Archives de tags | sommeil

Où il me sera permis de t’aimer

20171006_104631

Modèle nu ? RollandJr St-Gelais

 

Où il me sera permis de t’aimer

 

Soleil levant,

Qui me tire du néant,

Du royaume de mon sommeil ,

Où rien en ce monde est pareil.

 

De ce noir qui m’entoure,

Jusqu’aux caresses du petit-jour,

Dignes d’un conte de fée qui me fait rêver,

Rêver de ce moment mirifique où je t’ai rencontrée.

 

Je ne sais plu qui je suis,

Je ne sais plu pourquoi je suis là,

Je ne sais simplement pas comment faire,

Je ne sais vraiment pas comment me défaire.

 

Me défaire de cette crainte de te déplaire,

Crainte lourde à mes pieds telles que des fers,

Fers que je briserais pour te trouver pour te chercher,

Pour t’amener dans ce monde où il me sera permis de t’aimer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ne dérangez pas la jeune dame …

20430149_1841559916173655_2738108662103332948_n

Gracieuseté de Flaviana Flaviana 

Ne dérangez pas la jeune dame …

 » Ne dérangez pas la jeune dame qui dort d’un sommeil profond. Qui sait à quoi peut-elle bien rêver ? À son amoureux ? À son amant ? Ou bien aux deux ? Serait-ce plutôt à moi ? Pourquoi pas ? Quelle chance inouïe d’être à ses côtés ! Bienheureux l’élu de son cœur et quel grand malheur pour ses prétendants éconduits. « 

De

RollandJr St-Gelais Québec (Québec) Canada

Car mon âme est en paix et mon cœur est si léger.

new-image163

Car mon âme est en paix et mon cœur est si léger.

 

Répondez de bon aloi,
Suis-je simplement moi?
Mais, vraiment qui est-il?
Un grain de sable sur une île?

 

Produit éphémère d’une terre exploitée?
Objet de consommation utilisé aussitôt jeté?
Sommes-nous rendus à ce point de non retour?
Où doctrine n’avait pour but que jouer un vilain tour.

 

Je me réfugie dans mon sommeil,
Afin de trouver réponse au pays des merveilles.
Corps nu et frêle offert sans mesure en pâture,
À tout ce qui reste de notre Mère-nature.

 

Tournant le dos aux yeux inquisiteurs,
Je n’ai que faire de leur volonté de me faire peur.
Et de vos fumisteries avec grande joie je les fuirai,
Car mon âme est en paix et mon cœur est si léger.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

10
25
50
100

 

Les fesses

new-image35

Séance de nudité érotique réalisée à Montréal

Les fesses

Bonjour tout le monde,

J’ai décidé de rédiger un article sur un sujet bien particulier au sein de mon blogue artistique. Un sujet qui risque, je le souhaite de tout mon cœur, de vous faire sourire. Un sourire qui va peut-être illuminer cette journée d’automne. Une journée grise qui nous rappelle que la nature a déjà commencé son processus de sommeil en prévision de l’hiver. Devrions-nous prendre exemple sur la nature afin de prendre un certain recul, tel un sommeil bienfaiteur et réparateur tant pour notre âme que pour notre corps, sur bon nombre de nos préoccupations futiles et vaines qui gâchent notre quotidien? Je le crois, après maintes réflexions, que cela peut s’avérer être une source de quiétude face aux événements qui nous arrivent au cours de nos existences bien éphémères. Là encore, il ne s’agit que de mon humble opinion. Rien de plus.

Bref, cet article portera sur un sujet peu abordé dans mon blogue. Il s’agit donc d’une partie bien précise de notre anatomie. Serait-ce sur les yeux, le nez, le menton, les coudes ou bien encore les pieds et alouette ? Non, vous n’y êtes pas dutight_end_by_aricephoto_thumb.jpg tout. J’ai opté pour discuter avec vous sur cette partie souvent malmenée dans les médias de masse, surtout dans un certain domaine où la sexualité y est présentée comme de la vulgaire marchandise. Vous avez sans doute deviné que je fais référence à la pornographie. Une mise en garde! Jamais ce blogue ne présentera d’article avec une connotation porno. Tout au plus, certaines publications à tendance érotique y seront montrées. Rien de plus! La recherche de l’excellence est la pierre angulaire sur laquelle je bâtirai mon blogue et les portes de la vulgarité ne prévaudront point contre lui. Amen!

WP_20150307_018-3_thumb.jpgLes fesses ont de tout temps occupé une place de choix dans le monde de la  nudité artistique. Et pour cause! Elles possèdent toutes des courbes qui leurs sont particulières. Je pourrais même ajouter qu’il y a autant de formes de fesses qu’il y a d’individus sur terre. Tantôt décriées sur l’autel de la pseudo moralité ! Tantôt jalousées par ceux et celles qui envient leurs propriétaires ! Tantôt prises pour cibles dans certaines chansons grivoises ! Les fesses ne laissent certes personnes dans l’indifférence totale.

Oui, les fesses constituent sans aucun doute une partie agréable à dessiner, àWP_20150307_018-4_thumb.jpg peindre et, dans le cas du body painting, à colorer. D’ailleurs, les oeuvres les plus remarquables réalisés par plusieurs artistes de renom nous présentent cette partie du corps humain. Une représentation qui est, Dieu merci, loin d’être malsaine. Bien au contraire ! Leur savoir-faire en la matière, si je peux m’exprimer ainsi, ne fait que de leur rendre justice.

WP_20150307_030_thumb.jpgEn ce qui me concerne, je me rappelle très bien d’une expérience fort agréable lors d’une séance de nudité artistique qui a eu lieu aux ateliers de dessins à « La Fabrique », école d’arts située à quelques minutes de bus de chez-moi à Québec. En effet, ayant posé nu devant un groupe d’artistes amateurs, j’y ai découvris à tel point mes fesses étaient belles et agréables à regarder. Un regard où le respect est tout de même de mise en pareilles circonstances.

À vrai dire, je m’étais exclamé en disant, si ma mémoire est bonne ceci: « Mais, j’ai vraiment de belles fesses. » Ce à quoi une femme présente à cette séance m’a répondu que mes fesses sont tout simplement magnifiques à dessiner. Croyez-moi sur parole que cela m’a fait un petit velours.

Merci de m’avoir lu et, surtout, soyez fiers de vos fesses!

Portez-vous bien.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Forêt automnale

406373_10151085526872523_2082508312_n

Forêt automnale

 

En cette forêt automnale,

Où tout est beau et rien est mal,

Regardant rougir feuilles mourantes,

En songeant à ces nuits qui m’enchantent.

 

Joies éphémères,

De ces moments de naguère,

Où nous gambadions dans les bois,

En fredonnant des petits airs d’une seule voix.

 

Malgré où tout sommeil,

Mes yeux doucement s’émerveillent,

Devant ces couleurs d’arc-en-ciel sur terre,

Me rappelant que notre vie passe vite comme l’air.

 

De ce rouge vivace,

Tel un feu ardent et vorace,

Vient adoucir la gaieté de l’orange,

Semblable au tendre sourire d’un Archange.

 

Que puis-je dire de ce vert pâturage?

Qui disparaît dans les profondeurs des âges,

Et cette froide bise qui me colle tendrement à la joue,

En me souvenant mes péchés charnels qui feraient bien des jaloux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je suis le chat.

40281cb3

Je suis le chat.

 

Je suis le chat qui t’attend au pas de la porte. 

Je suis le chat qui désire que dans tes bras tu le portes. 

Je suis le chat qui veille sur toi durant ton sommeil. 

Je suis le chat qui te regarde voyager jusqu’à ton réveil.

 

Ne crains rien car sans cesse je serai tel un chevalier près de toi. 

Ne crains rien car aujourd’hui et pour toujours tu seras en moi. 

Ne crains rien car je ne veux que ton plus grand bonheur. 

Ne crains rien car je serai près de toi à chaque heure.

 

Je ne suis pas seulement un chat, mais aussi ton ange-gardien. 

Ton garde du corps, ton valet et ton ami pour les jours de ta vie. 

Crois-moi tendre maitresse que rien ne t’égale en ce monde ni en Paradis . 

Car sans toi ce temps  et même tout l’univers ne sont rien.

 

De

 

RollandJr St-Gelais  

Québec (Québec) 

Canada  

Soleil d’hiver

Soleil d’hiver

 

De cette enfance qui me poursuit jusqu’à la vieillesse que je fuis,

Où trouverais-je un moment de calme, un instant de répit?

Serait-ce en un pays lointain où les gens y survivent malgré leur dépit?

Ne serait-ce pas plutôt en contemplant la beauté d’une femme qui m’éblouit?

 

Répondez-moi mes amis sans retenue et sans aucune gêne.

Oui, je le sais bien que nul ne peut échapper à la Géhène.

Et pourtant, il existe en ce monde un coin de paradis,

Où il fait bon d’y vivre dans la quiétude; je vous le dis.

 

Un lieu où le soleil nous éblouit de ses rayons chaleureux,

Une contrée verdoyante en été, fraîche en automne et vivifiante au printemps.

Mais le plus beau des trésors qui s’y trouvent de tous les temps,

Et qui rend les habitants de ce vaste pays si joyeux, si heureux.

 

Je vous le jure mes frères et sœurs en cette grande humanité,

Aucun pays en ce monde ne possède un tel bijoux offert par les divinités,

Un véritable chef-d’œuvre sorti des mains d’un habile orfèvre,

Une femme nue dans le ciel dont on voudrait caresser avec nos lèvres.

 

Ô soleil d’hiver qui n’a pas son pareil!

Ô soleil d’hiver véritable merveille!

Illumine en nous notre cœur,

Et éloignes de nous toutes nos peurs.

 

Copain espiègle de la poudrerie,

Qui nous joue parfois bien des étourderies.

Souvenir du temps de jadis où notre innocence,

Accompagnait chaque pas de notre enfance.

 

Ô soleil d’hiver qui fait briller la neige blanche,

Ô soleil d’hiver qui embellit nos éphémères existences,

Ô soleil d’hiver qui accompagne dame nature dans son sommeil,

Merci d’en prendre jalousement soin en attendant son réveil.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada