Archives de tags | confiance

Tel un ami

Mon ami
« Tel un ami » Pensée de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Tel un ami

 

Marchant dans la claire forêt,
Partout beauté, avec joie je voyais.
C’est vrai que j’étais entièrement nue,
Mais qui l’aurait su, qui m’aurait ainsi vue.

 

Ne sachant où prendre pose en cette nature,
Si verte, si grandiose, si magnifique et si pure.
Je cherchais dans le fond quelqu’un à qui me confier,
Un être qui saurait garder mes secrets avec confiance dévoilés.

 

Faisant fi de la terrible chaleur,
Qui m’accabla d’une grande torpeur,
Je regardas ici et là, là et ici et partout à la fois,
Pour y trouver ne fut-ce qu’un court instant un endroit.

 

Pour m’y adosser afin de me reposer,
Et peut-être pour généreusement me caresser,
Cherchant un lieu sous le ciel bleu d’un bel après-midi,
C’est ainsi que j’ai découvert l’arbre le plus précieux tel un ami.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans la lumière

Dans la lumière
« Dans la lumière » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Dans la lumière

 

Dans la plus pure des lumières,
Je peux vivre une grande tristesse,
Un tel désarroi qui jamais ne cesse,
Qu’ai-je fait pour vivre un tel calvaire?

 

Immobile telle une statue de sel,
Figée dans le temps qui semble être éternel,
Retenant mes larmes au plus profond de mon âme,
Qu’aucune eau ne parviendra à éteindre les flammes.

 

On dit de vivre de manière toujours honnête,
Cela en vaut-il la peine pour tant de gens malhonnêtes ?
Jusqu’à ce que l’on se rencontre qu’il y a devant soi que mensonges,
Confiance brisée à tout jamais même dans nos rêves et nos songes.

 

J’aurais tant voulu t’aimer,
Mais toi, autrement tu en as décidé.
Ne t’en fais ! Jamais je n’irai t’importuner.
J’étais prête à t’offrir mon corps nu afin de l’admirer.

 

A-t-on fini de me mentir ?
A-t-on terminé de me trahir ?
Je tant  donné avec coeur et bonté,
Pour finalement en toi ne rien trouver.

 

Ferme cette lumière à tout jamais,
Car elle me rappelle comme je t’aimais,
Dans les ombres les plus sombres je veux vivre,
M’y enfouir pour toujours car mon âme me fait souffrir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Soirée de grande dernière

Ateliers

Soirée de grande dernière

Bonjour tout le  monde,

J’ai l’honneur de vous informer que votre humble serviteur sera le modèle vivant (nu intégral) à l’occasion de la grande dernière de l’atelier du modèle vivant ce soir à l’université du Québec à  Chicoutimi. En effet, c’est pour moi tout un honneur d’être le modèle de  l’atelier qui  clôtura l’année universitaire. Ceci  dénote, en plus de ma première participation voilà quelque temps déjà, une confiance en mon sens  professionnel qualifié de haut niveau par un nombre important d’artistes tant  professionnels qu’amateurs au Québec.

Ceci écrit, je vous tiendrai  au courant de ladite séance par  l’entremise de publications futures au sein de mon blogue. Il va de soi, et comme à l’habitude, que de telles  publications se feront sous formes de proses et de poèmes qui accompagneront les photos prises en classe.

Merci  de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

J’ai une question

J'ai une question
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

J’ai une question

 

Bon matin !
As-tu bien dormi ?
As-tu rêvé à tes amies ?
Pendant que je savourais un verre de vin.

 

J’ai vécu en pensées,
Ce que nous avons réalisé,
J’ai songé à tout ce que tu m’as raconté,
Maintenant que la nuit s’en est allée, je suis bouleversée.

 

Depuis que nous nous connaissons, jamais je ne t’ai menti.
Dès que nous étions encore enfants, je t’ai sans cesse sourie.
Depuis que tu m’as prise par la main, mon cœur est pour toi.
Dès l’instant où tu m’as embrassée, je te croyais être que pour moi.

 

J’ai toujours respecté ton intimité,
Jamais dans ta vie, je n’ai voulu interférer,
Car pour moi, ton bonheur comptait à mes yeux,
Je t’ai toujours aimé et même adoré comme un dieu.

 

Et tout ce que j’ai reçu en retour,
Des blessures en mon cœur pourtant rempli d’amour.
Des larmes en guise de remerciement pour ma générosité,
Des inquiétudes face à mon futur perdu pour l’éternité.

 

De ma confiance, tu as abusé.
De mes sentiments, tu as tellement joué.
De mon corps, je t’avais avec passion donné.
De mon avenir, avec toi je voulais pour toujours partager.

 

Mais, je comprends maintenant que tout était que leurre,
Que j’ai devant moi et dans mon lit un fieffé menteur,
C’est aujourd’hui que j’ai enfin tout compris,
Que depuis toujours tu m’as menti.

 

Mais, je ne t’en veux pas.
Car c’est moi l’idiote dans tout ça.
J’ai une question pour toi, réponds-moi franchement.
M’as-tu déjà une seule fois aimée réellement ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Désir primal

primeval_desires_by_rickb500_dd3g8rm-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Désir primal

 

Quelle belle soirée nous avons eue,
Repas d’amoureux tellement langoureux,
Sous un air de violon, nous nous sommes regardés,
En vivant cet instant, nous nous sommes retrouvés.

 

Il y a si longtemps que je rêvais de ce moment,
Être enfin réunis de nouveau et éternellement,
Ne sachant quoi te dire, j’ai préféré garder le silence,
Croyant subir un nouvel épisode de terrible démence.

 

Après quelques verres de vin,
Nos têtes se mirent à tourner en ce festin,
Quel beau sourire, tu me fis avec un bel entrain.
Fort heureusement, notre hôtel n’était pas très loin.

 

Nous avons pris notre temps à se découvrir de nouveau,
Comme au premier jour où nous nous sommes rencontrés,
En cette fraîche journée où volèrent les hirondelles du mois de mai,
En ce jour de printemps où tout nous semblait être si parfait et si beau.

 

Puis l’heure de notre envol a enfin sonné,
De cet envol inespéré mais que j’ai aussi tant redouté,
Car nous savions tel serait notre légitime désir,
Même si, en tant qu’amants d’un soir, cela nous faisait souffrir.

 

Car je me souviens de notre lointaine rupture,
De cette nuit où je voulais en finir avec cette réalité,
Parviendrais-je de nouveau à l’aimer pour l’éternité ?
Que cette question y répondre avec honnêteté fut si dur.

 

Mais, tu es revenue vers moi.
Alors que tout mon cœur meurtri était pour toi,
Je t’attendais avec une rose à la main et le pardon dans l’autre.
Car pour toujours et jamais je serai humblement ton homme, ton hôte.

 

Je n’ai qu’au fond de moi qu’un souhait,
Une requête qu’avec grande confiance je te fais,
Accepterais-tu être pour toujours mon amour de vie ?
Accepterais-tu de vivre avec moi dès cet instant, dès cette nuit ?

 

Nous entrâmes en silence en notre chambre d’hôtel,
Comme un prince charmant accompagné par sa toute belle,
Avec les pupilles dilatées, sur le sofa tu t’étendis si gaiement,
En me demandant de te savourer tel le ferait un grand gourmand.

 

Comment avais-tu pu deviner mon envie, mon désir ?
Comment avais-tu repéré ce qui me ferait tant plaisir ?
Écartant le voile qui cachait ce lieu en évitant de te faire moindre mal,
Afin de satisfaire notre concupiscence innée en notre noble désir primal.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Embrasse-moi

embrasse-moi
Réalisation artistique par Juste Angèle de la France

Embrasse-moi

 

Je suis depuis longtemps couchée,

Étendue sur mon lit, j’attends mon chéri.

Viens vers moi, de tout mon cœur, je t’en prie.

Enlève tes vêtements et installe-toi à mes côtés.

 

Je sais que tu as des choses à me dire,

De tendres secrets d’amour à me dévoiler,

Sois sans crainte, sans jugement, je t’écouterai.

Et tout ce que tu me dévoileras restera secret pour l’éternité.

 

Moi aussi, à toi, en toute simplicité, je me dévoilerai.

Depuis ton retour dans ma vie, le soleil s’est remis à briller.

En mon esprit, résonne un refrain d’une mélodie longtemps oubliée,

Celle qui me rappelle comme jadis nous nous sommes en secret tant aimés.

 

Maintenant que bien jours sont passés,

Il serait peut-être le temps de tout recommencer,

Qu’en dis-tu ? Qu’en penses-tu ? Ne me réponds pas.

Prends, mon bel homme, tout le temps qu’il te faudra.

 

Mais, avant toute chose, fais-moi cette faveur :

Comble de bonheur, ô mon amour, mon fragile cœur.

Avec grande confiance tout près de ta maitresse, étends-toi.

Et en guise de prélude de cette nuit, simplement embrasse-moi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je me sens bien

Se sentir bien
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je me sens bien

 

Aujourd’hui, je me sens bien.
Libre de mes mains et de mon corps,
Car j’ai appris que la vie vaut vraiment de l’or.
Je me sens bien dès que je suis dans mon bain.

 

Dans mon bain chaud où je pense à mes nombreux amants,
À ceux que j’ai dépucelés au grand malheur de leurs mamans,
À ceux qui me désirèrent mais qui ignorèrent comment me plaire,
De perdre à jamais leur candeur au risque de se retrouver en Enfer.

 

Au Diable les œuvres de chair,
J’ai décidé d’être libre comme l’air,
Car où serai-je demain ? Que deviendrai-je en l’avenir ?
Aujourd’hui, j’ai décidé d’être là et heureuse et de la vie en sourire.

 

Cheveux mêlés sur mon visage,
Je me fais un plaisir coquin et pas très sage,
En relisant mes aventures d’un soir lors de mes voyages,
De tous ces hommes aussi bien les jeunes que ceux avancés en âge.

 

J’ai rarement attendu,
D’être devant mes amants nue,
Car confiance de mon charme féminin,
Je savais comment les avoir dans ma main.

 

Femme fatale,
Femme avec une emprise totale,
Sur mes concubins tant comblés par mon habileté,
À faire l’amour sans gêne, ni retenue et d’un air si enjoué.

 

Je me sens bien et je ne regrette rien,
Car nul ne sait vraiment si je serai là demain,
Une seule chute suffit pour définitivement tout quitter,
Quitter ce monde que j’ai finalement réussi à apprivoiser.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un baisé

 

jennifer61_by_halfford_dcxj9c2-pre

Avec la permission de Halford de Russie

Un baisé

 

Ô mon amour, Ce que j’ai soif de tes lèvres.

De leur goût à chaque nuit, j’en rêve.

Ma chérie, Vas-y ! Donne-les moi.

Celles du haut et du bas.

 

Fais-moi confiance !

N’aies envers moi aucune méfiance,

En cette nuit fraîche, je saurai te satisfaire.

Je suis douée pour mon doigté afin de ne jamais déplaire.

 

J’ai mis le vin au frais,

Et de mon repas, crois-moi, tout est prêt.

Je te ferai connaître tous les péchés charnels,

Uniquement pour toi car c’est vrai que tu es la plus belle.

 

Je t’aime ainsi,

Simplement nue et pleine de vie,

Pour cette nuit tu m’appartiendras,

De ces zones étrangères, grâce à moi tu les découvriras.

 

Viens vers moi !

Je suis pour cette nuit à toi.

Allez, ma belle blonde, embrassons-nous.

Et puisse ce baisé, nous éloignées de ce monde fou.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une main sur mon épaule

Magnifique dessin par Eri Kel de la France

 

Une main sur mon épaule

 

Nu et seul

Sous les tilleuls

Sentant le parfum de l’été

De cette brise et de sa bonté.

 

Réfléchissant sur mon destin

Car je m’aperçois que j’ignore mon demain

Devant tant de questions et de réponses incertaines

Allant et venant sans cesse telle une rengaine.

 

Mais je fais confiance pleinement en la vie

Car bien des gens y ont vécu mille péripéties

Des gens de toutes horizons, des gens biens et bons

Qui cherchent leurs bonheurs là et maintenant où ils sont.

 

Et comme disait ma maîtresse Paule

Avance encore et toujours pour le défi

D’être toujours présent et bien en vie

En me mettant une main sur mon épaule.

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec

Fatiguée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Fatiguée

 

J’ai parcouru bien des pays

J’ai rencontré bien hommes

J’ai si souvent été abusée en somme

Que j’en ai perdu l’amour de la vie.

 

Où va alors ma confiance?

Celle de ma tendre enfance

Celle de ma folle adolescence

Cela m’a fait prendre conscience.

 

Que la souffrance existe autour de moi

Et pas seulement entre moi et toi

J’essaie de comprendre, de voir cette nuit

Ce qui ne va pas, ce qui en moi me détruit.

 

Fatiguée! Fatiguée!

Je suis simplement épuisée

Ô mon chéri, pourrait on remettre ça à demain?

Car en mon cœur, je ne veux que passer la nuit entre tes mains.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec