t’admirer,
Je t’ai promis cet humble poème car je ne peux t’oublier.

 

Merci d’être simplement mon amie,
Une amie qui n’a pas de prix.
Et une femme tellement, oh que oui, jolie.
Surtout lorsqu’elle me sourit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Reconnaissance!

Bonjour tout le monde,

Juste quelques mots pour vous informer que je suis vraiment reconnaissant à la jeune journaliste Perrin Grusson pour le formidable reportage qu’elle a réalisé sur mon expérience en tant que modèle nu. Le nombre de visites sur mon blogue artistique, celui que vous parcourez en ce moment, a fait un bon prodigieux et les commentaires des gens que j’ai le plaisir de rencontrer à chaque jour sont très positifs.

En effet, il ne se passe pas une seule journée où des gens m’abordent pour me parler de cet article, et ce même si, avouons-le, le sujet est quelque peu inusité au sein de la société.

Je dois tout de même vous dire que l’élément le plus positif est d’avoir réussi à ne pas mettre l’emphase sur la cause de ma situation physique mais bien d’avoir rapporté mes propos tels quels sur ma passion de la nudité artistique. Un domaine où il existe de nombreux préjugés véhiculés au sein de la société actuelle.

Et merci à ceux et celles qui m’ont encouragé depuis le tout début de ma passion.

Vous êtes adorables.

Merci la vie!

Merci mon Dieu!

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le plus beau de mes secrets

 

le plus beau de mes secrets

Le plus beau de mes secrets

 

Il arrive parfois dans mon humble vie,
D’éprouver une sensation qui remplit mon esprit.
Une envie simplement de te dire merci.
Merci pour ta beauté de ma journée l’embellit.

 

Mais je crains de ne pas être compris et être jugé.
Que je préfère me taire sans que cela ne paraisse.
Et contempler ton corps qui fait l’envie des déesses,
Avec un grand respect dû à la femme que tu es, de ta beauté admirer.

 

Je ne te le dirai jamais et çà tu le sais sûrement,
Car je sais reconnaître la faiblesse tel un véritable tourment.
De peur d’être rejeté ou incompris voilà où le mal est.
Ce sera pour moi le plus beau de mes secrets.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une pure caresse!

une pure caresse

Une pure caresse!

 

Chaque jour ou chaque nuit, je te vois et mon âme languit.
Chaque jour ou chaque nuit, je te vois et mes larmes veulent couler.
Chaque jour ou chaque nuit, je te vois et mon espérance s’enfuit,
Chaque jour ou chaque nuit, je te vois et ma peine semble me submerger.

 

Oui, je te vois avec les yeux d’un tendre amoureux.
Qui te tend la main afin que l’espace d’un instant nous soyons deux.
De ce sentiment qui m’envahit tel un sortilège mon esprit et mon corps,
De cette passion qui m’anime et qui ne me quitte pas même quand je dors.

 

Oui, c’est vrai que de toi et toi seule je suis épris.
Je ne cesse d’invoquer Dieu et je Le prie.
Je ne lui demande pourtant ni gloire, ni richesse.
Simplement que tu me permets de te faire une pure caresse.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada