Archives de tags | jour

Pomme d’Adam

Pomme d'Adam
« Pomme d’Adam » Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Pomme d’Adam

 

Bonsoir mademoiselle,
Dieu que vous êtes belle,
Puisse votre beauté être éternelle,
Car elle me fait penser à la grâce des hirondelles.

 

Je crois voir en vous,
Un peu de moi, un peu de nous.
Oui, vous pouvez croire que je suis fou.
Mais, ne me rejetez pas je vous supplie à genoux.

 

Puis-je être à vos côtés,
Pour que je puisse imaginer,
Vos lèvres si tendres embrasser,
Que cette pomme vous allez savourer?

 

Ce que je donnerais pour être ce fruit défendu,
Celle qui fit perdre Adam et Ève leur grande vertu,
Qui est de ne point éprouver la honte d’être entièrement nus,
La nuit et le jour, devant Dieu et avec simplicité, ils étaient ainsi vus.

 

Fruit rouge de l’arbre défendu,
Qu’es-tu devenu depuis tout ce temps?
Pomme savoureuse et délicieuse! Pomme d’Adam !
Aux lèvres de cette nouvelle Ève je suis suspendue.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

La vie est faite ainsi

Screenshot_20190805-133953
Superbe photo par Viktoria de Québec

La vie est faite ainsi

La vie est faite ainsi. Parfois, on y rencontre des gens qui apportent de la lumière. Parfois, il y en a qui ont un cœur de pierre. D’autres savent apprécier un compliment tandis que d’autres encore restent indifférents. Certaines personnes sauront voir la beauté tant en-dedans qu’en dehors tandis que d’autres jugeront selon des critères sociaux inatteignables. 

La vie est faite ainsi. Les jours ensoleillés suivront les jours de pluie et vice versa. Aujourd’hui deviendra au fil du temps qui passe un souvenir parfois joyeux, parfois triste dans son cœur. Demain arrivera plus vite qu’on le croit et partira encore plus vite que l’on ne pourra jamais imaginer. 

La vie est faite ainsi. On est le seul responsable de son bonheur, et ce à chaque jour, à chaque instant et à chaque heure. Faire notre possible et laisser à Dieu l’impossible. On reconnait l’être exceptionnel au sourire qu’il garde aux jours sombres comme aux jours de joie.

La vie est faite ainsi. Quoiqu’il arrive et quoi que nous fassions. On ne doit jamais s’empêcher de voir la beauté partout où l’on est car elle résidera d’abord et avant tout en soi. Ne nous empêchons jamais de voir en l’autre une parcelle de soi car c’est ainsi que l’on reconnaitra notre nature profonde.

La vie est faite ainsi.

Voilà pourquoi elle est si jolie.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec) Canada

Que passent les nuages

Que passent les nuages

 

Photo par Viktoria de Québec

 

Que passent les nuages

 

Contre vents et marées,
Toujours ainsi depuis que je suis né,
En moi résident l’ombre et la lumière,
Me transportant parfois vers les cieux ou en enfer.

 

Chaque jour je me réveille,
Pour parfois accomplir des merveilles,
Chaque nuit, d’épuisement total je m’endors,
Sans trop me demander si j’ai eu raison ou tort.

 

Chaque jour avance l’heure de mon départ,
Voilà pourquoi je vis avant qu’il ne soit trop tard.
Petits péchés mignons j’ai avec grand plaisir accompli,
En amenant avec moi quelques belles inconnues dans mon lit.

 

J’ai certes fait des erreurs,
À chaque jour, à chaque heure.
Les assumer, parfois j’en ai eu peur,
S’avouer simple humain nous ramène à une torpeur.

 

Cette torpeur du temps qui passe sur un fil,
Et de nos retours sur nos vies souvent défilent,
Ce que nous aurions aimé tant faire bien autrement,
Même si nous savons si bien qu’il en est impossible assurément.

 

Passent les jours du passé,
Passent les chemins de notre destiné,
Passe lentement le temps éphémère de nos âges,
Devant les jours de soleil ou de pluie que passent les nuages.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je t’attends

je t'attends
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je t’attends

 

Mon cher amour,
Toi et ton beau Rubis,
Ton tendre et fidèle ami,
Je t’attends depuis ce jour.

 

Ce jour où j’ai su la nouvelle,
Que tu as osé faire l’impensable,
Que tu as osé accomplir l’inimaginable,
Pour satisfaire moi qui es pour toi si belle.

 

Laisse-moi te déshabiller,
Laisse-moi ce bijou admirer,
Laisse-moi le goûter le savourer,
Avant de commencer avec passion t’enlacer.

 

Mais, aimerais-tu prendre un bon vin?
Pendant que je te caresse de mes douces mains,
Tu sais bien que tout ce que je te fais c’est avec entrain,
Allez ! Allez ! Entre chez-moi. N’attends surtout pas à demain.

 

J’ai fait couler pour nous un bain chaud,
Afin que nous soyons si intimes en ce soir si beau,
Je verrai à prendre grand soin de ce bijou que tu as fait poser,
Pour moi comme un pur acte d’amour et d’une éternelle fidélité.

 

Je t’attends avec le plus doux sourire,
Alors, rentre chez-moi. Ne me fais plus souffrir.
J’ai hâte de faire la rencontre de ce légendaire Rubis,
Juste à l’idée de le savoir cette nuit être en moi, déjà j’en jouis. 

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Mon cœur balance

Mon coeur balance
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mon cœur balance

 

Ce soir, je dois te faire un aveu,
Un secret qui me rend si vieux,
Que je sens ma vie s’enfuir,
Et qui me fait tant souffrir.

 

Je crois que tu m’as jeté un sort,
Dès le premier jour où je t’ai connue,
Dès la première seconde que je t’ai vue,
Tu as donné raison de vivre dans ce corps.

 

J’ignorais où aller en ces lieux,
Remplis de gens tellement pernicieux,
Mais ta beauté m’a profondément transformé,
Dès que tu m’as tendu cette main tant souhaitée.

 

Ô mon amour, que puis-je faire pour te prouver ?
Que tu es celle que mon cœur a si ardemment aimée ?
Que tu es celle avec qui je désire vivre pour toujours ?
Car aucune femme ne m’a tant ébloui sous un nouveau jour.

 

Mon cœur balance à me faire perdre la raison,
Je me sens englouti dans un puit sans fond,
Mon cœur balance sur le fil des mots perdus,
Devant le vide qui m’avale, je suis si confus.

 

Mon cœur balance entre le désir de te dire,
Mon cœur balance entre le souhait de tout t’avouer,
Mon cœur balance entre les chaînes et le rêve de liberté,
Mon cœur balance entre la crainte du rejet et la joie de vivre.

 

Voici donc mon secret si éprouvant et si terrible,
Que depuis longtemps j’avais juré de cacher sur la Bible,
Comment pouvais-je t’avouer que tu étais peut-être ma destiné,
Mon cœur balance depuis que vont pour toi mes plus tendres pensées.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Pour se souvenir

Pour se souvenir
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Pour se souvenir

 

Drôle de coïncidence,
Ou bien par une incidence,
Nous avons ce point particulier,
Que notre corps aimons y dessiner.

 

Y faire quelques dessins,
Qui nous ferons souvent penser,
Peut-être même un peu le regretter,
À ce temps où nous fîmes joyeux festins.

 

Nous avons satisfait nos désirs intimes,
Avec notre respiration haletante pour le rime,
Celle que nous fîmes en nous enlaçant l’un contre l’autre,
Car de nos corps pour l’autre en avions fait son humble hôte.

 

J’ai demandé à quoi servait ce bijou,
À cet endroit où j’aime tant faire joujou,
Dès le moment que tu me présentas ce rubis,
Un rubis que je trouvas fort original et tellement joli.

 

C’est alors que je t’ai montré à mon tour,
Le tatouage que pour toi l’on m’a fait un jour,
Car comment pourrais-je oublier ce moment de délice,
Où toi et moi avions tant apprécié ces péchés et ces vices ?

 

Nous avons nos quelques tatouages,
Qui nous accompagnerons au fil des âges,
Mais jamais je n’oublierai ce bijou merveilleux,
Qui, une fois au profond de moi, me fit monter aux cieux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sous l’arche

Sous l'arche
« Sous l’arche » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Sous l’arche
(Rêve de jeunesse)

 

Je me souviens du temps de ma jeunesse,
Où tout ce que je vivais m’était le coeur en liesse,
Je me promenais dans la forêt avec belle allégresse,
En cette forêt je fis la rencontre d’une véritable déesse.

 

Dans ce temps de beauté, de naïveté et de liberté,
Je m’y promenais nu sans aucunement me soucier,
De cette fausse-pudeur accompagnant la morosité,
De ce que pensèrent ces dames de la haute société.

 

Sous le soleil de l’été de mon innocence,
Je parcourais mon chemin en toute insouciance,
Tête libre de toutes pensées et coeur léger comme toujours,
J’entendis soudainement une voix légère me dire un petit bonjour.

 

Était-ce mon imagination fertile par mes pulsions viriles qui me jouait un vilain tour?
Était-ce plutôt mon bonheur de ressentir la chance de vivre sous un si beau jour?
Quoiqu’il en soit et malgré moi cette voix se fit entendre encore, encore et encore,
Pour m’apercevoir, ô mon Dieu, qu’elle provenait d’une femme ayant beau corps.

 

Sous l’arche, elle tenait son corps vers derrière légèrement penchée,
Sous l’arche, avec sa frêle main elle se tenait avec une impressionnante légèreté,
Sous l’arche, elle avait prestement deviné mes coquines pensées par ma hampe gonflée,
Sous l’arche, elle m’invita à aller la retrouver afin de combler nos désirs insoupçonnés.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le train arrive

Le train arrive
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Le train arrive

 

Enfin, ce jour est arrivé.
Cette nuit est enfin terminée,
Une nuit où tu étais dans mes pensées,
Quand va-t-il revenir? J’ai si souvent répété.

 

Dans le secret de mon être et de mon cœur,
Te perdre pour toujours voilà ce qui était ma peur,
Car en cette région sauvage rien ne pouvait me rassurer,
Combien de fois seule dans notre lit conjugal j’ai pour toi pleurer?

 

Il suffit d’un moment de grâce,
Pour dans l’oubli nos malheurs s’effacent,
Et que disparaissent nos douleurs si éphémères,
Voilà bien ce que me disait dans sa sagesse ma défunte mère.

 

Ça y est, je l’entends.
Il surgit tel un coup de vent,
Il crie sur ses rails tel d’un noble lion rugissant,
Le train arrive ? Ainsi nous pourrons ce soir faire l’amour allègrement.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je suis la terre

Je suis la terre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Je suis la terre

 

Je suis la terre, votre terre,
Je suis bien avant tout la mère,
Je suis ne l’oublions pas le père,
Je suis juste une parcelle de l’univers.

 

Je suis celle qui sans cesse vous nourrit.
Qui vous aime tant et qui souvent vous guérit,
Je suis celle qui trop souvent est par vous meurtrie,
Je suis sur laquelle vous faites l’amour jour et nuit.

 

Je suis aussi celle sur laquelle vous faites vos guerres,
Celle sur laquelle à vos dieux vous adressez vos prières,
Celle qui est habillée par des collines et des paysages si verts,
Celle qui est recouverte par des sables chauds dans les vastes déserts.

 

Je suis celle qui possède les quatre saisons,
Celle du doux printemps aux magnifiques floraisons,
Celle de l’été dont la beauté fait presque perdre la raison,
Celle de l’automne où les gens des prairies recueillent la moisson.

 

Et que puis-je dire de l’extraordinaire hiver ?
Dont son manteau blanc cache vos fautes d’hier,
Et dont les amants font l’amour en ayant la tête en l’air,
En rêvant de donner un jour naissance à des enfants forts et fiers.

 

Je suis simplement celle,
Qui aimerait être traitée en demoiselle,
Car sans moi tous vos rêves n’auraient point d’ailes,
Je suis la terre ! Je suis la terre ! Celle où chantent les hirondelles.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Descendre

Descendre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Descendre

 

Descendre,
En espérant te voir,
Avant que ne tombe le soir,
Jusqu’à ma virginité vendre.

 

Un pas devant l’autre,
Seras-tu une nuit mon hôte?
Devrais-je plutôt cesser de rêver,
Afin d’arrêter de me sentir humilier.

 

Regardant inévitablement au plus loin,
Je me demande quelle est donc mon destin?
Ne sais-tu pas que pour toi sont réservés mes seins?
Quel triste sort pour moi qui t’avais offert un amour sans fin.

 

Je descend ces marches à l’ombre du soleil,
En espérant qu’il me reste en cette vie des merveilles,
Et le vent qui caresse mon corps retenant mon âme souffrante,
Seras-tu là un jour ou bien une nuit? Réponds à cette question déchirante.

 

Descendre de mon piédestal,
Car je n’en peux plus de mes désillusions,
De cette sensation horrible d’un perpétuel abandon,
Voilà ce qui me torture sans arrêt d’un indescriptible mal.

 

Dis-moi : As-tu déjà, oui toi, aimé?
Dis-moi : As-tu déjà pour moi pleuré?
Dis-moi : Sais-tu ce qu’est de souffrir vraiment?
Je t’en supplie, arrête de me faire mourir lentement.

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada