Archives de tags | feuilles

Ce collier de perles

Ce collier de perles Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo : Auteur inconnu Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/1003b-853055240

Ce collier de perles

 

Assis sur le divan de mon salon,

J’ai ouvert une de mes boîtes de savon,

Qui me servait à entreposer de vieilles photos,

À une époque où tout me semblait tellement beau.

 

De ces photos qui immortalisèrent des jours heureux,

De ces moments de pur plaisir et de ces instants si joyeux.

De ces femmes si belles que j’ai croisées pour des séances,

Avec lesquelles, parfois, j’ai eu des nuits de passion et de romance.

 

Parmi elles, l’une m’avait tellement impressionné,

Par sa simplicité et par son authentique féminité,

Que je lui avais offert un présent soigneusement choisi,

Une offrande en gage d’admiration à ce modèle chéri.

 

En début de séance alors que je préparais le lieu,

Lui expliquant les différents styles de poses si précieux,

Ma réputation se basait, avant toute chose, sur mon savoir-faire.

Et d’autres qualités que m’avait enseignées feu mon père.

 

Les heures passèrent aussi vite que des secondes,

Car, il y avait en cet endroit, une céleste onde.

Une atmosphère de travail tellement agréable,

Vous la décrire, désolé, j’en suis incapable.

 

Je lui ai alors demandé une faveur,

Afin de terminer en beauté la dernière heure,

De porter ce collier de perles à son cou,

Elle m’avoua alors qu’elle adorait ce bijou.

 

Disposant à son gré de ce collier,

Elle le mit à son cou délicatement parfumé.

Immortalisant cet instant par quelques photos,

Ces témoins d’une autre époque révolue trop tôt.

 

Appuyée avec douceur sur le dossier du fauteuil,

Me présentant ses fesses douces comme des feuilles,

Elle avait un regard à la fois mystérieux et coquin,

Je manipulais tout de même mon appareil avec grand soin.

 

La séance est hélas ! Déjà achevée!

C’est maintenant le temps de vous lever,

Je voudrais, avant que vous partiez, vous dire un secret

Vous êtes de loin ma préférée. Voilà ce qu’il en est!

 

Garder ce modeste collier de perles, je vous prie.

Cette séance est à mon grand regret la dernière de ma vie.

Mes mains fatiguées ne pourront plus suivre ma passion,

Une grave maladie a entravé ma vie sans contrefaçon.

 

Elle s’approcha de moi pour déposer sur ma joue,

Croyez-moi ! Le plus précieux de tous les bijoux,

Un tendre baiser qui a fait couler une larme,

Un sanglot venu du plus profond de mon âme.

 

 C’est en regardant avec le sourire cette vieille image,

Que je me rende compte que la vie est plutôt sage.

Il y a en effet pour mon plaisir une surprise inattendue,

Une photo qui me rappelle que la vie vaut la peine d’être vécue.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Près de l’écorce

Poème inspiré par une très belle photo prise par mon ami Eri Kel de la France.

Près de l’écorce

 

Me promenant au vent,

Un vent d’automne surprenant,

Un vent qui annonce la venue de l’hiver,

Un hiver de neige blanche et d’un frais air.

 

Sur un sentier fraîchement battu,

Avec sérénité et prudence, j’ai parcouru.

Me préoccupant à la fois de tout et de rien,

Car d’un pas sûr et heureux, j’y allais de bon train.

 

Je regardais à travers les bois,

Cherchant un souvenir pour mon toit,

À travers les nombreuses branches tombées,

Sous l’effet du vent, un peu partout éparpillées.

 

J’y ai découvert une petite merveille de la nature,

Une de ces merveilles qui me rappellent ce qui est pur.

Quelques feuilles menues de teintes rougeâtre et cuivrée,

Qui par leur présence ravive en moi la notion même de la beauté.

 

Quelques feuilles ont suffi,

Pour me rappeler l’importance de la vie,

Une vie qui défit même le vent le plus féroce,

Quelques feuilles se tenant en silence près de l’écorce.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Femme d’automne

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Femme d’automne

 

Femme d’automne 

En mon cœur sa beauté résonne 

Résonne tel le bruissement des feuilles

Qui tombent sur le bord du seuil.

 

Chevelure rouge 

Qui doucement bouge 

Lorsqu’elle me regarde furtivement 

Alors que j’immortalise cet heureux événement.

 

Par une journée ensoleillée 

Agrémentée par autant de beauté 

Quoi de mieux en cette saison passagère 

Que d’admirer la féminité si libre, si légère?

 

Assise avec calme sur un banc 

Avant l’arrivée du manteau blanc 

De l’hiver qui s’installera pour des mois 

Tu as mis mon cœur en émoi et dans la joie. 

 

Si cet hiver est bel et bien mon dernier

Découvrir ta beauté est ma raison d’exister 

Que cette journée d’automne soit à jamais bénie 

Car c’est en ta fragilité de femme que j’ai enfin compris.

 

Femme d’automne ! Femme d’une saison !

Dont sa beauté m’a fait perdre la raison 

Que puis-je vous dire en cet instant en ce jour?

Si ce n’est qu’en mon esprit vous y serez toujours.

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

Je n’ai rien fait de la journée

Je n’ai rien fait de la journée Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Mic-Ardant Source : https://www.deviantart.com/mic-ardant/art/Heart-under-Hand-886585450

Je n’ai rien fait de la journée

 

Je n’ai rien fait de la journée,

Chose à laquelle je ne suis pas habituée,

Je suis restée allongée à ne rien faire,

Écrasée par un tel calorifère.

 

En ce jour du mois d’août,

Une journée qui peut rendre fou,

Sous l’effet de la chaleur si écrasante,

Qu’une démence peut en un instant être envahissante.

 

Être seule et entièrement nue,

Loin de ces regards pour ne pas être vue,

Me laisser bercer par des chansons de ma jeunesse,

Et mes souvenirs qui me rassurent quand je vois venir la vieillesse.

 

Une journée de chaleurs extrêmes,

De cette chaleur que sans cesse j’aime,

Profitant de ce temps exquis et de mon intimité,

Je laisse aller mes envies, tellement folles, se réaliser.

 

Jambes à demi croisées à ma vulve dévoilée,

Entre mes doigts, avec mon collier de perles, j’ai joué.

Confortablement allongée et sans gêne dans un vieux fauteuil,

Qui me faisait penser aux arbres en automne perdant leurs feuilles.

 

Un fauteuil qui des corps nus en a vu bien d’autres,

Mais, en ce jour de grande canicule, il est devenu mon hôte.

En cette journée écrasante, je l’avoue, absolument rien n’a été fait.

Et, savez-vous quoi? Je dois vous dire qu’en réalité, cela me plaît.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Derrière ces feuilles

Derrière ces feuilles Poème par Rolland Jr St-Gelais Avec la permission spéciale de Anioblica de Pologne Instagram : anioblica Photographe : Dunvael Photography

Derrière ces feuilles

 

Dans la brume du matin,

Alors que je suivais mon chemin,

J’admirais le paysage recouvert d’un manteau,

Qui allait disparaître aussitôt que sera arrivé le temps beau.

 

Errant sans me faire de souci dans ces bois,

Marchant avec une certaine lourdeur dans mes pas,

Ne pensant à rien, car j’ignore tel sera mon destin,

Un destin tracé selon mes décisions prises sans chagrin.

 

Car le chagrin est un vain sentiment,

Une sensation qui au fond de soi nous ment,

Puisque l’on agit très souvent par le moment présent,

Un instant vite passé, mais que les conséquences durent longtemps.

 

Sillonnant le sentier avec grande attention,

Afin d’y découvrir quelques animaux avec précaution,

J’entendis des branches bouger tels les doigts d’un marionnettiste,

J’ai avancé sans faire de bruit pour ne pas déranger cet imaginaire artiste.

 

Je n’ai point aperçu un seul artiste de mes yeux d’homme avancé en âge,

Mais plutôt une jolie dame qui marchait libre de tout plumage,

À demi cachée par les feuilles grises en ce matin brumeux,

Sa présence dissipait en moi les souvenirs si ténébreux.

 

Derrière ces feuilles, une beauté s’y trouvait.

Une beauté, de ma journée avec surprise, l’égayait.

Une dame, telle une fleur au parfum enivrant, a ensoleillé ma journée.

Sans dire un mot, j’ai opéré un demi-tour pour en ma demeure y retourner.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada