Archives de tags | repas

Exploration

Exploration Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo de la collection de Appetitive-Soul Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/Img-937643868

Exploration

 

Bonjour ma chérie,

Tu m’as invité à passer la nuit,

En ta compagnie pour me faire savourer,

Un plat délectable que tu as longtemps préparé.

 

Tu as su le mijoter dans un bain finement parfumé,

Alors que tu frottais méticuleusement ton corps léger,

Fier symbole de la féminité dans ce monde sans repères.

Où l’on s’empêche de dire la vérité afin de ne pas déplaire.

 

Quoiqu’il en soit, tu as eu la gentillesse,

De m’inviter à manger ce repas avec délicatesse.

Une pièce succulente digne des plus grands festins,

Et qui épouse à la perfection mes désirs les plus coquins.

 

Un mets secret que tu partages avec de rares élus,

Lesquels savent bien apprécier à leur valeur tes seins nus !

Sans pour autant prendre ta chair fraîche et pure pour un jouet,

À consommer sans modération puis la jeter tel un vulgaire objet.

 

Voilà pourquoi j’adore avoir vraiment tout mon temps,

Pour déguster les parcelles de ton intimité lentement,

Y passer à répétition avec volupté ma langue humide,

Qui a satisfait tant de ces femmes autrefois timides.

 

Mes lèvres embrasseront les tiennes avec passion,

Jusqu’au moment où j’entendrai tes cris de supplication.

Mes mains appuyées sur les bras de la chaise de bois,

Je ferai mon possible pour te conduire vers l’ultime joie.

 

Tu goûteras à ma médecine en une véritable dévergondée.

Sans cesse, tu en demanderas à en avoir la respiration saccadée.

Au moment venu, j’avalerai sans réserve jusqu’à la dernière larme,

La sève amère qui sortira de cette zone lorsque tu poseras les armes.

 

Allez ! En cette nuit noire d’automne, laisse-moi faire !

De tes futiles appréhensions, je pourrai bien t’en défaire.

D’une authentique satisfaction, je saurai tellement t’en donner.

Pour cela, ô, ma chérie, il te sera inutile de me remercier.

 

Rien ne peut égaler une parfaite exploration,

Lorsqu’elle est réalisée avec une entière attention.

Ma dextérité est sans contredit une notoriété en la matière.

Installe-toi aisément mon amour pendant que je ferme les lumières.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Nous resterons à la maison ce soir …

Nous resterons à la maison ce soir ...

Nous resterons à la maison ce soir … Par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/We-ll-stay-at-home-tonight-654489869

Nous resterons à la maison ce soir

 

 

Dis-moi, chérie. J’ai une proposition à te faire.

Quelque chose de spécial qui va, je le souhaite, te plaire.

J’ai subitement l’idée pour bien terminer notre après-midi.

Il serait bien de faire venir un bon souper du restaurant.

 

Nous pourrions ainsi apprendre de nouveau à nous apprivoiser.

À faire de plus amples connaissances pour davantage nous aimer.

Nous ferions comme si nous étions redevenus des adolescents.

Car, j’ai tellement l’impression que nous nous sommes éloignés.

 

Nous partagerons nos plus beaux souvenirs.

Nous nous avouerons encore nos plus intimes secrets.

Dis-moi ! Qu’en penses-tu ? Est-ce que cela te plairait ?

Assis sur le divan, on regarderait des films pour nous faire rire.

 

Cela fait longtemps que nous n’avons pas eu la chance d’être ensemble.

Que nous ne nous sommes pas tenus par la main tels des amoureux !

D’être simplement collés l’un contre l’autre et de se sentir heureux.

Cela ferait tellement de bien. Enfin, c’est ce qu’il me semble.

 

Avec lenteur, je te comblerai de tendres baisers.

Je te dirai des mots doux, te ferai des gestes de pure affection.

Nos craintes et nos espoirs, chacun à son tour, nous nous les confierons.

Je désire tant que nos âmes se soient renouées avant d’aller se coucher.

 

Il n’est pas nécessaire d’allumer de bougies.

Pas besoin de boire un vin dispendieux et de grand cru!

Pour se remémorer ces précieux moments que nous avons vécus,

Et qui nous a permis d’apprécier à chaque instant la beauté de la vie.

 

Dis-moi ! Que souhaiterais-tu avoir pour le repas ?

La livraison ne prendra pas plus de quelques instants.

Passe-moi le téléphone afin que j’appelle dès maintenant.

Si tu le veux, bien entendu, j’irai même le chercher de ce pas.

 

Ô, ma tendre chérie, n’attends pas qu’il soit trop tard.

Il est actuellement presque dix-sept heures, tu le sais.

Dis-moi, s’il te plaît, simplement ce qu’il te plairait.

Car, vois-tu, nous resterons à la maison ce soir.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon aventure

Mon aventure Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Work-is-done-915256884

Mon aventure

 

Laissez-moi vous raconter.

Ce qui m’est arrivé au cours de cet été.

Je suis allé me promener à la belle campagne.

Avec, dans mes bagages, une bouteille de champagne.

 

Libre comme l’air, je parcourais les villages environnants.

En profitant du bon temps tout en découvrant des gens étonnants.

Toujours le sourire aux lèvres, ils témoignèrent d’une joie de vivre remarquable.

Puis, soudain, j’y ai trouvé une auberge où l’on y servait de mets savoureux aux tables.

 

Ventre affamé n’a point d’oreilles ! dit-on. Bel endroit pour y prendre un repas.

Pourquoi voyager si on ne peut pas déguster de ces régions leurs meilleurs plats ?

Ne pouvant résister davantage, j’ai succombé à la tentation de la gourmandise.

En ne me doutant pas que j’y allais y vivre une féérique surprise.

 

Aussitôt arrivé en ce lieu fort sympathique, je me dirigeai près du foyer.

Un feu abondant permit à l’humble visiteur que je suis de s’y réchauffer.

Une grande dame de belle allure vint alors à moi avec un je-ne-sais-quoi.

Pour m’offrir une boisson de cette contrée qui d’un bouquet exquis m’étonna.

 

En guise d’entrée, je pris un potage propre à cette adorable région.

Suivi par une tranche de viande de sanglier avec quelques lardons.

Le tout accompagné de légumes qui agrémentèrent ce festin de leurs saveurs.

Cependant, je ne prévoyais pas le dessert qui allait venir en pareille heure.

 

Dans un silence absolu, après avoir versé quelques rasades de ce nectar délicieux.

Mon hôtesse ferma à double clé les portes afin que nous soyons les seuls en ce lieu.

Se retournant vers moi, elle me fit signe avec sa main de la suivre sans plus attendre.

Jamais de ma vie, j’aurai pensé, en aucune occasion, connaître un moment si tendre.

 

 

Sur la paille fraîchement étalée, elle s’était étendue frêle et nue.

De toute mon existence, rien n’était plus beau que j’avais vu.

Dans un élan de passion, nous avons succombé à la luxure.

Comme il fait bon de vivre à la campagne avec cet air si pur.

 

Mais, toute bonne chose a une fin ! disait ma défunte mère.

En effet, je devais me rhabiller avec en mon cœur un goût amer.

Ma balade alla bientôt se terminer en cette admirable journée.

Un jour qui restera pour toujours, en mon âme, gravé.

 

Avant de partir, il allait de soi lui demander mon addition.

Elle me répondit que mon savoir-faire suffisait en une telle occasion.

Que ma notoriété dans l’art de faire l’amour est connue des alentours.

Et qu’elle se remémorera de cet instant magique à jamais et pour toujours.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Oui, madame

Oui, madame Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. D’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Yes-Madamme-909619151

Oui, madame

 

Bonsoir !

Je suis là ce soir.

Pour combler vos besoins.

Je prendrai soin de vous avec entrain.

 

Dans les règles de l’art, à vous seule, j’obéirai.

À la moindre occasion, vos désirs, je comblerai.

Il va de soi qu’aucun mot ne sortira de ma bouche.

Même si je dois vous accompagner dans la douche.

 

Pour vous, j’ai préparé un petit festin.

Que j’ai fait avec bonheur de mes mains.

Crème de tomates, légèrement épicée.

Un plat que m’a montré ma mère bien-aimée.

 

Plat principal qui vient de ma région où je suis née.

Un mets, dont la recette secrète, est assaisonné.

D’une sauce au vin sur une viande succulente,

Le tout accompagné de pommes de terre excellentes.

 

Il va de soi qu’après avoir savouré lentement un tel repas.

Chose beaucoup plus intime, dans votre chambre, on passera.

Je connais bien vos fantasmes tels des secrets inavouables.

Que je prendrai mon temps à satisfaire avec un plaisir coupable.

 

Dans votre lit douillet recouvert de draps de satin.

Vous découvrirez le savoir-faire extraordinaire de mes mains.

Un seul mot vous direz et aussitôt à vos pieds j’accourrai.

Quoi de plus gracieux que votre sourire par une luxure effrénée ?

 

Que les draps de votre lit s’enflamment par une nuit de passion.

Une telle union charnelle est interdite par la moralité et la religion.

Quoi de plus beau en ce monde vicieux que le corps de deux femmes ?

De vous, un claquement de doigts, je vous dirai : « Oui, madame ! »

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le repas est maintenant servi

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Le repas est maintenant servi

Bon dimanche tout le monde,

Eh oui! J’ai enfin compris qui je suis au plus profond de moi. Je suis simplement un sybarite. J’adore le plaisir mais dans une juste mesure. Faire ce qui doit être fait et le faire avec grand plaisir. Ce qui implique la modération en toutes choses. Ne dit-on pas que la modération a meilleur goût? 

Mais quelles sont les sources de mes nombreux plaisirs? Celles qui permettent de combler ma recherche de plaisir lié aux sens qui ont été voulus et créés par Dieu! Ne l’oublions pas. En effet, c’est par et grâce à nos sens que nous pouvons communier avec tout ce qui nous entoure. Noter que mon choix d’utiliser le verbe de  »communier » au lieu de  »communiquer » réside dans le fait qu’une communion possède la sacralité entre soi et ce qui nous entoure. Ce qui inclut que chacun d’entre nous y compris chaque créature aussi minuscule soit-elle. En bref, chaque être vivant est sacré et se doit d’être considéré comme tel.

En premier lieu, me promener aux abords de la rivière St-Charles est sans contredit l’occasion rêvée pour découvrir toute la beauté de la nature, surtout en cette période de l’année où les couleurs des arbres s’harmonisent de façon spectaculaire. Il va de soi que les chants des oiseaux agrémentent mes randonnées. En deuxième lieu, savourer des plats est pour moi un plaisir incommensurable. D’ailleurs, j’avais pour habitude de fréquenter un charmant restaurant situé à quelques pas de l’église de ma paroisse après la messe dominicale où de très jolies serveuses me servirent avec un sourire à me faire tomber amoureux à chacune de leurs présences. Je défie tout homme digne de ce nom de rester de marbre devant leur beauté et leur charme.

En troisième lieu, sentir l’arôme du doux parfum féminin sur la peau de ma tendre maitresse adorée. Celle pour qui mon cœur chavire et qui peuple mes rêves les plus fous, les plus inavouables, les plus osés mais avant toute chose les plus magnifiques. Irais-je en Enfer pour ces nuits torrides où le péché de la chair est maintes fois désiré, maintes fois accompli et maintes fois répété? Maitresse que j’adore! M’unir à vous dans des étreintes éternelles, voilà ce qui me comblerait de bonheur. Être libres de nos corps, être unis par nos esprits? Quel grand mystère de la vie! Être unis par nos corps, être libres par nos esprits? Voilà un plaisir exquis! Plaisir de la chair ne désirera qu’en mariage seulement ? Avec moi, vous vous trompez royalement.

En dernier lieu, écrire. Tout simplement écrire. Que ce soit par des proses, des poèmes, des courtes pensées… Écrire pour le plaisir, pour vivre car sans ce plaisir ultime, j’en perd ma raison de vivre.

Pardonnez-moi mes amis et amies! Je dois vous quitter puisque le repas est maintenant servi. Un repas qui comblera tous mes petits plaisirs.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada