Archives de tags | bon

Un ange m’a parlé cette nuit

DANS2465
Photo par Phylactère lundi 2 décembre 2019 (Poème tiré d’un rêve prémonitoire)

Un ange m’a parlé cette nuit

 

Un ange m’a parlé cette nuit,

Bouleversé pour toujours je le suis,

Quelques paroles et une image ont suffi,

Pour me prévenir d’éviter bien des ennuis.

 

Paroles en mon cœur furent révélées,

Paroles à la lame fine tel un couteau bien affûté,

Était-ce un ordre ou bien une suggestion? Bonne question !

Mais, en tenant compte de son message, j’obtiendrais le divin pardon.

 

Écoute bien mes paroles !

Qui te sont adressées telle une obole.

On m’a envoyé vers toi pour te prévenir,

Continue sur cette voie? Tôt ou tard elle te fera souffrir.

 

Regarde l’année qui vient,

Choisi pour toujours la route du bien,

Car n’oublie pas ta dernière destination,

Celle pour laquelle tu t’en iras pour de bon.

 

L’ange déposa alors un rosaire sur mon torse,

Car il voulut me délivrer de cette horrible entorse,

Une entorse qui par mon âme perdue me fit tant souffrir,

Et qui était simplement un triste avant-goût de mon avenir.

 

Il est vrai que joyeux est le cœur de l’homme aux plaisirs éphémères,
Mais bien pénible sera sa destinée sur le pavé de l’enfer,
Là où les doux souvenirs des péchés accomplis,

Deviennent la source des tourments infinis.

 

Un rameau d’olivier fut placé sur mon sein,

Pour me prévenir divinement tel sera mon destin,

Car bien limité est le nombre de mes lendemains,

Alors, je t’en prie, choisi judicieusement le bon chemin.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

À quoi penses-tu ?

quoi penses-tu
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

À quoi penses-tu ?

 

À quoi penses-tu ?
Toi, qui es entièrement nue.
Tu me sembles être anxieuse,
Peut-être qu’au fond tu es curieuse.

 

Toi, qui me regardes les yeux ouverts.
J’y vois le paysage de ton pays aux sapins verts,
De ta lointaine contrée aux gens aux cheveux blonds,
Où tout semble être si beau, tant délicieux et tellement bon.

 

De ton haleine fraîche comme l’automne,
Me fait oublier ma vie si insipide, si monotone.
Une vie que je tente de fuir dans tes bras de femme,
Où mille consolations éteignent de l’Hadès ses horribles flammes.

 

As-tu envie d’un simple baisé ?
As-tu envie que nous faisions de nouveau l’amour ?
Tu le sais déjà, en passant cette porte je partirai peut-être pour toujours.
Mais dans mon cœur de chair et de sang, tu seras celle que j’aimerai pour l’éternité.

 

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Vive l’amour dans la langue de Molière

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Votre humble serviteur bientôt de retour en tant que modèle vivant (nu intégral)

 

Vive l’amour dans la langue de Molière

Bonjour tout le monde,

C’est avec un plaisir immense que je vous informe de ma sortie prévue pour ce vendredi 15 février. En effet, les médecins et les spécialistes du centre de convalescence où je suis hospitalisé depuis trois semaines m’ont confirmé la guérison de mon bras gauche. À vrai dire, il s’agit d’une guérison de transition puisqu’il me faudra attendre jusqu’à la fin mars avant de pouvoir me servir de mon bras de manière pleine et totale. Ici, tout sera une question de prudence pour les semaines à venir.

Sous un autre ordre d’idée, J’ai eu la chance d’assister à un mini-spectacle offert par un duo musical qui a permis aux personnes présentes en salle de se remémorer certaines des plus belles chansons d’amour de la langue française. Mais, à bien y penser, quelle est la plus belle langue au monde sinon le français ? Oui, c’est un fait. Je suis à la fois nationaliste, fier de mes racines ancestrales et passionné par tout ce qui touche au beau, au bien et au bon. Mais, je suis également un francophile. C’est-à-dire, pour ceux et celles qui ignorent ce que ce mot signifie, que je suis un amoureux de la langue française.

Pour moi, la langue française est la langue de l’amour. Je devrais même dire « des amours »: amour de la nation, de la patrie, de ses terres en y incluant les « amours » de l’amitié fraternelle, de la famille sans oublier l’amour dit des amoureux et, pourquoi pas ?, celui des amants. J’aime ma langue et elle me le rend bien.

Aurais-je autant de plaisir à composer mes poèmes dans une autre langue que le français ? C’est possible. Aurais-je la même passion d’écrire mes textes dans une autre langue que ma langue maternelle ? C’est probable. Aurais-je le sentiment d’être privilégié de vivre, de penser, d’explorer et de découvrir le monde qui m’entoure dans une autre langue que le français ? Pourquoi pas ?! Cependant, c’est dans la langue française que chaque fibre de mon corps, de mon âme et de mon esprit vibre d’une vibration incomparable en ce monde.

Bref, j’ai réellement adoré cette soirée musicale où les chansons d’amour en français étaient à l’honneur et ce, en compagnie de gens formidables. Des gens qui m’ont appris de nouveau que le véritable bonheur se retrouve dans la simplicité de la vie. Croyez-moi sur parole ! C’est là une grande leçon existentielle.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Combien de roses ?

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Combien de roses ?

 

Bonjour madame

Pardonnez-moi de vous déranger

Je le sais que je ne suis qu’un étranger

Un vagabond sur cette terre remplie de flammes.

 

Des flammes de guerre

À tel point que je me crois être en enfer

Quelques flammes d’amour et de passion

Qui me rappelle que parfois il y a aussi du bon.

 

J’ai rencontré bien des gens

Des bons comme des méchants

Des âmes aux cœurs d’or et aimables

D’autres aux âmes blessées par une vie misérable.

 

J’ai parcouru bien des contrées

Des pays aux allures d’immensité

Et d’autres petits mais avec des richesses insoupçonnées

Et des femmes qui avaient fières parures et beauté.

 

Mais aucune d’entre elles ne m’a jamais si ébranlé

Par votre profil me rappelant la chaleur de mes jeunesses d’été

Où j’allais cueillir des fleurs pour ma bien-aimée

Dites-moi, combien de roses puis-je vous offrir en pensées?

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec

À quoi rêves-tu ? 

dcv1xfj-25f7649f-f677-478f-8853-320b9c63de3c

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ 
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

À quoi rêves-tu ? 

 

Bonsoir chérie, 

Dis-moi, si tu en as envie. 

Dis-moi, qu’est-ce qui ne va pas ? 

Dis-moi, si je peux faire quelque chose pour toi. 

 

Tu sembles être perdue, 

Depuis si longtemps, ce silence me tue. 

Quel mal t’ai-je fait pour que tu me regardes ainsi ? 

Dis-le-moi, je t’en supplie ô mon amour pour la vie. 

 

Je ne cesse d’aller vers toi, 

Afin de te proclamer mon amour, 

Un amour pour aujourd’hui et pour toujours, 

Et qui à jamais en mon cœur fera force de loi. 

 

À quoi penses-tu en cet instant ? 

Je réaliserai ton souhait tel un présent. 

Même si cela me briserait le cœur, 

Et je l’avoue, de ceci j’en ai vraiment peur. 

 

Alors, à quoi rêves-tu ma bien-aimée ? 

Désires-tu que je te rende ta liberté ? 

Pourtant, quand t’ai-je refusé quelque chose ? 

Ne crains rien. Dis-le-moi ! Allez ! Ose ! 

 

Quels sont tes rêves ? 

Que veux-tu ? Toi, belle comme Ève. 

Toi qui m’as donné sa virginité, 

Toi qu’à jamais j’aimerai. 

 

Rêves-tu à un prince charmant ? 

Lequel tu prononces son nom en dormant. 

Cet inconnu que tu nommes dans la nuit et que j’entends. 

Cet homme pour qui ton cœur vit un tel engouement. 

 

Un homme au cœur bon et vaillant, 

Qui saura peut-être faire ton bonheur, 

Et, crois-moi, je ne vous souhaite aucun malheur. 

Car cet homme a parcouru bien des terres et pendant longtemps. 

 

Naviguant sur des mers déchaînées, 

À la recherche d’une femme qui saura tendrement l’aimer.  

Vas-y !  Va le rejoindre ! Si c’est bien ce que tu veux. 

Car je vois bien tel est ton vœu dans la beauté de tes yeux. 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada