Archives de tags | normes sociales

Un instant de faveur

L'instant de faveur
Avec la permission de mic-ardant de la France

Un instant de faveur

J’entre dans le vif du sujet en formulant cette question : Quel est l’instant le plus important lors d’une séance de nudité artistique ? Une telle question pourrait vous sembler superflue, surtout si vous parcourez mon blogue artistique depuis le 13 janvier 2016 date de sa création. Une date qui restera longtemps en mémoire puisque la création de ce blogue a été pour moi le point tournant d’une carrière formidable. Certes, je n’ai pas la notoriété d’un rock-star, ni d’un acteur de cinéma, mais il a permis de faire connaître mon corps, via sa nudité autrement qu’une simple erreur pharmaceutique.

Oui, je le sais bien. J’aurais pu choisir d’autres options plutôt conventionnelles selon les normes sociales établies. C’est un fait que je ne peux réfuter en aucun temps. Or, je l’ai choisi et j’assume mon choix pleinement et librement sans me justifier d’une manière ou d’autre autre. Toutefois, et c’est un élément majeur qui apporte un point positif dans un tel choix, cette carrière a favorisé la rencontre de gens formidables œuvrant dans divers domaines liés de près ou de loin à la nudité artistique. Je pense notamment à la peinture, la photographie, aux cours de dessins offerts dans les facultés, les écoles et les ateliers en arts. Aurais-je pu en dire si j’avais fait un autre choix? Permettez-moi d’en douter.

Néanmoins, et après avoir noté que jamais il n’a été question d’élaborer sur le moment le plus important lors d’une séance de nudité artistique, il m’a paru nécessaire d’élaborer quoique de manière concise sur le sujet. À vrai dire, trois points majeurs font de la période où je me prépare à affronter, si je peux m’exprimer ainsi, les regards des artistes qu’ils soient professionnels ou bien simplement amateurs.

En premier lieu, la confiance en soi est la pierre angulaire en cette période cruciale. J’ajouterais même que chaque vêtement enlevé ressemble d’une certaine manière à la couche protectrice de notre âme. N’oublions pas que chaque vêtement a sa propre importance que ce soit les souliers, le gilet, le pantalon et tout le reste. Pour sa part, le peignoir demeure le dernier rempart contre les regards des gens présents.

En deuxième lieu, savoir quoi offrir et comment l’offrir constituent, à l’image d’un menu de restaurant, ce dont les personnes présentes en ce lieu ont le droit de s’attendre non seulement d’une telle activité mais encore plus de ma participation. Autrement dit, je dois connaître à la perfection les poses choisies tout en ayant une idée suscitant la créativité envers mes convives. Pour se faire, un travail de longue haleine est souvent nécessaire même si tout peut se jouer au moment où je me retrouve derrière le paravent.

En dernier lieu, est-ce vraiment ma place? Vous l’ignorez sûrement, mais le modèle vivant a un droit absolu de participer ou non à une séance, et ce en tout temps. Bon ! Il est peut-être un peu tard pour y penser. Cependant, ce droit est inhérent au respect absolu de sa personne et nul ne peut le révoquer. Toutefois, une discussion franche, honnête et sans ambiguïté entre les personnes concernées demeure l’outil par excellence pour éviter une telle situation.

En résumé, vous seriez étonnés si vous connaissiez tout ce qui peut se passer dans la tête du modèle vivant lorsque vient le temps de sa préparation à quelques minutes de monter sur la balustrade. Il s’agit d’un précieux moment où il se retrouve seul face à ses craintes, ses interrogations, ses espoirs et ses attentes. Des attentes qui, fait cocasse, sont quelques fois plus élevées que celles des autres artistes en ces lieux. Il s’agit bel et bien d’un instant de répit, de prise de conscience et surtout de faveur.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Rechercher l’originalité

katrina-by-ubufoto

Courtoisie de R. de la Suisse

Rechercher l’originalité

Bonjour tout le monde,

J’entre dans le vif du sujet. Vous vous êtes probablement questionnés sur l’importance de l’originalité dans les poses de nudité artistique. En effet, outre le fait d’avoir une aisance avec sa nudité, une connaissance approfondie de ses capacités et de ses limites physiologiques et une aptitude à supporter les regards d’autrui sur l’ensemble des parties qui composent son physique, la recherche de l’originalité dans les poses demeure un élément très important durant les séances.

Il va de soi qu’il existe une multitude de sites où chaque modèle vivant respectueux de son art et qui désire offrir des prestations de qualité peuvent y trouver une foule d’exemples de poses nues. Ces poses sont, vous l’avez sans doute deviné, de quatre ordres; poses couchées, poses assises, poses debout et finalement les poses dites « non-conventionnelles ». Ne vous y trompez pas! Toutes les poses possèdent chacune leur degré de difficulté allant de facile à extrêmement ardu. Qui plus est! Ledit degré de difficulté variera selon l’âge, le physique et le genre du modèle vivant.

11696738_10208456193307394_494808575_nPour ce qui est de l’âge, il est amusant de constater que bien des modèles vivants se situant à un âge respectable ont une capacité physique tout à fait surprenante. Ils peuvent tenir des poses plus ou moins difficiles, et ce pendant une période temps allant de 20 minutes et plus. En ce qui concerne le physique, il m’a été aisé de découvrir avec une grande joie que c’est l’harmonie qui est avant tout recherchée lors des séances de nudité artistique. Une harmonie basée sur des critères quelque peu différents de ceux que l’on retrouve au sein de la société. C’est ainsi qu’une personne ayant de l’embonpoint, une autre atteint d’un handicap physique apparent ou encore une autre ayant des tatouages seront tout aussi appréciées qu’un modèle vivant ayant un corps jugé parfait selon les normes sociales en vigueur.

J’en parle en connaissance de cause puisqu’il m’est souvent arrivé de recevoir des12583816_10208955746235905_1223754313_n éloges de la part d’artistes, en particulier des étudiants en arts, qui adorèrent avoir la possibilité de travailler avec un modèle vivant qui a autant de « différences ». Ce sont justement ces « différences » qui les ont incité à se surpasser. Souvent, les résultats sont tout à fait étonnants. À titre d’exemple, cette oeuvre extraordinaire réalisée par un étudiant de l’Université du Québec en Abitibi-Tesmiscamingue, satellite de Montréal,  à l’occasion de ma prestation en novembre 2015, est vraiment représentative de mes propos. En effet, cet étudiant a su transposer l’imaginaire de la science-fiction, je fais référence entre autre à la série Star Strek, dans ce que ses yeux perçurent de mon physique. C’est ainsi qu’il a réussit à transposer l’originalité de ma pose, j’avais mimé le rôle d’un agent de contrôle indiquant une route à suivre, dans un futur lointain. Comme quoi la frontière, pour paraphraser le slogan de la série Star Trek, de l’imagination peut être repoussée encore et encore.

Que puis-je  maintenant affirmer du genre dont appartient le modèle nu? C’estst-jerome-2 sans contredit que le fait d’être du sexe masculin ou du sexe féminin entre en ligne directe avec l’aptitude de réaliser des poses nues tout à fait originales. Il y a des caractéristiques physiologiques que l’on ne pourra jamais passer sous silence. Un homme a un corps masculin avec des attributs qui lui sont propres. Il en est ainsi de la femme pour qui la féminité rimera presque inévitablement avec la maternité amenant ainsi son lot de changements de manière plus ou moins perceptibles. Un homme ne sera jamais une femme et vice versa. Qu’on se le tienne pour dit!

WP_20150307_030_thumb.jpgIci, le plus important consiste d’une part, à trouver les poses qui nous conviennent le plus, c’est-à-dire celles dans laquelle la capacité de supporter les regards des artistes est la plus facile. Je dirais même qui facilite l’intimité entre les personnes présentes. Et d’autre part, ne pas craindre de oser tout simplement pour oser lors des choix de poses nues. Oser est souvent la meilleure solution qui est offerte au modèle vivant pour se surpasser et, par conséquent, de favoriser une créativité accrue chez les artistes. De plus être fiers de sa masculinité ou bien, le cas échéant, de sa féminité est un pré requis pour aller toujours de l’avant dans la recherche de l’originalité. Je me rappelle en certaines occasions, rarissime tout de même, d’avoir eu des érections lors de poses nues devant un groupe, surtout lorsque j’avais opté de réaliser des poses plus ou moins non-conventionnelles. Ces dernières ont été très appréciées par l’ensemble des artistes et, à ma grande surprise, les résultats ont été haut de-là de mes attentes.

En résumé, l’originalité des poses nues choisies par le modèle vivant  demeure un point important, sans que cela soit obligatoire lors des séances. On peut certes se contenter de poser de manière que je qualifierais de « traditionnelle », mais cela enlèverait le goût particulier au domaine des arts. Que dis-je? Une saveur qui le rapproche fort probablement du nectar des dieux du mont Olympe, de cette ambroisie  enivrante qui transporte autant le modèle vivant que les artistes sur des terres vierges loin des vicissitudes de la vie terrestre.

Merci de m’avoir lu et n’ayez pas peur d’oser m’écrire à cette adresse pour obtenir mes services en tant que modèle vivant. Oser, c’est avant toute chose vivre! N’est-ce pas?!

Adresse email professionnelle: rollandjrstgelais@modelevivantaquebec.com

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada