Archives de tags | se sentir exister

Une main, un sein

Une main, un sein ! Poème de Rolland Jr St-Gelais Dessin par Noble Roro de la France

Une main, un sein !

 

Une main sur le sein, une main sur le cœur.

Une main pour te rassurer face à tes peurs.

Une main pour te sentir aimer et te sentir exister.

Une main pour, face à tes peines, te retenir de pleurer.

 

Un sein qui manifeste la grâce de ta beauté,

Un sein qui démontre la fragilité de ta féminité,

Un sein qui aurait aimé connaître les joies de la maternité,

Un sein qui apprécie avec plaisir mes plus tendres baisers.

 

Une main, un sein près de ton cœur lui chantent un refrain.

Un refrain d’une chanson de consolation face à ton cruel destin,

Car rien de plus triste qu’un cœur brisé face à un amour sans lendemain.

Malgré nos ardeurs dans les nuits chaudes, une descendance ne sera point.

 

Mais, je te le dis, console-toi ô mon amour chéri,

Avec toi, nous verrons sans cesse diverses contrées et de nombreux pays,

Souviens-toi que nous sommes du peuple élu entre tous par nos voyages infinis.

Allez ! Donne-moi ta main, que je la mets sur mon cœur afin d’oublier ton ennui.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Le temps

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le temps

 

Le temps arrange bien les choses.

À ce que l’on dit. À ce que l’on croit.

Moi, je peux simplement vous dire cela.

Certes, je n’ai pas votre expérience de vie si j’ose.

 

J’aurais bien aimé autres déroulements

Mais la vie en a voulu autrement

C’est peut être mieux ainsi

Ainsi va ma petite vie.

 

Avoir cette femme comme avant

Là où nous nous voyons jadis souvent

Dieu qu’elle était précieuse à mes yeux

Mais je ne pouvais guère faire mieux.

 

À bien y penser, c’est mieux qu’il en soit ainsi.

Car personne ne connait le chemin qu’il suivra

Nous avons, paraît-il, un destin tracé tout droit

Est-ce vrai ou est-ce faux? En moi-même j’en ri.

 

J’ai connu l’amitié, j’ai connu aussi l’amour

Pas au point de dire que j’en ai fait tout le tour

Mais ce que j’ai appris, c’est que sans les connaître.

Il ne vaut vraiment pas la peine de naître.

 

Parfois, on mélange l’amour et l’amitié.

Et c’est là où résident les cœurs blessés

Cœurs blessés guéris par bien des larmes versées

Drôle de loi de la vie où pour apprendre Il faut avoir tout donné.

 

Donner de soi avec joie et souvent sans compter

Donner à celles qui nous permettent de se sentir exister

Mais le plus important dans toutes ces années d’expérience

C’est de savoir apprécier l’amour et l’amitié avant que cesse notre existence.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada